Retour des tazus sur la Lune en 2024

Envie de bavarder ? C'est ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 29 août 2023, 23:45

La mission indienne Chandrayaan-3 a réalisé sa première expérience : elle a pris la température du sol lunaire à un endroit bien particulier. Une première mondiale, qui a permis de recueillir des données importantes.

29 aout 2023 numerama
https://www.numerama.com/sciences/14855 ... endue.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 30 août 2023, 21:15

Le robot mobile indien confirme la présence de soufre près du pôle sud de La Lune

AFP•30/08/2023

Le robot mobile indien a confirmé la présence de soufre sur la surface du pôle sud de la Lune sur laquelle il s'est posé le 23 août, a annoncé l'agence spatiale indienne.

"L'instrument de spectrométrie sur plasma induit par laser, embarqué à bord du vaisseau Chandrayaan-3, a réalisé ses premières mesures sur la composition élémentaire de la surface de la lune près du pôle sud", a déclaré dans un communiqué daté de lundi l'Organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO).

"Ces mesures in situ confirment sans ambiguïté la présence de soufre dans la région, ce qui n'était pas possible avec les instruments embarqués sur les satellites", ajoute le communiqué
........................................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 9aa42781c2

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 31 août 2023, 23:43

Le rover lunaire indien prend une première photo de son atterrisseur

sciencepost 31 août 2023

Image
La première image de l'atterrisseur lunaire Vikram de la mission Chandrayaan 3 à la surface de la lune prise par le rover Pragyan de la mission. Crédits : ISRO)
https://sciencepost.fr/rover-lunaire-in ... errisseur/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 01 sept. 2023, 10:56

et voila, ca n' a pas tardé :
NASA moon orbiter spots crash site of Russia's failed Luna-25 lander (photos)

By Mike Wall august 31 2023

Luna-25 slammed into the moon on Aug. 19 during a maneuver designed to set up its touchdown.


The final resting place of Russia's failed Luna-25 lunar lander has apparently been found.

Luna-25, Russia's first moon probe in 47 years, smashed into the lunar surface on Aug. 19, during a maneuver designed to set up its touchdown try a few days later.

The crash blasted out a crater, which NASA's sharp-eyed Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) likely found last week, agency officials said.


LRO's handlers went looking for Luna-25's grave, using an estimated impact site provided by Roscosmos, the Russian space agency.

The LRO team imaged the area with the probe's Lunar Reconnaissance Orbiter Camera (LROC) on Aug. 24, then compared the new photos with pictures of the same region captured previously by LROC, most recently in June 2022. This work revealed a bright, fresh crater on the moon that was gouged out in the past 14 months.

"Since this new crater is close to the Luna-25 estimated impact point, the LRO team concludes it is likely to be from that mission, rather than a natural impactor," NASA officials said in a statement today (Aug. 31) announcing the find.
................................
avec photos : https://www.space.com/russia-luna-25-mo ... lro-photos

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 03 sept. 2023, 14:38

c'est déjà la fin de mission pour Chandrayaan-3 :
L'Inde met son robot lunaire en sommeil, jugeant sa mission accomplie

Article de By Arpan Chaturvedi •
NEW DELHI, 3 septembre (Reuters)

L'Inde a éteint son robot lunaire, le premier engin à atteindre le pôle sud de la Lune, après avoir terminé sa mission de deux semaines pour mener des expériences, a déclaré l'agence spatiale indienne.

Le rover Pragyan du vaisseau spatial Chandrayaan-3 a été "mis en mode veille", mais avec des batteries chargées et un récepteur allumé, a déclaré l'Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO) dans un message publié sur X (ex-Twitter), samedi soir.

"Espérons un réveil réussi pour une nouvelle série de missions!", écrit l'ISRO. "Sinon, il restera à jamais l'ambassadeur lunaire de l'Inde".
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/tec ... 5b5b&ei=10

ca fait 11 jours de missions. il me semble qu'ils espéraient 14 jours, juste avant la nuit lunaire.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chandrayaan-3

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 06 sept. 2023, 00:23

Chandrayaan-3 s’endort sur la Lune : la mission peut-elle survivre ?

Article de Nelly Lesage 5 sept 2023 Numerama

L’Inde a mis en sommeil la mission Chandrayaan-3 sur la Lune. L’atterrisseur Vikram et le rover Pragyan ne peuvent plus fonctionner dans la nuit lunaire. Mais peut-on espérer leur réveil quand le jour reviendra ?

