La crise économique 2020 due au Covid-19

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12556
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par mobar » 04 mai 2020, 17:02

kercoz a écrit :
04 mai 2020, 12:06
L' attracteur d'avant covid était formaté par sur un modèle d'énergie gratuite ( t=0) et sur un monde "ouvert" ( ressources infinies). Il a tenté de se cramponner aux branches par inertie ....Le poids du covid a suffit a faire péter la branche...
Je ne suis pas sur que toute cette hystérie autour de la grippounette n'ai pas été amplifiée pour traiter la décrépitude du système globalisé
Tu vas avoir des milliards sortis de nulle part pour réparer un système qui était à bout de souffle
Les blaireaux qui nous serinent que la richesse n'a jamais été aussi élevée, vont applaudir des deux mains et continuer à voter pour le moindre mal

... et ce sera reparti pour un tour

... du moins ils y comptent bien , "parce que c'est notre proooooojet"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Pétroleur
Brut léger
Brut léger
Messages : 428
Inscription : 05 juin 2019, 19:03
Localisation : Val d'Oise

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par Pétroleur » 04 mai 2020, 17:17

GillesH38 a écrit :
04 mai 2020, 13:17
euh... si c'est juste une question de coût de l'énergie elle est beaucoup moins chère maintenant qu'avant , Kercoz ...
Eumh, pas pour longtemps! :roll: D'accord, y a deux mois de stock et l'économie ne va pas repartir tout de suite, mais il faut s'attendre en gros à une production pétrolière réduite de 10 à 15%. Les prix ont le potentiel de se retendre rapidement et le litre d'essence n'aura pas besoin de monter à 2 euros pour faire mal au budget des futurs chomeurs. :cry:

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15855
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par GillesH38 » 04 mai 2020, 18:40

Pétroleur a écrit :
04 mai 2020, 17:17
GillesH38 a écrit :
04 mai 2020, 13:17
euh... si c'est juste une question de coût de l'énergie elle est beaucoup moins chère maintenant qu'avant , Kercoz ...
Eumh, pas pour longtemps! :roll: D'accord, y a deux mois de stock et l'économie ne va pas repartir tout de suite, mais il faut s'attendre en gros à une production pétrolière réduite de 10 à 15%. Les prix ont le potentiel de se retendre rapidement et le litre d'essence n'aura pas besoin de monter à 2 euros pour faire mal au budget des futurs chomeurs. :cry:
sans doute mais actuellement ce n'est bien sur PAS le cout de l'énergie qui a fait dérailler l'économie. Le déraillement a été volontaire.
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Pétroleur
Brut léger
Brut léger
Messages : 428
Inscription : 05 juin 2019, 19:03
Localisation : Val d'Oise

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par Pétroleur » 04 mai 2020, 19:19

GillesH38 a écrit :
04 mai 2020, 18:40
Le déraillement a été volontaire.
Là on est d'accord. :twisted:

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9167
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par kercoz » 04 mai 2020, 20:38

Pétroleur a écrit :
04 mai 2020, 17:17
GillesH38 a écrit :
04 mai 2020, 13:17
euh... si c'est juste une question de coût de l'énergie elle est beaucoup moins chère maintenant qu'avant , Kercoz ...
Eumh, pas pour longtemps! :roll: D'accord, y a deux mois de stock et l'économie ne va pas repartir tout de suite, mais il faut s'attendre en gros à une production pétrolière réduite de 10 à 15%. Les prix ont le potentiel de se retendre rapidement et le litre d'essence n'aura pas besoin de monter à 2 euros pour faire mal au budget des futurs chomeurs. :cry:
Petroleur répond comme janco ....la déstabilisation du système a bloqué les investissements et fermé des puits....tout redémarrage même faible ne pourra que faire exploser le marché énergétique .....Tu ne vas pas nous faire croire que tu prends la plongée du baril au premier degré !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12556
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par mobar » 04 mai 2020, 22:52

https://youtu.be/KG0Frmom8kM

La dette ... on se tape dans la main?
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Pétroleur
Brut léger
Brut léger
Messages : 428
Inscription : 05 juin 2019, 19:03
Localisation : Val d'Oise

