Le Graphite

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Graphite

Message par energy_isere » 07 juil. 2019, 14:32

Du graphite au Canada. 22 millions de Dollars lève pour un projet 150 km au Nord de Montréal.
Nouveau Monde raises C$22m for next phase of Matawinie graphite project

Canadian Mining Journal Staff | July 2, 2019

Nouveau Monde Graphite has raised C$22 million for the next phase of work at its Matawinie graphite project 150 km north of Montreal. The funds will be used for the continuing operation of the flake graphite plant as it gets closer to commercial production and for the construction of a new demonstration plant that will make value added products for the battery industry.

Nouveau Monde recently raised approximately C$12 million from Pallinghurst Graphite in the form of share purchases (C$10 million) and an unsecured financing (C$2 million). The company also raised C$10 million in April 2019.

The Matawinie project has been the subject of a feasibility study for an all-electric, open pit mine producing 10,000 tonnes of graphite concentrate annually for 25 years. The concentrate will grade at least 97% graphitic carbon. The study covered only the West zone which has a probable reserve of 59.8 million tonnes averaging 4.35% graphitic carbon.
https://www.mining.com/nouveau-monde-ra ... e-project/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Graphite

Message par energy_isere » 13 juil. 2019, 12:13

Mozambique : Syrah lève 38,5 millions $ pour le projet Balama

Agence Ecofin. 11 juillet 2019

Syrah Resources a finalisé cette semaine un financement de 55,8 millions de dollars australiens (38,5 millions de dollars US) pour son projet de graphite Balama, au Mozambique.

Les fonds ont été réunis via une émission d’actions non transférables (entitlement offer), composante d’une plus grande levée de capitaux de 111,6 millions de dollars australiens, annoncée le mois dernier.

La compagnie cotée à la bourse ASX prévoit d’utiliser le financement pour booster la production de sa mine de Balama. A ce propos, elle compte faire de la mine, le leader mondial de la production de graphite de haute pureté.

Depuis début 2018, la mine de Balama est passée à une exploitation avec ventes et livraisons à une clientèle mondiale, comprenant les producteurs d’anodes pour batteries. Syrah y a produit plus de 100 000 tonnes de graphite naturel en 2018, confortant son statut de première et plus grande opération de production de graphite naturel située à l’extérieur de la Chine.
https://www.agenceecofin.com/graphite/1 ... jet-balama

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Graphite

Message par energy_isere » 12 oct. 2019, 11:15

Mozambique : l’américain Urbix aidera Battery Minerals à traiter le graphite de Montepuez

Agence Ecofin 11 oct 2019

Le spécialiste américain du traitement de graphite Urbix interviendra sur le projet Montepuez au Mozambique. Battery Minerals, la compagnie détentrice du projet, vient d’annoncer un protocole d’accord qui pourrait aboutir à la formation d’une coentreprise pour le développement d’une usine de purification de graphite à Montepuez.

Selon les termes convenus, l’usine traitera du minerai de graphite provenant de la mine Montepuez, mais aussi d’autres mines de la région. Elle utilisera une méthode de purification propre à Urbix et « respectueuse de l’environnement ».

Pour le directeur de Battery Minerals, Jeremy Sinclair, cet accord intervient dans un contexte d’augmentation de la demande de graphite, liée à la croissance rapide de l’utilisation des batteries au lithium.

« La coentreprise proposée avec Urbix vise à assurer que nous sommes bien positionnés pour tirer parti non seulement de la demande de concentré de graphite, mais aussi du produit transformé à marge plus élevée qui est essentiel pour les fabricants de batteries », a-t-il commenté.

Selon les prévisions actuelles, au cours de sa première phase, le projet Montepuez devrait produire annuellement entre 45 000 et 50 000 tonnes de graphite. Ce volume augmentera plus tard à 100 000 tonnes/an.
https://www.agenceecofin.com/graphite/1 ... -montepuez

Ah enfin un projet de transformation en Afrique, ça permet plus d'emploi local que le simple minage.

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1178
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Le Graphite

Message par Silenius » 01 févr. 2020, 08:25

La mine de graphite de Nouveau Monde au canada fonctionnera uniquement avec des machines electriques
https://electrek.co/2020/01/31/nouveau- ... ply-chain/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Graphite

Message par energy_isere » 01 févr. 2020, 11:07

Silenius a écrit :
01 févr. 2020, 08:25
La mine de graphite de Nouveau Monde au canada fonctionnera uniquement avec des machines electriques
https://electrek.co/2020/01/31/nouveau- ... ply-chain/
Merci, on y apprend que Tesla sera gros consommateur de graphite :
.......
In an interview, he told Electrek that the li-ion battery cells today have about 1.2 kg of graphite per kWh of energy capacity.

For example, it would mean that a Tesla Model S 100D has about 120 kg of graphite.

