Islande

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Islande

Message par Lansing » 22 oct. 2009, 10:40

Bonjour,

En fait c'est uniquement du Danemark que le voyage est faisable pour les européens du sud. Le hic est qu'il n'y a qu'une seule compagnie, la Smyril Line, et les tarifs sont prohibitifs. Compter près de 2000 euros en haute saison pour un couple avec voiture (indispensable en Islande si vous voulez réellement découvrir le pays).
Evitez un voyage hors été en Islande, les jours sont très très courts et les températures très très basses, de 63° à 67° de latitude. De plus, le voyage durant plus de deux jours, il est préférable d'avoir le cœur bien accroché, l'atlantique nord en hiver c'est pas la joie.
Quand à l'accueil des islandais, hum, disons que c'est un peu spécial. Je vous conseil la lecture des romans de l'excellent écrivain Arnaldur Indridason, vous serez en plein dans l'ambiance.
Si vous voulez du dépaysement et un pays rude et beau je vous conseille plutôt l'Alaska, ça fait parti des endroits du monde qui m'ont le plus marqué. Et là les habitants sont accueillant.

Patrick

PS: Je reviens d'une escapade en Méditerranée. Je me suis ramassé deux tempêtes, des trombes d'eau et suis resté planqué deux jours derrière les Baléares au mouillage, un vrai bonheur. Ca m'apprendra à aller chercher le soleil. Il parait qu'il a fait beau en Bretagne, en plus.

vincent128
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 932
Inscription : 25 avr. 2006, 21:50
Localisation : France

Re: Islande

Message par vincent128 » 22 oct. 2009, 11:42

Lansing a écrit :Bonjour,

En fait c'est uniquement du Danemark que le voyage est faisable pour les européens du sud. Le hic est qu'il n'y a qu'une seule compagnie, la Smyril Line, et les tarifs sont prohibitifs. Compter près de 2000 euros en haute saison pour un couple avec voiture (indispensable en Islande si vous voulez réellement découvrir le pays).
Financièrement, il vaut sans doute mieux prendre l'avion et louer une voiture sur place... et pour le bilan carbone, même si l'avion est fortement émetteur, c'est peut-être moins pire qu'une voiture qui transporte deux personnes et qui va en Islande en passant par le Danemark !
Le fond de l'air est frais.

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Islande

Message par Alturiak » 22 oct. 2009, 12:20

vincent128 a écrit :et pour le bilan carbone, même si l'avion est fortement émetteur, c'est peut-être moins pire qu'une voiture qui transporte deux personnes et qui va en Islande en passant par le Danemark !
Du reste, comme il a été discuté sur ce forum, le bateau ne serait pas si avantageux que cela par rapport à l'avion...

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Islande

Message par Lansing » 22 oct. 2009, 14:42

vincent128 a écrit : Financièrement, il vaut sans doute mieux prendre l'avion et louer une voiture sur place... et pour le bilan carbone, même si l'avion est fortement émetteur, c'est peut-être moins pire qu'une voiture qui transporte deux personnes et qui va en Islande en passant par le Danemark !
Vincent et Alturiak, ne vous contentez pas de lire un seul message mais aussi ceux auxquels ils se réfèrent pour répondre. Je donnais cet avis d'expérience pour répondre à Angelus68 puis à Spego qui envisageaient justement l'impossibilité d'y aller en avion. Quand au bilan carbone je ne voyage qu'à la voile, ce genre de déplacement en avion me semble d'ailleurs incongru.
Pour ce qui est du bilan carbone, c'est une notion qui me fait doucement rigoler, quand je vois les calculs simpliste individuels effectués il y a de quoi se marrer. En particulier pour les cyclistes, compter 0 émission pour un type qui roule en vélo sur un magnifique ruban d'asphalte à 1 million d'euros le km, il faut oser. Lorsqu'il faudra rouler sur des routes défoncées parce que plus entretenues avec un vélo couché, il sera préférable de prendre l'option ceinture lombaire et abonnement massage.