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par Pétroleur » 05 mai 2020, 08:06

kercoz a écrit :
04 mai 2020, 20:38
Petroleur répond comme janco ....la déstabilisation du système a bloqué les investissements et fermé des puits....tout redémarrage même faible ne pourra que faire exploser le marché énergétique .....Tu ne vas pas nous faire croire que tu prends la plongée du baril au premier degré !
Ben, pourtant!? :wtf: Il va bien manquer "à la reprise" progressive de l'économie au moins 10% de la prod moyenne de 2019, qui ne sera pas remobilisable sur un claquement de doigt. Je vois donc à une échéance, disons de moins de deux ans, une vraie contrainte pour l'économie. A moins que nous ne prenions tous notre vélo!? :-k

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12556
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par mobar » 05 mai 2020, 09:21

Un paquet de PME et de petites entreprises qui étaient sur le fil vont disparaitre, quelques gros qui n'avaient pas d'avenir vont faire faillite ...
Et ça prendra probablement quelques années dans le meilleur des cas pour se rétablir, mais si le rétablissement tarde à se produire on ne manquera pas de pétrole avant des lustres et il se pourrait bien que le pic tous liquides soit celui de 2019!

Faudrait en reparler en 2050!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9167
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par kercoz » 05 mai 2020, 09:58

Pétroleur a écrit :
05 mai 2020, 08:06
kercoz a écrit :
04 mai 2020, 20:38
Petroleur répond comme janco ....la déstabilisation du système a bloqué les investissements et fermé des puits....tout redémarrage même faible ne pourra que faire exploser le marché énergétique .....Tu ne vas pas nous faire croire que tu prends la plongée du baril au premier degré !
Ben, pourtant!? :wtf: Il va bien manquer "à la reprise" progressive de l'économie au moins 10% de la prod moyenne de 2019, qui ne sera pas remobilisable sur un claquement de doigt. Je vois donc à une échéance, disons de moins de deux ans, une vraie contrainte pour l'économie. A moins que nous ne prenions tous notre vélo!? :-k
Je parlais à Gilles qui devrait être plus que d'autres, averti des systèmes complexes non linéaires.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65458
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par energy_isere » 05 mai 2020, 10:24

General Electric va supprimer plus de 10.000 emplois supplémentaires dans l'aviation

AFP•05/05/2020

General Electric (GE) a annoncé lundi supprimer 10.000 emplois supplémentaires dans sa division aviation, en raison de la pandémie de Covid-19 qui décime le transport aérien et les commandes d'avions dont il fabrique les moteurs.

Ces coupes se feront via des départs volontaires et des licenciements secs, et s'ajoutent à une première vague de 2.600 emplois supprimés en mars, a indiqué le groupe américain dans un communiqué.

Au total, GE va réduire les effectifs dans l'aviation d'un quart (25%), soit 13.000 emplois.

Cette cure d'austérité, qui concerne toutes les zones géographiques, reflète la mauvaise passe que traverse l'ensemble du secteur aéronautique.

L'avionneur Boeing a annoncé la semaine dernière la suppression de 16.000 emplois, soit 10% de ses effectifs dans les avions civils.

Il a également fortement réduit la production de ses long-courriers 787 et 777/777X, tandis que la date de reprise de l'assemblage de l'avion vedette 737 MAX n'est toujours pas connue.

Airbus a pour sa part réduit sa production pour l'aligner au plongeon de la date des avions commerciaux.

GE est directement touché par ces décisions puisqu'il fabrique des moteurs d'avions pour Boeing et Airbus.

Le trafic aérien mondial devrait chuter de 80% lors du deuxième trimestre en cours comparé à février, affirme GE.

"Pour préserver notre activité, nous avons répondu avec de difficiles mesures de réductions de coûts lors des deux derniers mois. Malheureusement, il en faut davantage pour aligner l'activité aux réalités du marché", justifie David Joyce, le patron de GE Aviation, dans un message aux 52.000 salariés.

Les suppressions d'emploi font partie d'un plan d'économies de 3 milliards de dollars à réaliser cette année.

La moitié des employés en charge de la maintenance et des réparations dans l'aviation sont également au chômage technique pour trois mois.

Les embauches ont aussi été gelées, tandis que les primes et bonus promis aux salariés méritants ont été annulés.

GE, qui fabrique des moteurs d'avions au sein d'une co-entreprise avec la société française Safran, CFM, a vu ses revenus chuter de 8% à 20,52 milliards de dollars au premier trimestre.

Le chiffre d'affaires de la division aviation a plongé de 13% à 6,9 milliards de dollars, tandis que ses commandes ont diminué de 14%.

