Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 09 avr. 2017, 15:06

L' Office Cherifien de Phosphate (OCP), le plus gros exportateur de phosphate voit son bénéfice divisé par 2 en 2016 par rapport à 2015.
Moroccan phosphate exporter OCP posts 53 pct slide in net profit

Thu Mar 23, 2017 RABAT (Reuters)

Morocco's Office Cherifien de Phosphate (OCP), the world's leading phosphate exporter, posted a 52.8 percent fall in full-year net profit, the company said on Thursday.

State-run OCP, a major foreign currency earner for Morocco, has been hit by a slide in phosphate and fertiliser prices, prompting efforts to increase production and cut costs to counter falling revenue.

Net profit fell to 3.78 billion dirhams ($379 million) in 2016 from 8.01 billion dirhams a year earlier, the company said in a statement published in Le Matin newspaper.

Consolidated revenues fell last year to 42.47 billion dirhams from 47.74 billion dirhams, company data showed.

OCP is also targeting an increase in fertiliser production to 12 million tonnes to become the world's leading producer.

It recently signed a 50-50 joint-venture agreement with India's Kribhco for a new fertilizer plant in the Indian region of Andhra Pradesh with an annual production capacity of 1.2 million tonnes.

It has also signed a deal with the Ethiopian government to build a $3.7 billion plant to produce fertilizers in eastern Ethiopia.

OCP Chief Executive Mostafa Terrab was quoted in Morocco's L'Economiste newspaper on Thursday as saying the company's mining capacity had "significantly progressed".

"International demand remains strong as a whole, with an increase in fertilizer consumption held up by a drop in prices," the company said in a statement in the paper.

Exports to Africa increased by 70 percent in 2016, reaching 1.7 million tonnes, OCP said.

Image
Heavy machinery is seen at a phosphate mine at Boucraa factory of the National Moroccan phosphate company (OCP) situated in the southern provinces, 100 km southwest of the town of Laayoune February 18, 2016.
http://af.reuters.com/article/investing ... U0XA-OZABS

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 17 juin 2017, 11:31

Sénégal : Avenira veut accroître la capacité de production de la mine (de phosphate) Baobab


Agence Ecofin 14 juin 2017

La compagnie minière Avenira a publié les détails de son nouveau plan stratégique visant à accroître la capacité de production de sa mine de phosphate de Baobab, au Sénégal. La mise en œuvre dudit plan nécessitera, apprend-on, un investissement de plus de 17 millions de dollars australiens.

Selon les détails publiés, le plan sera exécuté en deux phases, une première qui portera sur l’amélioration de la capacité et du rendement de l’usine de traitement existante sur la mine.

Au cours de cette étape, une usine de flottation sera ajoutée à l’usine de traitement pour augmenter le taux de récupération de phosphate, actuellement de 50%, à 70%.

«L’objectif de la phase 1 est d’augmenter à 500 000 t/an le taux de production actuel et d’améliorer la qualité du produit, ce qui nous permettra d’accéder à un plus large segment du marché.», explique le CEO, Louis Calvarin.

La deuxième phase portera sur la construction d’une seconde ligne de production d’une capacité de 1 million de tonnes, ce qui augmentera à 1,5 million de tonne la capacité annuelle du projet.

Le permis détenu actuellement par Avenira sur le projet Baobab couvre une superficie d’environ 1 553 km², et sa mise en valeur démarre sur le prospect Gadde Bissik, à 110 km à l’est de Dakar, vaste d’environ 90 km².
http://www.agenceecofin.com/phosphate/1 ... ine-baobab

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7909
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par phyvette » 07 janv. 2018, 00:24

Vers une famine planétaire, la fin du phosphate vers 2030 avec en ligne de mire un effondrement des rendements agricoles, mais comme la presse économique n'en parle pas et fait ses choux gras du retour de la croissance en Europe.
On s'en fout de toutes façons, les EnR vont nous sauver, le soleil n'est est il pas 8000 fois plus puissant que toute la consommation d'énergie mondiale ?

