L'acier, le fer

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 23 févr. 2020, 14:50

En relation avec ce post du 1er déc 2019 viewtopic.php?f=13&t=1861&start=240#p2292567

Rio Tinto va construire un parc solaire PV de 34 MW pour la nouvelle mine de fer de Koodaideri dans le Pilbara. Plus stockage sur batteries Lithium
Rio to build $98-million solar plant at Koodaideri

Cecilia Jamasmie | February 18, 2020

Rio Tinto (ASX, LON, NYSE: RIO) has approved a $98-million investment to build a solar plant, Western Australia’s first, which will power the company’s new Koodaideri iron ore mine, in the resource-rich Pilbara region.

The plan includes building a lithium-ion battery energy storage system that would help power the miner’s entire Pilbara power network, the company said.

The 34-megawatt solar photovoltaic facility is expected to supply all of Koodaideri’s electricity demand during peak solar power generation times, and about 65% of the mine’s average electricity demand when it begins operations in late 2021.

Koodaideri mine will have an annual capacity of 43 million tonnes, underpinning production of the Pilbara Blend, Rio Tinto’s flagship iron ore product

.......
https://www.mining.com/rio-tinto-to-bui ... -ore-mine/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 29 avr. 2020, 23:08

La derniére fiche USGS pour l' acier https://pubs.usgs.gov/periodicals/mcs20 ... -steel.pdf

La Chine en écrasante position n°1, 9 fois plus que l' Inde en n°2

Image

Pour l'Europe les chiffres sont :
Parmi les pays de l'UE, en 2018, le premier producteur d'acier brut était l'Allemagne (7e mondial) avec 42,4 Mt , devant l'Italie (10e mondial) avec 24,5 Mt et la France (15e mondial) avec 15,4 Mt. Viennent ensuite l'Espagne (14,4 Mt), la Pologne (9,2 Mt), la Belgique (8 Mt), le Royaume Uni (7,3 Mt). Le secteur européen de l'acier emploie 330.000 personnes, et génère 2,5 millions d'emplois directs et indirects.
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/la-si ... t-20191108

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 02 mai 2020, 12:00

Coronavirus : le prix du fer en baisse dans un contexte de diminution de la demande

Agence Ecofin 1er Mai 2020

Le cours du fer a déjà subi une baisse de 10 % cette année, s’échangeant à 84 $ la tonne sur les marchés mondiaux ce mercredi. Selon des analyses de BMO Capital et de Morgan Stanley relayées par Reuters, cette tendance baissière devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année avec un prix moyen situé entre 75 et 78 $ la tonne, en raison notamment des effets de la pandémie du Covid-19.

Le ralentissement de l’activité économique mondiale, avec notamment une baisse de la demande dans le secteur de la construction, a en effet contraint les plus grandes fonderies à suspendre leurs activités. Dans le même temps, la production minière est demeurée stable en dehors de quelques perturbations en Australie et au Brésil, respectivement premier et deuxième producteur mondial, ce qui aboutit à une surabondance sur le marché.

Notons que si la situation n’est pas encore dramatique à cause des niveaux de production d’acier en Chine (baisse de 1,7 % contre 20 % dans l’UE et 10 % au Japon), une augmentation de la production minière serait préjudiciable au prix du métal. La reprise de l’activité économique en Chine et dans le monde reste donc la meilleure source d’espoir pour le secteur.
https://www.agenceecofin.com/fer/0105-7 ... la-demande

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 02 mai 2020, 12:06

De l’hydrogène utilisé à la place du gaz naturel pour la production commerciale de l’acier, une première !

Agence Ecofin 28 avril 2020

En Suède, le sidérurgiste Ovako et le producteur d’hydrogène Linde Gas ont utilisé de l’hydrogène au lieu du gaz naturel comme source de chaleur à haute température dans le cadre d’un projet pilote pour produire de l’acier. Une première mondiale.

