News .... du pays Belge

Suisse, Belgique, luxembourg...

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 91087
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: News .... du pays Belge

Message par energy_isere » 01 mai 2024, 15:54

suite de ce post du 5 oct 2023 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 1#p2377841
Princesse Élisabeth : la Belgique construit une île énergétique artificielle, la première au monde
Découvrez comment la Belgique repousse les limites de la transition énergétique avec la construction de la première île artificielle au monde, un projet d'envergure qui promet de transformer le paysage énergétique européen !

Méline Kleczinski  30 avril 2024

Image
Modélisation 3D du projet d'ile artificielle. Crédit photo : Elia_Belgium sur Instagram

La transition énergétique est appelée par le Parlement Européen, la « transition verte », et ces termes parlent à tous les gouvernements. La France, par exemple, peut choisir de développer les éoliennes offshore comme à Saint-Nazaire, ou des centrales hydrauliques comme dans les Alpes, le choix est large. Mais, comment faire lorsque l’on est un « tout petit pays », enclavé entre plusieurs autres pays, et avec peu de perspectives sur la mer ? C’est le cas de la Belgique, qui pour parvenir à une transition énergétique viable, doit trouver d’autres solutions. Et, le gouvernement belge n’a pas lésiné sur les moyens, ils viennent de lancer la construction d’une île artificielle, la première île énergétique au monde. Embarquement immédiat.


Une île artificielle énergétique

Dans quelque temps, une île artificielle baptisée « Princesse Élisabeth » sera installée en mer du Nord, dans un lieu, qui, plus tard, permettra aux pays d’être interconnectés. Pour le moment, le chantier de construction d’immenses caissons qui seront la structure même de l’île artificielle, sont construits aux Pays-Bas par l’entreprise Jan De Nul. Cette entreprise a missionné 300 personnes, qui travailleront pendant des mois pour construire un seul caisson. La fabrication devrait approximativement prendre trois mois à ces employés.

Image
Un caisson de la structure de la future ile artificielle, vu lors d’une visite officielle sur le chantier. Crédit photo : Elia (capture d’écran vidéo Facebook)

23 caissons et 2,3 millions de m³ de sable

Un seul caisson se construit en cinq étapes qui durent chacune une vingtaine de jours. La plus étonnante de ces étapes est peut-être celle qu’ils appellent « le formage ». Pendant cette étape, les parois des caissons sont construites par glissement dans un gigantesque moule en béton. Les caissons seront ensuite coulés en mer du Nord pour former les murs extérieurs de l’île artificielle, viendront ensuite 2,3 millions de m³ de sable extrait localement, pour remplir la structure. Un chantier titanesque qui devrait être achevé d’ici à la fin de 2026.

Oui, évidemment, affirment les dirigeants qui expriment une certaine fierté à construire cette île artificielle unique au monde. En effet, et selon les autorités du pays, l’île Princesse Elisabeth marquera un tournant majeur dans la technologie énergétique en unifiant courant continu et alternatif en un seul lieu. Ce lieu stratégique améliorera non seulement l’efficacité énergétique, mais servira également de centre névralgique pour les futures interconnexions, facilitant ainsi les échanges d’énergie entre les nations et connectant de nouveaux parcs éoliens offshore.

Le 23 avril dernier, une délégation composée du Premier ministre Alexander De Croo, de la ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten et du secrétaire d’État à la relance économique Thomas Dermine visitait le chantier de Jan De Nul Group et DEME à Flushing, aux Pays-Bas, où sont construits les caissons du premier îlot énergétique artificiel au monde. Avec l’île Princesse Elisabeth, la Belgique entre de plein fouet dans la transition énergétique et semble se donner « les moyens » pour y parvenir. Retrouvez plus d’informations sur le site officiel du constructeur jandenul.com, également sur le site du gestionnaire du réseau de transport d’électricité en Belgique Elia.be.
https://www.neozone.org/innovation/prin ... -au-monde/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 91087
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: News .... du pays Belge

Message par energy_isere » 26 mai 2024, 15:12

Watch the world’s first artificial energy island being built [video]

Michelle Lewis | Apr 25 2024

The first of 23 caissons for Princess Elisabeth Island, the world’s first artificial energy island, is nearly complete.

Princess Elisabeth Island will be an electricity grid at sea that will connect offshore wind farms to the Belgian mainland and also serve as a hub for future interconnectors with the UK and Denmark. Belgian electricity transmission system operator Elia is the project’s developer.


The 20,000-ton caissons, which will form the energy island’s outer walls, are being built at Jan De Nul Group and DEME’s construction site in Vlissingen, the Netherlands. It takes around three months to build one caisson. The production process is split into five 20-day stages. The caissons are moved between the different work sites using “runners,” which takes about six hours.

When the caissons are ready, a semi-submersible vessel will transport them further down the harbor, where they’ll be temporarily stored in the water. They’ll then be moved to their final location in the North Sea this summer, weather allowing, said maritime infrastructure company Jan de Nul.

You can watch a time-lapse video of Princess Elisabeth Island’s first caisson being built here:

Image

Princess Elisabeth Island is part of the larger Princess Elisabeth Zone, a future 3.5 gigawatt (GW) offshore wind farm in the North Sea, around 45 km (28 miles) off the Belgian coast. The world’s first artificial energy island will receive power from the wind turbines via undersea cables, and it will then be converted to high-voltage electricity and distributed to the Belgian mainland and other European countries. The energy island will combine both direct current (HVDC) and alternating current (HVAC).

The energy island will be finished in late 2026 when the electrical equipment will start to be installed. Princess Elisabeth Island is expected to be fully connected to all wind farms and the mainland by 2030.
https://electrek.co/2024/04/25/watch-th ... ilt-video/

Répondre