[crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par energy_isere » 02 mars 2015, 21:27

L'Italie en récession pour la 3e année consécutive

latribune.fr (avec Reuters) | 02/03/2015,

Le produit intérieur brut s'est contracté de 0,4% l'an passé, après avoir baissé de 1,7% en 2013. Les économistes s'attendent toutefois à un retour à la croissance cette année.

L"économie italienne continue de chuter. Elle s'est contractée pour la troisième année d'affilée en 2014 et son déficit budgétaire, selon des statistiques officielles publiées lundi 2 mars par l'institut national de statistiques Istat.

Le produit intérieur brut (PIB) a connu une baisse de 0,4% en 2014, après s'être contracté de 1,7% (chiffre révisé par rapport à 1,9% annoncé précédemment) en 2013 et avoir reculé de 2,8% (révisé par rapport à 2,3%) en 2012.

Le gouvernement prévoyait une contraction de 0,3% en 2014 mais les chiffres provisoires publiés le mois dernier indiquaient déjà une baisse de 0,4% du PIB. L'Italie n'a pas connu un seul trimestre de croissance depuis mi-2011. Par ailleurs, son économie est à la traîne par rapport à celles de ses partenaires de la zone euro depuis près de dix ans.

Le déficit budgétaire grimpe
....................
http://www.latribune.fr/actualites/econ ... utive.html

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par mahiahi » 02 mars 2015, 21:50

la croissance revient, on croirati du Hollande :-D
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3357
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par matthieu25 » 03 mars 2015, 10:28

mahiahi a écrit :la croissance revient, on croirati du Hollande :-D
C'est fait exprès la faute d'orthographe :D
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par mahiahi » 03 mars 2015, 13:51

non, c'est une faute de frappe
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par energy_isere » 12 févr. 2016, 18:14

L’Italie renoue avec la croissance après trois années de récession

12 fev 2016 Les Echos

Le PIB italien a progressé de 0,7% en 2015, a annoncé vendredi l’institut des statistiques (Istat), confirmant que le pays avait renoué avec la croissance après trois années de récession.

La Banque centrale d’Italie avait indiqué mi-janvier tabler sur une hausse de 0,8% du PIB en 2015, puis de 1,5% en 2016 et 2017, en ligne avec les estimations du gouvernement.
L’Italie a connu trois années de récession. Les années 2014 et 2013 s’étaient ainsi achevées sur un recul respectif de 0,4% et de 1,9% du PIB.
Au quatrième trimestre 2015, le PIB a augmenté de 0,1% par rapport au trimestre précédent et de 1% sur un an, des résultats là aussi moins bons que prévu. Les analystes tablaient sur une hausse de 0,3% sur le trimestre et de 1,2% sur un an. Le PIB avait progressé de 0,2% au troisième trimestre par rapport au précédent, après des hausses de 0,4% au premier trimestre et de 0,3% au deuxième.
http://www.lesechos.fr/monde/europe/021 ... 199922.php

Avatar de l’utilisateur
paradigme
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1375
Inscription : 23 mai 2006, 22:56

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par paradigme » 11 juil. 2016, 16:20

Tout le monde sait que l'enfant malade du monde moderne c'est le Japon... et en Europe la Grèce, ok !

Mais la Grèce a un grand frère pas en grande forme ou pour le dire plus directement le pays est en faillite, ses banques je veux dire, mais comme le gouvernement s’apprête à les renflouer avec de la dette européenne qui mettra au pain sec les populations on comprend mieux qu'un des seigneurs des banques s'en félicité ! :
" Philipp Hildebrand redoute que le vote britannique sur le Brexit entraîne une «catastrophe» pour le secteur des finances en Europe. Il voit arriver «une deuxième vague, neuf ans après la crise financière"
http://www.letemps.ch/economie/2016/07/ ... atastrophe

PS : avant il n'y avait que Delamarche pour nous promettre le pire maintenant il y aussi des ex directeurs de banques centrales...

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par rico » 05 déc. 2016, 08:40

Voilà c'est fait : fin de l'Europe en cours. Il était temps.....

http://www.leparisien.fr/international/ ... 412794.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par energy_isere » 05 déc. 2016, 13:29

Référendum en Italie : rejet massif de la réforme constitutionnelle, démission de Renzi

05 dec 2016

Après le Brexit, après Trump, c'est au tour des Italiens de créer la surprise. Ils ont massivement rejeté ce dimanche la réforme constitutionnelle proposée par Matteo Renzi. Il a présenté sa démission.

Coup de tonnerre ce dimanche soir. Les Italiens ont dit non à la réforme constitutionnelle que leur avait soumis le chef du gouvernement Matteo Renzi. Le non l'a emporté avec 60% des voix, contre 40% pour le "si". L'euro a accusé le coup, inscrivant en séance un nouveau plus bas annuel, à 1,05 dollar, tandis que les marchés d'actions asiatiques ont chuté, s'inquiétant pour l'avenir de la troisième économie de la zone euro.

La réforme visait à réduire les pouvoirs du Sénat et le nombre d’élus de cette chambre haute. Le but était de mettre fin à l’instabilité chronique du pays et donc de le rendre plus gouvernable.

La victoire du non a entraîné la démission de Matteo Renzi et pourrait pousser le Président de la République à convoquer de nouvelles élections. Avec la possibilité de voir arriver au pouvoir le Mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo. Une fois élu, ce dernier pourrait être tenté de proposer aux Italien un "Italexit", à savoir la sortie de l'Italie de l'Union européenne.

