Le FMI

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Le FMI

Message par mahiahi » 21 févr. 2011, 15:50

[mode complotiste activé]
encore un coup de DSK qui veut frayer avec l'électorat antiaméricain!
[/mode]
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Re: Le FMI

Message par AJH » 27 févr. 2011, 09:46

mahiahi a écrit :[mode complotiste activé]
encore un coup de DSK qui veut frayer avec l'électorat antiaméricain!
[/mode]
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64320
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 11 avr. 2011, 17:50

Le cout du pétrole au centre des analyses du FMI :
FMI : "bonnes" perspectives pour l'économie mondiale, sauf choc pétrolier


Le Fonds monétaire international a estimé lundi que les perspectives de l'économie mondiale étaient "bonnes", sauf à imaginer un choc pétrolier, notant cependant que la croissance est insuffisante pour faire chuter des taux de chômage élevés.

Le FMI a laissé inchangée lundi sa prévision de croissance mondiale établie en janvier, à 4,4% en 2011, après 5% en 2010. Cette croissance se fait toujours à "deux vitesses", rapide dans les pays émergents et en développement (6,5% prévus), plus lente dans les pays développés (2,4%).

"Les perspectives économiques pour 2011-2012 sont bonnes, en dépit de la volatilité à nouveau causée par les craintes de perturbations de l'offre de pétrole", a relevé le FMI dans ses "Perspectives économiques mondiales" semestrielles.

"Le principal risque pour la croissance concerne l'éventualité que les prix du pétrole surprennent de nouveau par leur vigueur à cause de perturbations dans l'offre", ajoute le FMI.

Son hypothèse principale repose sur un baril à 107 dollars en moyenne en 2011.

Mais le FMI en a examiné une autre où cette moyenne s'établirait à 150 dollars (contre 79 en 2010). Dans ce cas, les pays développés, l'Asie et l'Afrique subsaharienne perdraient 0,75 point de croissance, l'Amérique latine 0,5 point et les pays producteurs de pétrole verraient leur croissance s'élever.

Les auteurs des prévisions reconnaissent la difficulté d'établir des projections sur un marché qui a connu beaucoup de perturbations depuis le début de l'année, avec des révoltes dans plusieurs pays arabes.

"Les perspectives du marché du pétrole restent fort incertaines, les perceptions des risques géopolitiques pour l'offre pouvant être instables", ont-ils expliqué.

Les économistes du FMI restent inquiets face à la pénurie d'emplois.

"La croissance n'est pas suffisamment forte pour entamer profondément des taux de chômage élevés. Quelque 205 millions de personnes recherchent encore un emploi, soit 30 millions de plus dans le monde qu'en 2007", ont-ils rappelé.

Or "le fardeau de plus en plus lourd du chômage supporté par les jeunes génère des risques pour la cohésion sociale", ont-ils expliqué.

L'institution relève que "beaucoup de problèmes bien connus des responsables politiques restent irrésolus, tandis que de nouveaux se manifestent".

Les tensions dans le secteur financier, et en particulier sur les marchés de la dette publique en Europe, font partie de ces difficultés persistantes. "Des éléments de vulnérabilité budgétaire et financière importants se cachent toujours derrière une évolution des marchés qui s'est récemment avérée propice, en particulier dans la zone euro", a souligné le FMI.

Quant aux économies émergentes, elles "doivent se protéger contre la surchauffe et l'explosion du crédit".

A court terme, a relevé le Fonds, le problème économique le plus urgent pour de nombreux pays de la planète réside dans "les fortes hausses des prix de l'alimentation, qui entraînent d'autres difficultés sociales".

Or "les troubles sociaux au Proche et au Moyen-Orient et en Afrique du Nord pourraient mettre encore plus de pression sur les prix de l'alimentation si les gouvernements des grands importateurs de céréales dans la région et au-delà augmentent leurs achats", a prévenu le FMI.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 7ad25ee16a

Avatar de l’utilisateur
Angelus68
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1022
Inscription : 07 janv. 2008, 00:27

Re: Le FMI

Message par Angelus68 » 13 avr. 2011, 15:30

FMI : l'état des banques européennes menace la stabilité financière du monde


L'état précaire des banques européennes est la principale menace à la stabilité du système financier mondial, et va imposer de leur trouver des capitaux neufs, a affirmé mercredi le Fonds monétaire international.

Dans son "Rapport sur la stabilité financière dans le monde", le FMI fait l'état des lieux des tensions en Europe, entre des Etats qui luttent pour redresser leurs finances publiques et un secteur bancaire gravement endommagé par la crise financière mondiale.

"Beaucoup d'institutions financières, en particulier les banques européennes les plus faibles, sont prises dans un tourbillon de pressions liées les unes aux autres qui intensifient les risques pour le système dans son ensemble", a-t-il constaté.

