[Crise] La submersion du Japon

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 01 avr. 2006, 11:43

Japon : le taux de chômage au plus bas depuis juillet 1998
[ 31/03/06 - 08H25 ]


Le taux de chômage a régressé de 4,5% à 4,1% entre janvier et février. Par ailleurs, si les prix à la consommation enregistrent leur 4e hausse mensuelle consécutive, la consommation des ménages s'inscrit en net recul

Nouveaux signes de la bonne tenue de l'économie japonaise. Ainsi, le taux de chômage a reculé de 0,4 point en un mois pour s'établir à 4,1% en février, son plus bas niveau depuis juillet 1998. Cette chute est une bonne surprise, alors que les économistes prévoyaient un recul d'un dixième de point seulement. S'il n'a pas manqué de le noter, le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales nippon est toutefois resté assez prudent, soulignant qu'il fallait «se demander si une chute aussi forte du taux de chômage peut être soutenue». Richard Jerram, économiste chez Macquarie Securities, a estimé que «cette accélération de l'emploi est particulièrement encourageante car au cours des six derniers mois, le taux de chômage ne semblait pas répondre à la forte augmentation des offres d'emplois», ajoutant que «cela va se traduire naturellement par une augmentation des revenus et de la consommation».

Mais cela n'est pas encore le cas. Ainsi, le mois dernier, le revenu moyen d'un ménage salarié a reculé de 2,2%, et la consommation des ménages de 1,5%. La surprise est aussi là, puisque les économistes tablaient sur une augmentation de 0,7% de la consommation. Dernier indicateur conjoncturel dévoilé ce vendredi, la quatrième hausse mensuelle consécutive des prix à la consommation démontre, une nouvelle fois, que le Japon en a bien fini avec les huit années de déflation qu'il vient de vivre. Le taux d'inflation hors produits frais s'est établi à 0,6% sur un an en février, un rythme que les économistes avaient en moyenne correctement anticipé.

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 16 avr. 2006, 01:34

Litige territorial: nouvelle friction entre Tokyo et Séoul

2006-04-15 19:37:51

TOKYO, 15 avril (XINHUA) -- Le gouvernement japonais a décidé de procéder à une exploration océanographique près d'îlots que se disputent Tokyo et Séoul, ce qui a provoqué des protestations de ce dernier, a-t-on appris samedi dans la capitale japonaise.

Vendredi, le Japon a informé l'Organisation hydrographique internationale de son intention d'envoyer un navire océanographique pour collecter des données maritimes jusqu'au 30 juin autour des 2 rochers de "Takeshima" (appelés "Dokdo" par les Sud-Coréens), situés en mer du Japon, dans le but de dresser une nouvelle carte de la zone.

Séoul, qui affirme que ces îlots lui appartiennent depuis des siècles et sont situés dans sa zone économique exclusive, a immédiatement mis en garde Tokyo contre de "sévères mesures" de représailles si la mission d'exploration japonaise était entreprise.

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 20 avr. 2006, 23:33

Le Japon et les Etats-Unis finaliseront le redéploiement des troupes américaines d'ici début mai

2006-04-19 16:53:46

TOKYO, 19 avril (XINHUA) -- Le Japon et les Etats-Unis envisagent de tenir leurs négociations ministérielles début mai pour finaliser une série d'accords concernant le redéploiement des troupes militaires américaines au Japon, a rapporté mercredi la presse locale.

Le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Aso, prévoit de rencontrer la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice durant une visite à Washington à partir du 30 avril. De plus, le directeur général de l'Agence japonaise de la Défense, Fukushiro Nukaga et le secrétaire américain à la Défense, Donald Rumsfeld prendront vraisemblablement part à cette rencontre, ce qui donnera lieu à la réunion sécuritaire "deux+deux", a rapporté le journal en anglais Asahi Shimbun.

Les deux pays ont manqué la date-butoir initiale auto-imposée du 31 mars pour finaliser les plans de redéploiement, principalement du fait de l'opposition de la Préfecture d'Okinawa à la construction d'un nouvel aéroport pour le déplacement des troupes américaines et par le désaccord du Japon pour prendre en charge une par élevée du coût du transfert des Marines américains à Guam. Fin

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 25 avr. 2006, 20:39

Le Japon va payer 6 milliards de dollars pour le déplacement des troupes américaines

2006-04-25 12:55:55

WASHINGTON, 24 avril (XINHUA) -- Les Etats-Unis et le Japon ont convenu que Tokyo allait payer 6,09 milliards de dollars pour le déplacement de près de 8000 Marines américains vers l'île de Guam dans le Pacifique, ont rapporté lundi des médias locaux.

