La Suède veut se débarrasser du pétrole d'ici 15 ans

Suisse, Belgique, luxembourg...

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80764
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Suède veut se débarrasser du pétrole d'ici 15 ans

Message par energy_isere » 15 oct. 2022, 09:05

Suède : vers un nouveau gouvernement soutenu par l'extrême droite et une relance de l'énergie nucléaire

AFP
le 14 oct. 2022
Avec l'appui inédit de l'extrême droite, la droite suédoise a annoncé vendredi un accord pour former un gouvernement qui entend notamment relancer l'énergie nucléaire dans le pays, à rebours de la politique passée.

......................
"De nouveaux réacteurs nucléaires seront construits", a déclaré la cheffe du parti chrétien-démocrate, Ebba Busch.

Ces dernières années, le royaume scandinave a fermé six de ses 12 réacteurs. Ceux encore en activité produisent environ 30% de l'électricité utilisée dans le pays.

Le parti social-démocrate sortant, au pouvoir pendant huit ans, était traditionnellement opposé à la construction de nouveaux réacteurs mais avait reconnu plus tôt cette année le besoin crucial de l'atome pour les années à venir.
.......................
https://www.connaissancedesenergies.org ... ire-221014

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80764
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Suède veut se débarrasser du pétrole d'ici 15 ans

Message par energy_isere » 15 oct. 2022, 09:05

Suède : vers un nouveau gouvernement soutenu par l'extrême droite et une relance de l'énergie nucléaire

AFP le 14 oct. 2022

Avec l'appui inédit de l'extrême droite, la droite suédoise a annoncé vendredi un accord pour former un gouvernement qui entend notamment relancer l'énergie nucléaire dans le pays, à rebours de la politique passée.

......................
"De nouveaux réacteurs nucléaires seront construits", a déclaré la cheffe du parti chrétien-démocrate, Ebba Busch.

Ces dernières années, le royaume scandinave a fermé six de ses 12 réacteurs. Ceux encore en activité produisent environ 30% de l'électricité utilisée dans le pays.

Le parti social-démocrate sortant, au pouvoir pendant huit ans, était traditionnellement opposé à la construction de nouveaux réacteurs mais avait reconnu plus tôt cette année le besoin crucial de l'atome pour les années à venir.
.......................
https://www.connaissancedesenergies.org ... ire-221014

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80764
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Suède veut se débarrasser du pétrole d'ici 15 ans

Message par energy_isere » 06 nov. 2022, 00:08

Un promoteur danois prêt à construire le plus grand parc solaire de Suède
L’entreprise European Energy est prête à commencer la construction d’un parc solaire de 128,5 MW en Suède. Le projet avait été interrompu au début de l’année, mais cette décision a depuis été annulée. L’installation devrait commencer à produire de l’électricité en 2024.

NOVEMBRE 2, 2022 BEATRIZ SANTOS

Le développeur de projets basé au Danemark, European Energy, est prêt à commencer la construction d’un parc solaire de 128,5 MW à Svedberga, à l’extérieur de la ville d’Helsingborg, dans le sud de la Suède. Une fois achevée, la centrale sera la plus grande du pays, avec une capacité de production annuelle de 175 GWh par an. L’achèvement est prévu pour 2023, et la production commencera en 2024.

La construction du parc solaire avait été interrompue en avril lorsque le conseil du comté de Skåne avait rejeté sa demande. Il avait en effet déclaré que le terrain serait mieux utilisé en surface agricole pour garantir l’approvisionnement alimentaire. European Energy avait alors fait appel de cette décision auprès de la Cour des terres et de l’environnement de Växjö. Le tribunal a déclaré que « les mesures de protection et les adaptations que European Energy a proposées pour protéger l’environnement sont suffisantes ».

« C’est une étape importante pour l’énergie solaire à grande échelle en Suède. Cette affaire est extrêmement gratifiante pour les particuliers et les entreprises du sud de la Suède qui ont souffert des pénuries et des prix élevés de l’électricité, a déclaré Jens-Peter Zink, directeur général adjoint d’European Energy. Le parc solaire de Svedberga produira une nouvelle électricité verte correspondant à la consommation annuelle de 35 000 ménages résidentiels, ce qui représente la plus grande contribution unique de nouvelle électricité dans la région depuis de nombreuses années ».

