Incendies 2024

discussions pour le Quebec.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 27777
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Incendies 2024

Message par GillesH38 » 14 mars 2024, 16:25

Jeudi a écrit :
14 mars 2024, 15:59
Quand les scientifiques (les vrais, ceux que tu penses dogmatiques parce qu’ils n’écoutent plus tes conneries) disent qu’il va y avoir une augmentation des événements extrêmes, ça ne permet pas de savoir avec certitude ni ou ni quand. Mais quand une catastrophe est là, comme les incendies en 2023, ça permet de mieux évaluer ce qu’il va se passer en 2024. Maintenant dit une connerie qui te servira d’excuse pour tout oublier, et demain tu me diras que je réponds jamais à tes « questions de fond ».
d'abord, je vois pas du tout pourquoi un truc de 2023 permet de mieux évaluer ce qu'il va se passer en 2024, vu la variabilité annuelle. Ensuite on parle de 2080 pas de 2024. Les clowneries continuent ...et tu as le culot de prétendre incarner la Sciiiennnce.
Zan, zendegi, azadi. Il parait que " je propage la haine du Hamas".

Jeudi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3467
Inscription : 15 juin 2020, 18:53

Re: Incendies 2024

Message par Jeudi » 19 mars 2024, 13:08

L’hiver le plus chaud que le Canada ait connu dans son histoire prendra fin tard mardi soir presque partout au pays, sauf sur la côte Est où l’équinoxe de printemps se produira tôt, mercredi matin.
Un hiver aussi doux pourrait avoir des effets considérables sur tout, qu’il s’agisse d’une influence sur les incendies de forêt jusqu’à l’érosion des berges selon ce qu’affirment les climatologues. Il pourrait aussi offrir un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler la saison hivernale dans un avenir pas si lointain, à moins que des mesures ne soient prises pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Le climatologue principal à Environnement Canada, David Phillips, qualifie l’hiver qui prend fin de saison perdue. Le Canada a facilement battu des records de température élevée cet hiver a relaté M. Phillips qui a fait référence à des données remontant à 1948.
Au cours de ce que l’on appelle l’hiver météorologique, soit la période de trois mois allant de décembre à février, le Canada était 5,2 °C plus chaud que la moyenne et la température a été de 1,1 degré de plus que le précédent record établi en 2009-2010.
https://www.lapresse.ca/actualites/2024 ... heures.php
Quand rien dans l’univers ne te contredit, ça veut dire que tu n’écoutes pas.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 18603
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Incendies 2024

Message par mobar » 19 mars 2024, 17:57

Les canadiens vont pouvoir planter des palmiers et n'auront plus besoin d'aller en Floride pour profiter des belles journées en hiver!

Et ils se plaignent parce qu'ils ne vont plus pouvoir patiner, les cons!
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 91105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Incendies 2024

Message par energy_isere » 24 mars 2024, 22:31

Québec : après les feux vidéo 24 mn https://www.arte.tv/fr/videos/117176-00 ... -les-feux/
ARTE Reportage
Émission du 26/01/2024

Le Canada a connu en 2023 sa pire saison de feux de forêts. 18 millions d’hectares touchés, 6400 incendies, 200 000 personnes évacuées. La sécheresse et les températures trop élevées sont en cause.

Au Québec, plus de la moitié des incendies ont sévi dans des forêts trop jeunes pour pouvoir se régénérer sans intervention humaine. Dans cette province canadienne, l’industrie forestière fait vivre des dizaines de milliers de personnes, mais dans ce secteur, l’heure n’est pas encore au changement de stratégie. Il faut d’abord récolter le bois brûlé, le plus rapidement possible. Ces territoires québécois dévastés par le feu, sont souvent des zones de chasses et de pêche de la Première Nation Crie. Ces communautés autochtones voient leurs territoires rognés par les flammes et craignent la remise en cause de leur mode de vie. De nombreux scientifiques expriment leur inquiétude quant à la régénération naturelle de ces forêts brûlées.