Therefore, the auto industry is going to need a lot of graphite to build the batteries it needs to support its ambitious electrification goals.

Nouveau Monde Graphite plans to help automakers and battery manufacturers achieve those goals with its plan for a mine at what is believed to be the biggest graphite deposit in North America.
.....
Et puis dans le lien regardez la courte vidéo humoristique de cette boîte, ça vaut le détour.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Graphite

Message par energy_isere » 01 févr. 2020, 11:49

Tanzanie : Graphex table sur 2021 pour l’entrée en production de la mine de graphite Chilalo

Image

Agence Ecofin 29 janv 2020

En Tanzanie, la mine Chilalo pourrait produire son premier concentré de graphite au quatrième trimestre 2021. C’est ce qu’a indiqué Graphex Mining, qui a publié mercredi l’étude de faisabilité définitive, une des étapes clés pour le développement du projet.

Les conclusions de l’étude présentent un projet « solide » exploitable sur 18 ans. Il faudra à Graphex un investissement de 87,4 millions de dollars pour amener la mine en production. Une fois cette phase atteinte, la mine devrait livrer annuellement 50 000 tonnes de graphite, et générer un EBITDA de 74 millions de dollars.

En dehors de la publication de l’étude de faisabilité définitive, la compagnie a évoqué plusieurs autres facteurs susceptibles de lui permettre d’atteindre son objectif. Elle dispose, apprend-on, de tous les permis nécessaires pour commencer la construction en 2020, sous réserve du financement (pour lequel les négociations sont à un stade avancé).

Au cours des prochains mois, Graphex s’attèlera à finaliser les négociations de financement, ainsi que les discussions pour de potentiels accords de prélèvement. Une décision d’investissement est prévue pour le deuxième trimestre de l’année.
https://www.agenceecofin.com/graphite/2 ... te-chilalo

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Graphite

Message par energy_isere » 08 mars 2020, 10:36

En relation avec ce post du 8 avril 2018 viewtopic.php?p=2268213#p2268213

Un autre gisement de graphite en Suède.
Talga receives environmental permit for Swedish graphite project

MINING.COM Staff Writer | March 4, 2020

The Environmental Review Committee within the Norrbotten County Administration Board issued a three-year environmental permit for Stage 1 mining operations at the Vittangi graphite project in northern Sweden.

Vittangi is owned by Australia’s Talga Resources (ASX: TLG), whose management is planning for a trial mine that allows for the extraction of up to 25,000 tonnes of graphite ore.

The material is to be processed into concentrate at an off-site toll milling facility before refining it at Talga’s operations into Talnode-C, the company’s flagship Li-ion battery anode product.

The permitting process included comprehensive test work and studies to minimise the environmental footprint of the operation along with community and stakeholder consultations.

“This is a significant milestone in our execution of developing the Vittangi project, and towards a truly localised European supply chain for lithium-ion batteries,” Talga managing director, Mark Thompson, said in a media statement.

“The approval comes at a time when our engagement with European carmakers has increased, amid tougher emissions laws and stronger consumer sentiment for cleaner mobility.”

Located approximately 20 kilometres east of LKAB’s iron ore mine and railhead at Svappavaara, the Vittangi graphite project has a total JORC resource of 12.3Mt at 25.5% graphite which, according to Talga, is the highest resource grade of any JORC/NI 43-101 graphite deposit in the world.
https://www.mining.com/talga-receives-e ... e-project/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Graphite

Message par energy_isere » 21 mars 2020, 08:58

Mozambique : Triton va accélérer les discussions avec les partenaires chinois pour financer Ancuabe

Agence Ecofin 20 mars 2020

Triton Minerals reste optimiste quant à l’obtention d’un financement pour son projet de graphite Ancuabe, au Mozambique. Elle a déclaré vendredi qu’elle reprendra les discussions avec ses partenaires chinois afin de le lancer rapidement.

La plupart desdits partenaires avaient restreint leurs activités dans l’Empire du Milieu en raison du Covid-19. Actuellement, leurs opérations reviennent à la normale alors que le pays a réussi à contenir l’épidémie.

« Maintenant que la situation en Chine semble revenir à la normale, les discussions avec les institutions financières vont s’accélérer, afin de permettre le démarrage de la construction à court terme », a déclaré la société.

Selon une étude de faisabilité définitive publiée pour le projet Ancuabe, il faudrait un capital de préproduction de 99,4 millions de dollars pour construire une mine capable de produire environ 60 000 t/an de concentré de graphite.
https://www.agenceecofin.com/graphite/2 ... er-ancuabe

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Graphite

Message par energy_isere » 11 avr. 2020, 11:45

Madagascar : NextSource collaborera avec des partenaires asiatiques pour construire une usine d’anodes de batteries

Agence Ecofin 10 avril 2020

NextSource Materials veut construire une usine d’anodes de batteries dans une juridiction proche de son projet de graphite Molo, à Madagascar. Elle a à cet effet signé une lettre d’intention avec des partenaires japonais et chinois, dont les identités n’ont pas été dévoilées pour raison de « confidentialité ».

