Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possible ?

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Corrélation croissance PIB / consommation d'énergie primaire.

Vous pouvez sélectionner 1 option

 
 
Consulter les résultats

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12562
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par mobar » 01 mai 2014, 17:55

Raminagrobis a écrit :Ce n'est que la population des mammifère terrestres, celà dit. Si on ajoutait les insectes, on paraitrait peu de choses.
Les insectes sont pas concernés, ils ne sont pas au service de l'homme et participerait plutôt à la sauvegarde de l'écosystème

D'autant que les insectes c'est comme les éléphants ils pâtissent plutôt de la surpopulation humaine et de son obsession à les exterminer
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12562
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par mobar » 01 mai 2014, 18:03

mobar a écrit :
yvesT a écrit : Impressionnant ..
En divisant par 5 la population du centre de l'image, tu règles d'un coup de baguette magique, les problèmes :
- de disponibilité énergétique
- de perte de la biodiversité
- de manque d'espace vital
- de concentration des populations dans les centres urbains
- d'inégalités sociales
- de réchauffement climatique
- de gaspillage des ressources
- de pollution chronique
- de surconsommation de médicaments
- de dette publique et privée
- ...

et j'en oublie surement

Quand au choix de la méthode pour identifier ceux qui doivent disparaître, le tirage au sort me parait le plus équitable :mrgreen:
a la réflexion c'est pas par 5 qu'il faudrait diviser mais par 10
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Pi-r2
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 384
Inscription : 03 janv. 2008, 07:12

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par Pi-r2 » 01 mai 2014, 18:38

mais mobar, comme tu le dis toi même, dans ce monde réel, le critère d'élimination risque plus d'être la couleur de peau qu'un tirage aléatoire...
les bonnes idées triomphent toujours, c'est d'ailleurs à cela qu'on reconnait qu'elle étaient bonnes

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par FOWLER » 01 mai 2014, 20:09

Ben justement, si tu supprimes les pauvres, les données économiques vont pas bouger beaucoup....

C'est en supprimant les 40 % plus riches (des gars comme nous donc, entre autres) , que les résultats seraient vite spectaculaires....
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7930
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par phyvette » 01 mai 2014, 20:46

La crise de ressources et la nature se chargera de faire le tri entre les faibles qui partiront prématurément et les forts qui survivront. Lors des grandes pestes, ni la couleur de la peau n'était déterminant, ni la richesse, et nul besoin de tirage au sort.

La nature a toujours su contenir la population humaine avant 1800, et saura toujours le faire après l’ère des combustibles fossiles.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12562
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par mobar » 01 mai 2014, 21:21

phyvette a écrit :La crise de ressources et la nature se chargera de faire le tri entre les faibles qui partiront prématurément et les forts qui survivront. Lors des grandes pestes, ni la couleur de la peau n'était déterminant, ni la richesse, et nul besoin de tirage au sort.

La nature a toujours su contenir la population humaine avant 1800, et saura toujours le faire après l’ère des combustibles fossiles.
Et ça sera plus douloureux que si on avait essayé et réussi à contrôler la bombe démographique par anticipation

ce sera pas un tirage au sort aléatoire, mais pas non plus d'une logique prévisible si on ne fait rien

Pourtant tout a été déjà simulé et anticipé, on ne pourra pas dire que l'on ne savait pas
Ca doit dater d'une quinzaine d'années sur base du rapport Meadows
En conclusion : L'état d'équilibre ne peut être maintenu si la population n'est pas volontairement réduite...

http://www.societal.org/docs/cdr1.htm
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par Lansing » 01 mai 2014, 22:40

mobar a écrit : ...
Pourtant tout a été déjà simulé et anticipé, on ne pourra pas dire que l'on ne savait pas
Ca doit dater d'une quinzaine d'années sur base du rapport Meadows
...
Bien avant cela, en France, on avait un grand monsieur qui nous avait averti il y a plus de quarante ans.
Il s'agit de René Dumont, mais il a eu raison trop tôt, peu de gens l'écoutait.
Ce n'est pas faute d'avoir alerté des dangers qui nous guette, il a écrit une soixantaine de livres.