Selon cet accord conclu dimanche, le Japon contribuera à hauteur de près de 60% au coût estimé à 10,3 milliards de dollars, a déclaré le chef de l'agence japonaise de Défense, Fukishiro Nukaga.

Le Japon paiera 2,8 milliards de dollars et versera le reste sous la forme de prêts, a précisé M. Nukaga après avoir rencontré le secrétaire américain à la Défense, Donald Rumsfeld.

"Nous sommes parvenus à un accord qui nous semble être dans l'intérêt de nos deux pays", a déclaré M. Rumsfeld.

Les deux pays avaient décidé en octobre dernier de réduire les effectifs américains déployés au Japon (50 000 soldats) mais ne s'étaient pas entendus sur le coût du déplacement de près de 8000 Marines du Japon vers l'île de Guam.

Les Etats-Unis avaient suggéré que le Japon paie 75% du coût total sur sept ans, mais le Japon n'était prêt à payer que 3 milliards de dollars. Fin

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 28 avr. 2006, 22:04

Le Japon et les Etats-Unis conviennent de réviser les grandes lignes de leur coopération en matière de défense

2006-04-28 16:15:46

TOKYO, 28 avril (XINHUA) -- Le Japon et les Etats-Unis se sont mis d'accord sur la nécessité de réviser les grandes lignes de leur coopération dans le domaine de la Défense datées de 1997, a annoncé vendredi le directeur général de l'agence japonaise de la Défense, Fukushiro Nukaga.

"Il est important d'examiner cette question alors que les relations nippo-américaines sont entrées dans une nouvelle phase avec le redéploiement des troupes américaines au Japon", a indiqué M. Nukaga, cité par l'agence de presse Kyodo.

Il a émis l'espoir qu'un texte sur la révision des grandes lignes de la coopération de défense entre les deux pays dans le cadre du redéploiement des troupes américaines puisse être rédigé d'ici début mai et approuvé par le Premier ministre japonais Junichiro Koizumi et le président américain George W. Bush en juin.

Selon les médias japonais, Tokyo et Washington envisagent d'élargir leur coopération dans les opérations de maintien de la paix, l'échange des informations et la défense anti-missile dans le cadre de la révision de leur coopération de défense.

Les grandes lignes en vigueur mettent l'accent sur la coopération entre les deux pays face à des situations d'urgence dans les environs du Japon. Fin

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 30 avr. 2006, 10:52

Le Japon fait le tour des pays alliés juste avant la réunion du CS du P5.

Deux ministres japonais se rendent à Washington pour une haute réunion de sécurité


2006-04-30 14:55:56


TOKYO, 30 avril (XINHUA) -- Le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Aso, et le directeur général de l'Agence de defense, Fukushiro Nukaga, ont quitté Tokyo dimanche pour Washington où ils discuteront du redéploiement des troupes américaines au Japon.

La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice et le secrétaire à la défense Donald Rumsfeld participeront à la réunion.

Le Japon et les Etats-Unis ont accepté, le 23 avril, de partager les coûts pour le déplacement des 8.000 marins américains d'Okinawa à l'île américaine de Guam.

Tokyo doit verser 6,09 milliards de dollars, soit 59% de la totalité des 10,27 milliards de dollars.

Les deux pays a également réglé le problème épineux du déplacement de la base aérienne de Futemma des Marines à Okinawa.

A Washington, les deux alliés pourraient mettre la dernière main sur le plan de partage des coûts lors de cette réunion. Un haut responsable du Pentagone a révélé mardi que Tokyo pourrait assumer 26 milliards de dollars ou plus, ce qui a provoqué des plaintes de certains responsables japonais.

M. Aso doit également profiter de cette occasion pour discuter de la situation en Irak et des problèmes nucléaires iranien et de la Péninsule coréenne avec Mme Rice, selon le ministère japonais des Affaires étrangères.

M. Aso rencontrera aussi le vice-président américain Dick Cheney.

Au terme de sa visite aux Etats-Unis, M. Aso se rendra en visite en Belgique et en Lithuanie. Selon le ministère japonais des Affaires étrangères, M. Aso s'entretiendra avec Jaap de Hoop Scheffer, Secrétaire général de l'Organisation du traité de l'Atlantique du Nord (OTAN) jeudi.

Le chef de la diplomatie japonaise rencontrera également le Premier ministre belge Guy Verhofstadt, le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso, ainsi que le président lithanien Valdas Adamkus et le Premier ministre Algirdas Brazauskas avant de rentrer au Japon le 7 mai. Fin

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 20 sept. 2006, 09:34

Un faucon chasse l'autre à Tokyo

JAPON
Shinzo Abe doit remplacer Junichiro Koizumi au poste de premier ministre.