« C’est un développement majeur pour l’industrie de l’acier. C’est la première fois que l’hydrogène est utilisé pour chauffer l’acier dans un environnement de production existant. Grâce à l’essai, nous savons que l’hydrogène peut être utilisé de manière simple et flexible, sans impact sur la qualité de l’acier, ce qui signifierait une très forte réduction de l’empreinte carbone », a commenté Göran Nyström, vice-président exécutif du marketing et de la technologie chez Ovako.

Si les conditions sont réunies, Ovako pourrait donc introduire le chauffage à l’hydrogène dans ses fours au cours des prochaines années et ainsi réduire de manière significative son empreinte carbone.

Selon l’Association mondiale de l’acier, l’industrie sidérurgique génère 7 à 9 % des émissions directes dues à l’utilisation généralisée de combustibles fossiles.
https://www.agenceecofin.com/mines/2804 ... e-premiere

L' article ne le dit pas assez bien, ce n' est pas réduire le minerai de fer pour faire de l' acier dont il est question, mais du chauffage de l' acier déjà coulé en lingots pour les opérations de laminage.

J' ai mieux compris en Anglais ici :
Linde & Ovako Heat Steel With Hydrogen In World First
29 April 2020

Linde Gas AB and Ovako have partnered to conduct a full-scale trial using hydrogen to heat steel before rolling. The trial was performed in one of the company’s pit furnaces at the Hofors rolling mill in Sweden and showed "good results". The companies have said that the development proves that carbon dioxide emissions from rolling can be eliminated provided the right financial support and infrastructure are in place.

Image

As part of its sustainability drive, Ovako has worked to modernise and improve the efficiency of its furnaces and investmented heavily in recent years in new technologies, including upgraded control and automation systems. The use of hydrogen in combustion would have a great positive effect on the environment since the only emission generated is water vapour.

In collaboration with Linde Gas, Ovako, which is a subsidiary of Japan's Nippon Steel Corporation, conducted a trial in which steel was heated using hydrogen instead of LPG (liquefied petroleum gas) before rolling at the mill in Hofors. The trial was successful and testing of the steel produced showed that heating with hydrogen does not affect the quality. Given the right conditions, the company says it could therefore introduce hydrogen heating for furnaces at all its rolling mills and thereby drastically reduce its carbon footprint from cradle to gate.

“This is a major development for the steel industry. It is the first time that hydrogen has been used to heat steel in an existing production environment. Thanks to the trial, we know that hydrogen can be used simply and flexibly, with no impact on steel quality, which would mean a very large reduction in the carbon footprint. We have worked closely with Linde for many years and are proud to be doing this together,” said Göran Nyström, EVP Group Marketing & Technology.

“We have been working on furnace modernisation for a long time, to make our furnaces as productive and energy efficient as possible. It is very exciting that we now have proof that it is possible to use hydrogen in heating without affecting the quality of the steel. If we can make this investment, it would have a great positive impact on the environment. Our estimate is that an initial investment would save 20,000 tonnes of carbon dioxide each year, and that is just the beginning. We performed this trial in such a way that it can be reproduced at full scale in Hofors and at our other rolling mills,” said Anders Lugnet, Group Technical Specialist, Energy & Furnace Technology at Ovako.
https://industryeurope.com/sectors/meta ... rld-first/

Bon AMHA, au niveau prix ça va sortir un acier pas vraiment compétitif à moins d'une taxe Carbone trés élevée .....

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 30 mai 2020, 10:30

Congo : une nouvelle étude réduit l’investissement nécessaire pour l’exploitation du minerai de fer de Zanaga

Agence Ecofin 29 mai 2020

Le capital nécessaire au développement de la première phase du projet d’exploitation de minerai de fer Zanaga peut être réduit de 184 millions $ à 2,03 milliards $. C’est ce que rapporte cette semaine une étude conceptuelle réalisée par Zanaga Iron Ore Company pour examiner la viabilité de l’utilisation d’une installation portuaire flottante en lieu et place du transbordement initialement prévu.

