[Crise] L'économie de la France en difficulté

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65452
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

Message par energy_isere » 13 mars 2018, 19:40

L'emploi salarié en France en hausse de 1,1% fin 2017

PUBLIÉ LE 13/03/2018 INFOS REUTERS PARIS

L'emploi salarié, départements d'Outre-mer inclus, a progressé de 1,1% en France sur les douze mois à fin décembre, soit le même rythme que celui de fin 2016, avec 268.800 créations nettes de postes, selon les données publiées mardi par l'Insee.

Sur le seul quatrième trimestre, sa hausse a été de 0,3%, contre 0,2% au trimestre précédent, avec 72.700 créations nettes d'emplois, l'industrie y contribuant positivement pour la première fois depuis 2001.

Le secteur privé a enregistré 82.300 créations nettes au cours des trois derniers mois de l'année, soit presque autant que son plus haut récent du deuxième trimestre, alors que la fonction publique en a détruit 9.600, du fait notamment de la baisse du nombre de contrats aidés, souligne l'Insee.

Sur un an, le privé a créé 277.700 emplois en net, contre 236.300 en 2016, et le public en a perdu 8.900 alors qu'il en avait créé 24.100 sur les douze mois à fin 2016.

Le dynamisme retrouvé des créations d'emploi a eu un impact direct sur le taux de chômage calculé selon les normes du bureau international du Travail qui a reculé de 1,1 point l'an passé pour s'établir à 8,6% en France métropolitaine (8,9% en intégrant l'outre-mer).

L'économie française est en situation de créations nettes d'emplois depuis maintenant onze trimestres.
...........
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... 17.N665599

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5202
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

Message par Raminagrobis » 03 avr. 2018, 12:59

lien

1300 décisions d'investissements directs étrangers en France en 2017. C'est 16% de plus qu'en 2016.
Toujours moins.

Paulad
Brut léger
Brut léger
Messages : 415
Inscription : 31 janv. 2019, 08:11

Les prémisses du début de la fin de la mondialisation.

Message par Paulad » 09 févr. 2019, 11:42

Version "normal": https://www.latribune.fr/economie/franc ... 06753.html

Version "libéral": https://www.capital.fr/entreprises-marc ... an-1326814

C'est hallucinant dans la version de capital, il y a eu un recul de 67% par rapport aux deux années mais on ne trouve que des chiffres positifs dans l'article ! \:D/

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12556
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

Message par mobar » 17 avr. 2019, 21:13

Image
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12556
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

Message par mobar » 18 avr. 2019, 21:18

Image
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12556
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

Message par mobar » 24 avr. 2019, 17:20

Privatise baby privatise
https://youtu.be/1hYR2o1--8s
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12556
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

Message par mobar » 07 nov. 2019, 13:13

Le rééquilibrage des économies se poursuit, (info qui était passée inaperçue!)
PIB: la France recule à la 7ème place de l'économie mondiale, derrière l'Inde

LE SCAN ÉCO - En 2017, l'Inde a ravi à la France sa sixième place au classement des pays par produit intérieur brut, selon la Banque mondiale. Un dépassement qui souligne la rapidité des évolutions économiques : il y a moins de dix ans, le PIB indien représentait la moitié du nôtre.
https://www.lefigaro.fr/economie/le-sca ... l-inde.php
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65452
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par energy_isere » 18 avr. 2020, 09:30

Le marché du livre s’est effondré de 60% depuis le début du confinement
Selon les données de l’institut GKF pour Livres Hebdo, les achats de guides de voyage se sont arrêtés net. Seul le parascolaire est épargné.

Par Chloé Woitier 17 avril 2020
https://www.lefigaro.fr/medias/le-march ... t-20200417

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9167
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par kercoz » 18 avr. 2020, 11:53

energy_isere a écrit :
18 avr. 2020, 09:30
Le marché du livre s’est effondré de 60% depuis le début du confinement
Selon les données de l’institut GKF pour Livres Hebdo, les achats de guides de voyage se sont arrêtés net. Seul le parascolaire est épargné.

