[crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7909
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

[crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par phyvette » 09 nov. 2011, 08:54

Les taux d'intérêt à 10 ans de l'OAT Italienne (Obligation assimilable au Trésor), sont monté à 6,73%. Dans la nuit ils sont retomber à 6,65% après l'annonce de la démission de S. Berlusconi suite à la perte de la majorité absolue à la Chambre des députés.

l'Italie affiche 1.900 milliards de dettes, la France 1 800 milliards d'euros. Le spread de crédit entre l'OAT Française et le bond Allemand bas des records à 1.3% après avoir longtemps été à 0.4%, puis un passage par 0.8% en octobre 2011.

L'Italie est clairement le dernier paravent économique avant que les marchés ne s'attaquent à notre économie. L'évolution des taux italiens est inquiétante pour nous en se qu'elle est similaire à ce qui s'est passé en Grèce, en Irlande et au Portugal. Cette fois les mecanisme Européen de sauvetage et le FESF risque bien de ne pas être à le hauteur de la difficulté.

Le géocroiseur 2005 YU55 nous est passé mardi largement au dessus de la tête, la crise de la dette par contre devrait bientôt passée beaucoup plus bas.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par mahiahi » 09 nov. 2011, 10:00

Qu'en est-il de l'Espagne? Il me semblait qu'elle était plus mal en point encore
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
Superus
Brut léger
Brut léger
Messages : 404
Inscription : 11 août 2009, 23:33

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par Superus » 09 nov. 2011, 10:23

L'Espagne à vu ses taux se stabiliser légèrement après un début d'envolée il y a des mois de cela. Mais l'Espagne n'a jamais été attaquée directement comme ne l'a été la Grèce, l'Irlande, le Portugal ou maintenant l'Italie. Pour moi la raison en est que même si les perspectives sont médiocres, l'Espagne démarre d'un taux d'endettement très bas comparé à l'Italie et la Grèce.

Maintenant que l'Italie va plus que probablement suivre le destin du Portugal et de l'Irlande (voir pour les pessimistes celui de la Grèce), L'Espagne ne peut que suivre à son tour (le taboue d'un très grand État touché étant franchi). Ensuite viendront la Belgique et la France: premières nations du "nord" à être touchées. Dès que la France est touchée: c'est la fin officiel de l'euro. La fin programmée et inéluctable commençant réellement avec une demande de prêt de l'Italie --> rdv début 2012 pour l'Italie --> aussi en 2012 pour l'Espagne --> fin 2012 / 2013 (si on tient jusque là) pour la France et la Belgique.

Voilà comment je pense que ça va se passer.

En ce début novembre les taux à 10 ans sont (en approximation) de:

40% pour la Grèce (= faillite sans aide et même avec aide)
12% pour le Portugal (= faillite sans aide mais si pas de tempête financière et aide continue possibilité de s'en sortir)
8% pour l'Irlande (= faillite sans aide mais si pas de tempête financière et aide continue possibilité de s'en sortir)
6.5% pour l'Italie ( = c'est déjà foutu pour moi d'autant qu'on ne prévoit pas des masses de croissance économique dans les prochains mois --> demande d'aide début 2012 --> ????)
5 à 5.5% pour l'Espagne
4% pour la Belgique
3% pour la France (autrement dit le AAA: c'est déjà du passé il suffira qu'une agence acte ce fait)
1.5 à 2% pour l'Allemagne

Toutes ces perspectives vont s'aggraver aussi avec des débordements sociaux et des chutes de gouvernement imprévues (par les marchés) comme en Grèce.
Les forêts précèdent les hommes, les déserts les suivent.

Avatar de l’utilisateur
Superus
Brut léger
Brut léger
Messages : 404
Inscription : 11 août 2009, 23:33

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par Superus » 09 nov. 2011, 10:33

phyvette a écrit :Les taux d'intérêt à 10 ans de l'OAT Italienne (Obligation assimilable au Trésor), sont monté à 6,73%. Dans la nuit ils sont retomber à 6,65% après l'annonce de la démission de S. Berlusconi suite à la perte de la majorité absolue à la Chambre des députés.

l'Italie affiche 1.900 milliards de dettes, la France 1 800 milliards d'euros. Le spread de crédit entre l'OAT Française et le bond Allemand bas des records à 1.3% après avoir longtemps été à 0.4%, puis un passage par 0.8% en octobre 2011.