Patrick

vincent128
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 932
Inscription : 25 avr. 2006, 21:50
Localisation : France

Re: Islande

Message par vincent128 » 22 oct. 2009, 15:59

Ta réponse est malheureusement un sommet de mauvaise foi :
- relis toi-même les messages au lieu de nous donner des leçons de lecture : il s'agit d'energy isère et non pas d'Angélus, qui ne fait que citer ;
- nulle part dans ces messages on ne lit d'hypothèse d'impossibilité de prendre l'avion ; il faut une forte dose d'imagination pour en déduire cela ;
- tu argumentes que tu donnais la réponse "voiture individuelle + ferry" comme la bonne alternative en cas d'impossibilité de prendre l'avion, c'est à dire lorsque les avions ne voleront plus tellement le pétrole est cher ? Allons, un peu de sérieux, dans cette hypothèse, plus personne n'envisagera un voyage d'agrément de 2x3 jours de ferry + 3000 km (AR) en voiture !!! Et si le ferry voyage encore, il sera hors de prix, car ça bouffe une quantité énorme de pétrole.
- sur la question du bilan carbone comparé avion / voiture+ferry, tu réponds que ça te paraît incongru parce que tu ne voyages qu'à la voile... tu penses que ça fait avancer la discussion ? Non, moi j'appelle ça noyer le poisson.
- l'argumentation sur le bilan carbone du cycliste est grandiose ! Si on rapportait le coût d'une route (en euros et en CO2) au pro-rata de la masse de traffic qui l'emprunte (logique car plus les véhicules sont lourds, plus la route se dégrade), quel serait le pro-rata attribuable aux cyclistes qui l'empruntent ??? Et si on ne faisait les routes que pour les cyclistes (des pistes cyclables, quoi), combien coûteraient-elles au kilomètre ? OK, le bilan carbone du vélo n'est pas zéro, mais il n'est pas bien élevé non plus.

Bref, on était déjà dans le HS, maintenant on est dans le grand n'importe quoi. Dommage. =D>
Dernière modification par vincent128 le 22 oct. 2009, 16:08, modifié 1 fois.
Le fond de l'air est frais.

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Islande

Message par Lansing » 22 oct. 2009, 16:00

Reste sur l'or Vincent, tu y es plus crédible.

Patrick

vincent128
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 932
Inscription : 25 avr. 2006, 21:50
Localisation : France

Re: Islande

Message par vincent128 » 22 oct. 2009, 16:17

Lansing a écrit :Reste sur l'or Vincent, tu y es plus crédible.

Patrick
C'est exactement l'inverse, figure toi : je suis un professionnel de l'énergie et un tout petit dillétante du marché de l'or.

Mais comme il est pénible, quand on est compétent sur un sujet, d'être tout le temps en butte à des gens qui racontent n'importe quoi mais veulent avoir raison quand même, j'évite les discussions sur l'énergie (mon dernier message sur le forum Energie date de janvier 2009). Je vais maintenant éviter toutes les discussions d'un coup ! Deux ans environ que j'en ai marre de ragarder Oleocene sombrer dans la discussion de comptoir et le trollage, il est temps d'en tirer les conséquences ! :-D
Le fond de l'air est frais.

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Islande

Message par Alturiak » 22 oct. 2009, 18:48

Salut Patrick,
Je ne faisais (du moins ne voulais faire) qu'apporter une info supplémentaire, non critiquer en quoi que ce soit ton message.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65031
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Islande

Message par energy_isere » 27 oct. 2009, 12:12

McDonald's quitte l'Islande en raison de la crise financière :

REYKJAVIK (Reuters) - McDonald's annonce qu'il met la clé sous la porte en Islande en raison de la gravité de la crise financière frappant ce pays nordique.

Ses trois restaurants, sous franchise de Jon Ogmundsson depuis 2004, fermeront leurs portes le 31 octobre à minuit.