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par FOWLER » 01 mai 2014, 23:05

« Si dans nos climats l’industrie peut se passer de l’emploi direct de la chaleur solaire, il arrivera nécessairement un jour où, faute de combustible, elle sera bien forcée de revenir au travail des agents naturels. Que les dépôts de houille et de pétrole lui fournissent longtemps encore leur énorme puissance calorifique, nous n’en doutons pas. Mais ces dépôts s’épuiseront sans aucun doute : le bois qui, lui, cependant, se renouvelle n’est-il pas devenu plus rare qu’autrefois ? Pourquoi n’en serait-il pas de même un jour d’une provision de combustible où l’on puise si largement sans jamais combler les vides qui s’y forment ?[…] On ne peut s’empêcher de conclure qu’il est prudent et sage de ne pas s’endormir à cet égard sur une sécurité trompeuse ».

Augustin Mouchot 1869

Accesoirement un père du solaire à concentration....

De toute façon, comme disait je ne sais plus qui,

"La réalité, c'est quand on se cogne"
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9942
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par Remundo » 01 mai 2014, 23:47

Ah oui, je cite Monsieur MOUCHOT depuis bien longtemps...

@+

yvesT
Condensat
Condensat
Messages : 698
Inscription : 23 mars 2013, 12:16
Localisation : paris
Contact :

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par yvesT » 02 mai 2014, 00:06

Mauvais sang


J'ai de mes ancêtres gaulois l'œil bleu blanc, la cervelle étroite, et la maladresse dans la lutte. Je trouve mon habillement aussi barbare que le leur. Mais je ne beurre pas ma chevelure.
Les Gaulois étaient les écorcheurs de bêtes, les brûleurs d'herbes les plus ineptes de leur temps.
D'eux, j'ai : l'idolâtrie et l'amour du sacrilège ; — oh ! tous les vices, colère, luxure, — magnifique, la luxure ; — surtout mensonge et paresse.
J'ai horreur de tous les métiers. Maîtres et ouvriers, tous paysans, ignobles. La main à plume vaut la main à charrue. — Quel siècle à mains ! — Je n'aurai jamais ma main. Après, la domesticité mène trop loin. L'honnêteté de la mendicité me navre. Les criminels dégoûtent comme des châtrés : moi, je suis intact, et ça m'est égal.
Mais ! qui a fait ma langue perfide tellement qu'elle ait guidé et sauvegardé jusqu'ici ma paresse ? Sans me servir pour vivre même de mon corps, et plus oisif que le crapaud, j'ai vécu partout. Pas une famille d'Europe que je ne connaisse. — J'entends des familles comme la mienne, qui tiennent tout de la déclaration des Droits
de l'Homme. — J'ai connu chaque fils de famille !