Dommage que toute cette énergie se retrouve moins dans des PV et plus dans le réchauffement des océans, dans des ouragans, tornades, tempêtes, fonte des glaces polaires, canicules, vagues submersion, etc....


https://www.youtube.com/watch?v=iKHCzpw2TGk

Vers une famine planétaire


Ajoutée le 10 sept. 2014

Vers une famine planétaire. Le pic mondial de production du phosphore devrait avoir lieu au milieu des années 2030, ce qui veut dire baisse de production alors qu’il faudrait nourrir les 9 milliards d’habitants prévus par les démographes en 2050. Le phosphate, n’a jamais été sauvegardé, mais au contraire gaspillé par l’agriculture productiviste. Des 15 millions de tonnes de phosphore épandues chaque année en France, seuls trois millions sont assimilé puis rejetés dans les égouts, solubilisées dans l’eau, se perdant dans les mers sans recyclage possible. Il en était autrement autrefois. Le fumier, récupérant les excréments des animaux et des hommes, était utilisé comme engrais et bouclait le cycle.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12506
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par mobar » 07 janv. 2018, 07:59

Tremblez, consommateurs impénitents!

Quand le gâteau est ne peut pas être agrandi, il faut diminuer le nombre de convives ou faire des parts plus petites
Le phosphore, c'est comme le fer, il se recycle, les boues de STEP urbaines en contiennent jusqu'à 5% en masse sur sec

ça doit pas être si grave que le film le dit, le prix du DAP est de 400€/t alors qu'il était à plus du double lors des pics de 1970 et de 2008
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7909
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par phyvette » 07 janv. 2018, 08:48

mobar a écrit :
07 janv. 2018, 07:59
Le phosphore, c'est comme le fer, il se recycle...
Ah, ben voilà la démonstration avec une nouvelle mobardise de plus comme réponse à Chakiroul.
phyvette a écrit :
06 janv. 2018, 22:12
chakiroul a écrit :
06 janv. 2018, 21:39

phyvette a écrit :
06 janv. 2018, 01:03
Cependant il de trouvera toujours un forumeur pour réaffirmer que les métaux ce recycle a l'infini, manque de bol, ces personnes n'ont pas lu Philippe Bihouix.
:-k Je vois vraiment pas de quel forumeur tu veux parler, phyvette :smt017
Alors Chakiroul, tu vois mieux maintenant ? Et tu pourras citer tout les auteurs spécialistes que tu veux, dans 10 ans on te ressortira la même chose "Mais ça ce recycle à l'infinie niah-niah-niah !...", alors tu comprends ton Peak-All, ou ton EROIE, tu peux bien de les carrer ou tu veux !
En plus, si t'es pas encore convaincue de la croissance infinie de la croissance, ben t'as que d'aller lire la presse économique, merde quoi !!!!!!

Dans le même genre de trucs infinis, tu as les grand classiques : le soleil, l'eau, l’hydrogène, le nucléaire Gen 4, le génie humain ou l'univers. Mais pour l'univers j'en suis pas très sûr.... :D

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12506
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par mobar » 07 janv. 2018, 09:13

Les faits rien que les faits
Les prix du phosphate continuent sur leur tendance baissière. Celle-ci touche la roche phosphatée (- 6%), le phosphate diammonique (DAP) (-5%) et le superphosphate triple (TSP) (- 4%). Une situation qui reflète la faiblesse de la demande et la surproduction continue. C’est ce que relève la Banque mondiale dans l’édition 2017 de sa publication sur les perspectives des marchés de matières premières «Commodity Markets Outlook». Les gains de production dans un certain nombre de pays ont plus que compensé une baisse significative de la production et des exportations de la Chine, en raison de la hausse des coûts et de la baisse de la compétitivité.

