[Aérien] constructeurs en difficultés

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

[crise] Constructeurs aériens en difficulté

Message par energy_isere » 26 nov. 2008, 12:47

Le constructeur américain de jets privés Eclipse dépose le bilan

NEW YORK (Reuters) - L'entreprise américaine Eclipse Aviation, pionnière sur le marché des jets privés très légers, a demandé mardi à être placée sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites car elle s'est trouvée à court de financements.

Fondée en 1998 par un ancien employé de Microsoft Vern Raburn, l'entreprise basée à Albuquerque au Nouveau-Mexique avait réduit cette année la production de son jet Eclipse 500, les coûts étant supérieurs au chiffre d'affaires.

Cet appareil équipe de deux turboventilateurs, qui a une capacité de six places et dont la vitesse peut atteindre 684km/h, était censé ouvrir le bas de la gamme des avions d'affaires à un nouveau segment d'acheteurs.

Le marché grand public pour les jets privés n'a jamais atteint les espérances d'Eclipse et l'un de ses plus gros clients, Day Jet, a disparu cette année.

Après cinq années d'expansion, le ralentissement économique et la crise financière ont rattrapé le marché des jets privés.

Des constructeurs tels que les canadiens Bombardier, Cessna, filiale de Textron et le français Dassault Aviation ont tous fait état d'une baisse en valeur des livraisons de jets au dernier trimestre, par rapport aux trois mois précédents.

Le plus gros actionnaire d'Eclipse, Etirc Aviation, a accepté de racheter les actifs d'Eclipse mais une offre supérieure pourrait se présenter dans le cadre de la procédure de faillite.

Plusieurs clients d'Eclipse ont intenté des recours contre l'entreprise pour obtenir le remboursement des dépôts versés pour des avions qui ne leur ont pas été livrés.

Boursorama

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

[Crise] L' économie réelle en difficulté

Message par energy_isere » 13 janv. 2009, 21:40

Cessna licencie 2 000 employés

le 13/01/2009

Cessna a annoncé le 12 janvier qu’il allait supprimer 2 000 postes d’ici le mois de mars, soit se défaire de 13% de sa force de travail.

Le constructeur de jets d’affaires a en effet observé que les prises de commandes étaient moins abondantes avec la crise et surtout que ses clients actuels reportaient voire annulaient leurs appareils.
http://www.aerocontact.com/actualite_ae ... 07653.html

Cessna est un constructeur US. (pour ceux qui conaissent pas : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cessna )

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [crise] Constructeurs aériens en difficulté

Message par energy_isere » 19 janv. 2009, 12:45

Jets d'affaires: Dassault Aviation va ralentir les cadences de production

Dassault Aviation va ralentir les cadences de production de ses jets d'affaires Falcon, a indiqué lundi un porte-parole du constructeur aéronautique français à l'AFP, confirmant partiellement un article du quotidien Les Echos.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

[Aérien] Compagnies aériennes en difficultés

Message par energy_isere » 05 févr. 2009, 19:19

Aéronautique : Bombardier va supprimer 1.360 emplois

Le constructeur canadien Bombardier Aéronautique a annoncé jeudi qu'il allait supprimer 1.360 emplois, soit 1.010 travailleurs temporaires et 350 employés permanents, en raison d'une baisse des commandes d'avions d'affaires.

Les réductions d'effectifs, annoncées dans un communiqué, représentent environ 4,5% de la main-oeuvre mondiale de l'entreprise, qui emploie environ 30.000 personnes. Elles auront lieu dans les installations de Bombardier Aéronautique à Montréal, Wichita, dans l'Etat américain du Kansas, et Belfast, en Irlande du Nord, sur une période de cinq mois à compter de ce mois-ci.

Les mises à pied d'employés permanents touchent du personnel syndiqué, salarié et de gestion.

