[Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

ToTheEnd

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par ToTheEnd » 24 sept. 2014, 18:00

Alturiak a écrit :
ToTheEnd a écrit :[Je ne sais pas si la noisette est une céréale!]
C'est une blague ?
Heu non. Je risque quoi, peloton d'exécution, décapitation?

T

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par Alturiak » 25 sept. 2014, 10:33

ToTheEnd a écrit :
Alturiak a écrit :
ToTheEnd a écrit :[Je ne sais pas si la noisette est une céréale!]
C'est une blague ?
Heu non. Je risque quoi, peloton d'exécution, décapitation?

T
Tu me copieras cent fois "les céréales ne poussent pas dans les arbres". ;)

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par sherpa421 » 25 sept. 2014, 10:48

Tout ce qui peut être réduit en farine c'est des céréales ! Je viens de comprendre comment on en est arrivé à faire bouffer de la viande au vaches.
Ceci dit j'ai trouvé cette information sur les prix des noisette intéressante et je ne vois pas où tu aurais pu la mettre ailleurs.

Je vais peut être planter un ou deux noisetier de plus ce weekend.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12506
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par mobar » 26 sept. 2014, 11:06

sherpa421 a écrit :Tout ce qui peut être réduit en farine c'est des céréales !
J'en été resté aux céréales qui servent à faire du pain, comme la farine de chataignes
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par sherpa421 » 26 sept. 2014, 11:27

mobar a écrit :J'en été resté aux céréales qui servent à faire du pain, comme la farine de chataignes
Les châtaignes c'est pas en été, c'est en automne.

Dans le pain à la farine de châtaigne, il y a généralement principalement de la farine de blé :
Ingrédients / pour 6 personnes
400 g de farine semi-complète
150 g de farine de châtaigne
15 g de levure de boulanger
10 g de sel (3 pincées de sel)
1/3 de litre d'eau tiède

Sinon il y a le pain au lardon, ce qui me fait penser que les cochons sont des céréales.
Il y a aussi du blé non panifiable qui est pourtant une céréale.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par energy_isere » 27 sept. 2014, 13:24

Argentine: la chute des prix des céréales ébranle l'économie

27/09/2014

La chute des cours de céréales comme le soja ou le maïs devrait nuire à l'économie argentine en 2015, avec une baisse de revenus en devises estimée à 15% par rapport à 2014, selon des analystes.

Or les exportations agricoles constituent une importante source de dollars pour l'Etat argentin, qui se tient à l'écart des marchés financiers dans l'objectif de contrôler une dette déjà élevée.

Les pertes de revenus pourraient s'élever en 2015 à trois ou quatre milliards de dollars si la tendance baissière sur le marché des matières premières agricoles se maintient, estiment des experts du secteur.

Les exportations agricoles représenteront 27 milliards cette année, sur 80 milliards de vente à l'étranger, selon la Bourse du commerce de Rosario, principal pôle agroexportateur d'Argentine, à 300 kilomètres au nord de Buenos Aires.
"Il y a une baisse importante sur les marchés des matières premières en raison du renchérissement du dollar et des excellentes prévisions de récolte aux Etats-Unis", explique à l'AFP Guillermo Rossi, analyste à la Bourse de Rosario.
Une baisse des exportations agricoles serait un coup dur pour les finances publiques, celles-ci étaient lourdement taxées, et gripperaient un peu plus encore le flux de devises alimentant les réserves de la Banque centrale.
Ce serait donc une mauvaise nouvelle pour les finances publiques alors que les réserves de change du pays s'établissent actuellement à 28 milliards de dollars, moitié moins qu'il y a trois ans.

En conséquence, la pression augmente sur le peso, qui affiche une différence de 80% entre son taux officiel et le change parallèle.

- Production record -

La chute des revenus agricoles surgit au pire moment pour la présidente de centre-gauche Cristina Kirchner, déjà aux prises avec des fonds d'investissement américains qui ont remporté à New York une importante victoire judiciaire à l'origine de nouvelles incertitudes sur le remboursement de sa dette par Buenos Aires.
"Les premières estimations pour le soja et les autres produits prévoient une chute pour 2015 de quatre milliards de dollars en raison de la baisse des cours", déclare à l'AFP Gonzalo Augusto, économiste à la Bourse des céréales de Cordoba (centre), autre grande province agricole.
Le gouvernement collectera entre huit et neuf milliards d'impôts sur les céréales cette année, mais probablement un de moins l'an prochain.
Un chiffre à relativiser toutefois, l'Etat ayant collecté au total en 2013 131 milliards de dollars d'impôts.
Le secteur le plus malmené n'est pas tant le fisc que la Banque centrale, qui affronte ces derniers jours des attaques spéculatives contre le peso, dont le cours au marché noir s'est effondré face au dollar.

