Aluminium (et Bauxite)

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 30 juil. 2016, 12:44

Guinée : les travaux de construction de la mine de bauxite Dabola-Tougué démarreront cette année

Agence Ecofin 26 juillet 2016

La société des bauxites de Dabola-Tougué (SBDT) prévoit de commencer la construction de sa mine Dabola-Tougué à la fin de l’année 2016. Son directeur général, Fode Diaby, a déclaré en effet que la compagnie est en train de finaliser les études de faisabilité du projet.

Le projet Dabola-Tougué, un partenariat entre l’Iran (51% de participation) et la Guinée (49%), est resté en sommeil depuis l’accord initial entre les deux nations signé en 1992. Cependant, elles ont renouvelé ledit accord de 25 ans l’année dernière, conformément au nouveau code minier guinéen. L’Iran veut maintenant apporter un soutien financier au projet, dont le coût est estimé à environ 505 millions d’euros, par le biais de sa société Iran Mines & Mining Industries Development & Renovation (IMIDRO).

«Pour l’évacuation du minerai, nous allons construire un itinéraire de transport de 325 km. Finalement, un espace de 33ha au port autonome de Conakry sera développé», a déclaré M. Diaby.

Le projet couvre une concession minière qui comprend 13 plateaux de bauxite à Dabola et 12 à Tougué, pour une réserve totale de plus de 600 millions de tonnes, selon la SBDT.

La Guinée affirme abriter les plus grandes réserves mondiales de bauxite, mais elle n’occupe pour le moment que le quatrième rang mondial en ce qui concerne les exportations. Le gouvernement a pour objectif de stimuler la production de 30% avant la fin de 2016.
http://www.agenceecofin.com/bauxite/260 ... ette-annee

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 09 sept. 2016, 20:41

La Malaisie prolonge l’embargo sur l’extraction de bauxite

Myrtille Delamarche Usine Nouvelle le 08/09/2016

Kuala Lumpur vient d’annoncer la prolongation du moratoire sur l’exploitation de la bauxite, minerai de l’aluminium, jusqu’à fin 2016.

Le moratoire sur l’extraction du minerai de l’aluminium mis en place en Malaisie en 2015 est prolongé jusqu’à la fin de l’année 2016, et pourrait durer 6 mois de plus si les stocks ne sont pas vidés d’ici là. Dans un effort de régulation, notamment environnementale, de son secteur minier, la Malaisie avait mis en place cette interdiction d’extraire de la bauxite, minerai dont est tiré l’alumine et l’aluminium. Des épisodes réguliers de contamination des eaux par le ruissellement des boues rouges avait conduit le gouvernement à prendre cette décision radicale.

Menace de nouvelle prolongation

"Si au 31 décembre les stocks ne sont pas épuisés, je demanderai 6 mois supplémentaires de moratoire", a prévenu le ministre des Ressources naturelles et de l’environnement Wan Junaidi Tuanku Jaafar. Ce temps devant être mis à profit par les entreprises du secteur extractif pour se mettre en conformité avec les normes en vigueur. La Malaisie avait vu exploser sa production de bauxite pour alimenter la Chine après l’embargo indonésien sur les exportations de minerai non transformé.
http://www.usinenouvelle.com/article/la ... te.N434877

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 09 févr. 2017, 13:00

Guinée : Africa Finance Corporation investira 205 millions $ dans le projet de bauxite Bel Air

Agence Ecofin 07 fev 2017

L’institution financière multilatérale de développement Africa Finance Corporation (AFC) financera à hauteur de 205 millions $, le développement de la mine de bauxite de haute qualité Bel Air, gérée par la compagnie Alufer Mining. L’annonce suit le lancement, vendredi dernier, des travaux de construction du projet en présence du président guinéen Alpha Condé.

«À mesure que la demande mondiale d'aluminium augmente, AFC est fière d'être le seul investisseur africain privé dans la mine Bel Air d'Alufer. Nous sommes également encouragés par les actions d’Alufer en faveur de la communauté locale, visant à développer des projets durables qui aident à la fourniture d'eau potable, ainsi que le développement d'infrastructures locales et la création d'emplois», a déclaré Oliver Andrews, directeur des investissements chez AFC.

Le projet Bel Air verra la construction d’un port et d’un corridor de transport. Les travaux de construction dureront 18 mois et le démarrage de la production est prévu pour 2018. La production annuelle initiale de bauxite devrait être de 5,5 millions de tonnes, selon les prévisions.

