Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possible ?

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Corrélation croissance PIB / consommation d'énergie primaire.

Vous pouvez sélectionner 1 option

 
 
Consulter les résultats

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7928
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par phyvette » 06 mai 2014, 07:06

Au moins la décroissance corrélée à une baisse de la consommation d'énergie devient une certitude.
L’Alsace affiche pour l’année 2013 une consommation d’électricité en forte de baisse de 4 %. Une évolution qui s’oppose à la stabilisation générale sur le territoire français et qui fait de l’Alsace un cas particulier. Si les Alsaciens consomment bien moins d’électricité que la moyenne, leur région en produit plus que nécessaire...

« la chute a été plus importante dans la grande industrie où la consommation électrique baisse de 16 % (soit 2 005 GWh)». Cette chute de la consommation industrielle est une conséquence directe de la crise économique…
http://lenergeek.com/2014/05/02/forte-b ... nnee-2013/

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9168
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par kercoz » 06 mai 2014, 08:10

mobar a écrit :
Confortable (pour son égo et sa cohérence) mais pas efficace
D'ailleurs la plupart, considère le mot efficace comme un gros mot, on se refait pas
On ne soutient que les causes qui tombent .
Une cause réellement pertinente n' a pas besoin d ' etre promue, elle est auto-porteuse . Si une certaine façon de vivre est plus gratifiante , il suffit de s'en rapprocher . Si ça gagne d'autres personnes ce ne sera que par mimétisme , jamais on ne s'en sort par le militantisme........les discussions et polémiques sur ce forum sont bien la preuve qu ' elles ne sont pas efficaces pour retourner une opinion.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12556
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par mobar » 07 mai 2014, 21:02

kercoz a écrit :
mobar a écrit :
Confortable (pour son égo et sa cohérence) mais pas efficace
D'ailleurs la plupart, considère le mot efficace comme un gros mot, on se refait pas
On ne soutient que les causes qui tombent .
Une cause réellement pertinente n' a pas besoin d ' etre promue, elle est auto-porteuse . Si une certaine façon de vivre est plus gratifiante , il suffit de s'en rapprocher . Si ça gagne d'autres personnes ce ne sera que par mimétisme , jamais on ne s'en sort par le militantisme........les discussions et polémiques sur ce forum sont bien la preuve qu ' elles ne sont pas efficaces pour retourner une opinion.
Ce n'est pas parce qu'il existe de controverses que les bonne idées ne font pas leur chemin
Ce sont même les controverses qui nourrissent les changements d'opinion

Discussions et polémiques sont les seuls moyens de faire évoluer les esprits même si elles ont un impact limités sur leurs auteurs leur impact sur les spectateurs ne sont pas négligeables parce qu'elles induisent des recherches personnelles, un positionnement souvent actifs qui seul est générateur de changement

Le retournement d'opinion brutal et rapide est souvent factice et de courte durée
Maintenant certains sujets demandent à convaincre et leurs supporters usent de procédés discutables qui se révèlent contreproductifs

Alors, que faire, sinon nourrir la controverse?
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9168
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par kercoz » 07 mai 2014, 22:13

mobar a écrit :
Alors, que faire, sinon nourrir la controverse?
Il y a cette semaine , sur "les nouveaux chemins de la connaissance" des émissions sur le thème de la croyance ( Fr. Culture).
On y dit entre autre que l' on agit que sur "croyance" ....perso je pense que toute vraie croyance est inconsciente ...et donc que pour agir sans cette croyance collective , c'est pas facile du tout .....Pourtant ceux qui font le pas disent que c'etait plus facile que prévu.
Attendre que les bonnes idées "fassent leur chemin"...et continuer a payer plus de la moitié de son salaire pour pouvoir travailler ( logement a proximité, sape, bagnole , surcouts divers pour les gosses etc ..) me parait peu cohérent....Vivre comme on pense que l' on doit le faire est plus facile que prévu ...quand tu te nourris sur un potager qui te procure déceptions ,espoirs et satisfactions , tu regarde tes voisins rentrer a 8h30 qd tu as fini de manger et le gus cravaté , en te voyant en short a planter des tomates , doit quand meme se poser des questions , surtout quand ses gamins sont plus souvent dans mon poulailler que dans sa piscine .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7928
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par phyvette » 07 mai 2014, 23:37

Il a surnommé ça "la tache de Rorschach". Olivier Rech, ancien responsable du pétrole à l'Agence internationale de l'énergie, est l'un des rares à faire le rapprochement entre croissance, dette et consommation d'hydrocarbures. Un rapprochement que nul n'envisage pour l'heure dans les facultés d'économie ou à Science Po.