La demande d’importations du phosphate diammonique a été particulièrement faible en Inde, avec la hausse de la production intérieure et des stocks importants. En plus, les acheteurs attendent un accord sur les prix de l’acide phosphorique pour le premier trimestre. Il faudra s’attendre à ce que les marchés restent surchargés, avec de nouvelles capacités supplémentaires attendues du Maroc et de l’Arabie saoudite.
Quant aux prix de la potasse (chlorure de potassium), ils ont chuté de 3%, dus à la faiblesse de la demande, des stocks élevés et de l’offre abondante. La demande a repris dans la deuxième moitié de 2016, suite à des accords contractuels annuels avec la Chine et l’Inde. De nouvelles capacités ont continué à être mises en ligne, principalement au Canada, en Chine, en Russie et en Ouzbékistan. Mais la production a également été réduite par un certain nombre de grands producteurs afin d’aider à freiner l’offre excédentaire. Il n’est pas exclu que le marché reste sur-approvisionné avec la nouvelle capacité du Belarus, du Canada, de la Chine, de la Jordanie, du Turkménistan et des Etats-Unis.
http://www.leconomiste.com/article/1007 ... eur-baisse

Sont tétus les faits :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7909
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par phyvette » 07 janv. 2018, 09:31

mobar a écrit :
07 janv. 2018, 09:13
http://www.leconomiste.com/article/1007 ... eur-baisse

Sont tétus les faits.
Ah l'économiste ! =D> Un bon représentant de la presse économique autiste, suppôt de la croissance infinie et des arbres qui montent au ciel.
Sont tétus les économistes, et les lire trop fréquemment rend tétu et autiste.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 07 janv. 2018, 12:45

Phosphates : Le marocain OCP construira une unité de production d'engrais en Inde

le 21/12/17

Le groupe marocain OCP, acteur mondial clé dans le marché des phosphates, lancera prochainement en Inde les travaux de construction d’une unité de production d’engrais, en partenariat avec la société indienne Krishak Bharati Limited (Kribhco).

Ce projet, d'un coût estimé à 230 millions de dollars, vise une capacité de production annuelle de 1,2 million de tonnes d’engrais NPK (nitrogen, phosphorus, potassium), a annoncé le ministre marocain de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, qui conduit une importante délégation marocaine en visite de travail en Inde du 14 au 21 décembre 2017.

Les études d’architecture relatives audit projet sont en cours, précisant que l’unité de production d’engrais devrait être opérationnelle au plus tard en juillet 2018, a fait savoir la presse marocaine.
https://www.ilboursa.com/marches/phosph ... inde_13213

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12506
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par mobar » 07 janv. 2018, 12:48

phyvette a écrit :
07 janv. 2018, 09:31
mobar a écrit :
07 janv. 2018, 09:13
http://www.leconomiste.com/article/1007 ... eur-baisse

Sont tétus les faits.
Ah l'économiste ! =D> Un bon représentant de la presse économique autiste, suppôt de la croissance infinie et des arbres qui montent au ciel.
Sont tétus les économistes, et les lire trop fréquemment rend tétu et autiste.
Certains économistes avaient prédit un pétrole à 250 $ en 2006, ça en a fait paniquer certains d'autres se sont empressés de pas niquer, qui avait raison?
:wtf:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 07 janv. 2018, 12:51

Industrie des phosphates
La Chine perdrait des parts de marché au profit du Maroc à l’horizon 2021


Abdelhafid Marzak,LE MATIN 30 Juillet 2017

Les projets engagés par le Maroc localement et en Afrique subsaharienne devraient lui garantir une croissance soutenue sur le marché des phosphates. Il devrait même grignoter des parts de marché que la Chine va, selon un rapport de BMI Research, perdre d’ici 2021.

La part du Maroc sur le marché mondial des phosphates devrait augmenter de manière constante jusqu’en 2021. En parallèle, «la Chine continuera à perdre des parts de marché – mais restera leader mondial –, dont une partie sera récupérée par le Maroc», indique le dernier rapport du cabinet BMI Research, filiale de la firme américaine Fitch. Aucune indication chiffrée sur cette part n'est cependant fournie. «Deux des quatre plus gros producteurs chinois, Yuntianhua Group et Hubei Yihua Group, devraient enregistrer des pertes respectives de 465 et 160 millions de dollars pour l’exercice précédent. En même temps, le gouvernement chinois a annoncé que 70% des entreprises du secteur n’étaient pas rentables en 2016», explique le rapport.

