L'acier, le fer

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 17 févr. 2016, 10:41

Rio Tinto entend développer Simandou, malgré sa dépréciation d’actifs

Par Myrtille Delamarche Usine Nouvelle le 17 février 2016

Malgré la dépréciation massive d’actifs passée à son bilan 2015 - 1,2 milliard de dollars sur un total de 20 milliards pour le gisement de minerai de fer de Simandou - Rio Tinto recherche activement les financements nécessaires pour développer son gisement guinéen, l’un des plus importants au monde.

Après avoir déprécié de plus d'un milliard de dollars la valeur comptable de son gisement guinéen en raison de la chute des prix du minerai de fer, Rio Tinto veut rassurer sur le calendrier de développement de ce projet. La minière finalise actuellement l’étude de faisabilité bancable, attendue au mois de mai, des infrastructures – la mine, le chemin de fer de 650 kilomètres et le port en eau profonde – du projet Simandou Sud. Tandis que l’avenir des deux blocs situés au nord du gisement reste incertain. Situé au centre de la Guinée, le gisement de Simandou est le 6e plus important au monde et le premier encore inexploité.


A terme, le site devrait produire une centaine de millions de tonnes de minerai à haute teneur en fer (65,5% Fe) par an et générer un chiffre d’affaires de 7,5 milliards de dollars, selon des estimations effectuées par Rio Tinto en 2014. Il pourrait propulser la croissance guinéenne en tête du classement mondial. Et la durée de vie du gisement est de plus de quarante ans.

Mais pour cela il faudra trouver les financements nécessaires, et les investisseurs sont réticents sur un marché en grave surcapacité. Le groupe minier a perdu 866 millions de dollars l’an dernier, notamment en raison de la chute du prix du minerai de fer. Il s’est engagé dans une réduction des coûts d’investissement et a renoncé à maintenir le niveau de ses dividendes.

La Société financière internationale (SFI, groupe banque mondiale), partenaire de Rio Tinto dans Simandou, réaffirme son soutien en ces termes : "La SFI continue d’appuyer pleinement le travail en cours sur le projet Simandou, y compris l’étude de faisabilité bancable et les initiatives relatives au contenu local pour le soutien à l'emploi et aux fournisseurs guinéens. Simandou est un gisement de minerai de fer de classe mondiale, à faible coût, avec un potentiel économique important pour la Guinée, et nous attendons avec intérêt de travailler avec le gouvernement guinéen et nos autres partenaires de Simandou pour son développement." Les autres partenaires de Rio Tinto sont la République de Guinée et Aluminium corporation of China (Chinalco).
http://www.usinenouvelle.com/article/ri ... de.N380036

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 10 mars 2016, 21:57

Les prix des métaux en février 2016
http://www.journaldunet.com/economie/in ... es-metaux/

Image
Le prix indiqué est un prix composite calculé par MEPS, le leader mondial de l'analyse marché de l'acier,
à partir d'inox de type 304 sur trois régions (Europe, Asie, Amérique du Nord).


Image
Le prix indiqué est un prix composite calculé par MEPS, le leader mondial de l'analyse marché de l'acier,
à partir de produits longs et plats sur trois régions (Europe, Asie, Amérique du Nord).


Image
Les prix indiqués ici sont des prix moyen des ferrailles d'origine régionale,
rapportés par la Fédération française de l'acier (FFA).


et pour le minerai de fer :

Image
Le prix du fer indiqué ici est tiré des statistiques de la Banque mondiale,
pour le minerai de fer importé de Chine (la référence du marché), à teneur minimale 62%

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Métaux] L'acier

Message par energy_isere » 12 mars 2016, 13:23

suite de ce post du 24 oct 2015 viewtopic.php?p=381566#p381566
Algérie: Le gouvernement est en discussion avec la Chine à propos de la mine de fer de Gara Djebilet

Agence Ecofin 11 mars 2016

L ’Algérie est en pourparlers avec la Chine pour exploiter l’un des plus grands gisements miniers du pays et de l’Afrique du Nord : celui de Gara Djebilet, retardé à maintes reprises pour des « difficultés techniques ».

« Les négociations ont commencé le mois dernier à Alger avec des représentants de China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC) pour un partenariat dans le gisement de fer de Gara Djebilet.», a déclaré un responsable du ministère des mines, jeudi.

Ces négociations comprennent, en outre, la construction d’une ligne de chemin de fer de 950 km, reliant Tindouf à la province de Bechar pour aider au transport du fer extrait.

Le gisement de Gara Djebilet, situé dans la province de Tindouf à l’Est de l’Algérie, contient des réserves qui s'élèvent, selon les estimations, à 2,5 milliards de tonnes de minerais environ. Il a été ouvert en 1952.