BERNARD BRIDEL
Publié le 20 septembre 2006


Image
PREMIER MINISTRE Shinzo Abe, 52 ans, prend la succession de Junichiro Koizumi, qui se retire au sommet de sa popularité./ AFP

«Faucon» de la droite nippone, Shinzo Abe, 52 ans demain, doit être élu aujourd'hui à la tête du Parti libéral-démocrate (PLD) au pouvoir. Comme le veut la règle, il deviendra, dans la foulée, le successeur du premier ministre Junichiro Koizumi, son mentor, qui rend son tablier. Spécialiste du pays du Soleil Levant où il a vécu quinze ans, Jean-Marie Bouissou *, directeur de recherches au Centre d'études et de recherches internationales, à Paris, commente l'événement.

- D'abord, pourquoi Koizumi se retire-t-il?

- A la différence de Blair, qui est son modèle européen, Koizumi a su partir pour mieux rester. Il a choisi de se retirer au sommet de sa popularité et de son influence. Cela lui a permis de choisir son héritier et il restera sans doute dans l'ombre comme faiseur de rois, dans la meilleure tradition japonaise.

- Comment voyez-vous cet Abe, dont on dit qu'il est un faucon tout aussi nationaliste que Koizumi, sinon plus?

- Ce qu'on dit d'Abe est certainement juste. Oui, il a un discours encore plus nationaliste que Koizumi. Il a osé lâcher des ballons d'essai sur le droit du Japon à lancer des frappes préventives, ou sur la nucléarisation des forces armées. Oui, sa garde rapprochée est constituée de révisionnistes. Mais d'un autre côté, on peut penser qu'une fois au pouvoir, il devra d'avantage équilibrer son discours pour ne pas s'aliéner une part importante de l'opinion publique, qui est très divisée sur ces questions.

- Quels seront ses principaux contradicteurs?

- Il reste au sein du PLD une frange de «colombes». Le monde des affaires et une partie du Ministère des affaires étrangères s'inquiètent de la dégradation des relations avec la Chine et la Corée du Sud sous le gouvernement Koizumi. Enfin, les Etats-Unis rêvent d'avoir en Asie un Japon qui joue le même rôle que la Grande-Bretagne en Europe: un pays aligné sur Washington mais qui jouisse d'assez de légitimité dans la région pour entraîner certains pays - ce qui n'est pas le cas du Japon à cause de son nationalisme provocant.

- Concernant le renforcement militaire et de la réforme de la Constitution pacifique de 1947. Où se situe Abe?

- Le renforcement des forces armées est une politique constante du PLD depuis les années 1980. Les «forces d'autodéfense» nippones sont de moins en moins «purement défensives». A l'horizon 2010-2012, elles auront même quatre porte-avions! Abe est exactement sur cette ligne. Cela dit, pour que cette armée puisse être utilisée à l'étranger dans des missions de combat, il faudra modifier l'article 9 de la Constitution, en y introduisant la notion «d'autodéfense collective». La clé est là. Ce ne sera pas facile, car il faudra une majorité des deux tiers dans chaque chambre plus une ratification par référendum. Abe va s'y atteler prioritairement.

- Malgré son profil de faucon, on prête à Abe l'intention de faire un geste à l'égard de la Chine, qu'en dites-vous?

- Les relations diplomatiques entre Tokyo et Pékin sont glaciales. Leurs dirigeants n'ont pas eu de sommet depuis cinq ans. C'est comme si Chirac et Angela Merkel ne s'étaient pas parlés depuis cinq ans. Mais cette situation gêne beaucoup plus les Japonais, qu'elle divise, que Pékin, qu'elle conforte au plan intérieur. Sans compter qu'économiquement, le Japon a plus besoin de la Chine que l'inverse. Abe devrait donc essayer de faire bouger les choses. Tout dépendra ensuite de la réponse de Pékin.

- Sur le plan économique et social, de quel Japon Abe hérite-t-il?

- D'un Japon qui semble sorti de la crise - et qui n'a pas embrassé le modèle néo-libéral pour autant. Koizumi a bien privatisé la Poste et les autoroutes, mais à l'horizon de 10-20 ans, et en veillant à ce que l'Etat garde du contrôle. Koizumi laisse de gros problèmes budgétaires, de déficit public et de financement des retraites. Sur le plan social, les inégalités se sont creusées, la précarité s'est étendue mais, du fait de la dépression démographique, cela pourrait ne pas durer. Avec une économie qui repart et une population active qui va se réduire, le chômage devrait mécaniquement disparaître. Et surtout, Koizumi laisse un pays qui a repris confiance et dont la crise n'a pas ruiné la cohésion. Ce sont deux atouts essentiels pour l'avenir.