Le parc solaire de Svedberga couvre une superficie totale de 232,5 hectares, dont environ un tiers sera utilisé pour la production solaire. La société a déclaré que les terres restantes pourraient être utilisées pour des cultures agricoles. Elle prévoit également de renforcer la diversité en plantant des arbres et des buissons sur la bordure extérieure du parc solaire.

La capacité photovoltaïque opérationnelle de la Suède a atteint 1,59 GW à la fin de décembre 2021, contre 1,09 GW un an plus tôt, selon les chiffres publiés par l’Agence suédoise de l’énergie (Energimyndigheten). Les chiffres ont montré que 2021 était la meilleure année du pays pour le déploiement solaire jusqu’à présent, avec environ 500 MW de nouvelles capacités ajoutées au réseau.
https://www.pv-magazine.fr/2022/11/02/u ... -de-suede/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80764
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Suède veut se débarrasser du pétrole d'ici 15 ans

Message par energy_isere » 18 déc. 2022, 21:54

Neoen remporte un PPA solaire auprès de la marque H&M en Suède
Le PPA sera adossé à la construction d’une centrale photovoltaïque d’au moins 90 MWc qui sera installée autour de la piste de l’aéroport de Hultsfred, dans le sud-est du pays. Sa mise en service est prévue pour 2025.

DÉCEMBRE 14, 2022 GWÉNAËLLE DEBOUTTE
.......................
lire https://www.pv-magazine.fr/2022/12/14/n ... -en-suede/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80764
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Suède veut se débarrasser du pétrole d'ici 15 ans

Message par energy_isere » 03 janv. 2023, 19:40

Suite de 3 post au dessus.
Le Premier ministre suédois esquisse un possible partenariat avec la France pour la construction de nouvelles centrales nucléaires

AFP le 03 janv. 2023

Le Premier ministre suédois Ulf Kristersson a esquissé mardi à Paris un possible partenariat avec la France pour la construction de nouvelles centrales nucléaires en Suède.

"Le partenariat franco-suédois dispose d'un bon potentiel en matière d'énergie nucléaire", a-t-il souligné dans la cour de l'Elysée, au côté du président français Emmanuel Macron, à l'occasion de son premier déplacement dans l'Union européenne depuis que la Suède en a pris la présidence tournante le 1er janvier.

"Le nouveau gouvernement suédois est déterminé à construire de nouvelles centrales nucléaires et nous sommes très impressionnés par l'expérience française" en la matière, a-t-il ajouté.

Formé mi-octobre, ce gouvernement repose sur une alliance sans précédent avec les nationalistes des Démocrates de Suède (SD), grands vainqueurs des législatives de septembre.

La Suède a "besoin d'acheter deux réacteurs nucléaires", a par ailleurs précisé Ulf Kristersson à des journalistes suédois lors de son déplacement à Paris.

"Et je suis entièrement ouvert à ce que la France soit un des pays qui fassent en sorte que la Suède ait plus de nucléaire", a-t-il alors ajouté.

Actuellement, la Suède a six réacteurs en opération sur trois centrales différentes, mis en service au cours de la décennie 1975-1985. Plusieurs autres réacteurs ont été arrêtés depuis 1999.

Les pays nordiques sont depuis longtemps un des espoirs de l'industrie nucléaire française pour relancer l'atome civil en Europe.

Au terme d'un chantier de plus de 17 ans, le français Areva a construit le premier réacteur EPR en Europe en Finlande.

Le Premier ministre suédois a également fait part de sa volonté de renforcer la coopération avec la France dans les secteurs de la défense et de l'espace.

Les deux dirigeants ont par ailleurs réaffirmé la détermination européenne à soutenir l'Ukraine au dixième mois de l'offensive russe, alors que l'hiver s'installe dans ce pays.