Image

Selon les auteurs du document, l’Association internationale de l’industrie des fertilisants s’attend à ce que la production mondiale de roche phosphatée et d’acide phosphorique augmente respectivement de 10 et 12% sur la période 2016-2021, avec de larges investissements prévus au Maroc (Groupe OCP) et en Arabie saoudite.
Les projets annoncés (par le Groupe OCP, ndlr) conjugués à la stratégie d'expansion économique du Maroc en Afrique subsaharienne «garantissent une augmentation saine de la part de marché marocaine dans l'industrie mondiale du phosphate», concluent les auteurs.

Selon le rapport, la production de phosphates compte pour 90% de l’industrie minière au Maroc, «Le Royaume possède des réserves prouvées de 50 milliards de tonnes alors que seulement 30% du pays a été sondé». Les exportations du pays poursuivent leur trend haussier. Sur les six premiers mois de l’année, elles ont dépassé 21,38 milliards de DH, en hausse de 8,9% sur un an, selon les derniers chiffres de l’Office des changes. Cette hausse n’a engendré que 1,74 milliard de DH additionnels. En cause, des cours en baisse depuis presqu’une année.
En juin, «les prix de la roche (phosphatée, ndlr) ont maintenu, pour le onzième mois consécutif, leur trend baissier pour revenir à 93 dollars/tonne en juin, leur plus bas niveau depuis juillet 2009 contre 103 dollars/tonne à fin 2016 et 115 en juin 2016», souligne la note de conjoncture du mois de juillet, publiée par la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE). Par ailleurs, poursuit la note, «les cours des engrais ont marqué une baisse mensuelle de 2% pour le DAP (engrais le plus courant, ndlr) à 350 dollars la tonne au moment où le TSP (engrais entièrement phosphaté, ndlr) a vu ses prix augmenter de 1,5% à 277 dollars la tonne en juin.
https://lematin.ma/journal/2017/la-chin ... 75960.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 07 janv. 2018, 12:57

Algérie / Iran : le phosphate, nouveau catalyseur affiché d'un « axe » Alger-Téhéran ?

Par Emmanuel Atcha 06/01/2018

Le phosphate algérien intéresse l'Iran. C'est ce qu'a fait comprendre ce jeudi 4 janvier 2018 l'ambassadeur d'Iran à Alger, Reda Amiri. D'après un communiqué du ministère algérien de l'industrie et des mines, le diplomate qui s'est entretenu avec Youcef Yousfi, ministre algérien de l'industrie et des mines, a exprimé les souhaits de son pays d'acheter du phosphate algérien.

« M. Amiri a affiché le souhait de l'Iran, grand importateur de phosphate, d'acheter cette matière première directement à partir de l'Algérie », relate le communiqué. Cette proposition iranienne ne laisse pas indifférentes les autorités du pays nord-africain. Le communiqué officiel a indiqué ensuite que « M. Yousfi s'est dit favorable à cette proposition, invitant les entreprises dans les deux pays à engager des discussions afin d'arriver à des accords permettant l'exportation du phosphate algérien vers l'Iran ».

Ainsi on devrait s'attendre à des contacts pour la concrétisation de cette nouvelle opportunité commerciale entre les deux pays. Avec des objectifs ambitieux affichés en termes d'exploitation de phosphate, l'Algérie produit annuellement entre un million et un million et demi de tonnes de phosphate.

Cette production n'est pas suffisante pour les dirigeants algériens qui la trouvent modeste et ambitionnent de la décupler. Pour y arriver, Alger mise sur des investissements, notamment avec des partenaires saoudiens. Le pays dispose suffisamment de réserves pour ses ambitions. A en croire le ministre Youcef Yousfi qui évoquait la question en novembre dernier, dans le cadre d'une interview publiée par le magazine spécialisé Oil & Gas Business (OGB magazine), les réserves de phosphates de l'Algérie sont de l'ordre d'au moins deux milliards de tonnes.

Une coopération plus large entre Alger et Téhéran
.............................
https://afrique.latribune.fr/afrique-du ... 63705.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 07 janv. 2018, 14:04

Top Phosphate Production by Country
Where does most phosphate production take place? Here's an overview of the 10 top phosphate-producing countries of 2016.