L'Italie est clairement le dernier paravent économique avant que les marchés ne s'attaquent à notre économie. L'évolution des taux italiens est inquiétante pour nous en se qu'elle est similaire à ce qui s'est passé en Grèce, en Irlande et au Portugal. Cette fois les mecanisme Européen de sauvetage et le FESF risque bien de ne pas être à le hauteur de la difficulté.

Le géocroiseur 2005 YU55 nous est passé mardi largement au dessus de la tête, la crise de la dette par contre devrait bientôt passée beaucoup plus bas.
Pour moi:

soit il y a un sauvetage massif de l'Europe par les BRICS et une perte de souveraineté historique de l'Europe. En réalité la seconde (la première ayant eu lieue entre les USA et l'URSS après la seconde guerre mondiale)... Et l'Euro peut se maintenir au prix d'énormes concessions sociales. Je pense que les BRICS ont tout avantage à le faire quitte à perdre de liquidité dans l'affaire --> assurance de peser plus fort dans la diplomatie internationale et donc d'avoir une part du gâteaux (énergétique par exemple) plus importante.

soit la zone euro s'écroule et il y a un chaos sociale jamais vu depuis 1929 en Europe et au delà dans le monde.


Bien entendu on ne parle même pas ici des conséquences d'un pic pétrolier.

PS: certains diront qu'il fut bien dommage que ce géocroiseur ne se soit pas écrasé sur Wall Street...
Les forêts précèdent les hommes, les déserts les suivent.

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par navidad » 09 nov. 2011, 11:02

Superus a écrit :3% pour la France (autrement dit le AAA: c'est déjà du passé il suffira qu'une agence acte ce fait)
En fait, peu importe que les agences dégradent officiellement ou pas. Ce taux (tout comme le CDS) comparé à celui de l'Allemagne, montre que les créanciers ne nous considèrent déjà plus comme AAA.
Les notes d'agence ne sont que des indicateurs pour les créanciers. Notre AAA non mérité n'est dors et déjà plus pris en compte par ces créanciers.



http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND
7,4% pour les italiens (soit 10% de plus qu'hier), c'est cuit.

Avatar de l’utilisateur
stephp
Kérogène
Kérogène
Messages : 97
Inscription : 30 oct. 2007, 13:02

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par stephp » 09 nov. 2011, 14:01

Le brouillard se dissipe et c'est un gouffre qui se découvre aux yeux de tous, le fusible Italien va sauter là où l'on attendait l'Espagne et l'élection présidentielle aura lieu dans 1 million d'années au regard de la vitesse à laquelle les événements s'accélèrent.
L'hiver sera très très rude...

Obligations Italiennes à 2 ans => 7.2% +12.8% depuis hier
Obligations Italiennes à 3 ans => 7.6% +12%
Obligations Italiennes à 5 ans => 7.5% +9.5%
Obligations Italiennes à 10 ans => 7.4% +9.4%

Cliquez sur le bouton '5Y' pour mieux apprécier l'évolution sur le long terme
"On ne règle pas un problème en utilisant le système de pensée qui l'a engendré" A. Einstein

Avatar de l’utilisateur
Superus
Brut léger
Brut léger
Messages : 404
Inscription : 11 août 2009, 23:33

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par Superus » 09 nov. 2011, 14:07

Visiblement c'est la panique.

Effectivement ceux qui espéraient redescendre en dessous des 6% vont l'avoir mal.

A part un plan d'aide financier (impossible à financer par les seuls européens) pour modifier la tendance, ça va continuer à grimper. On a clairement crevé quelques chose ici.
Les forêts précèdent les hommes, les déserts les suivent.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par rico » 09 nov. 2011, 15:05

A part un plan d'aide financier (impossible à financer par les seuls européens)
Hein? Mais c'est pas grave ça on s'en fout ou plutôt super sauveur nabot s'en fout suffira juste de nous balancer à la gueule un d'ces super plans d'aide miraculeux bidon. Si si c'est possible n'oubliez pas que nous voguons depuis un moment dans la 4è dimension.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7909
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par phyvette » 09 nov. 2011, 16:00

Les Bourses basculent dans le rouge, inquiètes de la dette italienne.

