Elasticité de la demande de pétrole aux prix

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 16093
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

Message par GillesH38 » 11 mars 2010, 18:14

est ce que quelqu'un sait où on peut récupérer facilement une table (txt, excel..) des prix du baril, idealement en moyenne mensuelle? j'aimerais faire une petite étude sur la corrélation prix-offre-demande.... (ça a peut etre été indiqué de nombreuses fois mais je ne me suis pas tellement intéressé au prix jusque là.... :oops: )
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

Message par AJH » 11 mars 2010, 18:37

Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 16093
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

Message par GillesH38 » 11 mars 2010, 23:50

merci AJH, c'est le brent et c'est pas sous forme de table txt mais c'est mieux que rien ;-)
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Avatar de l’utilisateur
horco
Kérogène
Kérogène
Messages : 94
Inscription : 13 sept. 2008, 17:33
Localisation : Rennes

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

Message par horco » 12 mars 2010, 02:02

Pour le WTI, avec les 2 liens suivants :
http://www.economagic.com/em-cgi/data.e ... crude-long
http://www.usinflationcalculator.com/in ... ion-rates/

J'ai fait un fichier excel prix base et ajusté à l'inflation (base janvier 2010)

fichier
ce qui donne
Image


Si ça peut aider !
Les optimistes sont ceux qui n'ont pas tous les éléments pour comprendre la situation.

emmort
Condensat
Condensat
Messages : 725
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)
Contact :

elasticité au prix de la demande de pétrole

Message par emmort » 18 janv. 2011, 12:24

Peut-être y a-t-il un post sur ce thème (merci au modérateur de rediriger dans ce cas).

Aujourd'hui, avec les prix de l'énergie fortement en hausse, je souhaiterais avoir des chiffres sur la consommation pour voir l'impact.

Il me semble :?: que les prix n'ont que peu d'influence en tout cas jusqu'à présent, sur le comportement de nos concitoyens. Certes, on râle, on peste, etc... mais je n'entends (presque) personne dire qu'il change une de ses habitudes (voyages, vacances, voiture,...).

Est-ce mon environnement socio-économique qui n'est pas "normal" ou est-ce le cas général. Il faudrait des chiffres de consommation de produits précis pour voir l'influence réelle du prix.

Par exemple:
- les essences automobiles (E95 E98)=> cibler l'auto particulière
- le diesel (mais c'est plus diffus personnel et professionnel)
- le kérosène pour l'aviation

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7948
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: elasticité au prix de la demande de pétrole

Message par phyvette » 18 janv. 2011, 13:57

emmort a écrit :
Aujourd'hui, avec les prix de l'énergie fortement en hausse, je souhaiterais avoir des chiffres sur la consommation pour voir l'impact.
Et bien les grands esprits se rencontre. Raymond Bonnaterre vient de se poser la question et d'y répondre pas plus tard qu'hier.
Les consommations mondiales mesurées à la sortie des raffineries et comportant donc les biocarburants mélangés aux produits pétroliers, ont ainsi dépassé le maximum observé en 2007. Corrigés des biocarburants, ces volumes pour les seuls produits pétroliers représentent 84,8 millions de barils/jour à fin 2010, légèrement inférieurs aux 85,2 millions recensés à fin 2007.
Image


Durant les années précédentes la consommation mondiale de pétrole a marqué le pas puis reculé, sous l'impact tout d'abord de l'augmentation des prix du baril puis de la crise économique mondiale...]

emmort
Condensat
Condensat
Messages : 725
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)
Contact :

Re: elasticité au prix de la demande de pétrole

Message par emmort » 18 janv. 2011, 16:47

phyvette a écrit :
Les consommations mondiales mesurées à la sortie des raffineries et comportant donc les biocarburants mélangés aux produits pétroliers, ont ainsi dépassé le maximum observé en 2007. Corrigés des biocarburants, ces volumes pour les seuls produits pétroliers représentent 84,8 millions de barils/jour à fin 2010, légèrement inférieurs aux 85,2 millions recensés à fin 2007.
Merci, c'est intéressant mais ce sont des chiffres globaux, qui noient un peu le problème de l'élasticité au prix.

J'aurais souhaité voir sur un marché donné, pour un produit particulier, l'évolution de la consommation en fonction du prix. Bien sûr, des transferts de consommation sont possibles (du pétrole vers le gaz, du fuel vers le charbon,... ) qui faussent les données mais de manière limitée.
A première vue, l'essence automobile et le kérosène me semblent deux candidats cer le produit est ciblé vers une utilisation (presque) exclusive.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7948
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: elasticité au prix de la demande de pétrole

Message par phyvette » 18 janv. 2011, 17:41

emmort a écrit :

J'aurais souhaité voir sur un marché donné, pour un produit particulier, l'évolution de la consommation en fonction du prix.
Tu as lu les 15 pages précédentes ? Regarde en page 12. ;)

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7948
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

Message par phyvette » 19 janv. 2011, 09:06

Pour Emmort les stat Françaises de consommation de carburants en novembre 2010.
Selon les derniers chiffres délivrés par l'UFIP (Union Française des Industries Pétrolières) les livraisons de carburants sur le marché français se sont élevées à 4 millions de mètres cubes en novembre 2010, en hausse de 0,9 % par rapport à novembre 2009.
Cette hausse est la résultante d'une baisse de 0,6 % des livraisons de supercarburants sans plomb et d'une hausse de 1,3 % des livraisons de gazole (78 % de la consommation française de carburants).

En année mobile la consommation française de carburants a augmenté de 0,7 % entre décembre 2009 et novembre 2010 comparativement à la période décembre 2008 – novembre 2009. Durant cette période, la consommation de supercarburants sans plomb a baissé de 5,6 % tandis que celle de gazole a augmenté de 2,5 %.