L’étude menée par le cabinet d’experts Paterson & Cooke a réalisé une comparaison des trois solutions portuaires disponibles pour le projet Zanaga, en l’occurrence le transbordement, le port en eau profonde et la nouvelle infrastructure portuaire flottante de déshydratation, de stockage et de déchargement (FDSO). En plus de réduire le montant de l’investissement nécessaire, la valeur actuelle nette et le taux de rentabilité interne du projet, la solution FDSO présente également d’importants avantages techniques comme la réduction de l’impact environnemental du projet et une souplesse dans le choix des itinéraires côtiers.

Situé dans le sud-ouest du Congo, près de la frontière gabonaise, le projet Zanaga devrait devenir selon les prévisions une mine de fer à grande échelle avec une production annuelle de 30 millions de tonnes de minerai sur une durée de vie de 30 ans. La première phase de développement porte sur la production de 12 millions de tonnes de minerai de fer par an.
https://www.agenceecofin.com/fer/2905-7 ... -de-zanaga

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 04 juin 2020, 22:23

La demande mondiale d'acier en hausse l'année prochaine après une chute de 6% en 2020, selon l'Association mondiale de l'acier

PUBLIÉ LE 04/06/2020 LONDRES (Reuters)

La demande mondiale d'acier devrait chuter de 6,4% cette année en raison de l'impact de la crise sanitaire sur les secteurs de l'industrie et de la construction avant de repartir à la hausse l'année prochaine, a estimé jeudi l'Association mondiale de l'acier (WSA).

Pendant le confinement, des acteurs importants du secteur, comme les fabricants automobiles, ont dû stopper leur activité, ce qui a largement entamé la demande d'acier et entraîné la fermeture de nombreux hauts-fourneaux, a souligné Edwin Basson, le directeur général de la WSA dont les membres comptent pour 85% de la production mondiale d'acier.

L'Association estime que la demande va chuter cette année à 1,65 milliard de tonnes d'acier mais repartir en 2021, avec une progression de 3,8% à 1,72 milliard de tonnes. Cette prévision se base sur un scénario optimiste développé en collaboration avec l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Basson n'a pas donné de détails sur une hypothèse pessimiste.

Dans l'ensemble, l'industrie automobile est susceptible de se rétablir plus lentement que le secteur de la construction, a-t-il ajouté.

L'impact du coronavirus a été très inégal, avec une demande d'acier qui devrait augmenter sur l'année de 1% en Chine, le principal producteur et consommateur, tandis qu'elle est censée chuter de 17% dans les économies développées.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... er.N972051

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 13 juin 2020, 10:55

Suite de ce post du 24 nov 2019 viewtopic.php?p=2289065#p2292125
SMB-Winning signe avec la Guinée la convention de base pour l’exploitation des blocs I et II des gisements de fer de Simandou

Suite à l’approbation en Conseil des Ministres du Gouvernement de la République de Guinée le jeudi 4 juin 2020 de la signature de la convention de base pour l’exploitation des gisements de minerai de fer des blocs I et II de Simandou, le Consortium SMB-Winning et le gouvernement guinéen ont signé aujourd’hui la convention de base d’une durée de 25 ans au Ministère des Mines.

.......

L’ensemble de ce projet porte l’investissement du Consortium à un montant estimé à 15 milliards de dollars US, dont 6 milliards de dollars US d’investissements sur fonds propres. Au-delà des nombreuses retombées en termes d’emplois directs et indirects ainsi que d’achats locaux, le Ministère des Mines et de la Géologie estime que les revenus directs de l’État seront de l’ordre de 15,5 milliards de dollars US sur la durée de la convention.

En termes de calendrier, le Consortium a prévu un démarrage immédiat des études et travaux de recherche pour présenter une étude de faisabilité à l’État guinéen dans un délai de 30 mois suivant la date d’entrée en vigueur de la convention. Les travaux de construction de la mine commenceront immédiatement après que l’étude de faisabilité soit validée et la première production commerciale sera atteinte dans un délai de 74 mois.