Faites vos jeux ; rien ne va plus...
Les Bourses européennes s'enfonçaient dans le rouge mercredi matin, l'annonce du départ prochain du chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi ne parvenant pas à faire baisser les taux d'emprunt de l'Italie qui continuent à s'envoler.
Après avoir ouvert en hausse, la Bourse de Paris reculait de 2,19%, celle de Francfort de 2,04%, Londres de 1,37%, Madrid de 2,62% vers 10H18 GMT. Milan plongeait même de 4,05% à la même heure.


Les taux des obligations italiennes à 10 ans ont dépassé les 7% en fin de matinée alors qu'ils s'étaient légèrement détendus dans la nuit de mardi à mercredi après l'annonce officielle de la démission à venir de Silvio Berlusconi.
Des taux proches de 7% sont jugés insoutenables à long terme compte tenu de la dette colossale du pays (1.900 milliards d'euros, 120% du PIB),

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par rico » 09 nov. 2011, 20:04

Mais non ce qui inquiète c'est le départ de Berlusconi. On parle jamais des taux dans les JT. Quoi on nous dit pas tout??? :shock:

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7909
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par phyvette » 09 nov. 2011, 21:49

On commence a lire n'importe quoi sur l'Italie, c'est bien partie pour le grand nawak.
A ce sujet, on parle d’un besoin de refinancement de l’Italie de 40 milliards d’euros d’ici la fin de l’année ? Les premières émissions devraient d’ailleurs se dérouler dès la semaine prochaine ?
40 milliards à 7% par rapport à une dette globale de 1920 milliards d’euros, c’est insignifiant. Sachant que le reste de la dette, soit 1880 milliards d’euros, a un taux implicite de 4%. En cela la charge d’intérêt totale n’est pas grandement affectée.
En revanche il est certain que la situation ne doit pas plusieurs mois. En 2012, le pays doit roller l’équivalent de 240 milliards d’euros de dette, pour l’essentiel d’ici mars ou avril de l’année prochaine.
LIEN easybourse

L’Italie va devoir refinancer 400 milliards d’euros de sa dette d’ici à la fin de l’année, alors que le FESF dispose encore de 250 milliards d’euros en raclant les fonds de tiroir.
LIEN P.Jorion

En plus avec l'effet de levier le FESF dispose de plus de 1000 milliards d’euros de financement.

Manifestement l'un des deux se vautre lamentablement.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7909
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par phyvette » 09 nov. 2011, 23:06

D'aucun prétendrait que l’Europe de l'Euroland manque de fédéralisme, de péréquation et de convergence pour pouvoir gérer une monnaie commune.

De fait les USA et le Dollar eux bénéficie des trois. Aux Etats-unis aussi il y a des Grèces des Italies des Frances et des Allemagnes...
C'est sans nul doute le premier problème de l'Euro.

Image
Source de l'image.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par rico » 10 nov. 2011, 08:40

on parle d’un besoin de refinancement de l’Italie de 40 milliards d’euros d’ici la fin de l’année ? Les premières émissions devraient d’ailleurs se dérouler dès la semaine prochaine ?
Qu'est-ce que j'disais!!! :lol: ](*,) Twilight zone

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7909
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par phyvette » 10 nov. 2011, 09:01

Toutes les Bourses asiatiques sans exception plongent cette nuit face aux craintes sur la dette de l'Italie...
Tokyo a perdu 2,91% à la clôture
Hong Kong dégringole de 4,9%
Shanghai perd 1,8%
Taiwan lâche 3,3%
Séoul chute de 4%
Sydney abandonne 2,3%
Bombay recule de 2,3%
Singapour chute de 3%.

Aujourd'hui Rome doit émettre pour 5 Milliards d'Euros d'obligations d'Etat de dette primaire, le taux de couverture sera interressant a surveiller.

Avatar de l’utilisateur
SuperCarotte
Condensat
Condensat
Messages : 590
Inscription : 21 oct. 2006, 18:03
Localisation : Aquae Sextiae

Re: [crise] L'Italie dernier fusible avant la France.

Message par SuperCarotte » 10 nov. 2011, 09:52

phyvette a écrit :En plus avec l'effet de levier le FESF dispose de plus de 1000 milliards d’euros de financement.
L'Italie représente un peu moins de 18% des engagements de garantie du FESF, si elle passe du coté obscur, il va plus rester grand monde pour garantir
La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent. [Albert Einstein]

Répondre