A plus court terme, on peut aussi craindre une crise financière. "En cas de rejet, les taux d’intérêt à long terme devraient décoller en Italie (du fait des forts dégagements à attendre sur les emprunts d’Etat du pays, NDLR), en raison d’une augmentation probable de la prime de risque sur le pays" nous expliquait avant le scrutin Laurent Geronimi, directeur de la gestion taux et diversifiés de Swiss Life Banque Privée. Or, ce n’est pas anodin, notre voisin étant déjà lourdement endetté, avec une dette publique représentant 132% du produit intérieur brut, soit un tiers de plus qu’en France !"

Les banques françaises pourraient également subir le contrecoup de la victoire du "no". Notamment BNP Paribas, qui détient 20 milliards d'euros d'actifs en bons du Trésor italien via sa filiale transalpine BNL. Crédit Agricole et Société générale seront aussi affectés.
http://www.capital.fr/a-la-une/actualit ... le-1190806

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3357
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par matthieu25 » 05 déc. 2016, 13:57

rico a écrit :Voilà c'est fait : fin de l'Europe en cours. Il était temps.....

http://www.leparisien.fr/international/ ... 412794.php
Non.Je pense pas encore. Les technocrates vont faire tirer la corde jusqu'au bout.
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3357
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par matthieu25 » 07 déc. 2016, 12:42

Plus on s' endette, plus la chute sera rude.
http://labourseauquotidien.fr/15-millio ... -de-brest/
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9796
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par Remundo » 07 déc. 2016, 14:57

c'est en gros ce que dit Delamarche.

Ce surendettement est très toxique, et sournois, car au quotidien, on a l'impression que les choses sont "stables".

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3357
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par matthieu25 » 07 déc. 2016, 15:49

C'est un peu comme une bombe dont on sait qu'elle va exploser et dont on ne sait pas quand elle va sauter.
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

EPE_bel
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 981
Inscription : 04 mars 2014, 09:26

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par EPE_bel » 07 déc. 2016, 17:00

Bah, c'est plus un problème politique que monétaire. Qu'une partie des dettes ne soient jamais remboursées est bien intégré par les banques centrales. L'accident de 2008 c'était un mouvement de panique pour un événement qui n'avait pas été anticipé. Pour l'Italie les digues sont prêtes et les fusils chargés. Tout est écrit.

La BCE augmentera son rachat de dettes toxiques (elle est prête mais ne peut pas le faire maintenant pour cause d'élections en Allemagne) , l'Italie nationalisera une ou deux grosses banques pour leur éviter la faillite avec la bénédiction de l'Europe (Elle est prête mais ne le fera qu'au moment de la débâcle - l'opinion ne peut pas accepter l'idée d'un nouveau renflouement par l'état donc le contribuable) et on laissera quelques banques de moindre importance faire faillite pour le principe.

Après que les italiens en prennent plein la gueule, ce n'est pas le problème des financiers. S'il faut tuer le malade pour éviter la contagion on le fera. De toutes façons ils n'auront pas le choix. Comme les grecs.
Autrefois EPE http://www.oleocene.org/phpBB3/memberli ... file&u=110 Accès au compte perdu

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par energy_isere » 27 déc. 2016, 13:53

ROME DEVRAIT APPORTER 6,5 MILLIARDS D'EUROS À MONTE DEI PASCHI

par Stefano Bernabei et Silvia Aloisi

L'Etat italien devrait apporter 6,5 milliards d'euros pour sauver la banque toscane en difficulté Monte dei Paschi di Siena, soit davantage que ce qui avait été envisagé jusqu'ici, a-t-on appris mardi de trois sources proches du dossier.

La révision de l'enveloppe à la hausse fait suite à la demande faite par la Banque centrale européenne (BCE) à Monte dei Paschi de combler un manque de fonds propres que l'institut d'émission estime désormais à 8,8 milliards d'euros, soit 3,8 milliards de plus qu'évoqué jusqu'à présent par la banque.

Une injection de capital de 6,5 milliards d'euros porterait la participation de l'Etat dans Monte dei Paschi à environ 70%.

Les 2,3 milliards d'euros restants proviendraient de la conversion en actions des obligations subordonnées détenues par des investisseurs institutionnels, comme l'exige la nouvelle réglementation européenne en cas de crise bancaire.
......................
http://www.capital.fr/bourse/actualites ... hi-1196111

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par energy_isere » 24 juin 2017, 14:52

L'Italie s'apprête à sauver deux banques vénitiennes en difficulté

AFP le 24/06/2017

Le gouvernement italien s'apprête à sauver deux banques vénitiennes au bord de la faillite grâce à l'aide du groupe Intesa Sanpaolo et à un investissement public d'environ 10 milliards d'euros.

Dans un communiqué diffusé tard vendredi soir, le ministère des Finances a annoncé que le gouvernement allait se réunir "pendant le week-end pour adopter les mesures nécessaires, afin d'assurer que l'activité bancaire soit pleinement opérationnelle, avec la protection de tous les détenteurs de comptes courants, de dépôts et d'actions senior".

Après une série de discussions avec les autorités européennes, ces dernières ont annoncé vendredi soir que la liquidation de Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca, serait menée en Italie et non par un mécanisme européen, permettant ainsi l'intervention du gouvernement à Rome.

Ce plan tourne autour de deux points.
.............................
http://www.boursorama.com/actualites/l- ... 0996719f88

Répondre