......
https://www.agenceecofin.com/fer/0906-7 ... e-simandou

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 14 juin 2020, 14:53

Malgré le Covid19 la production de minerai de fer en Australie devrait croître en 2020.
Prévision de 920 millions de t cette année.
Australian iron ore production potentially to grow in 2020 despite Cyclone Damian and Covid-19

By GlobalData Energy 10 June 2020

Australia, which is the world’s leading producer and exporter of iron ore, experienced slower production growth in 2019 of 1.2%, versus 2.8% in 2018, partly due to the effect of Cyclone Veronica. The cyclone caused production disruption at two of the country’s three largest producers, Rio Tinto and BHP, with respective falls of in output of 3.3% and 0.7%.

In 2020, another cyclone, Cyclone Damian, has impacted output.
........
........
Overall, assuming each of the majors delivers the mid-point of their guidance, the country’s iron ore production is expected to grow by 0.8% to 919.8Mt in 2020, over 2019, while exports are expected to grow by 1.1%.
https://www.mining-technology.com/comme ... tion-2020/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 28 juin 2020, 10:09

Le minier Fortescue converti son 100ieme mega camion en autonome a Chichester hub. Conversion totale d'ici 3 mois.
Fortescue Metals hits automation milestone

Cecilia Jamasmie | June 23, 2020

Image

Australian iron ore major Fortescue Metals Group (ASX: FMG) has hit a milestone in the rollout of autonomous haulage systems (AHS) at its Western Australia operations, with the conversion of its 100th driverless truck.

Transforming the company’s 108 haul trucks at the Chichester Hub, which includes the Christmas Creek and Cloudbreak mines, is expected to be completed in September 2020, the company said.

Since introducing AHS technology in 2012, Fortescue has converted 168 trucks across its Solomon and Chichester Hubs.

The miner’s autonomous haul fleet has moved roughly 1.4 billion tonnes of material and achieved a greater than 30% increase in productivity levels, when compared with traditional driver-operated fleets, it said.

The rapid truck conversion put Fortescue on track to becoming the first iron ore producer to have a fully autonomous haulage operation this year.

Workforce skills development has been a key aspect of Fortescue’s automation project, chief executive Elizabeth Gaines said.

“Most importantly, the introduction of AHS technology has improved safety outcomes across our operations,” she noted.

Last year, however, one of its massive driverless trucks collided with another one at the Christmas Creek iron ore mine. There were no injuries.

Pioneer
Fortescue, the world’s no. 4 iron ore producer, has been a trailblazer in automation. It was the first miner in the world to deploy Caterpillar autonomous haulage on a commercial scale at the Solomon Hub.

It was also the first in the world to add Command for Hauling (part of CAT’s MineStar technology) on a CAT 789D and Komatsu 930E trucks.

The news comes as covid-19 is changing the way technology projects in mining are executed as the pandemic appears to be accelerating the industry’s digital transformation.
https://www.mining.com/fortescue-metals ... milestone/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 28 juin 2020, 10:43

Suite de 3 posts au dessus au sujet de Simandou.
Chinese steel giant eyes Simandou

MINING.COM Staff Writer | June 23, 2020

Chinese steel company Baowu is at the head of a group of steelmakers seeking to develop the massive Simandou iron mine in Guinea, taking over from Aluminum Corp. of China (Chalco) as it seeks to secure supply of the raw material, Caixin Global reported Tuesday.

The state-owned giant wants to develop the iron ore mine after acquiring shares of the project held by Chalco in cooperation with other steelmakers.

China’s steel association and major steelmakers have called for an increase in domestic iron ore production as well as greater investment in exploration overseas to ensure supplies. The country last year produced 56% of the world’s steel.

China is the world’s top iron ore consumer, with its demand set to hit 1.225-billion tonnes in 2020, according to a government think tank. But it has a heavy reliance on imports, having shipped in one-billion tonnes of ore in 2019.

Baowu estimates getting Simandou up and running could require more than $15 billion all told after factoring in the necessary infrastructure build-out, such as a cross-country railroad and deep-water port.

Industry experts widely consider Simandou to be the largest high-grade iron ore deposit in the world, but it has struggled to enter production for years.

