Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64321
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 13 oct. 2019, 00:49

Le Maroc, bientôt la principale alternative à la pénurie mondiale des «engrais phosphatés»

Publié Le 09/09/2019

Une étude de Frontiers of Agricultural Science and Engineering a mis en garde contre une «crise imminente» de l’approvisionnement continu en engrais phosphatés dans le monde. Si la Chine la Russie, l'Inde, et les Etats-Unis n'ont que 20 à 30 ans de réserves, le Maroc qui produit annuellement 33 millions de tonnes, semble épargné par la pénurie à venir.
........
https://www.google.com/amp/s/www.yabila ... nurie.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64321
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 02 nov. 2019, 12:12

ARIANNE PHOSPHATE | LE PROJET D’USINE DE BELLEDUNE AVANCE (Canada)

1 NOVEMBRE 2019

Arianne Phosphate a annoncé au cours des dernières heures qu'elle a reçu les résultats d'une étude portant sur l’installation d’une usine de fabrication d'acide phosphorique, à Belledune au Nouveau-Brunswick. Selon la minière, le document démontre clairement le potentiel du projet, qui pourrait constituer un axe important de mise en service de la mine du Lac à Paul au Saguenay, lui garantissant un marché pour quelque 40 % de la production de la mine.

Dans les faits, Arianne pourrait produire avec des partenaires de l’acide phosphorique destinée principalement au marché des engrais, devenant ainsi son propre client. La Société indique que l’étude, qui a été réalisée en collaboration avec des groupes tels que Port de Belledune, ainsi qu’avec des experts en phosphate de SNC-Lavalin, et de Prayon Technologies, Engis, Belgique Prayon (qui étaient responsables des tests et de la production d’acide phosphorique), démontre que le concentré de phosphate provenant du site du Lac à Paul a extrêmement bien réagi au cours du processus. Il a le potentiel de produire un acide phosphorique de grande qualité, contrairement aux produits contaminés par des matériaux radioactifs des minéraux de phosphate sédimentaire, provenant notamment de gisements d’Afrique.
.......
https://informeaffaires.com/regional/mi ... une-avance

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64321
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 02 nov. 2019, 12:18

PhosAgro vise l'Europe avec ses engrais à faible teneur en cadmium
Le groupe russe, dans le Top 5 mondial pour les engrais phosphatés, espère profiter de la nouvelle réglementation européenne qui limite désormais la présence de ce métal potentiellement toxique et cancérogène.


Les échos 20 août 2019
https://www.google.com/amp/s/www.lesech ... mp/1125206

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64321
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 18 avr. 2020, 10:21

suite de ce post du 12 sept 2015 viewtopic.php?p=380162#p380162
Comment le Togo se prépare à (re)devenir un acteur mondial dans le secteur des phosphates

ecofin 14 avril 2020

En novembre dernier, le gouvernement togolais a conclu un accord de partenariat de 2 milliards de dollars avec le groupe Dangote pour transformer son phosphate en engrais. L’objectif annoncé est de profiter d’un secteur des fertilisants en pleine croissance en Afrique alors que le continent vise la sécurité alimentaire à travers un développement accru de son agriculture. Si ce mariage entre Lomé et l’Africain le plus riche réussit, cela pourrait marquer le retour au premier plan d’une matière première qui a longtemps fait la gloire du Togo, mais peine depuis à redécoller.

.................
lire : https://www.agenceecofin.com/mines/1404 ... phosphates

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64321
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 25 mai 2020, 01:23

Marché des phosphates – Maroc: OCP Group garde son leadership mondial en 2019

7 mai 2020

Au Maroc, le géant OCP Group garde sa place de premier exportateur au monde des phosphates et ce malgré une part de marché en baisse, passant de 38% à 34% sur la période janvier-septembre 2019.

Les exportations du phosphate brut par le groupe ont passé de de 11 millions de tonnes (MT) en 2018 à 9,5 MT en 2019, impactées par une baisse mondiale de 6% des exportations du phosphate brut durant les 9 premiers mois de 2019 par rapport à la même période de 2018, indique l’OCP dans son rapport de gestion au titre de l’exercice 2019.

Image

« Dans ce contexte, l’OCP a vu ses exportations en Amérique du Nord baisser en raison des fermetures des capacités de Nutrien », ajoute le document.

+ L’OCP confirme sa position de premier exportateur d’engrais vers l’Afrique +

Concernant l’Acide, l’OCP demeure N°1 mondial avec 49% de part de marché, en hausse de 2%, en glissement annuel, précise le rapport, notant que le Groupe a pu accroître sa part de marché sur l’acide globalement et en Asie en particulier, ce qui a compensé la baisse constaté sur le marché européen. Les exportations d’acide du groupe se sont établies à 1,5 MT P2O5 à la fin du troisième trimestre de 2019, contre 1,37 MT P2O5 une année auparavant.

Quant aux engrais, l’OCP a réussi à garder sa part de marché grâce à la flexibilité de son portefeuille produits et régions, dans un marché marqué par une suroffre et une demande en baisse en Asie. Grâce aux nouvelles capacités d’engrais et à sa flexibilité, OCP a réussi à développer ses exportations d’engrais, en réalisant un volume global de 9 MT sur l’année 2019 contre 8,4 MT en 2018.

L’OCP a pu profiter de la hausse de la demande en Amérique et en Europe pour placer plus de volumes et augmenter ainsi ses parts de marché sur la région de 32% et de 29% respectivement sur la période Janvier-Septembre 2018 à 35% et 33% sur Janvier-Septembre 2019.