L’économie de l’Algérie repose en grande partie sur le pétrole et le gaz. Avec la baisse des prix mondiaux du pétrole brut, qui a réduit de moitié les recettes d’Energie en 2015, le gouvernement se voit obligé de diversifier son économie.
http://www.agenceecofin.com/fer/1103-36 ... a-djebilet

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Métaux] L'acier

Message par energy_isere » 05 avr. 2016, 21:49

Sidérurgie : Outokumpu va supprimer 600 postes

Par Lefigaro.fr avec AFP le 05/04/2016

Le sidérurgiste finlandais Outokumpu, spécialiste de l'inox, a annoncé la suppression de 600 emplois dans le monde, soit quelque 5% de ses effectifs, dans un secteur en crise avec la faiblesse des cours des matières premières.

"Outokumpu va démarrer des consultations avec les représentants du personnel (...) concernant les changements prévus qui doivent aboutir à la suppression de jusqu'à 600 emplois", a indiqué le groupe dans un communiqué annonçant un plan de réduction des coûts.

Sont visés jusqu'à 140 emplois en Finlande, 90 en Suède, et le reste dans d'autres pays.

"De plus, Outokumpu prévoit d'externaliser certaines activités de soutien à la production à Tornio (nord-ouest de la Finlande), ce qui toucherait environ 100 salariés", a ajouté le groupe.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/0 ... postes.php

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1948
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: L'acier, le fer

Message par hyperion » 12 avr. 2016, 21:45

une ideologie à bout de souffle pour les hauts fournaux britishs:
Des responsables européens pointent du doigt les blocages des Britanniques contre la mise en place de règles anti-dumping sur l'importation de l'acier Chinois à bas coût dans l'Union Européenne, une concurrence directe pour le sidérurgiste Tata.
http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... 61149.html
un objet physique extérieur à mon corps, attention à l'induction, d'extériorité à mon esprit;
l'intériorité retrouvée, attention à la 2 em induction fausse et de jeter le bébé avec l'eau du bain en le qualifiant de subjectif, d'irréel

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 07 juin 2016, 21:01

Acier: le bras de fer sino-américain se durcit

Par Claire Fages RFI 7 juin 2016

Le contentieux de l'acier pèse sur les discussions entre la Chine et les Etats-Unis à Pékin.

Le « dialogue stratégique et économique » entre Pékin et Washington s'est transformé en bras de fer sur l'acier. Dès son arrivée dans la capitale chinoise, le secrétaire américain au Trésor Jacob Lew a dénoncé la persistance des excédents chinois d'acier qui, dit-il, « faussent et nuisent au marché ».

La Chine a promis de fermer des aciéries, devenues beaucoup trop nombreuses, mais elle continue d'exonérer de taxes l'acier chinois exporté, une façon de se débarrasser du surplus, sans supprimer trop d'emplois en Chine. Un dumping dénoncé par les industriels de l'acier en Europe. Mais c'est aux Etats-Unis que le refrain a le plus d'écho, en pleine campagne électorale.

Le gouvernement démocrate ne veut pas être en reste face aux harangues du candidat républicain Donald Trump contre la Chine, il a décidé de faire passer à 500% les taxes sur l'acier laminé à froid chinois, qui étaient déjà passées à 300% en mars dernier. On pourrait même s'acheminer vers un embargo total des Etats-Unis contre l'acier chinois pour vol de procédé industriel de la part de filiales américaines d'entreprises chinoises du secteur.

Ces sanctions américaines réjouissent déjà les géants américains de l'acier : ils avaient essuyé des pertes l'an dernier, et licencié des milliers de salariés, mais depuis quelques semaines, US Steel vend son acier américain 60% plus cher, les importations chinoises ayant été découragées.

En revanche les industriels du bâtiment, les fabricants de pipelines, les constructeurs automobiles ou d'électroménager font la grimace aux Etats-Unis devant l'augmentation soudaine de leurs coûts, ils avaient bénéficié de l'acier chinois bon marché. Déjà le fabricant de climatiseurs Carrier a délocalisé plus d’un millier d’emplois de l'autre côté de la frontière mexicaine.
http://www.rfi.fr/emission/20160607-aci ... ain-durcit

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 08 juil. 2016, 16:50

suite de ce post du 17 fevrier 2016 viewtopic.php?p=386353#p386353
Guinée : la chute des prix du fer pousse Rio Tinto à abandonner son projet Simandou

Agence Ecofin 05 juillet 2016

La deuxième plus grande compagnie minière au monde selon le rapport PwC, Rio Tinto, a décidé de renoncer à son projet de fer Simandou en Guinée en raison de la faiblesse prolongée des cours. C’est ce qu’a déclaré le nouveau CE Jean-Sébastien Jacques, dans une interview accordée au journal The Times. «La surproduction mondiale de minerai de fer fait qu'il est désormais impossible de mener ce projet à bien» a expliqué M. Jacques.