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 30 oct. 2006, 18:18

Le Japon va bientôt se doter d'un véritable ministère de la Défense

29/10/2006 18:25

TOKYO 29/10 (BELGA) = Le Japon va bientôt se doter d'un ministère de la Défense à part entière, pour la première fois depuis 1945, et permettre à ses forces armées de prendre part à des opérations de maintien de la paix internationales, a promis dimanche le Premier ministre conservateur Shinzo Abe. Cette initiative est surtout symbolique mais elle traduit la volonté de Tokyo de se "normaliser" sur la scène internationale. Un projet de loi doit être examiné à la Diète (Parlement) d'ici la fin de la sesssion parlementaire le 15 décembre, qui doit permettre la transformation de l'actuelle "Agence de Défense" en un ministère à part entière. Créée en 1954, l'Agence de Défense est placée sous le contrôle direct du Premier ministre et est actuellement dirigée par Fumio Kyuma, qui a rang de secrétaire d'Etat. Le nouveau Premier ministre s'est également engagé dimanche à "mettre en oeuvre la législation nécessaire pour que les opérations internationales de maintien de la paix fassent partie des principales missions des Forces d'autodéfense", le nom officiel de l'armée nippone. L'action des FAD est actuellement corsetée par la Constitution pacifiste du Japon promulguée au lendemain de la guerre, pendant l'occupation américaine, en 1947. (EDR)
On va donc voir le Japon s'engager et renforcer les USA et L'OTAN en Irak et en Afganistan.

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 19 nov. 2006, 14:20

Elections à Okinawa: un "référendum" pro ou anti-américain
Agence France-Presse
NAHA (Japon)
Les habitants de l'archipel d'Okinawa, dans l'extrême-sud du Japon, étaient appelés dimanche à des élections régionales, largement perçues comme un "référendum" pour ou contre la présence de milliers de Marines américains basés sur place.

Les insulaires doivent choisir le remplaçant de l'actuel gouverneur, un conservateur, Keiichi Inamine.
M. Inanime a accepté en mai dernier un plan de redéploiement conclu entre le Japon et les Etats-Unis qui prévoit le départ de 8.000 des 22.000 soldats américains stationnés à Okinawa.

Les détracteurs de M. Inamine, qui jugent que ce plan ne va pas assez loin, l'ont accusé d'avoir transigé trop facilement.
Les électeurs ont le choix entre un candidat prônant le retrait total des Marines et une autre qui estime que la question des bases militaires américaines est moins urgente à régler que les difficultés économiques de l'archipel, où le chômage est le double de la moyenne nationale.

Les sondages donnent les deux rivaux au coude-à-coude.
Okinawa, théâtre de la plus sanglante bataille de la Guerre du Pacifique (1941-45) et occupée par les Etats-Unis jusqu'en 1972, joue un rôle crucial dans le dispositif militaire américain en Extrême-Orient.

Avatar de l’utilisateur
MathBreizh
Condensat
Condensat
Messages : 773
Inscription : 20 août 2006, 09:16
Localisation : La ville des champions... :-p

Message par MathBreizh » 12 sept. 2007, 08:57

Le premier ministre japonais démissionne
LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 12.09.07 | 07h51 • Mis à jour le 12.09.07 | 07h51

Shinzo Abe a annoncé, mercredi 12 septembre, qu'il quittait ses fonctions, moins d'un an après son arrivée au pouvoir."J'ai décidé de démissionner de mes fonctions de premier ministre", a déclaré M. Abe, lors d'une conférence de presse.

La démission du plus jeune chef de gouvernement de l'après-guerre, âgé de 52 ans, survient alors que sa cote de popularité est au plus bas, rendant sa position de plus en plus intenable. Selon une enquête réalisée le week-end dernier par le quotidien Yomiuri, moins de 30 % des Japonais approuvaient l'action du premier ministre.

SCANDALES ET MISSION EN AFGHANISTAN

Dimanche, le premier ministre avait prévenu qu'il quitterait ses fonctions s'il n'était pas en mesure d'obtenir la prolongation du mandat de la mission navale de son pays, chargée de soutenir les opérations en Afghanistan de la coalition dominée par les Etats-Unis. "Je n'ai pas l'intention de m'accrocher à ma fonction", avait-il lancé la semaine dernière à Sydney, où il prenait part au Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC).