Par Chloé Woitier 17 avril 2020
https://www.lefigaro.fr/medias/le-march ... t-20200417
Sur le livre ancien, ça redémarre doucettement ......le gros problème c'est la poste. C'est carrément la haine contre la poste pour ceux qui bossent "en ligne". Le marché virtuel suppose un mouvement d' objets efficace...ici pas possible même de tel pour savoir ou poster un colis....le net indique des bureaux ouvert qui ne le sont ( apres 20 bornes) que pour de l' argent ...la livraison fonctionne un peu mais pas du tout l' envoi...ds les bureaux , vigile à l' entée...tu restes dehors et tu vois une douzaine de nanas en cosmonaute qui se les tournent. ....une honte !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65452
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par energy_isere » 20 avr. 2020, 09:40

Coronavirus: 9,6 millions de salariés au chômage partiel en France, annonce Pénicaud

AFP•20/04/2020

La ministre du Travail Muriel Pénicaud a annoncé lundi que 9,6 millions de salariés étaient actuellement au chômage partiel, soit près d'un salarié du privé sur deux, et appelé les chefs d'entreprises à reprendre leur activité s'ils le pouvaient.

"Ce matin, ce sont 9,6 millions de salariés qui gardent leur contrat de travail, sont au chômage partiel mais dont le salaire est payé par l'Etat", a indiqué la ministre sur RTL, évoquant une "situation tout à fait hors du commun, qu'on n'a jamais connue en France".

"On est quasiment à un salarié sur deux dans le secteur privé dans le pays", a-t-elle souligné.

Lors de la sortie du confinement, "le 11 mai, on ne ferme pas le chômage partiel, sinon il y aurait des catastrophes", a déclaré la ministre. "Mais ça va être dégressif, au fur et à mesure que l'activité reprend, on a besoin de moins de chômage partiel", a-t-elle précisé.

"Par exemple, si un chef d'entreprise qui a 100 salariés demain retrouve de l'activité, du marché, qui lui permet de rappeler 20 de ses salariés(...), à ce moment-là on continuera le chômage partiel sur 80 (salariés, NDLR), ça pourra être dégressif en proportion de la remontée de l'activité. C'est important car ça permet de ne pas être dans le tout ou rien", a affirmé la ministre.

Muriel Pénicaud a également incité les chefs d'entreprise à relancer leur activité, "s'ils le peuvent, c'est-à-dire s'ils retrouvent des marchés, s'ils mettent en place les guides de bonne pratique en terme de santé et de sécurité qu'on a fait secteur par secteur".

En respectant ces guides, au nombre de 31 pour l'instant, "vous respectez vos obligations de sécurité des salariés, donc vous êtes dans les clous" et cela permet "aux salariés de se dire +je peux aller en sérénité travailler+", a-t-elle estimé.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 6becb53d83

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65452
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par energy_isere » 20 avr. 2020, 11:40

Confinement : l'activité en France accuse de lourdes pertes

BOURSORAMA AVEC AFP SERVICES•20/04/2020

Les huit semaines de confinement ont fait perdre 120 milliards d'euros à l'activité française selon l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).

L'économie française compte ses pertes, au 35e jour de confinement. Et elles sont lourdes. La baisse des activités économiques va se traduire par 120 milliards d'euros de perdus pour l'activité, tandis que "l'épargne forcée" atteindra 55 milliards d'euros, selon une étude publiée lundi par l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).

"Pendant la période de confinement, le produit intérieur brut (PIB) est réduit de 32%", correspondant à cinq points de PIB sur l'ensemble l'année 2020, précise l'Observatoire français des conjonctures économiques.

La reprise de la consommation, premier levier

La reprise de l'activité dépendra beaucoup de la reprise de la consommation, à savoir dans quelle mesure les Français dépenseront ce qu'ils ont épargné durant le confinement ou se constitueront une épargne de précaution.

Pour l'OFCE, "la contribution de huit semaines de confinement à l'évolution du déficit public serait de 2,8 points de PIB, soit 65 milliards d'euros", mais si l'intégralité de cette épargne était consommée, ce ne serait que 20 milliards d'euros, soit 0,9 point de PIB.

Dans ce cas, la perte annuelle d'activité serait ramenée à 2 points de revenu national au lieu de 5.

Mais face aux incertitudes sur la sortie de crise, "l'épargne accumulée pourrait ne pas être consommée complètement et rapidement", relève l'étude.

D'autant que "les ménages verraient leur revenu se réduire de 9 milliards d'euros" pendant le confinement.

Aussi, "les restrictions qui persisteraient, notamment sur les mouvements de personnes, pourraient avoir des impacts sectoriels massifs" et il pourrait y avoir des "ajustements coûteux en chômage", estime encore l'OFCE.

Enfin, "les huit semaines de confinement conduiraient à réduire le taux de marge des entreprises de 2,9 points de valeur ajoutée sur l'année, soit l'équivalent d'une perte de 35 milliards d'euros".