"La complexité opérationnelle unique de la pratique des affaires en Islande, ajoutée au climat économique très difficile régnant dans ce pays, font qu'il est financièrement prohibitif de poursuivre nos activités", explique McDonald's Europe dans un communiqué.

Le n°1 mondial de la restauration rapide précise que dans ces conditions, elle n'entend pas pour le moment chercher un nouveau partenaire en Islande.

Jon Ogmundsson compte pour sa part lancer une nouvelle chaîne de hamburgers appelée "Metro".

Les banques islandaises ont fait faillite à l'apogée de la crise mondiale du crédit, plongeant toute l'économie dans un profond marasme. L'économie du pays dépend principalement d'une aide financière du FMI d'un montant de dix milliards de dollars.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 9677d1ff7c

Avatar de l’utilisateur
axelou
Goudron
Goudron
Messages : 132
Inscription : 29 août 2008, 16:25

Re: Islande

Message par axelou » 27 oct. 2009, 12:16

Mc Do qui quitte un pays, c'est un symbôle très fort...
Le monde se "dé-Disneylandise".

spego
Brut léger
Brut léger
Messages : 454
Inscription : 18 avr. 2009, 18:50

Re: Islande

Message par spego » 27 oct. 2009, 12:51

Il vont faire des faux mac-do à la morue!

Avatar de l’utilisateur
akochan
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 882
Inscription : 15 mai 2008, 19:02
Localisation : même les chats sont surpris par la crise

Re: Islande

Message par akochan » 27 oct. 2009, 13:00

C'est déjà fait
Ca s'appelle des fishs&chips :-D

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Islande

Message par Lansing » 27 oct. 2009, 13:30

Alturiak a écrit :Salut Patrick,
Je ne faisais (du moins ne voulais faire) qu'apporter une info supplémentaire, non critiquer en quoi que ce soit ton message.
Pas de problème Alturiak, j'avais compris. Tu restes j'espère ?

Patrick

samlowry71
Goudron
Goudron
Messages : 186
Inscription : 25 févr. 2008, 12:45

Re: Islande

Message par samlowry71 » 01 nov. 2009, 08:47

Ruée sur les MacDo hier soir en Islande ; c'était leur dernier jour avant fermeture :-({|=

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65031
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Islande

Message par energy_isere » 24 nov. 2009, 20:01

Les Islandais s'adaptent au dur régime d'après-crise

LE MONDE | 24.11.09

Reykjavik Correspondance

Les Islandais n'ont pas fini de payer l'addition de la crise financière. Leur niveau de vie devrait encore reculer de 16,5 % en 2010, selon les prévisions de la banque centrale. Presque du jour au lendemain, en octobre 2008, lors de l'implosion de son système bancaire, l'Islande, l'une des populations les plus riches de la Terre, en tête du palmarès du développement humain, est devenue une nation en déroute.

Mais les Islandais s'adaptent, alternant torpeur et révolte, abattement et espoir. L'heure est aux règlements de comptes avec les responsables du tsunami financier qui a changé une petite nation luthérienne du Nord en pays le plus endetté de la planète (toutes dettes cumulées). L'heure est aussi au repli sur soi. Un nano-style de vie, en quelque sorte, est né.

Dans une société qui ne parle de rien d'autre que de la crise, les Islandais, dans une même conversation, manifestent du découragement, l'espoir que la prospérité revienne, le regret d'avoir été naïfs et la colère contre les responsables. Ils évoquent une culpabilité latente d'avoir laissé faire et leur amertume à l'égard des Scandinaves peu compatissants.

Les Islandais ont plusieurs mots pour désigner la crise. Kreppa désigne le marasme, la récession. Hrunid exprime l'effondrement et est utilisé pour comparer l'avant et l'après. Rares sont ceux qui parlent encore de la "révolution des casseroles", ce mouvement qui, en janvier, avait eu raison du gouvernement, quand les manifestants tapaient nuit et jour devant le parlement sur des ustensiles de cuisine. Et une nouvelle expression est née pour désigner tout ce qui est chic, cher ou luxueux : on dit que "ça fait 2007".

