[Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

moinsdewatt
Goudron
Goudron
Messages : 174
Inscription : 13 janv. 2010, 18:53

[Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par moinsdewatt » 14 janv. 2010, 18:52

La Société générale tente d'apurer le passé

LE MONDE | 14.01.10

Le poids du passé continue de peser sur les espoirs d'avenir de la Société générale. La banque française a annoncé, mercredi 13 janvier, qu'elle doit déprécier ses actifs de quelque 1,4 milliard d'euros sur le dernier trimestre de l'année 2009. Du coup, son bénéfice sur la période ne sera que "légèrement bénéficiaire", a averti la banque, alors que les analystes tablaient jusque-là sur un profit de près de 1 milliard d'euros.

Les marchés ont choisi, mercredi, de se concentrer sur le verre à moitié vide, faisant chuter l'action de la Société générale de près de 3 % dans un marché en légère hausse. Mais l'avertissement sur résultat peut aussi signifier que la banque française commence à entrevoir la fin d'un long tunnel assombri par les actifs toxiques hérités de la crise des "subprime" américains.

Le gros des pertes annoncées - 1,2 milliard d'euros - est en effet lié aux portefeuilles titrisés adossés à des prêts immobiliers résidentiels américains. La banque a décidé d'évaluer de manière plus sévère ces actifs (les "CDOs de RMBS", selon le jargon financier) en raison de ce qu'elle appelle avec euphémisme les "signaux contrastés" provenant du marché immobilier américain au dernier trimestre 2009. Au total, la banque a effacé la moitié de la valeur de cette catégorie d'actifs, qui représentait un montant d'environ 6 milliards d'euros.

L'exposition plus large de la Société générale aux actifs les plus toxiques a expliqué en large partie la sous-performance de son action en 2009, avec une augmentation de 40 % de son cours de Bourse contre 90 % pour celui de BNP Paribas, le grand concurrent. La division de banque de financement et d'investissement, foyer des pertes récentes, est soumise à une cure de rigueur par ses nouveaux dirigeants. Mais dans la période actuelle de transition, la maison mère va lui allouer moins de capital, et il va falloir vivre avec des revenus stables et une rentabilité en baisse.

L'année 2009 a en outre été marquée par une conjoncture exceptionnelle pour les opérateurs des marchés obligataires, mais la parenthèse est sur le point de se refermer, et les profits inattendus ne pourront plus cacher les zones à problèmes.

La Société générale veut rester prudemment optimiste pour 2010, compte tenu de la bonne performance opérationnelle de la plupart de ses divisions. Mais elle indique aussi que ses provisions au dernier trimestre seront du même ordre de grandeur que celles du trimestre précédent, qui étaient relativement élevées. Une reprise économique mollassonne risquerait ainsi de raviver les craintes sur la qualité du portefeuille de crédits de la banque, et son exposition aux marchés à risque de Russie et d'Europe de l'Est.

A peine sortie d'un passé troublé, la Générale pourrait alors faire face à un avenir à problèmes.


http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... id=1258130

moinsdewatt
Goudron
Goudron
Messages : 174
Inscription : 13 janv. 2010, 18:53

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par moinsdewatt » 19 janv. 2010, 20:25

CITIGROUP a perdu 7,6 milliards de dollars au quatrième trimestre :

(AOF)

Citigroup a enregistré une perte de 7,6 milliards de dollars, au quatrième trimestre de son exercice 2009, conformément aux prévisions des analystes. En 2008, la banque américaine avait connu des pertes de 17,24 milliards de dollars. Citigroup précise avoir passé 8,2 milliards de dollars de provisions pour pertes de crédit sur les trois derniers mois de l'année.

Hors impact du remboursement du programme TARP (Troubled Asset Relief Program), les pertes de l'établissement seraient ressorties à 1,4 milliard d'euros, sur le quatrième trimestre, précise la direction.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9038
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par kercoz » 20 janv. 2010, 10:46

http://www.agoravox.fr/actualites/econo ... ne-s-68180
Un système économique zombie sous perfusion

Nous étions quelques-uns à prédire un gigantesque krach économique pour l’année 2009 qui ne s’est pas produit car nous ne pouvions pas savoir que les « solutions » pour tenter de l’empêcher seraient à ce point surréalistes.

On a donc injecté des milliers de milliards dans l’économie ce qui aura pour conséquence de ruiner encore plus les états et surtout conduira inévitablement à l’inflation et à la destruction du dollar et de la Livre Sterling entre autre.

L’inflation est encore faible car elle est contenue par la déflation liée à la faiblesse du marché, mais cela devrait changer en 2010.

Malgré cette injection massive de liquidités, nous avons eu en 2009, la plus grosse faillite de toute l’histoire avec celle de Général Motors et un chômage qui explose partout dans le monde !