En un an d'existence, le gouvernement Abe a vu sa stabilité entamée par plusieurs scandales, et le projet de loi sur la mission en Afghanistan est devenu l'enjeu numéro un de la session parlementaire qui s'est ouverte lundi 10 septembre. L'important remaniement ministériel, effectué le 27 août par M. Abe, n'aura donc pas suffi. Shinzo Abe n'a pas indiqué la date de son départ.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... 302,0.html

Sale temps pour les faucons... :-D
"Les clés de la connaissance se trouvent dans la communication sans censure et l'interaction sans barrières avec ses congénères..."
"Vive Internet !"

Anonyme

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65600
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re:

Message par energy_isere » 21 août 2008, 13:11

L'excédent commercial du Japon en baisse de 86%

L'excédent commercial du Japon a baissé de 86,6% en juillet, en glissement annuel, du fait de la hausse du prix du pétrole qui a renchérit les importations, a indiqué jeudi le ministère des Finances.

L'excédent s'est réduit de 91,1 milliards de yens (562,4 millions d'euros), soit le cinquième mois de baisse consécutif. Les importations ont progressé de 18,2% tandis que les exportations ne progressaient que de 8,1%, mais avec un rebond de 42,3% des exportations vers l'Asie par rapport à juin. AP


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65600
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

[Crise] La submersion du Japon

Message par energy_isere » 04 nov. 2008, 18:51

*** Fil dissocié du Japon, un pays asphyxié par le pétrole, plus particulièrement consacré aux questions énergétiques japonaises

Le Japon serait entré en récession au 3e trimestre
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... ws=6052952

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65600
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 17 nov. 2008, 13:31

Ca se confirme
:
Le Japon, deuxième économie mondiale, entre en récession

Le Japon, deuxième économie mondiale, est entré à son tour en récession au troisième trimestre, happé par la crise financière qui a donné un coup de frein brutal aux investissements de ses entreprises, a annoncé lundi le gouvernement.

Le produit intérieur brut (PIB) japonais a reculé de 0,1% par rapport au deuxième trimestre, et de 0,4% en rythme annuel, plombé par un recul prononcé des dépenses en capital des sociétés. Ces dernières sont frappées de plein fouet par la chute de la demande américaine et par les difficultés pour obtenir des financements auprès de banques de plus en plus méfiantes.

Ces chiffres marquent l'entrée formelle du Japon en récession, définie par au moins deux trimestres consécutifs de baisse du PIB. Au deuxième trimestre, le PIB s'était déjà contracté de 0,9% par rapport au trimestre précédent (-3,7% en rythme annuel), selon des statistiques officielles révisées publiées lundi.

Ces chiffres "montrent que l'économie est entrée dans une récession. Le risque existe pour que la situation empire davantage", a reconnu le ministre de la Politique économique et budgétaire, Kaoru Yosano.

Cette récession est la première au Japon depuis 2001, quand le PIB avait chuté pendant trois trimestres après l'éclatement de la "bulle internet".

Les économistes s'attendaient tous à une croissance proche de zéro au troisième trimestre, certains prédisant un chiffre légèrement négatif et d'autres légèrement positif. Le pronostic moyen était une petite progression de 0,1% par rapport au trimestre précédent, selon un sondage du quotidien Nikkei.

Boursorama

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Le Japon ou un pays asphyxié sans le pétrole iranien

Message par Alturiak » 17 nov. 2008, 23:36

Je cherchais un sujet sur le Japon ce matin mais la recherche "Japon" ne donnait rien, aussi ai-je dû me résoudre à poster sur le fil "marée noire sur la croissance occidentale"... Pourquoi la recherche "Japon" ne donne rien alors qu'un fil possède bel et bien un titre contenant le mot "Japon" ?

Avatar de l’utilisateur
mrlargo
Modérateur
Modérateur
Messages : 1425
Inscription : 19 avr. 2006, 14:38
Localisation : La Tour du Pin
Contact :

Re: Le Japon ou un pays asphyxié sans le pétrole iranien

Message par mrlargo » 18 nov. 2008, 18:12

Saisis:

Code : Tout sélectionner

site:forums.oleocene.org japon
dans google et tu tombes sur çà :

http://www.google.fr/search?hl=fr&q=sit ... =&aq=f&oq=


facile non ;)
La différence entre l’amour et l’argent, c’est que si on partage son argent, il diminue, tandis que si on partage son amour, il augmente. L’idéal étant d’arriver à partager son amour avec quelqu’un qui a du pognon.
(Philippe Geluck)

Répondre