Peu après un ultime bond sur la Lune, Chandrayaan-3 s’est endormie. L’ISRO, l’agence spatiale indienne, a confirmé le 4 septembre 2023 que son matériel lunaire a été mis en veille. À l’issue d’une mission d’à peine 2 semaines, Chandrayaan-3 entre comme prévu dans la nuit lunaire. Il lui devient impossible de continuer à fonctionner, qu’il s’agisse de l’atterrisseur Vikram ou du rover Pragyan, puisque l’alimentation de la mission indienne est solaire.

L’ISRO détaille la situation sur son compte X (Twitter). « Les charges utiles [ndlr : les instruments] sont désormais désactivées. Les récepteurs de l’atterrisseur restent allumés. Vikram s’endormira à côté de Pragyan une fois que l’énergie solaire sera épuisée et que la batterie sera vidée. En espérant leur réveil, vers le 22 septembre 2023. » Le rover Pragyan avait été arrêté un peu plus tôt que l’atterrisseur Vikram, dès le 2 septembre. L’ISRO l’avait stationné et mis en mode veille. « La batterie est complètement déchargée. Le panneau solaire est orienté pour recevoir la lumière au prochain lever de Soleil prévu le 22 septembre 2023. »

Chandrayaan-3 peut-elle sortir indemne de sa froide nuit sur la Lune ?

L’agence spatiale indienne semble donc porter beaucoup d’espoir dans la date du vendredi 22 septembre 2023, lorsque le Soleil se relèvera sur le site d’atterrissage de Chandrayaan-3 à proximité du pôle Sud de la Lune. Toutefois, il est légitime de se demander si la mission peut vraiment sortir indemne de cette hibernation. Il faut peu espérer, même si une surprise n’est jamais à exclure. Malheureusement, Chandrayaan-3 n’est absolument pas équipé pour supporter les conditions extrêmes de la nuit lunaire. Y survivre parait donc peu probable.

Comme le rappelle Andrew Jones, journaliste spécialisé dans l’actualité spatiale, notamment chinoise, il n’y a « pas d’unité de chauffage à radioisotope comme les rovers Yutu [ndlr : de la Chine], les batteries seront donc exposées à des températures avoisinant les -130° C pendant quelques semaines ». Si Chandrayaan-3 fonctionne encore après un tel calvaire lunaire, ce serait assez inattendu. La mission n’a en tout cas pas été conçue pour cela par l’ISRO.

Certes, des missions spatiales ont largement pu surprendre par le passé, en continuant à fonctionner bien plus longtemps qu’espéré. Un exemple frappant est le petit hélicoptère Ingenuity, envoyé sur Mars par la Nasa en 2021. Alors qu’il n’était censé s’envoler qu’une poignée de fois, il est toujours opérationnel et est même devenu un véritable éclaireur pour le rover Perseverance.

L’Inde a déjà réussi sa mission lunaire

Néanmoins, il faut rester prudent concernant un éventuel réveil de Chandrayaan-3. Et, surtout, se rappeler que la mission de l’Inde sur la Lune est déjà une réussite. Chandrayaan-3 restera gravée dans l’histoire de l’exploration spatiale comme la mission ayant permis à l’Inde de devenir le 4e pays à se poser sur la Lune. Si l’atterrisseur ou le rover ne se réveillent pas le 22 septembre, cela ne signifiera absolument pas que Chandrayaan-3 est un échec. Cela confirmera juste que la mission est finie.
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/tec ... f278&ei=61

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 07 sept. 2023, 12:45

energy_isere a écrit :
23 août 2023, 20:18
Bravo les Indiens !
L'INDE RÉUSSIT À POSER SA FUSÉE CHANDRAYAAN-3 SUR LA LUNE, DEVENANT LE QUATRIÈME PAYS À Y PARVENIR

Glenn Gillet avec AFP Le 23/08/2023 BFM

Le pays a réussi a faire atterir sa fusée Chandrayaan-3 sur la Lune, rejoignant un club très fermé composé jusqu'ici des États-Unis, de la Russie et de la Chine.