"Les Ukrainiens ont plus que jamais besoin de notre soutien", a souligné Emmanuel Macron. "La victoire de l'Ukraine est existentielle pour l'Europe et pour le monde entier", a renchéri Ulf Kristersson.

Le président français a aussi réaffirmé sa volonté de voir l'adhésion de la Suède et la Finlande à l'Otan, actuellement bloquée par la Turquie, se concrétiser "le plus tôt possible". "Vous pouvez compter sur le soutien et la solidarité de la France", a-t-il insisté.

Il a aussi plaidé pour une "réponse" européenne commune au plan américain massif d'investissements, notamment en matière environnementale, afin de défendre industriels et "emplois" européens. "Nous avons besoin d'une stratégie +made in Europe+", a-t-il réitéré.

La présidence suédoise de l'UE entend surtout mettre l'accent sur le libre-échange et écarter tout réflexe protectionniste, de quoi alimenter les tensions au moment où Paris et Berlin veulent durcir le ton face aux Etats-Unis et leur plan ("Inflation Reduction Act").
https://www.connaissancedesenergies.org ... res-230103

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80764
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Suède veut se débarrasser du pétrole d'ici 15 ans

Message par energy_isere » 12 janv. 2023, 01:44

La Suède veut construire davantage de réacteurs nucléaires

REUTERS•11/01/2023 par Niklas Pollard et Anna Ringstrom

La Suède prépare une loi visant à autoriser la construction de nouveaux réacteurs nucléaires afin de stimuler la production d'électricité dans le pays nordique et de renforcer sa sécurité énergétique, a déclaré mercredi le Premier ministre suédois.

Ulf Kristersson a fait du développement de la production d'énergie nucléaire un objectif clé de son gouvernement de droite afin d'inverser la tendance à la fermeture de réacteurs des deux dernières décennies.

Bien que la Suède ait été jusqu'à présent moins touchée par les turbulences autour de l'approvisionnement en gaz depuis l'invasion russe de l'Ukraine, les prix de l'électricité sont élevés et volatils.

La nouvelle loi, qui doit encore être adoptée par le Parlement, permettrait de construire de nouveaux réacteurs sur des sites supplémentaires en Suède et devrait entrer en vigueur en mars 2024.

"Nous avons un besoin évident de produire davantage d'électricité en Suède", a déclaré Ulf Kristersson lors d'une conférence de presse.

"Ce que nous faisons aujourd'hui, c'est changer la législation pour permettre la construction de plus de réacteurs nucléaires à plus d'endroits."

Cette nouvelle loi supprimerait le plafonnement du nombre de réacteurs en Suède, limité à dix, et lèverait l'interdiction de construire des réacteurs dans de nouveaux lieux, ce qui permettrait d'en fabriquer de plus petits, l'option considérée par beaucoup comme la plus rentable.

Par ailleurs, Stockholm envisagerait de se doter de nouvelles centrales nucléaires auprès de la France, avait déclaré début janvier Ulf Kristersson, en visite à Paris.

La Suède compte actuellement six réacteurs opérationnels, soit moitié moins qu'auparavant, et les fermetures temporaires pour maintenance de certains d'entre eux ont contribué à faire grimper les prix de l'électricité dans le pays nordique ces derniers mois.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 304b8418a7

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80764
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Suède veut se débarrasser du pétrole d'ici 15 ans

Message par energy_isere » 13 janv. 2023, 20:41

L'inflation en Suède a atteint son plus haut niveau en plus de 30 ans à 12,3% sur un an

AFP le 13 janv. 2023

La hausse des prix en Suède a atteint son plus haut niveau en près de 32 ans en décembre, tirée vers le haut par la flambée des tarifs de l'électricité, selon des chiffres officiels publiés vendredi.

L'indice des prix à la consommation a progressé de 12,3% en glissement annuel en décembre, contre 11,5% en novembre, a annoncé Statistics Sweden, le plus fort taux d'inflation depuis février 1991.

Les prix de l'électricité ont augmenté de 28,8% en décembre par rapport à novembre et de 45,3% sur un an.