L'UFIP indique pour finir que "les chiffres confirment que les événements d'octobre 2010 n'ont pas modifié l'évolution structurelle de la consommation française de carburants".



Enerzine

emmort
Condensat
Condensat
Messages : 725
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)
Contact :

Re: elasticité au prix de la demande de pétrole

Message par emmort » 19 janv. 2011, 12:31

phyvette a écrit : Tu as lu les 15 pages précédentes ? Regarde en page 12. ;)
Ah oui, c'est bien ce que je cherchais (mais en 2008)
phyvette a écrit :Pour Emmort les stat Françaises de consommation de carburants en novembre 2010.
Selon les derniers chiffres délivrés par l'UFIP (Union Française des Industries Pétrolières) les livraisons de carburants sur le marché français se sont élevées à 4 millions de mètres cubes en novembre 2010, en hausse de 0,9 % par rapport à novembre 2009.
Cette hausse est la résultante d'une baisse de 0,6 % des livraisons de supercarburants sans plomb et d'une hausse de 1,3 % des livraisons de gazole (78 % de la consommation française de carburants).

En année mobile la consommation française de carburants a augmenté de 0,7 % entre décembre 2009 et novembre 2010 comparativement à la période décembre 2008 – novembre 2009. Durant cette période, la consommation de supercarburants sans plomb a baissé de 5,6 % tandis que celle de gazole a augmenté de 2,5 %.

L'UFIP indique pour finir que "les chiffres confirment que les événements d'octobre 2010 n'ont pas modifié l'évolution structurelle de la consommation française de carburants".
Cela confirme ce que je pensais, l'élasticité est très grande. Qulque soit le prix des carburants, la consommation reste la même. "Il faut bien se déplacer, mon bon monsieur !" . Ce sont donc les autres dépenses qui trinquent pour assurer la hausse du coût des carburants. Possible tant que c'est possible ! (superbe tautologie)

Bien sûr comme lu plus haut, l'effet de seuil apparaîtra tôt ou tard. Sans doute par report modal massif de pans de l'économie, ou de groupe sociaux : abandon des voyages d'affaire => videoconférences, voitures de société => train, développement transport fluvial,... mais cela ne se fera pas sans casse.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7948
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: elasticité au prix de la demande de pétrole

Message par phyvette » 19 janv. 2011, 13:14

emmort a écrit : Cela confirme ce que je pensais, l'élasticité est très grande. Qulque soit le prix des carburants, la consommation reste la même.
Tu as sans doute voulu dire faible ? L'élasticité est très faible, la demande reste inchangée quel que soit le prix, c'est bien ça ?

Avatar de l’utilisateur
Mathieu G.
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 319
Inscription : 26 sept. 2005, 21:48
Localisation : Bordeaux

Re: elasticité au prix de la demande de pétrole

Message par Mathieu G. » 19 janv. 2011, 13:22

phyvette a écrit :L'élasticité est très faible, la demande reste inchangée quel que soit le prix, c'est bien ça ?
Je l'aurais exprimé comme lui, mais après avoir lu ça : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89last ... la_demande, je me rends compte que c'est toi qui a raison : pas de modification de la demande qd les prix bougent = élasticité nulle.
Prix du pétrole affiché dans Google Chrome : http://sites.google.com/site/oilpricechromeextension/

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

Message par Philippe » 19 janv. 2011, 19:37

Cela fait 5 ans et demi que j'ai ouvert ce fil. Il partait du postulat de l'administration Roosevelt (FD, celui du New Deal) que l'élasticité de la demande de pétrole au prix était quasiment nulle (l'augmentation du prix ne modifie absolument pas la demande). Ce postulat (fait-il l'appeler la "Conjecture de Roosevelt" ?) est confirmé année après année.

A pouvoir d'achat constant, ou marginalement modifié, le poste "carburants + combustibles" reste inchangé, quel qu'en soit le prix. C'est le reste du panier qui est modifié.

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

Message par navidad » 20 janv. 2011, 09:59

Philippe a écrit :Cela fait 5 ans et demi que j'ai ouvert ce fil. Il partait du postulat de l'administration Roosevelt (FD, celui du New Deal) que l'élasticité de la demande de pétrole au prix était quasiment nulle (l'augmentation du prix ne modifie absolument pas la demande). Ce postulat (fait-il l'appeler la "Conjecture de Roosevelt" ?) est confirmé année après année.

A pouvoir d'achat constant, ou marginalement modifié, le poste "carburants + combustibles" reste inchangé, quel qu'en soit le prix. C'est le reste du panier qui est modifié.
Il faut quand même nuancer.
Si j'ai une voiture, je continue à l'utiliser, quelque soit le prix du carburant.
Mais quand je change de voiture, si je trouve le carburant cher, je fais un achat qui prend en compte ce paramètre.

emmort
Condensat
Condensat
Messages : 725
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)
Contact :

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

Message par emmort » 21 janv. 2011, 12:30

navidad a écrit : Il faut quand même nuancer.
Si j'ai une voiture, je continue à l'utiliser, quelque soit le prix du carburant.
Mais quand je change de voiture, si je trouve le carburant cher, je fais un achat qui prend en compte ce paramètre.
D'accord, mais donc c'est sur le long terme que la modification peut se faire sentir. Autre exemple, je fais isoler ma maison. Le poste énergie ne sera modifié que dans 2 ans. Mais dans deux ans, le prix risque d'avoir diminué (je ne le crois pas mais on peut rêver, c'est de la théorie!!)

PS.: au niveau de a sémantique, "l'elasticité" est difficile à gérer. Parlons alors de corrélation faible entre le prix et le volume consommé. Et je pense que nous serons tous d'accord. (Si c'est possible,... :-" )

Répondre