L’information intervient alors que la société a soumis en mai dernier au gouvernement les études de faisabilité bancables du projet, comprenant l’étude de la mine et celle des infrastructures requises.

Le projet Simandou, considéré comme le plus grand gisement inexploité de fer au monde, générerait selon un rapport de 2014, environ 7,5 milliards $ de revenus, et augmenterait de 5,6 milliards $ le produit intérieur brut de la Guinée, ce qui aurait donné au pays la plus forte croissance dans le monde. Ces chiffres expliquent sans doute l’intention du ministre guinéen des mines de poursuivre le projet malgré la décision de Rio Tinto. «Bien que cela reste un défi, nous croyons qu'une solution de financement sera trouvée avec des partenaires qui partagent notre point de vue à long terme», a déclaré M. Abdoulaye Magassouba.

Simandou Sud est un projet d’extraction de minerai de fer auquel est intégré un projet d’infrastructures de transport. Ce gisement de fer, à haute teneur (65,5% Fe), dispose d’une capacité de production annuelle s’élevant à 100 millions de tonnes, en pleine production, pendant plus de 40 ans.
http://www.agenceecofin.com/fer/0507-39 ... t-simandou

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 27 juil. 2016, 18:18

Une photo qui accompagne un article de mineweb sur la compagnie miniére Anglo American au sujet de la mine de fer de Kumba Iron Ore en Afrique du Sud.
Ca doit être le déclanchement des explosions pour l'exploitation à ciel ouvert.

Image

http://www.mining.com/anglo-reshuffles- ... d-of-sale/

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9796
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par Remundo » 27 juil. 2016, 18:38

bien possible qu'il y ait du fer,

c'est très rouge comme terre/roche.

alors ça va "dérouiller" :-P

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 05 août 2016, 20:26

Bruxelles a infligé des droits de douane de 20 à 36 % sur des produits chinois et russes pour endiguer la déferlante d'importations en Europe.

05 AOut 2016
http://www.lepoint.fr/economie/la-commi ... 299_28.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 21 sept. 2016, 13:09

Les entreprises de l'acier chinois poussées à la fusion

Par Claire Fages RFI 21 septembre 2016



Deux géants publics de l'acier chinois, Baosteel et Wuhan, sont appelés à fusionner. Objectif de Pékin : moderniser le secteur chinois de l'acier.

L'acier chinois va-t-il réussir sa restructuration ? En tout cas, les annonces de fusion se multiplient. Dernière en date et pas des moindres, Baosteel, le numéro deux chinois, et son concurrent Wuhan ont confirmé avoir entamé des discussions. Leur tandem formerait le numéro deux mondial de l'acier, derrière ArcelorMittal.

Ces deux groupes sont des entreprises d'Etat et donc pilotés par les autorités. Pékin a pour objectif de réduire la production chinoise d'acier, devenue excédentaire : sur 800 millions de tonnes annuelles, il y a 200 millions de tonnes d'excédents, écoulés sur le marché mondial, au grand dam des aciéristes américains et européens.

Opérer une mutation profonde de l'industrie

Le président chinois a redit son engagement lors du G20 à supprimer jusqu'à 150 millions de tonnes d'acier d'ici 2020, dont 45 millions de tonnes d'ici la fin de l'année. Mais il s'agit aussi d'opérer en Chine une mutation profonde de cette industrie.

La sidérurgie chinoise est jusqu'à présent majoritairement tournée vers les produits d'acier longs, pour construire toutes les infrastructures du pays, les routes, les ponts. Elle doit maintenant s'orienter vers les produits plats, ceux qu'on utilise pour fabriquer les carrosseries des voitures, et tous les biens de consommation domestiques : lave-linge, réfrigérateurs et autres.

Des conséquences sur l'emploi

Cette migration des produits longs au produits plats, que l'on a connue en Europe dans les années 1970-1980, à la fin des Trente glorieuses, est à peine entamée en Chine, explique un expert de l'acier. Et comme en Europe, elle aura des conséquences sur l'emploi. C'est pour cela que les provinces chinoises résistent à la restructuration en cours. Pour cela, et par peur de perdre des rentrées fiscales.

La fusion de Baosteel avec Wuhan sera donc un très bon test, d'autant que les deux groupes sont basés dans des provinces différentes, avec une concurrence frontale sur certains produits d'acier. Des entreprises de cette taille n'ont pas besoin de fusionner pour diminuer leurs capacités, souligne l'expert, mais elles serviront d'exemple. La démarche semble très politique.
http://www.rfi.fr/emission/20160921-ent ... ees-fusion

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 26 sept. 2016, 21:13

Baosteel détaille le nouveau géant chinois de l'acier

le 22/09/2016 Infos Reuters SHANGHAI (Reuters)

Le chinois Baosteel Group a fourni jeudi des précisions sur le rachat de son compatriote Wuhan qui donnera naissance au numéro deux mondial de la sidérurgie derrière ArcelorMittal.