Image
http://www.agenceecofin.com/investissem ... te-bel-air

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 24 févr. 2017, 20:40

La Guinée cible une production de bauxite de 60 millions de tonnes en 2020

Agence Ecofin 23 fev 2017

Le ministre guinéen des mines, Abdoulaye Magassouba (photo), a déclaré que le pays envisage de porter sa production de bauxite de 18 millions de tonnes en 2015 à 60 millions de tonnes en 2020, soit plus du triple. Pour cela, le pays d’Afrique de l’Ouest a décidé d’investir massivement dans le secteur, son but étant de répondre à la forte demande en provenance de la Chine.

Si M. Magassouba n’a pas donné plus de détails sur les projets d’investissement, il a souligné qu’en 2016, 2 milliards $ ont été investis dans le secteur de la bauxite, utilisée pour fabriquer l’aluminium.

Plus tôt ce mois, Africa Finance Corporation avait déclaré qu’elle financera à hauteur de 205 millions $ le développement de la mine de Bel Air, gérée par Alufer Mining. Parmi les autres compagnies présentes dans le secteur guinéen de la bauxite, citons Guinea Alumina Corporation (GAC), filiale d’Emirates Global Aluminium, le français Alliance Minière Responsable (AMR), Gajah Investment, Rio Tinto, ou encore la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG).

La Guinée, rappelons-le, possède environ un tiers des réserves de bauxite du monde, mais l’exploitation du minerai, utilisé dans la fabrication de l’aluminium, a été contrecarrée par des années de régime militaire et d’agitation populaire.
http://www.agenceecofin.com/bauxite/230 ... es-en-2020

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 28 avr. 2017, 22:11

Guinée, quatrième producteur mondial de bauxite (Banque mondiale)

Agence Ecofin 27 Avril

En 2016, la production de bauxite de la Guinée a augmenté de plus de 50% à 27 605 000 tonnes, selon les nouvelles données du rapport de la Banque mondiale sur les perspectives du marché des produits de base. Le pays est passé de son rang de sixième producteur en 2015 (avec 18,11 millions de tonnes) à celui de quatrième, devant l’Inde.

Si le plus grand producteur du minerai d’aluminium demeure l’Australie (81,7 millions de tonnes), la Guinée peut désormais envisager une entrée dans le Top 3 en ravissant au Brésil, qui a produit 32 millions de tonnes en 2016, son rang de 3e producteur. Pour rappel, le ministre guinéen des mines a annoncé en février dernier un objectif de production de 60 millions de tonnes pour 2020.

Trois compagnies produisent actuellement de la bauxite en Guinée, en l’occurrence la Compagnie de bauxite de Guinée (qui opère sur la mine Sangaredi), la Société Minière de Boké (SMB), active sur un projet dans la région de Boké, et la Compagnie de bauxite de Kindia, gérée par RUSAL, qui a une capacité de production annuelle de 3,2 millions de tonnes.

Leader incontesté de la bauxite en Afrique, la Guinée possède environ un tiers des réserves mondiales du minerai.
http://www.agenceecofin.com/bauxite/270 ... e-mondiale

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 02 mai 2017, 18:07

Aluminium : les Etats-Unis brandissent la sécurité nationale

Par Claire Fages RFI 1 mai 2017

Les importations d’aluminium menacent-elles la sécurité des États-Unis ? Le département américain au Commerce ouvre une enquête.


Les États-Unis brandissent la sécurité nationale contre l’aluminium étranger. Le programme d’armement américain, qui nécessite de l’aluminium de haute-technologie, est-il menacé par les importations massives d’aluminium, en particulier chinois, qui font de la concurrence à la production américaine de métal gris ? Le secrétaire américain au Commerce lance une enquête : « Nous produisons de moins en moins d’aluminium, déplore Wilbur Ross. Nous n’avons plus qu’un seul producteur de qualité aéronautique », affirme-t-il, en parlant de Century, fournisseur de Lockheed Martin, le constructeur des avions de chasse américains.

« Century produit pourtant 740 000 tonnes d’aluminium. Il y a de quoi fabriquer tous les avions des États-Unis », s’amuse Christian Hocquard, expert des métaux. D’autres producteurs américains font aussi de l’aluminium de qualité, Alcoa bien sûr, ou Constellium... Le recours à la sécurité nationale n’est qu’un prétexte pour continuer la bataille commerciale contre la Chine, l’acier fait d’ailleurs l’objet d’une enquête similaire.

Les failles de l’aluminium américain

La réalité, c’est que toute la production américaine d’aluminium a plongé depuis le début des années 2000, les États-Unis produisaient alors plus que la Chine, maintenant ils produisent trente fois moins qu’elle. L’aluminium, c’est avant tout de l’énergie et la Chine a des coûts de l’énergie imbattables. L’aluminium américain, lui, dépend des barrages hydroélectriques de plus en plus défaillants à cause des sécheresses, ce qui a poussé les producteurs américains, qui n’étaient plus rentables avec l’effondrement des prix mondiaux, à délocaliser leur production.