Tout le monde ne souffre pas également de la crise. Dans les villages qui vivent de la pêche, loin de la capitale, c'est presque l'euphorie. A prix égal en euros, le poisson se vend deux fois plus cher en couronnes islandaises. Les salaires sont bloqués, mais l'activité est soutenue. Quelle revanche pour une population rurale qui, il y a deux ans encore, croyait avoir raté le train de la modernité !

Les très riches ? Ils n'habitaient déjà plus en Islande. Ils résidaient à Londres ou à Copenhague, voire aux deux endroits, d'où ils passaient leurs ordres à distance. Des jeunes en colère ont peinturluré en rouge les 4 × 4 et les villas de ceux qui se sont risqués à revenir, et la plupart sont prudemment restés à l'étranger. Ils laissent derrière eux le chantier inachevé de résidences secondaires de plusieurs centaines de mètres carrés, souvenir de leur mégalomanie passée. Même folie des grandeurs dans le centre de Reykjavik, avec le palais de la musique et des congrès en construction. La ville et l'Etat ont décidé de finir le gros oeuvre, après avoir hésité à en faire un monument souvenir de l'effondrement. Ramené à la population, c'est un chantier qui dépasse en coût et en dimensions le palais de Ceausescu à Bucarest, à ceci près que, gagné sur la mer, il ne se substitue pas à un habitat ancien.

L'Islandais moyen de l'agglomération capitale (deux tiers de la population) invente des solutions. Il rogne sur tout et paye ses dettes. Ce sont les très riches en fuite qui laissent une ardoise.

Les ventes d'automobiles ont baissé de 85 % en un an, celles d'électroménager de 60 %. On fait durer le matériel, on s'est séparé du deuxième ou troisième véhicule, ou du plus somptueux, qui a peut-être déjà retraversé l'océan pour être revendu en Europe. Les jardins ouvriers sont de retour et les habitudes alimentaires ont changé.

Dans un immense mouvement de repli identitaire, à l'automne 2008, est revenu le temps de la confection chez soi de saucisse de foie ou de boudin de mouton à l'ancienne. Mais ce ne fut qu'une vague passagère et le boudin est souvent resté dans les congélateurs.

McDonald's a fermé en Islande, ce qui a révélé que toute la matière première était importée d'Allemagne. Une nouvelle enseigne a pris la succession, qui utilise à présent de la viande islandaise. Même la consommation d'alcool a baissé sensiblement, déjouant les pronostics. L'explication, qui demande à être vérifiée, est que les Islandais font un vin maison artisanal avec des jus sucrés et de la levure, les plus hardis se risquant à distiller de l'alcool dans des alambics de fortune. La police, presque chaque semaine, saisit du cannabis cultivé sous serre. Ceux qui se livrent à cette activité prohibée sont trahis par leur note d'électricité, car dans la nuit hivernale, un éclairage artificiel puissant est indispensable.

Mais tout n'est pas négatif. La baisse de la couronne fait naître des opportunités. Le tourisme attire une nouvelle clientèle, moins fortunée. Les activités d'entretien et de réparation, navales en particulier, pourront se faire sur place. Les malades groenlandais traités en urgence seront dorénavant acheminés en Islande, et non au Danemark. Les distances sont plus courtes et cela coûtera deux fois moins cher !

On s'attendait à une diminution plus grande encore de la consommation. Mais le gouvernement a ouvert l'accès aux cotisations des retraites complémentaires pour que les plus endettés évitent la faillite personnelle. Ce fut la ruée d'une population déboussolée. On ose à peine penser à la paupérisation de la génération de futurs retraités qui devra se contenter l'heure venue d'une étique pension de base.
http://www.lemonde.fr/la-crise-financie ... 01386.html

Répondre