Image

Jeudi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3467
Inscription : 15 juin 2020, 18:53

Re: Incendies 2024

Message par Jeudi » 16 mai 2024, 21:09

À la faveur des changements climatiques, les saisons de feux s’étirent, les brasiers ravagent des territoires de plus en plus vastes. La présence de la fumée dans notre quotidien est appelée à augmenter. Un problème de santé publique qui pose de grands défis.
(…)
Avec les bouleversements du climat, se pourrait-il que les informations concernant la mauvaise qualité de l’air reliée aux incendies de forêt s’imposent dans nos bulletins météo quotidiens?

En tout cas, c’est ce à quoi se prépare la Direction générale de la santé publique du Québec. En cas de pollution de l’air par la fumée de feux, elle publiera désormais des recommandations pour aider les écoles, les centres pour personnes âgées, les services de garde ou les camps de jour à décider des activités qu’ils peuvent tenir si la qualité de l’air se détériore.

L’information sera rendue publique sous forme de codes de couleurs, en fonction de la concentration des particules fines dans l’air : bleu (bonne qualité), jaune (mauvaise pour les personnes à risque), orange (mauvaise), rouge (très mauvaise) et mauve (dangereuse).

Cette annonce des autorités québécoises de santé publique est un bon exemple d’une adaptation nécessaire aux changements climatiques.

En 2023, l’été de tous les records, le territoire brûlé était si vaste que le feu qui a ravagé le pays d'un océan à l'autre a envoyé d'épaisses couches de fumée dans les grands centres urbains du pays, de Vancouver à Montréal, jusqu’aux États-Unis et même jusqu'au nord de l'Europe.
(…)
Image

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/20 ... te-humaine
Quand rien dans l’univers ne te contredit, ça veut dire que tu n’écoutes pas.

Jeudi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3467
Inscription : 15 juin 2020, 18:53

Re: Incendies 2024

Message par Jeudi » 05 juin 2024, 05:06

En bref :

Une chaleur sèche qui favorise les feux;

Risque maximal d'incendies presque partout dans la province;

Interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt.
https://www.meteomedia.com/fr/nouvelles ... terdiction
Quand rien dans l’univers ne te contredit, ça veut dire que tu n’écoutes pas.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 18603
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Incendies 2024

Message par mobar » 05 juin 2024, 17:08

Jeudi a écrit :
13 mars 2024, 02:13
Québec remet en question ses objectifs de récoltes de bois à long terme

Si le Québec comptait presque doubler sa récolte de bois d'ici 2080, les cibles sont désormais remises en question en raison des feux de forêt, des perturbations climatiques et des engagements de la province à protéger le territoire. Qui plus est, les plantations québécoises destinées à l'exploitation sont moins productives que prévu. (…).
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/20 ... c-revision
La planification des naissances qu'avaient imaginés les dinosaures a aussi été mise à bas par la météorite de Chicxulub :lol: :lol:
C'est de notoriété publique qu'un évènement exceptionnel vienne perturber les planifications élaborées sans en tenir compte

Pour ce qui est de la planification de la récolte de bois au Québec, de ce que j'en sais, les spécialistes de l'équipe du Forestier en chef au ministère nomment ça : les possibilités forestières, celles-ci sont évaluées pour des périodes de 5 ans et réévaluée tous les ans en fonction de l'état des forêts, des différents paramètres voire marchés existants et émergents et ne vise pas à une précision très fiable au delà de cet horizon

D'ailleurs les spécialistes avaient en partie prévu des incendies d'importance à moyen ou long terme dans leur planification

Mais croire que l'on pourrait prédire à l'horizon de 2080 la récolte de bois du Québec est une vue de l'esprit, ce qui est calculé ce sont des ordres de grandeurs qui restent dépendant d'évènements plus ou moins prévisibles, même si l'horizon est fixé à 150 ans!

https://forestierenchef.gouv.qc.ca/
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Répondre