Depuis 2007, neuf fonderies sur quatorze ont fermé sur le sol américain. Les États-Unis importent aujourd’hui plus de la moitié de leurs besoins d’aluminium, majoritairement du Canada, mais aussi de Chine et de Russie. Ce sont les deux pays nommément visés par l’administration américaine, elle les accuse de subventionner leurs exportations d’aluminium. Mais là, il s’agit davantage de préserver la balance commerciale américaine que la sécurité des États-Unis. Entre l’enquête et la décision d’instaurer des taxes très lourdes sur l’aluminium étranger, l’administration américaine a presque un an. Le temps de négocier avec ses partenaires, dont la Chine.
http://www.rfi.fr/emission/20170501-alu ... -nationale

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 10 juin 2017, 12:49

Guinée : la société minière française AMR obtient son permis d’exploitation

Ecofin 09 Juin 2017

La société minière française Alliance Minière Responsable (AMR) a obtenu auprès du Président de la République de Guinée Alpha Condé un permis d’exploitation pour son projet situé sur le territoire de la préfecture de Boké, dans le nord du pays. Le permis porte sur un périmètre de 148 km2. Son obtention confère à AMR le droit d’exploiter le projet pour une durée de 15 ans, renouvelable plusieurs fois pour des périodes de cinq ans.

L’objectif d’AMR consiste à développer le projet de Boké à court terme en s’engageant sur trois valeurs essentielles : la qualité industrielle, l’intégration des aspects environnementaux et sociaux dès l’amont du projet et la transparence vis-à-vis des autorités guinéennes et des populations.

« L’obtention du permis est une nouvelle étape de franchie pour atteindre notre objectif d’une mise en exploitation du gisement de Boké d’ici à début 2019. Plusieurs scénarios sont actuellement envisagés pour mener à bien ce projet qui nécessite quelque 200 millions de dollars d’investissement. Nous sommes optimistes quant à la réalisation de cet objectif », explique Romain Girbal, co-fondateur et président d’AMR.

Les premières estimations réalisées ont déterminé que le permis abrite 430 millions de tonnes de ressources en bauxite avec seulement 2,7% de teneur moyenne en silice. Ces ressources permettent d’envisager une production de 5 millions de tonnes par an d’ici à début 2019. La société a notamment obtenu en septembre 2016 le Certificat de conformité environnementale délivré par le ministère de l’Environnement, des Eaux et des Forêts.

À propos d’Alliance Minière Responsable

Créée en juillet 2015 dans le but d’exploiter la bauxite en République de Guinée, la société Alliance Minière Responsable (AMR) détient un permis d’exploitation dans la préfecture de Boké, une région minière qui possède les plus grandes ressources mondiales en bauxite de haute qualité. L’objectif d’AMR consiste à développer ce projet à court terme en s’engageant sur trois valeurs essentielles : la qualité industrielle, l’intégration des aspects environnementaux et sociaux dès l’amont du projet et la transparence vis-à-vis des autorités guinéennes et des populations.
http://www.agenceecofin.com/bauxite/090 ... ploitation

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 01 juil. 2017, 11:58

Le Ghana signe avec la Chine un MoU de 10 milliards $ pour développer son industrie de la bauxite

Agence Ecofin 29 juin 2017

Le Ghana a conclu un mémorandum d’entente (MoU) de 10 milliards $ avec la Chine pour développer un projet de la bauxite et un réseau ferroviaire. L’information a été annoncée mercredi, par le premier ministre Yaw Osafo-Maafo (photo), lors d’une conférence d’investisseurs tenue à Londres, revenant d’une visite dans l’empire du milieu.

«Pour développer le projet de bauxite et son chemin de fer et transformer la bauxite en aluminium, nous aurons besoin d'environ 10 milliards de dollars […] nous avons signé un MoU.», a-t-il déclaré. Il a indiqué que les fonds proviendront de la Banque chinoise de développement, et la mise en œuvre du projet sera assurée par d’autres agences, des agences chinoises d’infrastructure comme China Railway.

Le financement servira à construire 1 400 km d’un projet de réseau ferroviaire de 4 000 km, qui reliera les mines de bauxite et les sites de production et établira une liaison avec le Burkina Faso voisin.