Cette réduction de personnel accompagne une réduction de la cadence de production des biréacteurs d'affaires Learjet et Challenger. Pour l'exercice 2009-2010 en cours, Bombardier prévoit de livrer environ 10% d'avions d'affaires de moins que pendant l'exercice précédent 2008-2009. AP

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

[Aérien] constructeurs en difficultés

Message par energy_isere » 19 févr. 2009, 21:42

Aprés le Canadien Bombardier, au tour du Brésilien Embraer de licencier :
L'avionneur brésilien Embraer va supprimer 4.000 postes

La Tribune.fr - 19/02/2009

Le troisième fabricant mondial d'avions va réduire de 20% ses effectifs pour faire face à une crise "sans précédent". Le groupe va réduire ses livraisons cette année.
L'avionneur brésilien Embraer a annoncé jeudi dans un communiqué "une réduction de près de 20% de ses effectifs qui s'élèvent à 21.362 employés" en raison de "la crise sans précédent qui touche l'économie mondiale". La compagnie n'a pas précisé exactement le nombre de licenciements qui devrait s'élever à plus de 4.000 salariés.

"En conséquence de la crise sans précédent qui touche l'économie mondiale, en particulier dans le secteur aérien, il est devenu inévitable de réviser les coûts et les effectifs pour les adapter à la nouvelle réalité de la demande d'avions", a déclaré Embraer dans un communiqué. Embraer a également rappelé que "plus de 90% de ses revenus proviennent des exportations".

La compagnie brésilienne est le troisième constructeur mondial d'appareils commerciaux derrière l'européen Airbus et l'américain Boeing.

et pour AIRBUS :
Airbus abaisse la cadence de production de ses moyen-courriers

La Tribune.fr - 19/02/2009

Airbus va abaisser la cadence de production de ses moyen-courriers A320 à compter d'octobre 2009. il renonce à augmenter la cadence de ses A330 et A340, une décision qui n'aura "aucun impact sur le personnel".
Airbus s'adapte à la conjoncture. L'avionneur va abaisser la cadence de production de ses moyen-courriers A320 à compter d'octobre 2009. La production des A320 reviendra de "36 à 34 appareils par mois", annonce Airbus dans un communiqué. En octobre, l'avionneur avait déjà renoncé à l'augmenter à 40 par mois en 2010 comme prévu initialement.

La production de la famille des long-courriers A330 et A340 "sera maintenue au niveau actuel de 8,5 appareils par mois, et ne fera pas l'objet d'une augmentation supplémentaire, prévue initialement", poursuit Airbus. Le groupe prévoyait d'augmenter les cadences à 10 par mois d'ici 2010, selon un porte-parole interrogé par l'AFP (Agence France Presse). "Je n'exclus pas de réduire encore davantage les cadences de production, le cas échéant", a déclaré Thomas Enders, président d'Airbus cité dans le communiqué.

Cette décision intervient "à l'heure où les compagnies adaptent leurs capacités et où les incertitudes liées à la crise économique mondiale persistent", selon Airbus. "Actuellement, aucun impact sur le personnel n'est prévu", ajoute l'avionneur. Les mesures de précaution prises n'affectent pas l'objectif de livraisons pour 2009, qui est d'atteindre le chiffre de l'an passé, où 483 appareils ont été livrés.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5202
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Aérien] Compagnies aériennes en difficultés

Message par Raminagrobis » 19 févr. 2009, 21:51

energy_isere a écrit :
j' ai encore lu nulle part une telle éventualité de l' US Air Force. Aux derniéres nouvelles ils veulent toujours des avions neuf et dédié pour le ravitaillement dés la conception.
Ca a été évoqué comme alternative aux KC-767, mais jamais proposé sérieusement... D'autre pays l'ai fait (Allemagne par ex avec des a310)

C'est très rationnel économiquement. Les avions ont deux limites de durée de vie : une qui se compte en année (corrosion), une qui se compte en heure de vol (fatigue).

Les avions de ligne sont tjrs mis à la retraite parce qu'ils atteingnent la limite en heures de vol. Les avions militaire volent bcp moins d'heures par an et c'est la limite en années qu'ils atteignent (c'est le cas des C135, des B52...).

Prendre un avion de ligne qui a dix ans, et a volé sans relache pendant ces 10 ans, et lui donner une "retraite" militaire revient donc à bien optimiser l'utilisation totale du zinc.

Et puis je vois un autre argument : les KC-135 auront eu une durée de vie de 80 ans pour le modèle (1960 - 2040!), et pour les avions individuellement, 60, voire 70 ans.

Si ils se mettent à acheter des avions neufs à partir de 2010, ils en ont pour jusqu'en 2070 au moins.