Melissa Shaw • May 18, 2017

Phosphate and potash are primarily used to produce fertilizers for crops and animal feed supplements. Only about 5 percent of world production is used in other applications, such as construction, soaps and detergents.

According to the US Geological Survey’s most recent report on phosphate rock, global phosphate demand is anticipated to increase from 44.5 million MT in 2016 to 48.9 million MT in 2020, driven by the world’s growing need for food.

Phosphate production is also expected to grow — in total, global phosphate output is set to increase by 2 percent through 2020. Most growth will be focused in Africa and the Middle East. In particular, expansions of phosphate rock mines and processing facilities in Morocco are expected to double the country’s production by 2020.

For now, investors interested in the phosphate space will want to keep an eye on current phosphate production. Below are the top phosphate-producing countries of 2016.

1. China
Mine production: 138 million MT

China’s phosphate production increased in 2016 to reach 138 million MT, and has been well ahead of all other countries for a number of years. However, China’s phosphate production in 2015 may have been overstated. According to fertilizer industry associations and trade data, the country produced 85 million MT in 2015 instead of the 100 million MT originally reported.

For its 2016 estimate, the US Geological Survey looked at official information from the National Bureau of Statistics of China. The country has 3.1 billion MT of phosphate in reserve, making its reserves the second-largest in the world.

2. Morocco and Western Sahara
Mine production: 30 million MT

Morocco and Western Sahara have 50 billion MT of phosphate in reserve, an amount that represents over 70 percent of global supply. Together they produced 30 million MT of phosphate last year.

Western Sahara is disputed territory between Morocco and the Polisario political movement, but last year a European court ruled that Western Sahara should not be considered part of Morocco in EU and Moroccan deals. Morocco’s Office Cherifien de Phosphate mines phosphate in the Moroccan-held part of Western Sahara, and recently that has led to disruptions in phosphate shipments.

3. United States
Mine production: 27.8 million MT

In 2016, US phosphate output increased slightly, rising from 27.6 million MT in 2015 to 27.8 million MT. The top phosphate-producing states of Florida and North Carolina accounted for over 75 percent of domestic output. The other 25 percent of US output came from Idaho and Utah. The US is tied with Australia for phosphate reserves — both countries have 1.1 billion MT of phosphate available, but Australia produced just 2.5 million MT in 2016.

4. Russia
Mine production: 11.6 Mt

Russia’s phosphate output decreased from 12.5 million MT in 2015 to 11.6 million MT in 2016. The country has 1.3 billion MT of phosphate in reserve.

Europe currently imports most of its phosphate from Morocco, where phosphate has high amounts of cadmium residue. However, proposed EU fertilizer requirements that would limit the amount of cadmium residue permitted in phosphate imports could benefit Russia in the future. Romanian center-right MEP Daniel Buda said, “the only country that can produce cadmium respecting these limits is Russia.”

5. Jordan
Mine production: 8.3 million MT

Jordan’s phosphate output jumped from 7.5 million MT in 2015 to 8.3 million MT in 2016. Its phosphate reserves stand at an estimated 1.2 billion Mt.

The country’s sole state-owned phosphate producer announced a sales agreement with Indian firms in March of this year. Jordan Phosphates Mines Company also signed a memorandum of understanding with the government of Bangladesh in February to export 270,000 MT of phosphate and phosphoric acid over three years.


6. Brazil
Mine production: 6.5 million MT

Last year, Brazil produced 6.5 million MT of phosphate, a decrease from the 6.7 million MT it produced in 2015. Brazil has a booming agricultural sector and is the fifth-largest fertilizer consumer; demand in the country is expected to grow twice as fast as the rest of the world from now until 2025. Vale (NYSE:VALE) is the country’s largest producer of phosphate and nitrogen.

7. Egypt
Mine production: 5.5 million MT

Egypt’s phosphate production remained unchanged in 2016 from the previous year. The country will gain a new phosphate plant in 2018. According to the US Geological Survey, Egypt’s phosphate reserves now sit at 1.2 billion MT.