Par ailleurs, on apprend également qu’au cours de la même visite à Pékin, un deuxième protocole d’accord a été signé entre la Chine et l’Association of Ghana Industries, qui pourrait aboutir à un investissement de 2 milliards $ dans des projets agricoles et industriels.

S’il est plus connu pour ses performances dans le secteur de l’or (2e producteur africain derrière l’Afrique du Sud), notons que le Ghana produit également de la bauxite, ce, depuis plusieurs décennies. Entre 1960 et 2012, la production du minerai d’aluminium de l’ex Gold Coast affichait une moyenne annuelle de 504 000 tonnes.
http://www.agenceecofin.com/investissem ... la-bauxite

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 28 oct. 2017, 12:20

Une des plus grandes mines de bauxite de la Guinée entrera en production en 2019 (Ministère)

Agence Ecofin 27 oct 2017

Le ministère guinéen des mines a annoncé, jeudi, que le projet de bauxite de Koumbia, géré par l’australien Alliance Mining Commodities devrait entrer en production en 2019. Cela devrait permettre au pays d’atteindre son objectif de tripler ses volumes de bauxite à 60 millions de tonnes, en 2020.

Saadou Nimaga, le secrétaire général du ministère des mines a déclaré à Reuters que la compagnie australienne investira 670 millions de dollars sur les cinq premières années. La mine devrait livrer annuellement 5 millions de tonnes de bauxite, extensibles à 10 millions de tonnes.

«Le projet qui vise l’exploitation, l’exportation et la vente de la bauxite, couvre une superficie totale de 728 Km2 et renferme des réserves estimées à 300 millions de tonnes de bauxite, avec une teneur en alumine extractible de 48%. Il prévoit également la réalisation d’une nouvelle voie ferrée multiutilisateurs de 126 Km et le développement d’un nouveau port fluvial à Boké.», a expliqué le ministre des Mines, (photo) Abdoulaye Magassouba, au Conseil des ministres jeudi.

Selon lui, le projet devrait contribuer au développement économique de la Guinée, générant sur les deux premières phases d’après les estimations, 2,2 milliards $ de revenus directs à l’Etat, et 250 millions $ de taxes indirectes sur 20 ans.

La Guinée qui possède le tiers des réserves mondiales de bauxite, est actuellement le quatrième producteur mondial du minerai d’aluminium et l’incontestable leader en Afrique.
https://www.agenceecofin.com/bauxite/27 ... -ministere

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 10 janv. 2018, 19:58

Aluminium Dunkerque, première fonderie d'aluminium d'Europe, vendue à GFG Alliance

Aurélie M'Bida Usine Nouvelle le 10/01/2018

Le géant minier Rio Tinto va se séparer de son usine du Nord de la France, acquise préalablement de Pechiney, et spécialisé dans l'aluminium. GFG Alliance de Sanjeev Gupta, la branche industrielle de Liberty House, a déposé une offre ferme de rachat d'Aluminium Dunkerque assortie d'un programme d'investissement de 2 milliards d'euros en France.
lire : https://www.usinenouvelle.com/article/a ... ce.N635958

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 12 janv. 2018, 14:02

Un navire de 84 m de long en Aluminium, premiére mondiale :
Océa construira cinq patrouilleurs pour les Philippines

EMMANUEL GUIMARD Publié le 12/01/2018

Le chantier naval Océa des Sables d'Olonne (Vendée) va construire un patrouilleur de 80 mètres en aluminium, une première dans ce matériau. Il entre du même coup sur le segment des patrouilleurs de haute mer.

Le chantier vendéen Océa basé aux Sables d'Olonne (Vendée) annonce un marché de cinq navires pour les garde-côtes des Philippines dont un OPV 270 de 84 mètres en aluminium présenté comme une première mondiale, un navire de cette taille étant habituellement fabriqué en acier. Cet OPV (Ocean Patrol Vessels) "est le fruit de 30 années d’expérience et de maîtrise de l’innovation permanente dans le domaine de la conception et de la construction de navires en aluminium", indique le groupe qui confirme ainsi "son entrée sur le segment des patrouilleurs de haute mer initiée à l’occasion de la présentation de sa gamme lors du salon Euronaval 2014". Jusqu’à présent, le chantier avait livré des unités de 60 mètres à la marine indonésienne en 2015 et à la marine sénégalaise en 2016.
.............
https://www.usinenouvelle.com/article/o ... es.N636983

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5202
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Aluminium

Message par Raminagrobis » 12 janv. 2018, 22:10

C'est une première pour un patrouilleur peut être, mais il existe déjà des navires plus grands que ça en alu. Comme ce ferry.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 13 janv. 2018, 11:13

Raminagrobis a écrit :
12 janv. 2018, 22:10
C'est une première pour un patrouilleur peut être, mais il existe déjà des navires plus grands que ça en alu. Comme ce ferry.
Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 26 févr. 2018, 12:54

Aluminium: Norsk Hydro veut racheter une fonderie de Rio Tinto en Islande

Reuters le 26/02/2018

Norsk Hydro a proposé 345 millions de dollars (280 millions d'euros) à Rio Tinto pour racheter sa fonderie d'aluminium en Islande.