La hausse des prix ajustée des taux d'intérêt fixes, le chiffre utilisé par la banque centrale de Suède pour déterminer sa politique monétaire, a atteint 10,2% sur un an, contre 9,5% en novembre.

Pour tenter de juguler l'inflation, la banque centrale a relevé son principal taux d'intérêt ces derniers mois, le portant de 0% en avril à 2,5%. L'institution monétaire doit tenir sa prochaine réunion de politique monétaire début février.

Elle a averti qu'elle allait continuer à relever son taux directeur.

Alors que la progression de l'inflation a touché de nombreuses économies à travers le monde, les Etats-Unis ont annoncé jeudi que leur hausse des prix avait baissé à 6,5% sur un an en décembre, selon l'indice CPI.
https://www.connaissancedesenergies.org ... -un-230113

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80764
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Suède veut se débarrasser du pétrole d'ici 15 ans

Message par energy_isere » 15 janv. 2023, 16:19

Génération electrique de la Suéde en Week 2 .
solde exportateur toute la semaine.

https://www.energy-charts.info/charts/p ... 1111111000

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80764
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Suède veut se débarrasser du pétrole d'ici 15 ans

Message par energy_isere » 18 janv. 2023, 09:13

suite de ce post du 27 mai 2017 viewtopic.php?p=2257031#p2257031
Dans l'Arctique suédois, le déménagement compliqué d'une ville minière de 18.000 habitants

AFP•18/01/2023

A chaque fois qu'il vante le déménagement pharaonique du centre de sa ville dans l'Arctique suédois, le maire de Kiruna Gunnar Selberg se fait sermonner par une citoyenne très insatisfaite: sa femme.

"Je lui dis: +tu imagines? On fait partie de cette histoire, on construit une nouvelle ville pendant que l'ancienne est détruite+", explique-t-il à l'AFP en montrant une grande maquette des travaux de reconstruction de sa ville.

"Et elle se met en colère contre moi, elle est déçue. Elle trouve que c'est triste, elle ne veut plus voir la vieille ville, ça lui fait du mal...", raconte l'édile dans le grand hall splendide de sa nouvelle mairie.

Comme le premier couple de cette cité jouxtant la plus grande mine souterraine d'Europe, l'abandon en cours du vieux centre-ville pour permettre de continuer à creuser toujours plus profond dans son immense filon de fer divise les 18.000 habitants.

La cité, fondée à l'aube du XXe siècle en même temps que la compagnie minière LKAB pour exploiter un immense gisement ferrugineux situé à 200 km au nord du cercle polaire arctique, vient d'inaugurer en septembre son nouveau centre-ville, à un peu plus de trois kilomètres de l'ancien.

Avec l'affaiblissement du sous-sol, les vieux quartiers risquaient tout simplement l'effondrement sous les mouvements du terrain.

Voilà 15 ans qu'ont débuté les premiers travaux du "déménagement", dont la facture estimée à 3 milliards d'euros est en partie réglée par LKAB. Selon les dernières estimations, le chantier va encore durer 20 à 30 ans, peut-être le double si la mine obtient l'autorisation de descendre encore plus bas.

- Au milieu du gué -

La nouvelle mairie, superbe écrin circulaire signé de l'architecte danois Henning Larsen, avait été le premier bâtiment à être inauguré, en 2018. L'horloge de fer qui trônait dans la vieille ville a été symboliquement installée devant l'entrée.

La haute tour d'un hôtel moderne lui fait désormais face, ainsi qu'une grande galerie marchande. Un peu plus loin, des grues s'activent sur le chantier de la piscine.

Mais beaucoup, y compris le maire, reconnaissent que la greffe est difficile à prendre.

"Les gens ont tendance à penser +c'est fantastique!+, +c'est un projet tellement énorme+. L'opérateur (de la mine) LKAB vend toujours une image positive, où tout le monde est content. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde", reconnaît M. Selberg.

"Là, on est au milieu du gué", décrit-il, avec une ville coupée en deux entre ce qui n'a pas encore fermé et ce qui vient d'ouvrir. "Les gens continuent à vouloir aller au restaurant ou à sortir dans la vieille ville, et en même temps les boutiques ouvrent ici".