8. Saudi Arabia and Peru (tied)
Mine production: 4 million MT

Both Saudi Arabia and Peru produced 4 million MT of phosphate last year. Peru’s 2016 phosphate production remained unchanged from the previous year, but Saudi Arabia’s production increased from 3.3 million MT in 2015.

A Saudi Arabian Mining chief executive told Reuters that the company expects to ramp up production this year at its Waad al-Shamal facility, with a plan to reach full capacity by 2019. Saudi Arabia holds 7 percent of the world’s phosphate reserves. Peru holds much less phosphate in reserve, and most is located at the Mantaro phosphate deposit. Stonegate Agricom’s (TSX:ST) Mantaro mine is located in that region.

9. Israel and Tunisia (tied)
Mine production: 3.5 million MT

Tunisia saw a slight decrease in phosphate production last year, putting out 3.5 million MT compared to 4 million MT the year before. The country plans to double its output in 2017, but has had trouble with protesters blocking shipments over the past few years.

In contrast, Israel saw a slight rise in phosphate production last year; it also has slightly greater reserves than Tunisia. Israel Chemicals (NYSE:ICL) is one of the major firms involved in fertilizer production in the country.

10.Vietnam
Mine Production: 2.8 million MT

Phosphate production in Vietnam increased slightly from 2.7 million MT in 2015 to 2.8 million MT in 2016. South Korean conglomerate Taekwang announced recently that it will build a fertilizer plant in the country that will be operational by late 2017.
https://investingnews.com/daily/resourc ... countries/

J' ai vérifié, ces chiffres sont exactement ceux de la fiche USGS américaine pour la production 2016 : https://minerals.usgs.gov/minerals/pubs ... -phosp.pdf

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 07 janv. 2018, 14:17

phyvette a écrit :
07 janv. 2018, 00:24
Vers une famine planétaire, la fin du phosphate vers 2030 avec en ligne de mire un effondrement des rendements agricoles, mais comme la presse économique n'en parle pas et fait ses choux gras du retour de la croissance en Europe.
On s'en fout de toutes façons, les EnR vont nous sauver, le soleil n'est est il pas 8000 fois plus puissant que toute la consommation d'énergie mondiale ?

Dommage que toute cette énergie se retrouve moins dans des PV et plus dans le réchauffement des océans, dans des ouragans, tornades, tempêtes, fonte des glaces polaires, canicules, vagues submersion, etc....


https://www.youtube.com/watch?v=iKHCzpw2TGk

Vers une famine planétaire


Ajoutée le 10 sept. 2014

Vers une famine planétaire. Le pic mondial de production du phosphore devrait avoir lieu au milieu des années 2030, ce qui veut dire baisse de production alors qu’il faudrait nourrir les 9 milliards d’habitants prévus par les démographes en 2050. Le phosphate, n’a jamais été sauvegardé, mais au contraire gaspillé par l’agriculture productiviste. Des 15 millions de tonnes de phosphore épandues chaque année en France, seuls trois millions sont assimilé puis rejetés dans les égouts, solubilisées dans l’eau, se perdant dans les mers sans recyclage possible. Il en était autrement autrefois. Le fumier, récupérant les excréments des animaux et des hommes, était utilisé comme engrais et bouclait le cycle.
:roll: le chiffre de 15 millions de tonnes de phosphore pour la France est complètement fantaisiste.

voir les chiffres de la campagne 2015/2016 en France : http://www.unifa.fr/le-marche-en-chiffr ... rance.html
on est plutôt à 2.0 millions de tonnes en comptant les engrais composés. (= SIMPLES P + BINAIRES PK + COMPOSES NP, NK, NPK, OM)

En comptant tous les engrais (Azotés en plus, Potasse en plus) on arrive à prés de 9 millions de tonnes.