Le groupe norvégien, l'un des principaux producteurs mondiaux d'aluminium, a indiqué lundi que cette acquisition lui permettrait d'accroître sa capacité de production d'aluminium primaire de 210.000 tonnes, pour l'amener à 2,4 millions de tonnes cette année.

Il porterait ainsi à plus de 70% la production de son aluminium à partir de sources d'énergie renouvelable contre deux tiers en novembre. L'Islande tire toute son électricité de centrales hydroélectriques et géothermiques.

Norsk Hydro a lancé en novembre un type d'aluminium à faible teneur en carbone et espère que ses clients, comme les constructeurs automobiles ou les sociétés de conditionnement, seront prêts à payer plus cher pour contribuer au ralentissement du réchauffement climatique.

Cette fonderie islandaise fournit également 230.000 tonnes de lingots d'extrusion utilisés dans le bâtiment et les transports. "Cela va renforcer la position d'Hydro comme premier fournisseur de lingots d'extrusion en Europe", ajoute Norsk Hydro.

La transaction, qui inclut également le rachat de la participation de 53% de Rio Tinto dans une usine de fabrication d'anodes aux Pays-Bas et celle de 50% dans un site suédois de fluorure d'aluminium, devrait être finalisée au deuxième trimestre.
http://www.boursorama.com/actualites/al ... 2b6f7d235b

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 10 avr. 2018, 14:02

Le marché de l’aluminium ébranlé par les sanctions américaines contre Rusal

Par Claire Fages RFI 10 avril 2018

Les sanctions de Washington contre les oligarques russes visent tout particulièrement Oleg Deripaska, le magnat russe de l'aluminium. Des sanctions étendues aux sociétés qu'il contrôle, et en premier lieu Rusal, le principal fournisseur mondial d'aluminium hors de Chine. Il y a donc de quoi perturber toute la filière mondiale, jusqu'en Guinée.


L'impact des sanctions américaines contre Rusal est proportionnel à la taille du géant russe : énorme. « L'incertitude règne désormais sur le marché de l'aluminium », observe Didier Julienne, expert des métaux, Rusal pesant 17% de l'approvisionnement mondial si l'on exclut la Chine. « Désormais, tous les clients de l'industrie, les constructeurs automobiles, et jusqu'aux fabricants de cannettes de boisson, prennent un risque si ils achètent l'aluminium de Rusal, puisqu'ils doivent le payer en dollar et donc qu'ils sont susceptibles de tomber à un moment ou à un autre sous le coup des sanctions américaines. »

Flux perturbés et hausse des cours

Les traders, comme Glencore, qui est en outre actionnaire de Rusal, et les industriels risquent donc de devoir se passer de l'aluminium russe, cela veut dire qu'ils auront moins de matières premières disponibles, ce qui a déjà fait bondir les cours de l'aluminium à la bourse de Londres.

Tous les flux risquent d'être perturbés, les Etats-Unis vont devoir s'approvisionner davantage en aluminium américain, canadien, norvégien, voire chinois, même si ce dernier est plus cher du fait des nouvelles taxes de Washington. L'aluminium russe, lui, va devoir trouver de nouveaux débouchés, peut-être en Chine, puisque la Chine veut produire moins de métaux pour des questions d'environnement.

Incertitude sur les projets guinéens

Enfin les investisseurs américains ou ceux qui veulent continuer à faire des affaires aux Etats-Unis sont contraints de vendre leurs actions Rusal dans le mois qui vient. Le groupe russe a déjà perdu plus de la moitié de sa valeur. Cela questionne sur les capacités de Rusal à payer sa dette - entre parenthèses cela pourrait se retourner contre les créanciers, dont certains sont américains.

Rusal va-t-il être contraint de diminuer la voilure ? On s'interroge en Guinée. Dans les semaines qui viennent, le géant russe devait commencer à exporter la matière première de l'aluminium, la bauxite à partir du gisement guinéen de Dian-Dian. Rusal avait également promis de redémarrer l'usine guinéenne d'alumine à Fria, arrêtée depuis la grève de 2012.
http://www.rfi.fr/emission/20180410-mar ... ntre-rusal

Répondre