L'Inde a réussi à poser sa fusée sur la Lune, a annoncé l'agence spatiale indienne ce mercredi. Chandrayaan-3, qui signifie "vaisseau lunaire" en sanskrit, s'est posé à 14h34 (heure de Paris) près du pôle Sud lunaire, une zone peu explorée

Quatre ans après une tentative ratée, le pays le plus peuplé du monde rejoint les États-Unis, la Russie (en tant qu'héritière de l'Union soviétique) et la Chine parmi les nations qui ont réussi un alunissage maitrisé, un club très fermé qui pose désormais l'Inde comme une grande puissance spatiale. Un exploit mené alors que nombre de ses programmes ont été effectués à des coûts bien moindres.

"C'est un jour historique pour le secteur spatial indien", a écrit Narendra Modi sur le réseau social X (anciennement Twitter).

Il est apparu souriant et brandissant un drapeau indien, en marge du sommet des puissances émergentes des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), réunies en sommet à Johannesburg.

Cette réussite du programme indien, en plein essor, intervient quatre jours après l'échec de l'alunissage de la sonde russe Luna-25, la première sonde à être lancée par la Russie vers la Lune depuis 1976, qui s'est écrasée sur dans la même région de notre satellite.

Image
Des membres de l'agence spatiale indienne célèbre l'alunissage de sa fusée Chandrayaan-3, le 23 août 2023. © Organisation indienne pour la recherche spatiale

Développé par l'Organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO), Chandrayaan-3 comprend un module d'atterrissage baptisé Vikram, signifiant "vaillance" en sanskrit, et un robot mobile, appelé Pragyan ("sagesse" en sanskrit) pour explorer la surface de la Lune.

..........................
https://www.bfmtv.com/sciences/l-inde-r ... 30386.html

il y a dans le lien la vidéo du dernier moment de la manœuvre d'alunissage au centre de contrôle.

Ma boite fourni des composants spatiaux pour leur agence (je ne sais pas si il y en a dans cette mission). Je suis vraiment très content pour eux.
Je viens d'apprendre que effectivement on a un composant de ma boite (région Grenobloise) dans CHANDRAYAAN-3. :-)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 07 sept. 2023, 12:48

energy_isere a écrit :
25 août 2023, 23:26
Après le succès indien, le Japon retente une mission lunaire

AFP•25/08/2023


Une fusée japonaise doit décoller lundi en emportant un petit module devant se poser sur la Lune d'ici quatre à six mois, une nouvelle tentative après des essais nippons infructueux, alors que l'Inde vient de réussir son premier alunissage.

Le décollage était initialement prévu pour samedi, puis avait été reporté à dimanche et désormais à lundi à cause de mauvaises conditions météo attendues ce week-end sur le site de lancement de l'agence spatiale japonaise (Jaxa) à Tanegashima (sud-ouest du pays).

Le projet consiste notamment à tester une technologie d'alunissage de haute précision, à 100 mètres maximum de sa cible contre plusieurs kilomètres habituellement, avec une sonde de petite dimension et légère (700-730 kg).

D'où le nom de ce module, SLIM (Smart Lander for Investigating the Moon), et son surnom de "Moon Sniper".

Image

Pour les robots mobiles d'exploration, "parcourir des pentes raides et un terrain accidenté représente encore un niveau de difficulté élevé. C'est pourquoi il est important de réussir à poser (des engins spatiaux, NDLR) avec une haute précision pour permettre une exploration efficace à l'avenir", a expliqué la Jaxa sur son site.

En outre, les zones propices à l'exploration des régions polaires de la Lune "se limitent à une surface très réduite", relève encore la Jaxa.

En cas d'alunissage réussi, SLIM devra aussi mener à l'aide d'une caméra multispectrale des analyses de la composition de roches censées provenir du manteau lunaire, la structure interne de la Lune encore très mal connue.

La course mondiale à l'exploration de la Lune s'intensifie après que l'Inde a réussi mercredi à y poser un engin spatial; avant elle, seuls les Etats-Unis, l'Union soviétique et la Chine avaient déjà réussi des alunissages.

La Russie vient pour sa part d'échouer dans une nouvelle tentative, sa sonde Luna-25 s'étant écrasée samedi 19 août sur le sol lunaire.

- plusieurs échecs -

Le Japon avait déjà tenté en novembre dernier de poser une mini-sonde sur la Lune qui avait été embarquée à bord de la mission américaine Artemis 1. Mais la communication avec "Omotenashi" ("hospitalité" en japonais) avait été perdue peu après son éjection dans l'espace, en raison d'une défaillance de ses batteries.

Et en avril de cette année, une jeune entreprise privée japonaise, ispace, a échoué à faire alunir son module Hakuto-R, qui s'est probablement écrasé sur la surface du satellite naturel de la Terre.