Le gouvernement estime de son côté que le PIB de la France reculera sur l'ensemble de l'année 2020 de 8% sous l'effet du choc économique provoqué par le coronavirus, qui ne sera pas limité aux huit semaines de confinement. Il prévoit également une envolée du déficit public à 9% du PIB pour cette année.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 49d51238e2

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65452
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par energy_isere » 22 avr. 2020, 13:39

Coronavirus: Plus de 10 millions de salariés au chômage partiel en France

REUTERS•22/04/2020

Plus de 10 millions de salariés du secteur privé relevant de 820.000 entreprises françaises bénéficient désormais du dispositif de chômage partiel mis en place dans le cadre des mesures de soutien à l'économie française dans le contexte de crise liée à l'épidémie de nouveau coronavirus, a annoncé mercredi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

"Ce matin en France, il y a 10.200.000 salariés du secteur privé (...) qui sont au chômage partiel", a déclaré Muriel Pénicaud sur BFM Business.

"C'est plus d'un salarié sur deux et c'est six entreprises sur dix (...) parce que c'est plus de 820.000 entreprises" qui ont recours à ce dispostif, a-t-elle ajouté.

"C'est considérable", a souligné la ministre.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 530613606f

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65452
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La crise économique 2020 due au Covid-19

Message par energy_isere » 23 avr. 2020, 08:57

L'économie marchande s'est contractée de 49% durant le confinement, selon l'Insee
La totalité du secteur marchand perd 41% et l'ensemble de l'économie française 35%.


Par Le Figaro avec AFP 23 avril 2020

La taille de l'économie marchande en France est réduite de près de moitié (49%) par rapport à la normale depuis le début du confinement si on exclut de son périmètre les loyers, a indiqué jeudi l'Insee.

La totalité du secteur marchand perd 41% et l'ensemble de l'économie française 35%, selon la troisième note de conjoncture publiée depuis fin mars par l'Institut national des statistiques.

La consommation des ménages, principale composante du produit intérieur brut, serait elle «inférieure de 33% à sa normale» relève encore l'Insee. «Comme un organisme placé sous anesthésie, l'économie française n'assure plus que ses fonctions vitales», commente l'institut.

«Pendant la période de confinement, la perte de revenu national aura été considérable : la majorité sera absorbée par la hausse du déficit public, mais une part non négligeable restera au compte des entreprises», estime la note qui précise que «les ménages seront également affectés».

«À l'incertitude sur le scénario sanitaire, qui n'augure pas d'un rebond économique rapide, s'ajoute donc l'incertitude sur le comportement des ménages et des entreprises dans ce contexte inédit», avertit encore l'Insee.

L'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) avait souligné lundi dans une étude que le rebond de la consommation serait crucial pour la reprise économique après la fin du confinement de la population, prévue le 11 mai.
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/franc ... e-20200423

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65452
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

Message par energy_isere » 27 avr. 2020, 14:36

Hausse record de 7,1% du nombre de demandeurs d'emploi en mars en France

REUTERS•27/04/2020

Le nombre de demandeurs d'emploi n'exerçant aucune activité a bondi de 7,1% en France en mars - soit près de 250.000 personnes - l'instauration du confinement généralisé pour faire face à l'épidémie de nouveau coronavirus se traduisant par une hausse sans précédent des effectifs de la catégorie A, selon les données publiées lundi par le ministère du Travail et Pôle emploi.

Constatant que cette "hausse historique" résulte principalement d'une chute des sorties de Pôle Emploi et non d'une explosion des inscriptions, le ministère du Travail souligne dans un communiqué que cette évolution reflète donc un gel des embauches et non des licenciements massifs par les entreprises françaises.
............
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 8ec7b8f425

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65452
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

Message par energy_isere » 29 avr. 2020, 09:39

Coronavirus: Plus de 11 millions de salariés au chômage partiel en France

REUTERS•29/04/2020

Plus de 11 millions de salariés du secteur privé bénéficient désormais du dispositif de chômage partiel mis en place en France pour éviter des licenciements et une explosion du taux de chômage sur fond de crise sanitaire, a annoncé mercredi la ministre du Travail Muriel Pénicaud.

"Ce matin ce sont 11,3 millions de salariés dans notre pays qui sont protégés par le chômage partiel, c'est-à-dire que c'est l'Etat, le ministère du Travail qui paye leur salaire (...) pour éviter les vagues de licenciements", a déclaré Muriel Pénicaud sur France Inter.
.....
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... ada05d7f71

Répondre