Mais en 2070, y aura-t-il encore des avions ravitailleurs? Moi j'en doute :-D
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Aérien] Compagnies aériennes en difficultés

Message par energy_isere » 20 févr. 2009, 20:09

Reims Aviation : chiffre d'affaires annuel en repli de 42,7%

Cercle Finance le 20/02/2009

Reims Aviation a dévoilé un chiffre d'affaires en repli de 42,7% à 5,6 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice 2008.
Le groupe d'aéronautique indique qu'il a subi une baisse de son activité de fabrication et de commercialisation d'avions neufs et de retrofit.

La direction ajoute 'dans le contexte économique actuel, les décalages de certains appels d'offre et de consultations qui tardent à se concrétiser n'ont pas permis d'inverser cette sous-activité au cours du second semestre'.

Boursorama

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Aérien] Constructeurs en difficultés

Message par energy_isere » 12 mars 2009, 18:41

Airbus et Boeing ont plus d'annulations que de commandes en ce début 2009 :

Les deux grands constructeurs aéronautiques, l'européen Airbus et l'américain Boeing, ont enregistré sur les deux premiers mois de l'année plus d'annulations que de commandes d'avions, selon des bilans commerciaux diffusés jeudi.

Du 1er janvier au 28 février, Airbus a enregistré 6 commandes d'avions et 14 annulations sur les deux premiers mois de l'année, selon un communiqué diffusé jeudi.

Du 1er janvier au 10 mars, son rival américain Boeing a engrangé 22 commandes, mais 32 annulations, d'après un bilan visible sur son site internet.

Boursorama

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Aérien] Constructeurs en difficultés

Message par energy_isere » 19 mars 2009, 12:29

Falcon : Dassault craint des annulations supérieures aux commandes en 2009

Le patron de l'avionneur français Dassault Aviation, Charles Edelstenne, a craint jeudi qu'il y ait plus d'annulations que de commandes de jets d'affaires Falcon en 2009, annonçant un gel des embauches et une diminution de ses intérimaires.

"Je serais fou de joie" si le groupe enregistrait autant de commandes que d'annulations de Falcon en 2009, a-t-il expliqué, lors de sa conférence de presse-bilan, tout en ajoutant avoir le sentiment que ce "sera pire que ça".

"Nous n'avons aucune visibilité en matière de commandes", a-t-il reconnu. L'an passé, il avait enregistré 115 commandes nettes --c'est-à-dire défalquées des annulations.

Selon un spécialiste du secteur, le gel des embauches concernerait quelques dizaines de personnes en France -- sur un total de 1.200-- et quelques dizaines aux Etats-Unis --sur un total de 2.000 à 2.500, travaillant à Little Rock, Arkansas (Etats-Unis).

"Ces deux derniers mois et demi, nous avons eu plus de résiliations que de commandes d'avions d'affaires. Nous allons passer par un creux important", a prédit M. Edelstenne.

"Il y a deux mois, j'ai pris la décision de baisser la cadence de production d'avions d'affaires à huit par mois. Nous réexaminons la situation et prendrons les mesures qui s'avèreront nécessaires pour adapter notre production à la situation", a-t-il dit.

La situation actuelle est "pire qu'en 2002 et 2003, car on ne sait pas quelle sera la longueur de la crise et on n'a pas l'impression que les Etats, dont le plus grand d'entre eux --les Etats-Unis--, maîtrisent complètement la situation", a-t-il ajouté.

.........
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 465824c1af

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5202
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Aérien] constructeurs en difficultés

Message par Raminagrobis » 19 mars 2009, 12:38

En un sens c'est rassurant que les commandes d'avions d'affaires s'écroulent. Ce serait qd même sacrément inquiétant si les banques et les très gros groupes industriels (principaux clients de ses appareils) continuaient à en acheter en masse :roll:
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
osas09
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 364
Inscription : 15 oct. 2007, 11:44

Re: [Aérien] L'industrie aéronautique consciente du peak

Message par osas09 » 24 mars 2009, 15:48

Airbus et Boeing reçoivent plus d'annulations que de commandes
le figaro a écrit :Airbus s'attendait à une «année horrible». Les chiffres publiés ce jeudi par l'avionneur européen et son concurrent américain Boeing confirment ces prédictions. Les deux constructeurs aéronautiques ont en effet enregistré plus d'annulations que de commandes en ce début d'année. En janvier et février, Airbus a enregistré six commandes d'avions et 14 annulations. Du 1er janvier au 10 mars, Boeing a annoncé 22 commandes et 32 annulations.