Dommage. Le lien, tel que l'expose M. Rech, n'est jamais apparu aussi limpide :
Lire la suite.

Avatar de l’utilisateur
Pi-r2
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 384
Inscription : 03 janv. 2008, 07:12

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par Pi-r2 » 08 mai 2014, 09:23

kercoz a écrit :[Pourtant ceux qui font le pas disent que c'etait plus facile que prévu.
pourtant, je ne suis pas sur d'en avoir le "courage". Question de perception du risque ? Je devrais pourtant avoir assez pour ne plus avoir à bosser (mais bon, je ne rentre pas à 20h non plus :mrgreen: )
les bonnes idées triomphent toujours, c'est d'ailleurs à cela qu'on reconnait qu'elle étaient bonnes

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65474
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par energy_isere » 08 mai 2014, 14:12

Pi-r2 a écrit :
kercoz a écrit :[Pourtant ceux qui font le pas disent que c'etait plus facile que prévu.
pourtant, je ne suis pas sur d'en avoir le "courage". Question de perception du risque ? Je devrais pourtant avoir assez pour ne plus avoir à bosser (mais bon, je ne rentre pas à 20h non plus :mrgreen: )
Pi-r2 il vous reste longtemps à tirer pour la retraite ?

Avatar de l’utilisateur
Pi-r2
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 384
Inscription : 03 janv. 2008, 07:12

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par Pi-r2 » 08 mai 2014, 22:03

energy_isere a écrit : Pi-r2 il vous reste longtemps à tirer pour la retraite ?
La quoi ? ;)
les bonnes idées triomphent toujours, c'est d'ailleurs à cela qu'on reconnait qu'elle étaient bonnes

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12556
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par mobar » 09 mai 2014, 12:12

http://petrole.blog.lemonde.fr/2014/04/ ... -de-dogme/

Analyse de Gaël Giraud sur Oil Man
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7928
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par phyvette » 11 mai 2014, 02:00

De ce fait, la chaine qui va de l'énergie primaire à l'énergie utile (celle qui est vraiment à l'origine du service qui nous intéresse) perd "deux fois" : une fois en passant de l'énergie primaire à l'énergie finale, et une deuxième fois dans les machines qui utilisent l'énergie finale...



De là, nous comprenons une chose : si nous avons moins d'énergie primaire (pour des raisons d'approvisionnement contraint, ou d'émissions de CO2 volontairement diminuées), toutes choses égales par ailleurs nous aurons moins d'énergie finale, et, à nouveau toutes choses égales par ailleurs, moins de services à l'arrivée, puisqu'il y a toujours moins quand on passe de gauche à droite ci-dessus. Quand la contrepartie des produits ou services est économique, cela signifie aussi moins de PIB...
Lire le reste

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12556
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par mobar » 23 mai 2015, 12:46

Une vidéo ou l'astronome François Roddier montre les liens entre thermodynamique, biologie et économie

https://www.youtube.com/watch?t=17&v=5-qap1cQhGA

L'énergie, le carburant de tous les systèmes vivants

Reprise et revisitée par un invité sur le blog de Paul Jorion
http://www.pauljorion.com/blog/2014/07/ ... -feunteun/
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65474
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par energy_isere » 10 juin 2015, 21:04

(sur ce fil) le 07 Avril 2014 energy_isere a écrit :
energy_isere a écrit : ......C 'est pour ca que des boites comme Intel onf des fabs qui coutent 5 milliards de $, comme leur Fab28 en 45 nm en Israel qui avait couté ce prix en 2008.