J' essaierai de regarder le youtube d' une heure plus tard, mais avec esprit critique vu la boulette mentionnée.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12506
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par mobar » 07 janv. 2018, 18:54

Les pénuries supposées de matière première ou d'énergie ne nous empêcherons pas de tout saloper

La propagande autour du peak oil et du peak all ne sont là que pour démobiliser ceux qui combattent le business as usual, le réserves sont suffisantes pour continuer à alimenter le système pendant encore de décennies voir des siècles

Ceux qui veulent changer la donne doivent arrêter de croire au Père Noël et de faire confiance aux propagandistes du système, ONU en tête, qui leur fait croire que la catastrophe imminente règlera leur problème

S'ils veulent infléchir la trajectoire voire changer la direction, ils doivent proposer autre chose que fermer le robinet lors du brossage des dents, trier les emballages ou repousser la fermeture des centrales nuke parce que ce n'est pas réaliste

Depuis le premier sommet de la Terre à Stockholm en 1972, rien de de ce qui a été proposé, n'a convaincu, le BAU continu
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 07 janv. 2018, 20:29

J'ai regardé l' intégralité du documentaire. C 'est intéressant, mais il manque une étude approfondie du marché mondial du phosphate.

Le reportage n' aborde que le phosphate de Tunisie.

le pic phosphore vers 2030-2040 n' est pas vraiment convaincant dans ce reportage.

Un document pdf interéssant est cette étude de 2012 : https://www.phosphorusplatform.eu/image ... sphate.pdf

page 23/96 ils voient un pic de production en 2033. Mais ça avait été calculé en 2009. Une petite actualisation s'imposerait donc.
Il est question dans les references de la chercheuse Dana Cordell dont il est justement question dans le reportage.

mais avec les nouvelles data de l' USGS le peak Phosphore pourrait être repoussé au delà de 2050, plutôt vers 2070. Page 24 :
Calculations of peak phosphorus are based on estimates of phosphate rock
reserves. When the United States Geological Survey (USGS) re-estimated reserves
at 60,000 mmt up from previous estimates of 16,000 mmt, the IFDC stated that
‘there is no indication there is going to be a ‘peak phosphorus’ event within the
next 20-25 years’.
19 Based on the new estimates the GPRI recalculated peak
phosphorus: ‘If the 60,000 mmt IFDC reserve estimates are indeed correct […]
peak [occurs] between 2051 and 2092 with a mean of 2070.20

Besides the uncertainty about the point in time when peak phosphorus will
occur, the concept of peak phosphorus itself is contested. The main criticism is
that calculations of peak phosphorus are based on phosphate rock reserves only
(not resources), which provide the basis for estimates of static ranges. Reserves
for phosphate rock have been stable or even rapidly expanding at times, despite
ongoing and constantly growing production.21 This cannot be explained in the
static paradigm. The explanation for stable or growing reserves is the fact that
reserve data by national geological surveys do not indicate the absolute quantity
of an element that is available for extraction, as the static paradigm would
suggest. Instead, reserve data provide an estimate of the small fraction of the
resources which is profitable for extraction now or in the near future with
existing technology and under current market conditions.

According to the ‘dynamic adaptive paradigm’, the scarcity of phosphate rock
responds to changes in economic feasibility of phosphate production. According
to this paradigm, scarcity is a permanent feature of human existence: minerals
are scarce as long as they are valued in society and cost time and effort to extract
from the environment. The crucial questions are how much they are valued, how
much time and effort it takes to extract them, and how scarce they are relative to
all other goods and services in society. According to this paradigm, it is unlikely
that the world will run out of phosphate any time soon because of large
remaining resources that may become economically viable to mine in the future.
..............
page 29 on a les pays exportateurs, on voit que le premier producteur mondial qui est la Chine n' exporte pas.
Les USA troisième producteur mondial n' exporte pas non plus.

on donc par ordre d'importance en exportation : Maroc / Jordanie / Syrie (quid des chiffres récents avec la guerre civile ?) / Egypte / Pérou / Russie

pour l' Europe les importations se font par ordre : Russie / Maroc / Tunisie / Finlande.
A noter que le Phosphate du Maroc contient du Cadmium. Ceux de Finlande et Russie n' en contiennent pas.

La Russie est le 4 iéme producteur mondial.

Répondre