[Crise] Du côté des bourses

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9796
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par Remundo » 14 mars 2020, 22:46

mobar a écrit :
14 mars 2020, 21:55
Le foncier que l'on paye, il va dans les caisses de la collectivité, pas dans la poche des banksters!
moué, sauf peut-être si Macron fait l'intermédiaire... :roll:

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2166
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par tita » 16 mars 2020, 09:19

Fermer les bourses?

C'est une idée qui commence de plus en plus à apparaître comme nécessaire. Le CAC40 a ouvert en baisse de 5% aujourd'hui, ce qui donne une idée de ce qui attend Wall Street à l'ouverture cet après-midi à 14h30, malgré les mesures prisent par la FED.

C'est que tout le monde navigue avec un bandeau sur les yeux vu que personnes n'est capable d'estimer quoi que ce soit vis-à-vis de l'impact des mesures. De plus, les mesures qui se mettent en place risquent de créer des réactions trop brutales. Bref, maintenir la volatilité des marchés qui ne peut que créer des impacts négatifs. Peut-être une fermeture sur 1-2 semaines, le temps que la nouvelle situation se stabilise et qu'on commence à voir autre chose que de l'incertitude.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9796
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par Remundo » 16 mars 2020, 12:07

plutôt d'accord :idea:

Noelia
Kérogène
Kérogène
Messages : 59
Inscription : 27 juin 2019, 19:47

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par Noelia » 16 mars 2020, 12:09

La bourse en quarantaine :-"

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2166
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par tita » 16 mars 2020, 14:03

Pour rappel, si le S&P500 chute de 7%, fermeture des bourses pendant 15 minutes... Ce qui va se produire à l'ouverture aujourd'hui.
Chute de 13%, seconde fermeture de 15 minutes.
Chute de 20%, fermeture pour la journée.

Les deux dernière mesures n'ont jamais été appliquées je crois. Elles avaient été créées suite au krach de 1987... On verra ce qui se passe aujourd'hui.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9796
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par Remundo » 16 mars 2020, 14:29

Noelia a écrit :
16 mars 2020, 12:09
La bourse en quarantaine :-"
ce serait le cac quanrantaine :lol:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64287
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par energy_isere » 16 mars 2020, 22:52

Wall Street replonge, la Fed ne rassure pas

REUTERS | LE 16/03 2020

Le Dow Jones perd 12,93%, le S&P 500 11,98% et le Nasdaq 12,32%. Les marchés redoutent une récession encore plus forte. La nouvelle baisse des taux de la Fed nourrit l'inquiétude.
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 00116.html

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12506
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par mobar » 17 mars 2020, 13:10

La bourse de Tokyo se maintient, ultime sursaut ou baroud d'honneur avant une nouvelle chute dans les abysses?

https://www.boursorama.com/bourse/actua ... fb7a50fd86
Les Bourses de Tokyo et de Hong Kong ont tenu bon mardi, malgré une nouvelle déroute des grandes Bourses mondiales la veille face à la pandémie de coronavirus, tandis que les Bourses de Chine continentale ont terminé en légère baisse.

La Bourse de Tokyo a mis fin à une série de quatre baisses d'affilée au terme d'une séance longtemps incertaine face aux développements foudroyants de la pandémie, qui poussent les Etats du monde entier à se barricader les uns après les autres.

L'indice vedette Nikkei a terminé en infime hausse (+0,06% à 17.011,53 points), tandis que l'indice Topix, qui comprend tous les titres du premier tableau, a rebondi plus franchement (+2,6% à 1.268,46 points).
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 5472
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par sceptique » 18 mars 2020, 16:37

le 12 02 2020 une éternité en arrière. Le ciel était d'un bleu limpide et Vil Coyote poursuivait Bip Bip en étant dans le vide en haut de la falaise :

https://www.boursorama.com/bourse/actua ... a52f0f793d
Dow Jones efface le précédent zénith des 29.350 des 17 janvier 6 février.
Après une oscillation de -1.100Pts (-3,5%) et le test d'un support vers 28.250, le Dow Jones devrait franchir haut la main le seuil des 30.000 d'ici le vendredi 21 février ('3 sorcières') et même d'ici ce vendredi 14... avec un objectif de 30.450Pts.
J'adore ces objectifs. Surtout que le 21 février a été le début du grand plongeon.
Au fait, à quand le Dow Jones à 15000 puis 10000 ?
Trump doit être fou de joie ...
En effet avec un nombre énorme de victimes les élections seront reportées (enfin peut être) et du coup il va être encore président qq mois de plus!
Cette question des élections américaines devrait être sérieusement étudiée.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12506
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par mobar » 18 mars 2020, 16:43

https://www.boursedirect.fr/fr/actualit ... 0f73f5e313
Dans le sillage des places européennes, Wall Street recule à nouveau fortement en début de séance, effaçant une bonne partie du rebond de mardi. L'indice Dow Jones perd actuellement 5,07% à 20.160 points, tandis que l'indice large S&P 500 recule de 4,44% à 2.417 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, cède 3,53% à 7.076 pts. Les multiples plans de relance annoncés de part et d'autre de l'Atlantique peinent pour le moment à convaincre la communauté financière qui redoute plus que jamais une récession historique alors que les mesures de confinements prises aux quatre coins de la planète sont en train de mettre l'activité économique à l'arrêt.