EADS, la maison mère d'Airbus, a indiqué mardi que son carnet de commandes «est fragilisé par la détérioration du contexte macroéconomique et celle des indicateurs de trafic aérien». La compagnie s'inquiète d'ailleurs plus du report de commandes que de leur annulation.

Même la compagnie aérienne de Dubaï, Emirates - le plus important client d'Airbus pour l'A380 avec 58 commandes - discuterait selon des sources proches du dossier, d'un report de livraison de plusieurs gros porteurs. La semaine dernière, c'est Air France qui a demandé le report de deux Airbus 380.
Image

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: [Aérien] L'industrie aéronautique consciente du peak

Message par navidad » 24 mars 2009, 17:53

La décroissance du carnet de commande. :-&

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Aérien]

Message par energy_isere » 24 mars 2009, 21:43

Forte chute du transport aerien dans le fret :
Les échanges commerciaux de la Zone Euro du mois de Janvier illustrent la contraction du commerce mondial

Par Raymond Bonnaterre leblogenergie

La nouvelle d'une contraction des échanges de la Zone Euro (ZE) et de l'Europe en général au mois de Janvier était attendue. L'IATA par exemple avait publié ses chiffres du fret aérien en baisse de 23% en Europe (FIG.). Mais les chiffres publiés par Eurostat son vraiment mauvais, puisqu'ils annoncent une baisse des exportations de la ZE de 24% et une baisse des importations de 23% par rapport aux valeurs de Janvier 2008. Ces chiffres sont à comparer aux -4% et -6% respectivement du mois de Décembre denier. De plus les expéditions intra ZE sont en baisse au mois de Janvier de 19% par rapport à il y a un an, ils s'étaient contractés de 10% au mois de Décembre.

Image

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: [Aérien] constructeurs en difficultés

Message par navidad » 29 mars 2009, 15:14

Le président d'Airbus n'exclut pas un échec du programme A400M :


THOMAS ENDERS N'EXCLUT PAS UN ÉCHEC DU PROGRAMME A400M

FRANCFORT (Reuters) - Airbus pourrait ne pas être en mesure de mener à bien le programme d'avion de transport militaire A400M, déclare le président de l'avionneur européen, filiale d'EADS, dans un entretien à un magazine allemand.

"Dans les circonstances actuelles, nous ne pouvons pas construire l'avion", dit Thomas Enders au Spiegel Online, ajoutant qu'il vaudrait mieux annuler le programme plutôt que de s'enfoncer dans les difficultés.

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: [Aérien] constructeurs en difficultés

Message par navidad » 03 avr. 2009, 18:30

Airbus devance Boeing fin mars, avec huit commandes nettes :


Un Airbus A380 atterrit lors d'un salon à Hyderabad, en Inde, le 16 octobre 2008
© AFP/archives Noah Seelam

Le constructeur aéronautique européen Airbus a devancé Boeing, enregistrant huit commandes nettes d'avions sur les trois premiers mois de l'année, alors que son concurrent américain a recensé plus d'annulations que de commandes, selon des bilans diffusés vendredi.

Du 1er janvier au 31 mars, Airbus a reçu 22 commandes brutes d'avions et 14 annulations, indique un bilan publié sur son site internet. Le montant de ces huit commandes nettes atteint 1,8 milliard de dollars, avait indiqué dès jeudi le directeur commercial d'Airbus, John Leahy.

Sur la même période, Boeing a engrangé 28 commandes, mais 32 annulations, d'où un solde négatif de 4 commandes, d'après un bilan visible sur son site internet.

A fin février, Airbus avait encore un bilan commercial négatif de huit appareils, avec six commandes et 14 annulations enregistrées. Ces annulations concernent toutes des appareils monocouloirs de la famille A320.

Le 2 mars, Airbus a enregistré une commande de six appareils A330-200 de Korean Air et le 31 mars, le loueur d'avions Aircraft Purchase Fleet a commandé dix A320 pour le compte de Air One et Alitalia, qui ont fusionné en janvier.

Les 32 annulations subies depuis le début de l'année par l'américain Boeing portent toutes sur des commandes de son nouveau produit phare, le Dreamliner ou 787, long-courrier de moyenne capacité qui doit réaliser son premier vol d'essai au deuxième trimestre de 2009.
Soit +4 avions nets vendus en 3 mois pour l'ensemble des 2 géants :-$

Répondre