"Les ventes de soja sont normales, mais les prix ont beaucoup baissé", résume pour l'AFP Miguel Campetela, un céréalier de Cordoba.
Depuis juillet, la tonne de maïs est passée de 180 à 130 dollars, et celle de soja de 500 à 340 USD.

"Pour 2014, nous prévoyons une production record de soja et de maïs dans les trois principaux pays producteurs, qui sont le Brésil, les Etats-Unis et l'Argentine", indique William Chambers, analyste au ministère américain de l'Agriculture.

Quel serait alors le niveau plancher des cours ? "Nous n'en savons rien", répond M. Rossi, "mais s'ils continuent de chuter, à un moment donné, les Chinois vont à nouveau nous trouver compétitifs et ils remonteront".
http://www.lavoixdunord.fr/economie/arg ... b0n2402359

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par energy_isere » 08 oct. 2015, 20:57

Monsanto paie cher la chute du cours des céréales

LE MONDE ECONOMIE | 08.10.2015

La chute du prix des matières premières crée une onde de choc. La dépréciation des métaux pousse les groupes miniers à licencier et à se restructurer. De même, le recul des cours des céréales secoue les agrochimistes qui fournissent semences, pesticides et engrais aux agriculteurs. Monsanto n’échappe pas à cette conjoncture. Le groupe américain, connu pour ses semences génétiquement modifiées (OGM), a annoncé mercredi 7 octobre un plan de suppression de 2 600 emplois, soit 12 % de ses effectifs.

Pour financer cette restructuration, qui devrait se dérouler sur deux ans, l’entreprise devrait débourser entre 850 et 900 millions de dollars (entre 750 et 800 millions d’euros). Le dernier plan social de Monsanto, qui remonte à 2009, avait touché 900 salariés.

Les greniers sont pleins

Le groupe de Saint Louis (Missouri) justifie ce plan de réduction des coûts par sa volonté de renouer avec la croissance. Pour l’exercice fiscal clos fin août, il affiche une baisse de son bénéfice de 15 %, à 2,31 milliards de dollars. Sur le dernier trimestre, ses comptes ont même franchement viré au rouge avec une perte de 495 millions de dollars. Et Monsanto a prévenu qu’il ne s’attendait pas à une amélioration de ses performances en 2016.
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

ni chaud ni froid
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1724
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par ni chaud ni froid » 09 oct. 2015, 16:31

sherpa421 a écrit :Sinon il y a le pain au lardon, ce qui me fait penser que les cochons sont des céréales.
Il y a aussi du blé non panifiable qui est pourtant une céréale.
J'adore...
lock-out pending...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par energy_isere » 09 oct. 2015, 18:05

Des stocks abondants plombent toujours les prix des céréales et des oléagineux
08 Oct 2015
http://www.usinenouvelle.com/article/de ... ux.N355880

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par energy_isere » 01 mars 2016, 19:41

Les prix du blé au plus bas depuis cinq ans et demi

Par Franck Stassi Usine Nouvelle le 01 mars 2016,

Conséquence de stocks abondants et d’une production soutenue, les prix du blé sont au plus bas depuis 2010, aussi bien sur à Chicago qu’à Paris.

A Chicago, le prix du blé a atteint en février un plus bas depuis cinq ans et demi, à 455 centimes de dollars par boisseau. A Paris, il est passé sous le seuil des 150 euros par tonne. "Nous observons toujours une très forte concurrence avec la mer Noire, mais également entre les pays exportateurs de l’Union européenne. Le grand retour de l’Argentine sur la scène internationale accentue encore davantage la pression sur les prix", précise le fondateur du cabinet de conseil Agritel, Michel Portier.

Les remous provoqués par les autorités égyptiennes, premiers acheteurs mondiaux de blé, qui ont opéré en janvier une volte-face sur le taux d’ergot accepté dans les cargaisons, n’ont pas eu d’impact significatif sur les prix. En revanche, les stocks mondiaux ne cessent de grimper, comme l’atteste le Conseil international des céréales. Ils attendraient 213 millions de tonnes à l’issue de la campagne 2015-16, en hausse de 6,3% sur un an et de 13,1% sur deux ans.