L'opération, qui a reçu le feu vert des autorités chinoises, verra Baosteel racheter Wuhan 2,56 yuans (0,34 euro) par action en émettant des actions nouvelles à 4,6 yuans pièce, valorisant sa cible trois milliards de yuans (400 millions d'euros).

La nouvelle entité sera baptisée China Baowu Steel Group, précisent les unités cotées de Baosteel Group, Bayi Iron & Steel et Baosteel Packaging. Le nouveau géant aura une capacité de production de 60 millions de tonnes par an, lui permettant de ravir à Hebei Iron and Steel la place de numéro un chinois.

Cette fusion entre deux groupes publics, évoquée pour la première fois en juin, s'inscrit dans la volonté du gouvernement chinois de concentrer l'industrie sidérurgique afin d'en réduire la surcapacité. D'autres rapprochements pourraient suivre.

Le gouvernement chinois souhaite que 60% de la production d'acier chinois provienne des 10 plus gros sidérurgistes du pays à l'horizon 2025, contre 40% actuellement. Les autorités chinoises prévoient également la construction de trois à cinq aciéries géantes.
http://www.usinenouvelle.com/article/ba ... er.N440777

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 27 sept. 2016, 13:05

suite de ce post du 08 Juillet 2016 viewtopic.php?p=391089#p391089
Guinée : Des centaines d’employés de Rio Tinto menacés de licenciement

30 Août, 2016


Des employés de la compagnie minière anglo-australienne Rio Tinto se sont rassemblés lundi devant les locaux de la société à Conakry, se disant inquiets des rumeurs d’un départ de Guinée de la société.

Selon des sources concordantes non confirmées par l’entreprise, il existerait un projet de licenciement de 884 travailleurs en raison du ralentissement des activités sur le gisement de minerai de fer de Simandou, à Beyla (sud-est).

Les manifestants, qui voudraient connaître les modalités de licenciement prévues par la direction, souhaitent que celle-ci communique davantage sur ses intentions. Une rencontre entre les travailleurs et la direction de la compagnie est prévue mardi après-midi.

Mory Condé, porte-parole des manifestants, a notamment appelé Rio Tinto à aider les travailleurs à faire face aux prêts bancaires que certains auraient contracté, ainsi qu’à verser des indemnités de départ consistantes à ceux qui seraient licenciés.

Ils ont déposé une plateforme revendicative auprès de l’Inspection générale du travail dans l’espoir de bénéficier de l’arbitrage de cette dernière.

Le directeur général de Rio Tinto, Jean-Sébastien Jacques, avait déclaré au quotidien britannique The Times en juillet dernier le retrait de sa compagnie du projet d’exploitation du gisement de Simandou Sud. Le gouvernement guinéen avait réagi en affirmant dans un communiqué qu’il prendrait « ses responsabilités pour la réalisation de ce projet ».

D’après des études réalisées par les partenaires du projet, dont l’Etat guinéen, l’exploitation du gisement du mont Simandou nécessiterait quelque 20 milliards de dollars.
https://www.guinee360.com/30/08/2016/gu ... enciement/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 27 sept. 2016, 13:10

et le projet Simandou va tellement mal avec Rio Tinto que la Guinée regarde du coté des Chinois :
Guinée : Simandou à Chinalco? La crainte de Thiam, l’ancien ministre des Mines

Publié par : Amadou Toure 26 sept 2016

Guinée-Conakry : Le président Alpha Condé, en marge du sommet des Nations-Unies, affiche l’intention de mener des discussions avec Chinalco, -déjà partenaire dans le Simandou- pour voir comment ce géant chinois peut-il avoir « la direction » du méga projet minier dont le développement reste du domaine des rêves au pays.

Le président Condé est attendu à Pékin, selon son annonce à New York.

«Il s’agit de savoir comment Chinalco- qui détient 41 pour cent de Simfer après Rio Tinto- reprendra la direction du projet. Car oui, nous pouvons développer Simandou, la mine, lancer la construction du chemin de fer et celle du port en eau profonde», a-t-il expliqué.

...............................
http://guineetime.com/guinee-simandou-a ... tre-mines/#

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'acier, le fer

Message par energy_isere » 05 oct. 2016, 18:54

Shocking ! De l’acier français pour les futurs SNLE britanniques

le 05/10/2016 lemarin.fr
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... uturs-snle

Répondre