La société a néanmoins précisé que le partenaire japonais est un grand fournisseur de graphite purifié pour les anodes de batteries au lithium-ion utilisées dans les véhicules électriques (VE) et hybrides. Quant au chinois, il opère dans la transformation et s’est assuré que les concentrés de NextSource remplissent bien les exigences de qualité du marché automobile.

Selon le PDG Craig Scherba, la finalisation d’un accord avec ces deux partenaires positionnerait NextSource comme un futur important fournisseur de graphite en paillettes de haute qualité, mais lui permettrait également de s’imposer immédiatement sur les marchés à forte croissance des VE et du stockage de l’énergie.

D’après l’étude de faisabilité publiée récemment, le projet Molo pourrait produire annuellement 17 000 tonnes de graphite dans la première phase de son exploitation avant d’atteindre 45 000 tonnes par an dès la troisième année d’opération.
https://www.agenceecofin.com/graphite/1 ... -batteries

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Graphite

Message par energy_isere » 06 juin 2020, 09:36

suite de ce post du 12 Mai 2018 : viewtopic.php?p=2269086#p2269086
Tanzanie: une nouvelle étude confirme « l’exceptionnel » potentiel du projet de graphite Mahenge Liandu

Agence Ecofin 1er Juin

Armadale Capital est sans doute sur l’un des projets de graphite les plus prometteurs au monde actuellement. Une étude a confirmé le potentiel du projet avec des prévisions économiques qui font rêver. Une bonne nouvelle pour le gouvernement tanzanien qui espère augmenter ses recettes minières.

En Tanzanie, la compagnie minière Armadale Capital a publié vendredi une mise à jour de l’étude de faisabilité pour son projet de graphite Mahenge Liandu. Selon les résultats, le projet devrait être exploité sur 15 ans, générant des flux de trésorerie avant impôts de 985 millions $.

La valeur actuelle nette du projet a augmenté de 20 % pour atteindre 430 millions $ alors que le taux de rentabilité interne est toujours de 91 %. Il faut préciser que ces chiffres ont été obtenus grâce à une hausse de 30 % de la production annuelle moyenne de graphite prévue à 109 000 tonnes. Le coût en capital nécessaire pour la phase 1 a donc légèrement augmenté, passant de 38,6 millions $ à 39,7 millions $, récupérables toujours au bout de 1,6 an.

« La mise à jour de la DFS confirme à nouveau l’énorme potentiel commercial du projet de graphite Mahenge et soutient énormément nos discussions en cours sur les accords de prélèvement contraignants et le financement par emprunt pour la construction et le développement du projet », a commenté Nick Johansen, président d’Armadale.
https://www.agenceecofin.com/graphite/0 ... nge-liandu

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Graphite

Message par energy_isere » 13 juin 2020, 11:05

Suite du post au dessus.
Tanzanie : le géant sud-coréen POSCO veut financer le développement de la mine de graphite Mahenge

Agence Ecofin 10 juin 2020

Le développement du graphite de Mahenge peut enfin se concrétiser. Black Rock vient de trouver un allié de poids, le Sud-coréen POSCO, prêt à financer le projet jusqu’à la construction. Une bonne nouvelle pour la Tanzanie qui veut appartenir au club des plus grands producteurs mondiaux de graphite.


La compagnie minière Black Rock Mining a conclu avec le groupe sud-coréen POSCO un protocole d’accord pour financer le développement de sa mine de graphite Mahenge, en Tanzanie. Un des plus grands producteurs mondiaux de matières premières pour anodes, la société coréenne est également un acteur majeur de l’industrie des batteries au lithium-ion.

Sous réserve d’un accord définitif après une due diligence de 90 jours, POSCO investira dans un premier temps 10 millions $ (souscription d’actions de Black Rock) qui serviront notamment à financer les travaux préliminaires et les études d’ingénierie de base. Suivra un second investissement, dont le montant n’est pas encore précisé, qui sera utilisé pour financer la construction.

En contrepartie, le groupe coréen détiendra un intérêt dans le projet ou dans la compagnie, ainsi qu’un droit de prélèvement à long terme sur la future production de graphite, allant jusqu’à 40 000 tonnes par an. Il faut signaler que les volumes définitifs et les prix d’achat n’ont pas encore été arrêtés.

Selon les estimations actuelles, le projet Mahenge devrait produire un total de 7,4 millions de tonnes de concentré de graphite sur une durée de vie de 26 ans. La production moyenne annuelle, une fois l’état stable atteint, devrait être de 340 000 tonnes
https://www.agenceecofin.com/graphite/1 ... te-mahenge

Répondre