Pour les futures fab de 10 nm de producion en volume, les analystes indiquent 10 milliards de $ pour le cout de l'usine et les machines.
......
voir cet article qui en parle.
Dans la Fab 28, l'usine d'Intel Israël qui grave en 22 nanomètres et bientôt en 10 nanomètres (Usine Nouvelle)

Il est bien indiqué une future fab 10 nm de Intel en Israel pour une dizaine de milliads de $.

Samsung construit une méga-usine de semiconducteurs en Corée du Sud.
L'investissement pour la premiére étape de ce projet s'éléve à 15 600 milliards de wons, soit 14.43 milliards de dollars. Samsung projette d' ouvrir cette usine au 1er semestre de 2017.

source : Electronique Hebdo version papier.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7928
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possible ?

Message par phyvette » 04 déc. 2018, 14:06

Gaël Giraud, (du CNRS) dans le Monde remet en cause ce qui est le vrai moteur de la croissance à savoir l’énergie.

Quels sont d’après vous les indices d’un lien intime entre consommation d’énergie et croissance de l’économie ?
Depuis deux siècles, depuis les travaux d’Adam Smith et de David Ricardo par exemple, la plupart des économistes expliquent que l’accumulation du capital est le secret de la croissance économique inédite que connaissent les sociétés occidentales, puis une partie du reste du monde. Marx était, lui aussi, convaincu de cette apparente évidence. Or, historiquement, l’accumulation du capital (au sens moderne) n’a pas commencé au 18ème siècle avec le début de la révolution industrielle, mais au moins deux cents ans plus tôt. Inversement, la première “révolution marchande” des 12ème et 13ème siècles, qui permit à l’Europe de sortir de la féodalité rurale, coïncide avec la généralisation des moulins à eau et à vent. Une nouvelle source énergétique, en plus de la photosynthèse (agriculture) et de la force animale, devenait disponible. De même, qui peut nier que la découverte des applications industrielles du charbon, puis du gaz et du pétrole (et, plus récemment, de l’atome) a joué un rôle décisif dans la révolution industrielle, et partant, comme moteur de la croissance ? De 1945 à 1975, les “trente glorieuses” ont été une période de croissance accélérée et aussi de consommation inédite d’hydrocarbures. Depuis lors, la planète n’a jamais retrouvé la vitesse de consommation d’énergies fossiles qui fut la sienne après guerre. C’est une bonne nouvelle pour le climat. Mais cela n’est pas étranger au fait que nous n’avons jamais retrouvé non plus les taux de croissance du PIB des trente glorieuses...}
Lire la suite : http://gbessay.unblog.fr/2017/06/02/l-e ... d-du-cnrs/

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12556
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possible ?

Message par mobar » 06 déc. 2018, 11:21

La croissance de la vitesse de consommation d'énergie à baissé en même temps que la croissance du PIB à diminué, ça laisse à penser que ces deux variables sont bien liées

Pendant ce temps, la population continue d'augmenter, ce qui indique que la richesse moyenne disponible par tête est en train de diminuer sa croissance

La question est : quand atteindrons nous le seuil ou cette croissance de richesse moyenne par tête sera négative?
Il semblerait que dans certains pays, ce seuil soit déjà dépassé
ça peut être conjoncturel (Maduro, Macron ...) ou structurel (déplétion, néolibéralisme/délocalisations/chômage/insurrection ...)
épisodique, tendanciel ou définitif
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

chakiroul
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 385
Inscription : 25 déc. 2017, 20:11

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possible ?

Message par chakiroul » 06 déc. 2018, 12:00

mobar a écrit :
06 déc. 2018, 11:21
La croissance de la vitesse de consommation d'énergie à baissé en même temps que la croissance du PIB à diminué, ça laisse à penser que ces deux variables sont bien liées
non mobar c'est mieux que ça, Gaël Giraud avec Zeynep Karahman a montré que la baisse de conso d'énergie précède la baisse de PIB
https://www.youtube.com/watch?v=vW7WywnOxas

Répondre