"Les alunissages restent une technologie très difficile" à maîtriser, a souligné jeudi devant la presse le responsable du projet SLIM, Shinichiro Sakai, qui a exprimé par la même occasion son respect pour le succès de la mission indienne.

La fusée H2-A de la Jaxa, qui doit décoller lundi à 09H26 heure japonaise (00H26 GMT), doit aussi emmener dans l'espace un satellite appelé XRISM, une mission d'imagerie en rayons X et spectroscopie.
............................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... a7c9300275
la mission a décollé cette nuit du Japon.
Japan launches 'moon sniper' lunar lander SLIM into space

By Kantaro Komiya September 7, 2023


Japan launched a lunar exploration spacecraft on Thursday aboard a homegrown H-IIA rocket, hoping to become the world's fifth country to land on the moon early next year.

Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA) said the rocket took off from Tanegashima Space Center in southern Japan as planned and successfully released the Smart Lander for Investigating Moon (SLIM). Unfavourable weather led to three postponements in a week last month.

Dubbed the "moon sniper", Japan aims to land SLIM within 100 metres of its target site on the lunar surface. The $100-million mission is expected to start the landing by February after a long, fuel-efficient approach trajectory.

"The big objective of SLIM is to prove the high-accuracy landing ... to achieve 'landing where we want' on the lunar surface, rather than 'landing where we can'," JAXA President Hiroshi Yamakawa told a news conference.
https://www.reuters.com/technology/spac ... 023-09-06/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 09 sept. 2023, 09:55

activité sismique trouvée vers le pole Sud de la Lune.
L’atterrisseur lunaire indien a ressenti du mouvement sous la surface
par Brice Louvet, 8 septembre 2023
lire https://sciencepost.fr/atterrisseur-lun ... s-surface/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 09 sept. 2023, 13:19

Voici le déroulé de la première mission habitée de la Chine sur la Lune

par Brice Louvet, 7 septembre 2023

En mai dernier, l’Agence spatiale nationale chinoise (CNSA) avait annoncé la mise en place d’un programme spatial lunaire habité aboutissant à la création d’une base lunaire. Ce jeudi 31 août, l’Agence chinoise des missions spatiales habitées (CMSA) a publié des rendus d’artistes du vaisseau spatial et de l’atterrisseur lunaire qui seront impliqués.

D’après ces visuels, le vaisseau spatial comprendra deux sections : une capsule de rentrée et une section de service, tandis que l’atterrisseur lunaire comprendra une section d’atterrissage et une section de propulsion.

La diffusion de ces images confirme ce que l’on soupçonnait depuis un certain temps : la Chine a bien l’intention de poser des astronautes (ou taïkonautes) sur la Lune avant 2030.

Selon la CMSA, le vaisseau spatial transportera trois astronautes en orbite lunaire pour une mission d’alunissage ou jusqu’à sept membres d’équipage vers la station spatiale chinoise Tiangong-, actuellement en orbite. L’atterrisseur lunaire pèsera environ vingt-six tonnes et sera capable de transporter deux astronautes et un rover de 200 kg jusqu’à la surface lunaire.

Ce véhicule sera équipé de plusieurs instruments scientifiques chargés d’étudier l’environnement local, repérer les ressources et identifier les sites potentiels pour une future base.

Image
Rendus d’artistes du module d’atterrissage lunaire de nouvelle génération du pays. Crédits: chinadaily.com.cn

Image
Illustration du vaisseau spatial chinois de nouvelle génération. Crédits : chinadaily.com.cn

Le profil de mission
Sur la base de déclarations précédentes, nous savons également que la Chine s’est engagée dans le développement du lanceur super-lourd à trois étages Longue Marche 10. Ce dernier sera capable d’envoyer jusqu’à 70 tonnes de charges utiles en orbite basse et jusqu’à 27 tonnes vers la Lune.

Dans le cadre de cette première mission lunaire habitée, le vaisseau et l’atterrisseur seront lancés séparément sur deux de ces fusées Longue Marche 10. Ils se retrouveront ensuite en orbite lunaire pour permettre le transfert des deux astronautes choisis pour fouler le sol lunaire. Pendant ce temps, le troisième astronaute restera dans le vaisseau.