De plus, pour pouvoir injecter des sommes colossales dans l’économie, les USA ont commis l’irréparable : monétiser leur dette.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par AJH » 20 janv. 2010, 11:55

kercoz a écrit :De plus, pour pouvoir injecter des sommes colossales dans l’économie, les USA ont commis l’irréparable : monétiser leur dette.
D'accord globalement avec l'analyse de Bonafi sauf en ce qui concerne
De plus, pour pouvoir injecter des sommes colossales dans l’économie, les USA ont commis l’irréparable : monétiser leur dette.

En effet, la Fed (la banque centrale US), le 18 mars 2009, le jour où le dollar est mort, a décidé de racheter des bons du trésor (monétisation de sa dette), et, le 29 avril 2009, a confirmé qu’elle se portait acquéreuse de 1700 milliards de dollars soit 12,5% du PIB de titres émis par le privé et d’obligations :
http://www.federalreserve.gov/newsevent ... 90429a.htm

En 2009, la Fed a ainsi racheté 80% des bons du trésor US (80 % de la dette).

Plus grave encore, pour limiter la casse, les USA ont mis en place de nouvelles normes comptables permettant de faire disparaître du bilan des banques les produits financiers qui posent problème (les CDS par exemple).
L'énorme avantage c'est que les USA n'auront 'in fine' plus d'intérêts à payer sur toute la dette qui a été monétisée par la FED.
Pour ma part je trouve qu'ils ont très bien fait et que nous devrions faire pareil ... mais là chacun connait ma position http://monnaie.wikispaces.com/Arnaque :)
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9038
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par kercoz » 20 janv. 2010, 12:16

AJH a écrit :kercoz a écrit:
De plus, pour pouvoir injecter des sommes colossales dans l’économie, les USA ont commis l’irréparable : monétiser leur dette.
C'est pas moi , c'est lui qui dit ça.
Perso , plus ça avance , moins j'y comprend!
Mon blocage ds ce domaine doit venir de mon refus d'accepter une logique vertueuse ds un système centralisme : la stabilité est inaccessible .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

pragma tic
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 300
Inscription : 17 janv. 2008, 10:08

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par pragma tic » 20 janv. 2010, 12:33

Bonjour,

Si quelqu'un de plus calé que moi veut bien m'expliquer la différence entre le très vertueux "monétiser sa dette" et le redoutable " faire chauffer la planche à billets", je lui en serais reconnaissant ...
Il est plus tard que vous ne pensez.
Votre plan B est mon plan A.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par energy_isere » 20 janv. 2010, 20:22

aprés Citigroup hier au tour de Bank of America :
BANK OF AMERICA : perte plus importante qu'attendu

AOF le 20/01/2010

Bank of America a essuyé une perte plus lourde qu'anticipé au quatrième trimestre. Elle a enregistré une perte de 5,2 milliards de dollars, soit 60 cents par action, à comparer avec un déficit de 2,4 milliards de dollars, ou 48 cents par action, un an auparavant. Le consensus Thomson Reuters pour le bénéfice par action s'élevait à 52 cents par action. Les comptes de cette année comprennent une charge exceptionnelle de 4 milliards de dollars liée au remboursement du TARP (Troubled Asset Relief Program), le plan d'aide des pouvoirs publics américains à destination des banques.

Le produit net bancaire a augmenté de 59% à 25,4 milliards de dollars en raison notamment de l'intégration de Merrill Lynch.

Bank of America a enregistré 10,1 milliards de dollars de provisions pour pertes sur crédit, soit 1,6 milliard de moins qu'au troisième trimestre, mais 1,6 milliard de plus qu'au quatrième trimestre 2008.


Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1948
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par hyperion » 28 janv. 2010, 15:09

AJH a écrit :L'énorme avantage c'est que les USA n'auront 'in fine' plus d'intérêts à payer sur toute la dette qui a été monétisée par la FED.
penses-tu que la reprise du dollar vis à vis de l'euro actuelle n'est pas seulement du aux difficultés de la grèce mais aussi à cette monetisation?
un objet physique extérieur à mon corps, attention à l'induction, d'extériorité à mon esprit;
l'intériorité retrouvée, attention à la 2 em induction fausse et de jeter le bébé avec l'eau du bain en le qualifiant de subjectif, d'irréel

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par AJH » 29 janv. 2010, 10:18

hyperion a écrit :
AJH a écrit :L'énorme avantage c'est que les USA n'auront 'in fine' plus d'intérêts à payer sur toute la dette qui a été monétisée par la FED.
penses-tu que la reprise du dollar vis à vis de l'euro actuelle n'est pas seulement du aux difficultés de la grèce mais aussi à cette monetisation?
Franchement, je ne sais pas... il y a tellement de paramètres qui interviennet... et je ne suis pas "spéculateur" ni trader.
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par energy_isere » 12 févr. 2010, 21:44

Je ne les plains pas ! :twisted:
UBS incapable d'endiguer les fuites de capitaux

09/02/2010 Le Figaro

En 2009, 70 milliards d'euros ont quitté les comptes de la banque de Zurich.