Rio Tinto had previously held rights to develop all four blocks of Simandou before being stripped of the rights to blocks 1 and 2 in 2008. Those rights went to a joint venture between Israeli billionaire Beny Steinmetz’s BSG Resources and Vale.

In March, Guinea selected the China-backed consortium SMB-Winning to develop blocks 1 and 2, which holds estimated reserves of more than 2 billion tonnes of high-grade iron ore.
https://www.mining.com/chinese-steel-gi ... -simandou/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 04 juil. 2020, 10:41

Coronavirus : la consommation mondiale de fer baissera de près de 3 % cette année (rapport)

Agence Ecofin. 3 juillet 2020

Selon GlobalData, la pandémie de Covid-19 fera baisser de 2,8 % la consommation de fer cette année avec la chute de la demande notamment dans le secteur automobile. Cela risque de réduire les revenus des producteurs africains comme la Mauritanie et l’Afrique du Sud.

Dans un nouveau rapport paru cette semaine, la société de recherche GlobalData prévoit que la consommation mondiale de fer connaitra une baisse de 2,8 % en glissement annuel pour atteindre 2,03 milliards de tonnes. En cause, les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur la demande de l’industrie automobile et celle de la construction.

Les ventes mondiales de voitures ont en effet chuté depuis le début de l’année alors que l’industrie automobile consomme environ 17 % du minerai de fer produit dans le monde. Malgré la reprise de l’activité économique en Chine, la situation ne devrait pas beaucoup s’améliorer avec une baisse de 34 % attendue pour les ventes mondiales au deuxième trimestre. A cela s’ajoutent les interruptions ou annulations de grands projets de construction dans le secteur de l’immobilier, où le fer est également utilisé.

« Ce n’est que lorsque le virus sera maitrisé que l’industrie pourra rebondir et que la demande mondiale repartira à la hausse », prévient Vinneth Bajaj, un analyste de GlobalData, dans des propos relayés par Mining Review, ajoutant tout de même que la situation pourrait s’améliorer entre 2021 et 2024.

Ces prévisions représentent néanmoins des sources d’inquiétudes pour les producteurs africains comme la Mauritanie, l’Afrique du Sud ou encore le Liberia, dont les économies font déjà face à de grandes difficultés du fait de la crise sanitaire actuelle. Une diminution de la demande impliquera en effet une probable baisse des prix et donc la chute des recettes publiques.
https://www.agenceecofin.com/fer/0307-7 ... ee-rapport

2.03 milliard de tonnes de fer ça fait 260 kg par habitant par an en moyenne mondiale.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 26 juil. 2020, 15:06

Du transport complètement dingue en Australie de minerai de fer de la mine de Pilbara.
Camion à 4 remorques.

Image
Bis and its innovative haulage solutions have been selected for a major contract from Roy Hill at its iron ore mine in the east Pilbara region of Western Australia.

The new contract follows a competitive tender process and includes off-road bulk load and haul and site services, the resources logistics company said.
https://im-mining.com/2020/07/22/bis-de ... -roy-hill/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 03 août 2020, 21:59

Un groupe chinois veut investir dans le développement de la mine de Pampa de Pongo au Pérou.
HBIS lines up investment in Peru iron ore mine[/b]

Reuters | August 3, 2020

HBIS Resources Co Ltd, a unit of China’s second-biggest steelmaker HBIS Group, said on Monday it had signed an initial deal to develop the Pampa de Pongo iron ore mine in Peru alongside current licence-holder Zhongrong Xinda.

The two Chinese companies plan to set up a joint venture to work on the first stage of the mine, which also contains copper, cobalt and gold reserves, an HBIS Resources filing to the Shenzhen Stock Exchange showed.

The scope of cooperation includes mine and port construction and operation, it added. No value was put on the framework agreement, which was signed on July 31 and will serve as a basis for negotiations between the two firms.