__________

Si j'avais des antécédents à un point quelconque de l'histoire de France !
Mais non, rien.
Il m'est bien évident que j'ai toujours été de race inférieure. Je ne puis comprendre la révolte. Ma race ne se souleva jamais que pour piller : tels les loups à la bête qu'ils n'ont pas tuée.
Je me rappelle l'histoire de la France fille aînée de l'Église. J'aurais fait, manant, le voyage de terre sainte, j'ai dans la tête des routes dans les plaines souabes, des vues de Byzance, des remparts de Solyme ; le culte de Marie, l'attendrissement sur le crucifié s'éveillent en moi parmi les mille féeries profanes. — Je suis assis, lépreux, sur les pots cassés et les orties, au pied d'un mur rongé par le soleil. — Plus tard, reître, j'aurais bivaqué sous les nuits d'Allemagne.
Ah ! encore : je danse le sabbat dans une rouge clairière, avec des vieilles et des enfants.
Je ne me souviens pas plus loin que cette terre-ci et le christianisme. Je n'en finirais pas de me revoir dans ce passé. Mais toujours seul ; sans famille ; même, quelle langue parlais-je ? Je ne me vois jamais dans les conseils du Christ ; ni dans les conseils des Seigneurs, — représentants du Christ.
Qu'étais-je au siècle dernier : je ne me retrouve qu'aujourd'hui. Plus de vagabonds, plus de guerres vagues. La race inférieure a tout couvert — le peuple, comme on dit, la raison ; la nation et la science.
Oh ! la science ! On a tout repris. Pour le corps et pour l'âme, — le viatique, — on a la médecine et la philosophie, — les remèdes de bonnes femmes et les chansons populaires arrangées. Et les divertissements des princes et les jeux qu'ils interdisaient ! Géographie, cosmographie, mécanique, chimie !...
La science, la nouvelle noblesse ! Le progrès. Le monde marche ! Pourquoi ne tournerait-il pas ?
C'est la vision des nombres. Nous allons à l'Esprit. C'est très certain, c'est oracle, ce que je dis. Je comprends, et ne sachant m'expliquer sans paroles païennes, je voudrais me taire.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12562
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par mobar » 02 mai 2014, 08:03

Lansing a écrit : Bien avant cela, en France, on avait un grand monsieur qui nous avait averti il y a plus de quarante ans.
Il s'agit de René Dumont, mais il a eu raison trop tôt, peu de gens l'écoutait.
Ce n'est pas faute d'avoir alerté des dangers qui nous guette, il a écrit une soixantaine de livres.
L'important n'est pas le message ou le messie, c'est les réactions et l'action qui découlent du message

Et là, que ce soit Dumont (en philosophant) ou Meadows (en modélisant) on ne peut pas dire qu'ils aient réussi, malgré une analyse juste

L'important n'est pas d'avoir raison mais de se faire entendre, de se faire comprendre et d’entraîner à l'action
On connait tous cette difficulté à faire passer les messages et à modifier les comportements
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9180
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par kercoz » 02 mai 2014, 08:26

Dumont n' a jamais trop philosophé , il a beaucoup bossé en et sur l' Afrique ......La seule et unique façon de modifier LES comportements est de modifier le sien .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par Lansing » 02 mai 2014, 11:08

mobar a écrit : ...
Et là, que ce soit Dumont (en philosophant) ou Meadows (en modélisant) on ne peut pas dire qu'ils aient réussi, malgré une analyse juste
...
Je vous l'ai déjà dit, lorsqu'on ne sait pas on se tait, ça évite de passer pour un idiot.
Dumont n'a jamais philosophé, c'était un acteur de terrain, comme l'a dit kercoz beaucoup en Afrique mais aussi au Viet-man et bien sûr en France.
Il est considéré comme le père fondateur de l'écologie en France. Cofondateur d'ATTAC et de plusieurs groupe d'action.
Outre ses nombreux ouvrages il a été candidat à la présidence de la république en 1974.
Vous auriez pu au moins faire l'effort de savoir qui il était.
A force de vouloir intervenir sur tous les sujets sans discernement vous ne faites qu'étaler votre inculture.

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par FOWLER » 02 mai 2014, 11:27

Oui, oui, Lansing, mais avoir "raison" ne justifie pas de traiter les gens comme des sous-merde.

Doucement, avec les mots....
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2025
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: Une croissance décorrélée de la conso d'énergie, possibl

Message par hyperion » 02 mai 2014, 12:17

et puis Dumont était peut etre un gd monsieur , mais sa campagne était dirigé par brice Lalonde, et l' orientation de tout le mvt anti-consummériste de l'époque principalement sur le plan politique dans la lutte contre le nucléaire . le fait que les financement était d'origine us et lié au pétrole a largement été démontré. d'où le score faible ecolo en France; ce pays étant encore assez lucide politiquement à ce moment.
dans 1984, la novlangue; mais surtout la double pensée: la guerre c'est la paix, la liberté c'est l'esclavage, l'ignorance c'est la force, l'hcq c'est hautement toxique

Répondre