Avec la crise financière, "les banques ont cherché à élever à la fois la qualité et la quantité de leurs fonds propres, mais les progrès ont été inégaux, les banques européennes étant généralement en retard sur les américaines", a rappelé le Fonds.

"Les faiblesses et vulnérabilités structurelles subsistant dans la zone euro constituent toujours des risques importants s'ils ne sont pas résolus de manière globale", a-t-il poursuivi.

Selon lui, "dans les quelques mois à venir, le défi le plus urgent est le financement des banques et des Etats, en particulier dans certains pays vulnérables de la zone euro".

L'Europe n'échappera pas, d'après les experts du FMI, à une restructuration des banques qui ne sont pas viables, et une recapitalisation de celles qui le sont. Or "il est probable qu'il faudra qu'une partie de ce capital vienne de sources publiques", ont-ils avancé.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... f6e6e4a522

Moi je croiais que toute allait bien vu le strees test des banques de l'année dernière. :-#
<< La décennie 2010-2020, c'est la décennie de tous les dangers. >>

Yves Cochet

http://www.youtube.com/watch?v=Ulxe1ie-vEY

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64320
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 16 mai 2011, 20:22

SK / FMI : l'intérim assuré par l'américain John Lipsky

Au moins on ne pourra pas reprocher au FMI de ne pas être réactif. Quelques heures à peine après l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn, et son inculpation par le parquet de New-York pour agression sexuelle, tentative de viol et séquestration, le Fonds Monétaire International a annoncé que John Lipsky, numéro deux de l'institution, assurerait désormais l'intérim à la direction générale.

"Conformément aux procédures du FMI, John Lipsky, premier directeur général délégué devient directeur général intérimaire pendant que le directeur général n'est pas à Washington" précise le communiqué officiel.

Le porte-parole de l'institution a également annoncé que cet ancien vice-président de JPMorgan Investment Bank allait organiser très prochainement une réunion avec les membres du conseil du FMI afin de les tenir au courant des derniers développements. La tenue d'une réunion informelle du Conseil d'Administration dimanche soir à Washington a été annoncé à la suite.

Notons que cette nomination intervient alors que jeudi dernier, Jeudi, John Lipsky avait déclaré qu'il ne solliciterait pas le renouvellement de son mandat, lequel prend fin en août prochain.

Se voulant rassurants, le Fonds monétaire international ainsi que des responsables politiques de la zone euro ont par ailleurs affirmé dimanche que l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn ne changeait rien ni fonctionnement au jour le jour de l'institution ni au suivi de ses missions.

Wolfgang Schäuble, ministre des Finances allemand a assuré pour sa part que l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn n'affecterait pas les discussions sur le Mécanisme européen de stabilité au programme de la réunion des ministres des Finances de la zone euro, lundi prochain. "Le FMI est une grande institution, toujours capable de fonctionner. Il y aura un remplacement (de Dominique Strauss-Kahn) lors de la réunion de l'Eurogroupe de demain" a-t-il ajouté.

Sources : La Tribune , Les Echos, AFP, Reuters
http://www.leblogfinance.com/2011/05/ds ... ipsky.html

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Les sommets du G8, du G7, du G20

Message par Alter Egaux » 19 mai 2011, 07:17

Très logiquement,
DSK démissionne de la direction du FMI
Dominique Strauss-Kahn a démissionné jeudi de ses fonctions de directeur général du Fonds monétaire international (FMI), et a affirmé dans une lettre au conseil d'administration être innocent des faits d'agression sexuelle pour lesquels il est incarcéré.

"Dominique Strauss-Kahn a informé aujourd'hui le conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) de son intention de démissionner de son poste de directeur général avec effet immédiat", a indiqué l'institution de Washington dans un communiqué publié peu après minuit (04H00 GMT).

Le FMI a joint une lettre dans laquelle M. Strauss-Kahn explique ses raisons.

"C'est avec une infinie tristesse que je me sens contraint aujourd'hui de présenter au conseil d'administration ma démission de mon poste de directeur général du FMI", a-t-il écrit dans ce courrier.

"Je tiens à dire que je nie avec la plus grande fermeté possible toutes les allégations qui ont été faites contre moi. Je veux protéger cette institution que j'ai servie avec honneur et dévouement, et en particulier, je veux consacrer toute ma force, tout mon temps, et toute énergie à prouver mon innocence", a-t-il ajouté.

M. Strauss-Kahn avait pris ses fonctions en novembre 2007 pour un mandat de cinq ans.

Samedi, il a été interpellé dans un avion à l'aéroport de New York pour une affaire de crime sexuel, une femme de chambre d'un hôtel où il avait passé la nuit l'accusant de l'avoir agressée sexuellement et d'avoir tenté de la violer.