Investing in Peru, the world’s second-biggest copper producer after neighbouring Chile, would be HBIS’ first foray into South America. It coincides with steady demand from Chinese steel mills as prices of iron ore, the main steel-making ingredient, top $100 a tonne.

Qingdao-based Zhongrong Xinda acquired the rights to Pampa de Pongo in 2016 and its subsidiary Jinzhao Mining Peru is the project’s operator.

A portfolio published by Peru’s Ministry of Energy and Mines in October 2018 said Pampa de Pongo, in the Arequipa region, could produce 28.1 million tonnes of iron per year and was expected to start operations in 2023.

It put the investment required at $2.2 billion.

Peru in mid-March imposed a mining lockdown to curb the spread of the new coronavirus, but has since eased restrictions. The country has reported more than 400,000 confirmed coronavirus cases and more than 18,000 deaths from covid-19, the respiratory disease the virus causes.
https://www.mining.com/web/hbis-lines-u ... -ore-mine/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 15 août 2020, 17:22

VALE va investir 1.5 milliards de dollars pour agrandir le gisement de Serra Sul
Vale confirms $1.5bn expansion of iron-ore mine in Brazil
The board of Brazilian mining major Vale has approved plans to increase production at its Serra Sul mine to 120mn tonnes per year

Jonathan Campion Aug 14, 2020

The Serra Sul mine is located in the municipality of Canaã dos Carajás, and forms part of Vale’s Northern System mining complex. Its capacity is currently only 100mn tonnes; Vale’s board has approved the ‘Serra Sul 120’ project, which will require approximately £1.5bn (£1.15bn) of investments over several years. The board aims to commence work on increasing capacity by 2024.

Work to expand the iron-ore mine will include creating new mining areas, duplicating the existing long-distance belt conveyor (TCLD), implementing new process lines at the plant, and increasing the capacity of storage areas. Work to duplicate the TCLD alone will cost $385mn (£293mn).

In a statement on Thursday 13 August, Vale commented: “The Serra Sul 120 project will create an important buffer of productive capacity, ensuring greater operational flexibility to face eventual production or licensing restrictions in the Northern System”.
https://www.miningglobal.com/supply-cha ... ine-brazil

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65117
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 22 août 2020, 09:30

La production mondiale de minerai de fer connaitra une croissance modeste durant la prochaine décennie (Fitch)

Agence Ecofin 19 août 2020

La croissance de la production mondiale de fer ralentira sur les 10 prochaines années. Selon Fitch Solutions, elle devrait s’établir à une moyenne de 2 % de 2020 à 2029, contre 3,4 % au cours de la décennie précédente. Les plus grands producteurs seront toujours l’Australie, le Brésil et la Chine.

Selon la firme d’analyse Fitch Solutions, la production mondiale de minerai de fer devrait croître de manière modeste sur les dix prochaines années. Le cabinet prévoit qu’elle passe de 3 milliards de tonnes cette année à 3,7 milliards de tonnes en 2029, avec un taux de croissance moyen de 2 % (contre 3,4 % pour la décennie précédente).

Dans le détail, la croissance modeste devrait être portée par l’extension des mines au Brésil et l’augmentation de la production en Inde. La production brésilienne, de haute qualité et particulièrement prisée par les producteurs d’acier chinois, passera de 416 millions de tonnes cette année à 546 millions de tonnes d’ici 2029.

Selon l’agence, relayée par Mining Weekly, la production en Chine diminuera, car la faiblesse des prix du minerai de fer et le renforcement des réglementations environnementales obligent à arrêter les opérations à coûts élevés. En Australie, où se trouveraient les plus grandes réserves mondiales, la production devrait croître à un taux annuel moyen de 0,7 %, contre 9,2 % de croissance au cours de la décennie précédente.

Pour rappel, si le trio de tête des plus grands producteurs de minerai de fer est formé par l’Australie, le Brésil et la Chine, les leaders en Afrique comprennent l’Afrique du Sud et la Mauritanie alors que la Guinée attend toujours de développer ses ressources.
https://www.agenceecofin.com/fer/1908-7 ... nnie-fitch

Répondre