"Il y a aussi aucun signe à l'heure actuelle de tout resserrement important de l'offre de blé la saison prochaine", abondent les analystes de la banque allemande Commerzbank. En France, le stock de blé tendre s’élève à 6 millions de tonnes, son plus haut niveau depuis dix-sept ans ! Signe de la prudence affichée de la part des agriculteurs, les stocks de blé tendre mis en dépôt chez les collecteurs ont augmenté de 51% entre les campagnes 2014-15 et 2015-16.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... mi.N382286

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par energy_isere » 22 mars 2016, 20:44

La hausse de la consommation de bière tire la demande mondiale en orge et en malt

22 mars 2016

La demande mondiale en orge de brasserie progresserait de 14% d’ici à 2020. La hausse de la consommation de bière dans les pays émergents et la montée en gamme des produits y contribuent, non sans impact sur les capacités de production de malt.
...................
http://www.usinenouvelle.com/article/la ... lt.N384722

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par energy_isere » 01 avr. 2016, 20:36

Changement majeur dans la stratégie alimentaire de la Chine, Pékin n'achètera plus de maïs aux agriculteurs chinois : les stocks de grains débordent.
http://www.rfi.fr/emission/20160330-chine-stocks-mais

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12506
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par mobar » 01 avr. 2016, 22:56

energy_isere a écrit :
Changement majeur dans la stratégie alimentaire de la Chine, Pékin n'achètera plus de maïs aux agriculteurs chinois : les stocks de grains débordent.
http://www.rfi.fr/emission/20160330-chine-stocks-mais
Après le bol de riz, le bol de maïs :mrgreen:
Après le PV chinois défiant toute concurrence, bientôt le foie gras de canard chinois à prix cassé

Et il y en a qui parlent encore d'effondrement, effondrement des silos qui croulent sous la surproduction, ça oui!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1178
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par Silenius » 03 avr. 2016, 02:08

Pour le foie gras, ils ont déja des méga usines qui exportent vers la France...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Message par energy_isere » 02 nov. 2017, 18:37

Riz: production record en Afrique

Par Claire Fages RFI 1 novembre 2017

Le monde a produit des quantités record de riz cette année. Exploit également renouvelé en Afrique. Pourtant ce continent importe toujours plus de grains blancs.

La céréale la plus consommée au monde n'aura jamais été aussi abondante sur la planète : près de 600 millions de tonnes de riz décortiqué, précise la FAO. Le record historique de production de l'an dernier est encore battu cette année ! L'Afrique n'est pas en reste et plus que toute autre région du continent, l'Afrique de l'Ouest affiche une performance exceptionnelle, en dépassant son exploit de l'an dernier, avec une récolte de riz en hausse de 6%. Avec près de 10 millions et demi de tonnes de grains blancs, l'Afrique de l'Ouest produit à elle seule la moitié du riz africain.

Le souvenir des émeutes de la faim de 2008 est toujours présent

Effectivement, les consommateurs africains avaient payé cher leur dépendance quand les prix internationaux du riz avaient flambé. Aujourd'hui les Etats africains parient aussi de plus en plus sur leur économie agricole. Ils soutiennent la production locale de riz, en subventionnant semences, engrais et machines. En soutenant parfois le prix au producteur. Du coup les surfaces comme les rendements de riz augmentent. L'Afrique de l'Ouest a connu qui plus est de belles pluies cette année - à part la Mauritanie et le Burkina Faso. La récolte de riz atteint 3,2 millions de tonnes au Nigeria, 8% supplémentaires, 11% de plus au Ghana (462 000 tonnes), 4% de plus en Guinée (1,5 million de tonnes), le Mali atteint 2 millions de tonnes. Le Sénégal avec 800 000 tonnes bat son record historique. Même tendance en Côte d'Ivoire, au Niger ou au Togo.

Pourtant l'Afrique a importé encore plus de riz que l'an dernier

Rien à faire, les importations africaines de riz, plus de 15 millions de tonnes et demi, ont augmenté encore plus vite que la production (+10%). Le Nigeria importe cette année 2,6 millions de tonnes de riz (+18%), presque autant que ce qu'il produit ! Il est vrai qu'il fallait combler des manques de disponibilités antérieures. Et que les prix très faibles du riz asiatique ont encouragé les achats des importateurs africains.

Il faut enfin tenir compte de la croissance de la population africaine... et de son goût pour les brisures de riz asiatique depuis la colonisation française. Même si les gouvernements imposent de plus en plus souvent de lier les importations à l'acquisition de riz local, il faut se rendre à l'évidence : l'Afrique importe plus d'un grain de riz sur deux, le commerce du riz est dirigé pour un tiers vers l'Afrique et la tendance devrait se poursuivre en Afrique de l'Ouest en 2018.
http://www.rfi.fr/emission/20171101-riz ... rd-afrique

Répondre