Ses avocats ont déposé mercredi une demande de mise en liberté, deux jours après qu'une juge eut ordonné son incarcération.
http://www.leparisien.fr/dsk-la-chute/e ... 456877.php
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Rod
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 371
Inscription : 19 juin 2008, 14:08
Localisation : au milieu des vignes
Contact :

Re: Le FMI

Message par Rod » 20 mai 2011, 09:23

Un très long rapport intitulé "perspectives de l'économie mondiale" sur le site du FMI. Il y a tout un chapitre sur le PO (a partir page 97).
On sent bien que c'est écrit par des économistes...

http://www.imf.org/external/french/pubs ... /textf.pdf
moins vite, moins loin, moins souvent: le transport post PO
Des couches lavables
Chauffage bois solaire

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64320
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 21 mai 2011, 13:37


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64320
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 23 mai 2011, 20:04

FMI : les candidatures à la succession de Dominique Strauss-Kahn ouvertes

Le Fonds monétaire international a ouvert lundi les candidatures au poste de directeur général, la ministre française de l'Economie Christine Lagarde semblant avoir pris de l'avance face à d'autres prétendants à la succession de Dominique Strauss-Kahn.

Le FMI reçoit les candidatures jusqu'au 10 juin et les rendra publiques à cette date s'il y en a trois ou moins. S'il y en a quatre ou plus, il prendra le temps de déterminer une liste de trois personnes, les candidats les mieux placés, qui seront entendues par le conseil d'administration.

..........
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 9d92454ebf

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Le FMI

Message par mahiahi » 23 mai 2011, 20:13

Quelqu'un sait où je peux déposer mon CV? j'ai lu le montant du salaire et de la "retraite" et je suis très motivé :lol:
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
ticaribou
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1057
Inscription : 14 juin 2007, 11:06

Re: Le FMI

Message par ticaribou » 23 mai 2011, 21:49

mahiahi a écrit :Quelqu'un sait où je peux déposer mon CV? j'ai lu le montant du salaire et de la "retraite" et je suis très motivé :lol:
ils prennent que les pervers et faut d'abord faire ses preuves. va falloir te forcer un peu pour être crédible :-D
Image

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Le FMI

Message par Alter Egaux » 26 mai 2011, 17:36

Message très pro-théorie du complot de Meyssan sur l'affaire DSK (sic), du 26 mai 2011, mais dont la partie FMI/dollar/BANCOR me semble intéressante à lire :

En résumé, le complexe militaro-industriel aurait bloqué la création de la monnaie unique BANCOR, théoriquement prévue ce jour du 26 mai 2011. Le complot éclabousse la Libye en passant...
Passez sur la première partie, compatissante, mais allez sur la partie de la monnaie : une guerre de titans y est décryptée, entre les États émergents et la finance apatride, et le complexe militaro-industriel qui a un besoin vital du dollar.
Obama, la guerre financière et l’élimination de DSK
par Thierry Meyssan

On ne peut comprendre la chute de Dominique Strauss-Kahn sans la replacer dans le contexte du projet qu’il incarnait de création d’une nouvelle monnaie de réserve internationale prévue pour aujourd’hui 26 mai 2011. Un projet paradoxalement attendu par les États émergents tout autant que par la finance apatride, mais refusé par le complexe militaro industriel israélo-états-unien. Thierry Meyssan lève le voile sur le coup-fourré de l’administration Obama pour ne pas tenir ses engagements.

[...]
Christine Lagarde, ministre française de l’Économie qui a fait carrière aux États-Unis en défendant les intérêts du complexe militaro-industriel [8], est pressentie pour succéder au prévenu à la direction du FMI, malgré les cris d’orfraie de la Russie et de la Chine.

Au fait, son second avocat, Benjamin Brafman, n’est pas venu le voir en prison et ne s’est pas présenté à la seconde audience. La star du barreau de New York était partie précipitamment en Israël. Officiellement pour y célébrer une fête religieuse en famille [9]. Mais pour exiger ses honoraires, Me Brafman n’a pas dû se contenter d’allumer les feux de Lag Ba’omer, mais il a dû négocier de l’aide pour son client.

Le projet Zhou

Pourquoi donc déployer des moyens hollywoodiens et bloquer le FMI durant 10 jours ? Deux réponses sont possibles, et elles sont peut-être liées.

En premier lieu, le 29 mars 2009, le gouverneur de la Banque centrale chinoise Zhou Xiaochuan a remis en cause la prédominance du dollar comme monnaie de réserve. Déplorant que le projet de l’économiste John Maynard Keynes de créer une monnaie internationale (le Bancor) n’ait pas été concrétisée à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, il proposa d’utiliser les Droits de tirage spéciaux du FMI pour jouer ce rôle [10].