Des immeubles entiers du vieux centre-ville, vidés de leurs occupants et de leurs boutiques, sont désormais entourés de grandes palissades bleues pour en bloquer l'accès, avant leur prochaine démolition.

A l'heure actuelle, 6.000 personnes sont concernées, mais davantage si LKAB obtient de creuser encore plus. La compagnie vient également d'annoncer la découverte de ce qui serait le plus grand gisement de terres rares d'Europe, juste au nord de la cité.

Le temps presse pour Kiruna: la plus grande école de la ville, dont les nouveaux locaux ne sont pas encore prêts, fait face à de grosses lézardes dues à l'affaissement du sol.

A la mairie, on s'inquiète que l'hôpital actuel devienne inutilisable avant que le nouveau ne voit le jour, dans plusieurs années.

Les plus belles maisons historiques ont été ou vont être transportées, entières sur des convois spéciaux. La superbe église de bois rouge, fierté de Kiruna, doit prendre le même chemin en 2026.

Dans sa boutique - la plus vieille de la ville, fondée en 1907 - Mari-Louise Olsson n'a elle vraiment pas envie de bouger.

- Rues fantômes -

L'incontournable LKAB, propriétaire des lieux, lui a accordé quelques mois de bail supplémentaire, à la condition qu'elle accepte le chèque d'indemnisation - environ 65.000 euros - et l'emplacement dans une nouvelle boutique moderne dans le nouveau centre-ville.

"Je suis triste et déçue de tout ça", soupire la commerçante de 63 ans, qui vend des souvenirs et de l'artisanat local sami, le peuple autochtone de Laponie.

"La mine est essentielle, mais j'aimerais qu'il y ait plus de considération pour les autres entreprises. C'est à cause de la mine que nous ne pouvons pas rester ici des années encore", dit-elle à l'AFP, pendant que sa fille s'occupe des clients.

Le quartier de son enfance a été rasé l'an dernier, et sa boutique est une des dernières encore ouvertes dans un vieux centre-ville de plus en plus fantôme.

"Qui peut mettre un prix sur une histoire individuelle? Ca ne peut jamais être compensé avec de l'argent. Et c'est aussi le sentiment que nous avons, dans ce magasin, que personne ne se soucie de cette histoire, alors qu'elle existe", souligne-t-elle.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 0006976fd9

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80764
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Suède veut se débarrasser du pétrole d'ici 15 ans

Message par energy_isere » 28 janv. 2023, 20:11

La Suède a déployé 1 GW de PV en 2022
La capacité solaire installée cumulée de la Suède a atteint 2,6 GW à la fin du mois de décembre 2022.

JANVIER 25, 2023 EMILIANO BELLINI

La capacité photovoltaïque opérationnelle de la Suède a atteint 2,6 GW fin décembre, contre 1,6 GW un an plus tôt, selon les chiffres provisoires publiés par l’association suédoise de l’énergie solaire, Svensk Solenergi.

Ces chiffres montrent que 2022 a été la meilleure année du pays pour le déploiement de l’énergie solaire, avec environ 1 GW de nouvelle capacité ajoutée au réseau. Le pays a installé 503 MW en 2021, 400 MW en 2020, 287 MW en 2019 et 180 MW en 2018.

La Suède dispose désormais de plus de 140 000 panneaux photovoltaïques, dont environ 50 800 ont été installés l’année dernière. En 2021 environ 26 541 nouvelles installations avaient été déployées.

La majeure partie de la capacité photovoltaïque de la Suède se compose de systèmes résidentiels et commerciaux soutenus par un système de rabais, auquel l’Agence suédoise de l’énergie (Energimyndigheten) a consacré environ 4,5 milliards de couronnes suédoises (440 millions de dollars) entre 2009 et 2021.

Ces dernières années, plusieurs projets solaires non subventionnés dans le cadre de contrats d’achat d’électricité ont été construits à travers le pays, contribuant à de nouveaux volumes de croissance.
https://www.pv-magazine.fr/2023/01/25/l ... v-en-2022/

Répondre