Par ailleurs, le Groupe OCP confirme sa position de premier exportateur d’engrais vers l’Afrique avec près de 58% de part de marché à fin 2019 malgré une baisse des exportations vers l’Afrique, souligne le document, faisant remarquer que les exportations OCP d’engrais vers l’Afrique Sub-Saharienne sont passées de 1,9 MT en 2018 à 1,8 MT en 2019.
http://article19.ma/accueil/archives/128217

https://fr.le7tv.ma/2020/05/11/economie ... hosphates/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64321
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 25 mai 2020, 01:38

20 ans de cours du phosphate (https://www.indexmundi.com/fr/matieres- ... e&mois=240 ) :

Image

Attention à l' origne de l'echelle verticale.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64321
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 30 mai 2020, 10:41

Angola : Orelogy Consulting réalisera l’étude de faisabilité définitive du projet de phosphate Cabinda

Agence Ecofin 29 mai 2020

La compagnie minière Minbos Resources a franchi cette semaine une nouvelle étape vers l’exploitation des gisements de phosphate de son projet Cabinda. Elle a en effet confié à Orelogy Consulting la réalisation d’une étude de faisabilité définitive pour cet actif situé en Angola.

Le cabinet d’ingénierie aura entre autres pour mission de fournir une estimation des réserves de minerai du gisement Cácata conforme au code JORC d’ici août, ainsi que de concevoir le plan minier et les infrastructures connexes comme les routes pour le transport du minerai ou les installations administratives et d’approvisionnement en carburant. Orelogy devra en outre fournir une estimation du capital nécessaire aux travaux de construction et d’exploitation de la ressource.

L’étude de faisabilité revêt une importance particulière pour la compagnie, car elle permettra notamment d’améliorer les informations obtenues grâce à de précédentes études aussi bien du point de vue des investissements que de l’impact environnemental et social. Elle soutiendra également la demande de permis minier que la compagnie compte bientôt soumettre aux autorités.
https://www.agenceecofin.com/phosphate/ ... te-cabinda

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64321
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 11 juil. 2020, 09:53

La production de phosphate du Togo continue de s'effondrer.
Le Togo a produit 800 mille tonnes de phosphates en 2019

Agence Ecofin 8 juillet 2020

La Bceao annonce un volume de 800 mille tonnes de phosphates produits au Togo en 2019. Ce volume, en baisse de 21,5 % par rapport à 2018, reflète bien la courbe descendante de la production du minerai qui était en moyenne de 1 million de tonnes pour la décennie 2000 et 2 millions pour les années 90.


Image

En 2019, le Togo a produit près de 800 mille tonnes de phosphates (799 775 tonnes), selon les statistiques compilées par la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao). Cette production revient en baisse annuelle de 21,5 %, en comparaison avec les 1,02 million de tonnes de minerais extraits en 2018.

Bien que globalement stable sur la décennie, la production du pays marque un creux relatif sur les 5 dernières années ; surtout en 2016 et 2017, avec une production qui a plafonné à environ 732 500 tonnes (en 2017), en déclin par rapport aux 843 000 tonnes de 2016. Ces deux années sont encadrées par une production plus importante en 2015 (1,15 million de tonnes), et 2018 (1,02 million de tonnes).

Enfin, il faut noter une baisse graduelle par rapport aux niveaux de production des décennies précédentes, soit une moyenne d’environ 2 millions de tonnes dans les années 90, avec près de 3 millions de tonnes pour 1991 ; et environ 1 million de tonnes en moyenne, pour la décennie 2000.

https://www.agenceecofin.com/phosphate/ ... es-en-2019

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64321
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Phosphate : + 700 % en 2007 !!!

Message par energy_isere » 25 juil. 2020, 15:07

Maroc : l’industrie des engrais phosphatés visée par une enquête américaine sur des « subventions déloyales »

Agence Ecofin) - L’industrie marocaine des engrais phosphatés a été visée par une enquête américaine sur d’éventuelles subventions dommageables aux acteurs du secteur opérant aux USA. Cette démarche survient après des plaintes de l’entreprise Mosaic Company, rivale de l’Office chérifien des Phosphates (OCP).

Le Département américain du commerce a lancé une investigation sur d’éventuelles « subventions illégales » accordées aux producteurs d’engrais phosphatés au Maroc, rapporte Reuters.

Cette démarche intervient après la soumission d’une double requête par l’entreprise américaine Mosaic Company, leader mondial de concentrés de phosphate et concurrent de l’Office chérifien des Phosphates (OCP) auprès du Département et de la Commission américaine du commerce international (ITC).

Dans les détails, l’institution gouvernementale indique qu’elle s’appuiera notamment sur les conclusions préliminaires attendues d’ici le 10 août d’une enquête de l’ITC sur les conséquences des importations d’engrais « subventionnés » sur l’industrie américaine. Si l’ITC parvient à prouver que lesdits achats pénalisent les acteurs domestiques, le Département devrait poursuivre ses propres investigations et dévoiler ses premiers résultats d’ici le 21 septembre prochain.

« OCP est déterminé à se défendre vigoureusement compte tenu des allégations infondées (sur une concurrence inéquitable sur le marché américain de la part de producteurs étrangers d’engrais phosphatés, NDLR) figurant dans cette requête. Le Groupe OCP rappelle qu’il opère en totale conformité avec les lois et les réglementations relatives aux ventes de ses produits sur le marché américain », a indiqué l’OCP sur son site web au début du mois.

Pour rappel, les USA comptent parmi les principaux marchés d’exportation de l’industrie marocaine des engrais. Le pays de l’Oncle Sam a importé en 2019 pour 729 millions $ d’engrais à base de phosphate marocain.

L’OCP est en outre, le plus grand producteur mondial de phosphate et d’acide phosphorique et le deuxième plus grand producteur d’engrais à base de phosphate du monde.
https://www.agenceecofin.com/agro-indus ... -deloyales

Répondre