La grande banque suisse est certes revenue dans le vert au dernier trimestre, mais elle reste confrontée à un défi de taille: retrouver la confiance de ses clients. De trimestre, en trimestre sa division de gestion de fortunes ne parvient pas à endiguer les départs.

Le mouvement s'est encore accéléré sur les trois derniers mois de l'année avec une fuite de 30,8 milliards d'euros de capitaux. En 2009, 70 milliards d'euros ont quitté les comptes de la banque de Zurich. L'hémorragie concerne aussi bien les divisions suisses qu'américaines. La banque a évidemment pâti de son bras de fer avec Washington. L'action en justice mené par les départements fiscaux américains contre la banque ont débouché sur un accord avec Berne en août qui ébranle le secret bancaire suisse.

UBS a évoqué l'amnistie fiscale italienne ainsi que des départs de gérants aux Etats-Unis, pour expliquer cette évolution. «Nous pensons que le retour à la rentabilité augmentera la confiance des clients en UBS et qu'il nous permettra de rétablir notre réputation», s'est défendu Oswald Grübel, le directeur général de la banque.
http://www.lefigaro.fr/societes/2010/02 ... itaux-.php

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par FOWLER » 12 févr. 2010, 22:15

""sa division de gestion de fortunes ne parvient pas à endiguer les départs""


Ne t'inquiètes pas, ils vont créer une division "gestion d'infortune", et récuperer plein de nouveaux clients.
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9038
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par kercoz » 13 févr. 2010, 08:45

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/septdix/
Joseph Stiglitz

Prix nobel d'économie.

Auteur de Le triomphe de la cupidité, Ed Les liens qui libèrent
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9795
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par Remundo » 17 févr. 2010, 12:52

Bonjour Kercoz,

Merci pour le lien...

J'ai mis cela dans les annonces Sycomoréennes (12 févier 2010)... Interview + questions des auditeurs.

@+

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par energy_isere » 25 févr. 2010, 20:00

Le bras droit de Madoff arrêté à New-York

L'Expansion.com - 25/02/2010

Daniel Bonventre est accusé d'avoir joué un rôle clé pour aider Bernard Madoff à mener l'escroquerie portant sur plusieurs milliards de dollars. Il a été arrêté jeudi à l'aube et inculpé de complot, de fraude et de délits fiscaux.

L'ancien bras droit du financier escroc américain Bernard Madoff, Daniel Bonventre, a été arrêté jeudi à New York, a-t-on appris de source judiciaire.

M. Bonventre, 63 ans, a été arrêté à l'aube et inculpé de complot, de fraude et de délits fiscaux, a indiqué le bureau du procureur.

Le gendarme de la Bourse américaine, la SEC, a aussi annoncé que M. Bonventre allait être inculpé pour avoir falsifié des comptes et volé des fonds à des investisseurs.

M. Bonventre est accusé d'avoir joué un rôle clé pour aider Bernard Madoff, qui a commencé l'an dernier à purger une peine de 150 ans de prison, à mener cette escroquerie portant sur plusieurs milliards de dollars pendant des décennies.

Le bras droit de M. Madoff risque jusqu'à 77 ans de prison. Il doit comparaître devant un juge dans la jourée.

"En tant que directeur des opérations de Bernard Madoff, Daniel Bonventre aurait écrit les livres (de compte) frauduleux qui pendant des années ont masqué l'état désastreux d'un groupe d'investissement bâti sur une fraude", a dit le procureur new-yorkais, Preet Bharara.
http://www.lexpansion.com/economie/actu ... 27657.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] Banques et établissements financiers en difficulté

Message par energy_isere » 26 févr. 2010, 15:36

La bonne performance du PIB des USA pour le 4iéme trimestre 2009 n' empéche pas AIG d' etre encore trés mal en point :
AIG : perte trimestrielle de 8,9 milliards de dollars.

(CercleFinance.com) - American International Group (AIG) a fait état vendredi d'une réduction de ses pertes au 4ème trimestre, même si celles-ci restent conséquentes du fait des importantes charges financières auxquelles le groupe doit faire face.

L'assureur, désormais détenu à hauteur de 79,9% par l'Etat américain, publie une perte nette part du groupe de 8,9 milliards de dollars pour le trimestre écoulé, contre 61,7 milliards de dollars sur la même période de l'exercice précédent.

Dans son communiqué, le groupe new-yorkais explique que ses comptes ont été alourdis par 6,2 milliards de dollars de frais financiers liés au remboursement des prêts consentis par la Réserve Fédérale de New York (FRBNY).

.....
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 91454955fd

Répondre