Le groupe, qui a prévenu fin avril que le pire était à venir, n'a pas pour l'heure sollicité l'aide financière promise par l'administration Trump aux entreprises afin de protéger les emplois.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 5e78734d41

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1469
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par Jeuf » 05 mai 2020, 10:31

Des tas de gens qui devront à s'occuper autrement à faire tourner une machine à brûler le plus vite possible le plus de combustible fossile possible.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65458
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par energy_isere » 06 mai 2020, 11:43

Pandémie : Airbnb licencie un quart de ses employés dans le monde

AFP•06/05/2020

C'est une des entreprises emblématiques du tourisme mondialisé qui est touchée de plein fouet par la pandémie de nouveau coronavirus et les mesures de confinement: Airbnb va se séparer de 25% de ses 7.500 employés.
............
le groupe "a été durement touché" par l'épidémie qui a mis un coup d'arrêt aux voyages dans le monde entier, avec des prévisions de revenus pour cette année "de moins de la moitié" de ceux générés en 2019, a expliqué Brian Chesky.

Fin mars, l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) prévoyait une chute des visites touristiques de 20 à 30% en 2020, du jamais vu.
La dernière grande crise économique avait entraîné une baisse de 4% du tourisme en 2009, rappelait l'OMT.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... b13a533cae

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2385
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par tita » 14 mai 2020, 10:18

J'ai toujours pensé, dans ce fil, qu'on était face à une bulle spéculative sur les marchés qui allait éclater à cause de la crise du Covid-19. Si en mars les marchés se sont bien pété la gueule, on assistait depuis à une phase plutôt optimiste. Le Nasdaq se payait même le luxe de remonter à son niveau de fin janvier...

Les investisseurs misaient sur une reprise en V, càd que la crise allait être temporaire et que tout allait redémarrer. Tellement temporaire que le V allait être à peine visible et qu'il n'y aurait quasiment aucun dégât. C'était probablement aller plus vite que la musique. Si d'un côté, la chute en mars était clairement due à un mouvement de panique, la remontée reste fragile et très spéculative. D'autant que lorsqu'on regarde dans le détail, on remarque que certains titres phares (Microsoft, Amazon, Tesla, Nvidia, facebook) avaient retrouvé leurs niveau de février, qui correspondait à la phase euphorique des marchés en début 2020.

Le problème, c'est que les exemples de crise sanitaires affectant l'économie sont rares, et rien n'est comparable à celle qu'on vit actuellement. Attention, je ne parle pas du bilan en terme de décès du covid-19, mais bien des répercussions sur le fonctionnement de nos économies. Et on navigue en plein brouillard.

En particulier le fait que pratiquement du jour au lendemain, toutes nos activités de loisirs, sur lesquelles une bonne partie de notre économie repose aujourd'hui, ont simplement été mises en pause. Et le resteront visiblement sur une longue période. Les conséquences restent encore assez floues... D'autant que les gouvernements promettent d'agir pour que ça ne provoque pas d'effet domino et que l'ensemble ne sombrent tout simplement pas. Les banques centrales ont agit rapidement pour éviter que les bourses ne chutent plus bas, mais désormais c'est la question de l'économie réelle qui prend de l'ampleur.

On voit les chiffres du chômage augmenter de façon spectaculaire, et on voit mal comment ils pourraient redescendre rapidement. Au contraire, ça risque d'empirer au fur et à mesure que les conséquences apparaîtront et que d'autres entreprises vont licencier du personnel. Ces processus sont lents à apparaître, puisqu'on a créé au fil du temps des outils pour amortir ce genre de choc.

alain2908
Condensat
Condensat
Messages : 720
Inscription : 13 nov. 2005, 09:58

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par alain2908 » 15 mai 2020, 08:31

energy_isere a écrit :
05 mai 2020, 10:24
General Electric va supprimer plus de 10.000 emplois supplémentaires dans l'aviation
Fais comme l'oiseau...

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2385
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par tita » 23 mai 2020, 09:09

Tout le secteur digital s'en sort plutôt bien, et leur valuation a grossi pendant cette crise (si on écarte les acteurs digitaux du tourisme comme Booking, Trivago, AirBnB, etc.). Typiquement, Nvidia avait chuté à $180, et a doublé pour atteindre $360, un record. Rien ne semble arrêter Jeff Bezos avec Amazon, qui là aussi atteint des records... Le trio Apple-Amazon-Microsoft semble s'installer durablement dans les entreprises avec un capital-action de plus de $1000 milliards. Et leurs dirigeants on vu leur fortune s'accroître de plusieurs centaines de milliards durant cette crise!

https://www.rts.ch/info/monde/11343965- ... demie.html

Répondre