Zhou Xiaochuan n’a pas dit son dernier mot. Cédant à la pression, les États-Unis acceptent un triplement des ressources du FMI et l’émission par le FMI de Droits de tirages spéciaux (DTS) d’une valeur de 250 milliards de dollars, lors du sommet du G20 à Londres, le 2 avril 2009. Ils acceptent également le principe d’un Conseil de stabilité financière auxquels seront associés les grands États émergents.

Cette idée est discutée au sommet du G8 à L’Aquila (Italie), le 8 juillet 2009. Poussant le pion plus loin encore, la Russie proposa de ne pas se contenter d’une monnaie virtuelle, mais de l’éditer. Dmitry Medevedev, qui avait fait frapper symboliquement des prototypes de cette monnaie, posa quelques pièces sur la table. D’un côté y figuraient les visages des huit chefs d’État et de l’autre la devise en anglais « Unity in Diversity » [11].

Le projet est soumis aux experts de la Division des Affaires économiques et sociales de l’ONU. Leur rapport, auquel participe le professeur Vladimir Popov de la New Economic School de Moscou, est étudié le 25 avril 2010 lors d’une réunion jointe du FMI et de la Banque mondiale [12].

Le processus devait aboutir, aujourd’hui 26 mai 2011, au sommet du G8 à Deauville (France). Le dollar aurait cessé d’être la monnaie de référence sur fond d’imminente cessation de paiement du gouvernement fédéral des États-Unis. Washington aurait renoncé au financement de son hyper-puissance militaire par la dette pour se consacrer à sa restructuration interne.

Le grain de sable

Malheureusement, durant les derniers mois de ce processus, des initiatives militaires et politiques ont bouleversé ce plan. Certains États —dont la Russie et la Chine— ont été floués. L’arrestation de DSK montre que Washington était de mauvaise foi et que ses concessions ne visaient qu’à gagner du temps.

Bien que le détail exact du montage imaginé par Dominique Strauss-Kahn pour créer cette nouvelle monnaie de réserve adossée aux Droits de tirages spéciaux du FMI soit secret, il apparaît que le Libye y jouait un rôle clé : à titre expérimental, c’est la Banque centrale libyenne qui la première avait décidé de fonder sa monnaie, le dinar, sur l’or et au delà sur les DTS. La chose est d’autant plus importante que la Libye dispose d’un fond souverain parmi les mieux dotés du monde (il est même un peu plus riche que celui de la Russie).

Or, en entrant en guerre contre la Libye, la France et le Royaume-Uni ont provoqué un gel théorique des avoirs non seulement de la famille Kadhafi, mais de l’État libyen. Pis, Paris et Londres ont dépêché des cadres de la banque HSBC à Benghazi pour créer une Banque centrale libyenne rebelle et tenter de s’emparer des avoirs nationaux [13]. Sans que l’on sache si Nicolas Sarkozy et David Cameron se sont laissés emporter par l’ivresse de leur force ou ont agi sur instruction de leurs mandants à Washington, le fragile édifice élaboré par Dominique Strauss-Kahn s’est effondré.

Selon nos contacts à Tripoli, au moment de son arrestation, DSK partait à Berlin pour trouver une solution avec la chancelière Angela Merkel. Il devait ensuite partir avec un émissaire de Mme Merkel négocier avec des représentants du colonel Kadhafi —voire avec lui directement—. La signature du Guide libyen étant indispensable au déblocage de la situation.

On assiste désormais à une guerre financière d’une ampleur jamais égalée : alors que la situation économique des États-Unis vacille et que le dollar pourrait devenir rapidement une monnaie de singe, l’accord conclu au G8 et avalisé au G20, mis en œuvre par le FMI en coordination avec la Banque mondiale et les milieux bancaires internationaux dont DSK était le champion, est suspendu. La domination du dollar est intacte quoique plus que jamais artificielle ; ce dollar que les États émergents voulaient relativiser, mais sur lequel le complexe militaro-industriel israélo-états-unien assoit sa puissance.

Dans ce contexte que vaut l’honneur d’un homme ?
http://www.voltairenet.org/article170056.html
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
ticaribou
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1057
Inscription : 14 juin 2007, 11:06

Re: Le FMI

Message par ticaribou » 26 mai 2011, 23:22

ce raisonnement sur le dollar était aussi valable pour la guerre d'irak. Lorsque saddam a voulu vendre son pétrole en autre chose que le petro dollar, le laisser faire c'était suicidaire pour le dollar. De là à imaginer que les USA s'en sont pris à l'irak entre autres pour ça, il y a des suspicions qui tiennent la route. sans preuves, on taxe de complotistes, mais faut avouer que c'est troublant.
Image

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Le FMI

Message par Alter Egaux » 27 mai 2011, 09:08

Débat chez Taddeï, sur le FMI. Mélenchon face à Bourguignon.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64320
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 01 juin 2011, 22:52


Répondre