Ces taïkonautes traverseront ensuite la surface à bord du rover, accomplissant diverses tâches scientifiques et collectant des échantillons de régolithe lunaire. Une fois ces tâches terminées, ils retourneront au module d’atterrissage et regagneront leur vaisseau spatial en orbite lunaire. Enfin, le vaisseau se détachera du module d’atterrissage et reviendra sur Terre.

Pour rappel, ce profil de mission est similaire à peu de chose près au plan de la NASA pour la mission Artemis 3. Celle-ci impliquera en effet le vaisseau spatial Orion (habité par trois astronautes), qui sera lancé au sommet du Space Launch System (SLS), ainsi que l’atterrisseur Starship lancé en parallèle. Un équipage de deux personnes sera transféré à l’intérieur de ce dernier une fois en orbite lunaire pour descendre en surface. Une fois les opérations terminées, ces deux astronautes décolleront à bord du même vaisseau dans le but de rejoindre Orion en orbite.
https://sciencepost.fr/deroule-premiere ... hine-lune/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 23 sept. 2023, 21:34

Chandrayaan-3 sort d’une nuit glaciale sur la Lune, sans donner signe de vie

le 22 septembre 2023
lire https://www.numerama.com/sciences/15100 ... e-vie.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 05 nov. 2023, 14:52

Blue Origin dévoile un tout nouvel atterrisseur pour conquérir la Lune

Article de Julien Lausson numerama 31 oct 2023

En 2029, Blue Origin fournira un atterrisseur lunaire pour les besoins du programme Artémis et le retour de l'humanité sur le satellite. Cet atterrisseur, dévoilé pour la première fois en 2019, a désormais un tout nouveau design.

Image
Blue Moon mk1

On est encore loin du véhicule final, mais on a une idée un peu plus précise du design qu’il aura une fois qu’il sera fin prêt. Blue Origin a dévoilé en cette fin octobre une nouvelle version de son atterrisseur lunaire — baptisé Blue Moon — en présence de son fondateur, Jeff Bezos, ainsi que du patron de la Nasa, Jim Bridenstine.
......................
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/tec ... r-AA1j4J0U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 25 nov. 2023, 22:37

Comment la Chine envisage de marcher sur la Lune avant 2030

cietetespace

Selon Pékin, des Chinois fouleront le sol de la Lune avant la fin de la décennie. Sur la base des déclarations officielles et du programme lunaire chinois, voici qui devrait être fait par les taïkonautes à la surface de notre satellite naturel.

Image

Début des essais en 2027 Après les robots, les humains. Pour la Chine, un quart de siècle d’exploration automatique de la Lune avec les sondes Chang’e débouche naturellement sur un programme de vols habités visant la même destination. Et les essais des vaisseaux lunaires ne sont plus très loin puisqu’ils devraient débuter en 2027, selon une annonce faite par le premier astronaute chinois Yang Liwei en juillet 2023. Il s’agira d’abord de tester le futur lanceur de 2200 tonnes à vocation lunaire CZ-10 (Longue Marche 10). Dénommé antérieurement CZ-5DY et CZ-5H, il est développé depuis plusieurs années par l’Académie de technologie chinoise des lanceurs (Calt). Cette fusée conçue pour emporter des équipages sera capable de placer 70 tonnes sur orbite basse ou 27 tonnes (... abonnés)
https://www.cieletespace.fr/actualites/ ... avant-2030

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 87210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 26 nov. 2023, 14:36

Le futur destin entre la Terre et la Lune vidéo 12 mn https://www.youtube.com/watch?v=J-FUfHUCRlA

Le Petit Astronome
166 k abonnés
53 491 vues 19 nov. 2023
Si des séismes et des barrages peuvent altérer la rotation de la Terre, ce n'est rien comparé à une autre force, naturelle, gravitationnelle et incontrôlable... Les jours s'allongent et on ne peut rien faire contre.

Chapitres de la vidéo :

00:00 Introduction
00:42 Les Jours s'allongent
02:11 Réflecteur et Laser
04:31 Distance Terre-Lune
06:05 La Lune s'éloigne de nous
07:04 Système Gravitationnel
09:55 Le Futur Lointain

Image

----------------------------------

superbe photo du réflecteur posé sur la Lune par la mission Apollo 15, et qui est toujours utilisé.

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6036
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par tita » 06 déc. 2023, 07:50

C'est une longue vidéo qui jette un pavé dans la mare du programme américain de retour sur la Lune.

https://m.youtube.com/watch?v=OoJsPvmFi ... e=youtu.be

Répondre