La Fed a pourtant franchi mardi un nouveau pas dans le soutien aux marchés en annonçant qu'elle allait racheter de la dette à court terme d'entreprise, la BCE a réaffirmé de son côté qu'elle restait prête à prendre des mesures de soutien supplémentaires si nécessaire et plusieurs gouvernements, en Espagne et au Royaume-Uni par exemple, ont présenté ces dernières heures d'important plans de soutien à l'économie.

Washington envisagerait de son côté de faire voter au Congrès un plan de soutien massif de 1.250 milliards de dollars, notamment destiné aux secteurs les plus touchés par l'épidémie, comme les compagnies aériennes, qui pourraient bénéficier d'environ 50 Mds$. Parmi les autres options considérées, figure le versement direct de 1.000$ à presque tous les Américains d'âge adulte.
"Il n'y a pas d'argent magique" disait Micron! :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2166
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par tita » 20 mars 2020, 09:28

Stabilisation. C'est ce qui semble un peu se dégager ces jours. Après les volées subies ces dernières semaines, la bourse respire un peu en cette fin de semaine.

Reste à voir jusqu'à quand.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12506
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par mobar » 20 mars 2020, 09:35

L'ultime stabilisation, ce sera quand la valeur des titres et actions seront à zéro!
On a pu avoir des taux négatifs, les taux de désintérêt, des actions à valeur négatives j'y crois pas trop :-P

Les mouvements de valeurs sont en train de se reporter des titres de sociétés inutiles vers des titres de sociétés produisant des biens utiles ou essentiels

La question serait plutôt de savoir quand cela va s’arrêter, si ça s'arrête !
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9042
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par kercoz » 20 mars 2020, 09:51

Et la retraite par capitalisation ...on n'en parle plus ?
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12506
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par mobar » 20 mars 2020, 10:00

kercoz a écrit :
20 mars 2020, 09:51
Et la retraite par capitalisation ...on n'en parle plus ?
Tiens c'est vrai!
Bizarre :-k #-o :-k :-"

Sous le tapis, il l'ont mis!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12506
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Crise] Du côté des bourses

Message par mobar » 20 mars 2020, 22:20

https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 65a9366b75
Wall Street est repartie dans sa spirale baissière vendredi, à la fin de sa pire semaine depuis la crise financière de 2008, les milliards mis sur la table par les autorités pour faire face à la propagation du coronavirus ne parvenant pas à effacer la crainte d'une récession.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a perdu 4,55% vendredi et 17,3% sur la semaine pour terminer à 19.173,98 points.

Il avait encaissé lundi sa pire séance depuis octobre 1987, et termine vendredi sous le niveau auquel il évoluait le jour de l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, le 20 janvier 2017.

Une mauvaise nouvelle pour le locataire de la Maison Blanche, qui faisait jusqu'à récemment de la bonne santé de l'économie américaine et des marchés financiers un de ses principaux arguments de campagne.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a reculé vendredi de 3,79%, à 6.879,52 points, de 12,6% sur la semaine. L'indice élargi S&P 500 a baissé de 4,34% à 2.304,92 points, de 15% sur la semaine.

Après un début de séance hésitant, les indices ont d'abord perdu du terrain quand le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, a décrété l'arrêt de toutes les activités non essentielles, moins de 24 heures après des décisions similaires en Californie. De quoi freiner grandement l'activité de deux zones primordiales dans l'économie du pays.

Les indices ont ensuite creusé leurs pertes pendant une conférence de presse donnée à la Maison Blanche au cours de laquelle Donald Trump a exclu un confinement total du pays.

Ils ont enfin piqué du nez en toute fin de séance alors que les prix du pétrole dégringolaient de nouveau, le baril de WTI perdant finalement 11% à New York.

Les investisseurs tentent d'évaluer les conséquences économiques de la pandémie de coronavirus, qui a déjà fait plus de 10.000 morts dans le monde et infecté près de 250.000 personnes.

"Les temps sont difficiles sur les marchés financiers. Tout ce que nous savons, ou plutôt ce que nous pensons savoir, sur les perspectives économiques du pays et du monde, et par ricochet sur les perspectives en ce qui concerne les bénéfices des entreprises, les dettes des pays, les risques liés à ces dettes, et tous les produits financiers, évoluent au jour le jour", remarque Christopher Low de FTN Financial.

"Le Covid-19 est passé en deux semaines d'une menace lointaine à une réalité toute proche pour la plupart des Américains", ajoute-t-il alors que les écoles se ferment, les vols sont interdits, les magasins non-essentiels sont appelés à fermer.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre