Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6167
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par tita » 29 août 2023, 08:39

Un truc aussi, par rapport à sa valeur la plus haute en bourse en 2017, 50 milliards, le titre a perdu 99% de sa valeur.

J'imagine qu'une liquidation de l'entreprise serait catastrophique, d'où la tentative de restructurer la dette.

alain2908
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2326
Inscription : 13 nov. 2005, 09:58

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par alain2908 » 29 août 2023, 09:01

la logique voudrait que tous ses créanciers aient provisionnés leur perte potentielle encore faut il qu'ils le puissent sans trop dégrader leurs résultats.

Jeudi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3241
Inscription : 15 juin 2020, 18:53

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par Jeudi » 29 août 2023, 14:20

Vraiment? Quand un trop big to fail s’écrase, l’état prend les créances non? Ou du moins depuis que les économistes sont persuadés que ne pas le faire est une recette pour rééditer la crise de 29.
Quand rien dans l’univers ne te contredit, ça veut dire que tu n’écoutes pas.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 88861
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par energy_isere » 02 sept. 2023, 15:01

Surendetté, le promoteur chinois Country Garden obtient un sursis de ses créanciers

AFP•02/09/2023

Un répit avant une autre échéance cruciale: le promoteur chinois Country Garden à l'endettement astronomique a obtenu in extremis de ses créanciers le rééchelonnement d'un remboursement, qui repousse un potentiel défaut de paiement.

Le promoteur, qui a longtemps été réputé solide financièrement, a été incapable début août de rembourser 22,5 millions de dollars d'intérêts sur des emprunts, au moment où le secteur immobilier connaît une crise sans précédent en Chine.

Après des pertes record enregistrées au premier semestre, il devait s'acquitter ce samedi du remboursement d'un emprunt obligataire d'un montant total de 3,9 milliards de yuans (environ 500 millions d'euros).

Selon Bloomberg, les créanciers ont donné leur accord vendredi soir pour reporter la date butoir à 2026, lors d'un vote prolongé à deux reprises depuis vendredi dernier.

Country Garden n'avait pas communiqué dans l'immédiat.

Le groupe, qui était l'an dernier encore le plus gros promoteur de Chine, n'est pas pour autant tiré d'affaires.

Une autre échéance se profile la semaine prochaine pour les deux paiements d'intérêts qu'il n'a pas honorés en août.

S'il ne le fait pas, Country Garden risque formellement un défaut de paiement car son délai de grâce de 30 jours prendra fin mardi.

- Trésorerie insuffisante -

Un impayé enverrait une onde de choc sur les marchés et plongerait un secteur immobilier déjà échaudé par la crise sanitaire et le ralentissement économique en Chine un peu plus dans le marasme.

Country Garden "ne dispose pas de sources de trésorerie suffisantes" pour faire face aux prochaines échéances, a estimé jeudi l'agence de notation Moody's, qui a abaissé de trois crans la note de solidité du groupe.
...................................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... e0af46d49c

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 88861
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par energy_isere » 25 sept. 2023, 23:47

DANS L'IMPOSSIBILITÉ D'EMPRUNTER SUR LE MARCHÉ, LE GÉANT CHINOIS DE L'IMMO EVERGRANDE S'EFFONDRE EN BOURSE

BFM Bourse 25 sept 2023

L'action Evergrande a plongé ce lundi alors que le groupe ne peut plus émettre d'obligations en raison d'une enquête sur une de ses filiales.

Le groupe immobilier China Evergrande a plongé lundi à la Bourse de Hong Kong après avoir déclaré ne pas être en mesure d'émettre de nouveaux emprunts en raison d'une enquête en cours sur l'une de ses filiales, un nouveau coup dur au projet de restructuration de sa dette.

"En raison de l'enquête en cours sur Hengda Real Estate Group, principale filiale de la société, le groupe n'est pas en mesure de remplir les conditions requises pour l'émission de nouvelles obligations dans les circonstances actuelles", écrit Evergrande dans un communiqué publié dimanche soir.

En août, Hengda Real Estate a déclaré faire l'objet d'une enquête des autorités chinoises pour infraction présumée à ses obligations en matière de communication financière. Cette annonce constitue un nouveau revers pour Evergrande, une semaine seulement après l'arrestation de certains salariés de sa division de gestion de patrimoine.

Un accord à finaliser

L'action Evergrande, dont le passif s'élève à plus de 300 milliards de dollars, a perdu lundi jusqu'à 23,6% à 0,42 dollar de Hong Kong, au plus bas depuis le 6 septembre, contre un repli de 0,6% pour l'indice Hang Seng.

Evergrande a annoncé début septembre le report à octobre de sa décision sur la restructuration de sa dette offshore, afin de permettre à ses créanciers de disposer de davantage de temps pour examiner sa proposition.

L'accord de plus de 75% des détenteurs de chaque catégorie de la dette d'Evergrande est nécessaire pour la mise en oeuvre du plan de restructuration, qui offre aux créanciers un ensemble d'options pour échanger la dette contre notamment de nouvelles obligations.

(Avec Reuters)
https://www.tradingsat.com/actualites/i ... 86163.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 88861
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par energy_isere » 26 sept. 2023, 21:47

Des créanciers d'Evergrande appuieront la demande de liquidation du groupe sans plan de restructuration

Un groupe important de créanciers offshore de China Evergrande Group prévoit de se joindre à une requête de liquidation judiciaire déposée contre le promoteur s'il ne soumet pas un nouveau plan de restructuration de sa dette d'ici le mois prochain, ont déclaré deux sources proches du dossier.

REUTERS 26 septembre 2023
....................
https://www.usinenouvelle.com/article/d ... n.N2175282

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 88861
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par energy_isere » 27 sept. 2023, 20:11

Chine: Le président d'Evergrande placé sous surveillance policière, rapporte Bloomberg News
Le président de China Evergrande Group a été placé sous surveillance policière, rapporte mercredi Bloomberg News, citant des personnes au fait du dossier.
REUTERS 27 septembre 2023
https://www.usinenouvelle.com/article/c ... s.N2175387

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 88861
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par energy_isere » 11 oct. 2023, 00:36

Chine: le promoteur Country Garden se rapproche du défaut de paiement

AFP•10/10/2023

Surendetté, Country Garden, l'un des plus gros groupes immobiliers de Chine, a annoncé mardi qu'il pourrait ne pas être en mesure de rembourser tous ses emprunts, accentuant le risque d'un défaut de paiement.

Le promoteur, qui a longtemps été réputé solide financièrement, est rattrapé ces derniers mois par la crise de l'immobilier en Chine, qui menace désormais la survie de nombre d'acteurs du secteur.

Son défaut de paiement serait catastrophique pour ce secteur-clé de l'économie chinoise, qui a longtemps représenté au sens large un quart de son produit intérieur brut.

Country Garden, qui risquait déjà formellement un défaut de paiement en septembre, avait finalement remboursé in extremis 22,5 millions de dollars d'intérêts sur des emprunts durant un délai de grâce de 30 jours.

Le groupe avait ensuite négocié avec des créanciers le rééchelonnement de plusieurs remboursements. Mais de nouvelles échéances se profilent ces prochaines semaines.

Country Garden devait ainsi s'acquitter lundi d'un autre remboursement.

L'entreprise "n'a pas effectué" le paiement portant sur 470 millions de dollars hongkongais (56,7 millions d'euros), a-t-elle indiqué mardi.
......................................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 472139ceeb

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 88861
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par energy_isere » 25 oct. 2023, 22:01

Country Garden: Premier défaut de paiement déclaré sur une obligation en dollars, rapporte Bloomberg
(Reuters) - Le promoteur chinois Country Garden Holdings a été considéré pour la première fois en défaut de paiement sur une obligation en dollars américains, a rapporté mercredi Bloomberg, citant un avis financier.

REUTERS 25 octobre 2023

Country Garden n'a pas payé les intérêts de l'obligation au cours d'une période de grâce qui s'est achevée la semaine dernière et cela "constitue un cas de défaut", rapporte Bloomberg en citant l'avis adressé aux créanciers par un administrateur fiduciaire.

Country Garden n'avait pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaires.

Country Garden devait régler un paiement de coupon de 15 millions de dollars sur une obligation arrivant à échéance en septembre 2025 à l'issue d'un délai de grâce qui s'est achevé mercredi dernier. Mais deux détenteurs d'obligations ont déclaré à Reuters qu'ils n'avaient pas reçu l'argent à l'expiration de ce délai.

Avec près de 11 milliards de dollars d'obligations offshore et 6 milliards de dollars de prêts non libellés en yuans, une défaillance de Country Garden ouvrirait la voie à l'une des plus importantes restructurations de dette d'une entreprise en Chine.
https://www.usinenouvelle.com/article/c ... g.N2186663

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 88861
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par energy_isere » 28 nov. 2023, 09:38

Chine: après Evergrande, c'est désormais le groupe Zhongzhi qui inquiète

Article de RFI 27 nov 2023

Il y a deux ans, la planète finance avait les yeux tournés vers Evergrande, craignant que la chute de ce géant de l'immobilier chinois ne contamine l'ensemble de l'économie du pays. À présent, un nouveau groupe chinois est dans la tourmente. Il s'agit d'un gestionnaire d'actifs ultra-endetté. La police de Pékin vient d'ouvrir une enquête.

L'enquête a été ouverte à Pékin, où le groupe est basé, et elle porterait sur des infractions présumées, non précisées par la police.

Zhongzhi, c'est le nom de l'entreprise, est peu connu du grand public. Et pourtant, c'est l'un des acteurs les plus importants du marché. Un grand nombre d'entreprises et de riches particuliers chinois lui ont confié leur épargne.
Durant des décennies, de nombreux promoteurs ont eu recours à des entreprises spécialisées dans la gestion d'actifs pour financer leurs projets. Mais la crise de l'immobilier provoquée par la chute d'Evergrande et un ralentissement de l'économie nationale ont précipité ces sociétés dans la tourmente.

C'est le cas de Zhongzhi, qui se dit aujourd'hui insolvable. Sa dette s'élèverait à 60 milliards d'euros, selon une lettre adressée aux investisseurs.

D'après les experts, les déboires du groupe et de sa filiale ZTR risquent d'entraîner des conséquences sans commune mesure pour le système financier en Chine.
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/mon ... r-AA1ky4sZ

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 88861
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par energy_isere » 04 déc. 2023, 23:56

Chine: le promoteur immobilier Evergrande obtient un nouveau répit avant liquidation
Un tribunal de Hong Kong a annoncé, ce lundi 4 décembre, sa décision de reporter l’audience de mise en liquidation du promoteur, Evergrande, le plus endetté au monde. Ce dernier a désormais jusqu’au 29 janvier prochain pour présenter son plan de restructuration.

RFI le : 04/12/2023
Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Evergrande est sous respiration artificielle depuis fin 2021, lorsque le géant de l’immobilier chinois a fait défaut sur sa dette « offshore ». On parle ici de plus de 300 milliards de dollars de passif et l’avocat du groupe a donc jusqu’au début de l’année prochaine pour « affiner » son plan de restructuration.

Ce nouveau délai accordé par la haute cour de Hong Kong, devant laquelle les créanciers ont déposé une requête en liquidation l’an dernier, est une manière de renvoyer la balle à Pékin. La juge Linda Chan qui a reproché au promoteur surendetté son manque de transparence, demande à ce que les représentants d’Evergrande s’entretiennent directement avec les « autorités compétentes », afin de confirmer que leur proposition de restructuration est « réalisable ».

Cinq semaines, c'est déjà court, sachant la difficulté de proposer un plan de remboursement de la dette qui satisfasse tout le monde. Voilà près de deux ans qu’Evergrande travaille à un plan de réorganisation de sa dette. Les négociations ont été plusieurs fois interrompues. La dernière fois, cela s'est passé fin septembre, à l'annonce de l’ouverture d’une enquête pour crimes présumés contre le fondateur du groupe. Une affaire suivie de très près par le gouvernement central.

La liquidation d’Evergrande, dont les actifs s’élevaient à 240 milliards de dollars fin juin, augmente la pression sur un secteur immobilier en crise qui représente un quart du PIB chinois. Ce répit pourrait donc être de courte durée : le 29 janvier, Evergrande risque d’être dissout s’il ne présente pas de plan de restructuration accéléré jugé crédible.
https://www.rfi.fr/fr/%C3%A9conomie/202 ... iquidation

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 17849
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par mobar » 05 déc. 2023, 06:26

Pour le moment le Lehman Brothers chinois ne semble pas avoir le même impact sur l'économie chinoise que le vrai Lehman a eu sur l'économie occidentale! :lol:

Encore de la propagande occidentale?
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 88861
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par energy_isere » 12 déc. 2023, 23:15

La Chine s'engage à soutenir son secteur immobilier en crise

BOURSORAMA AVEC AFP•12/12/2023

La Chine va renforcer son soutien à son secteur immobilier en grande difficulté, ont indiqué ses hauts dirigeants cette semaine, cités mardi par un média d'Etat, le géant asiatique peinant à confirmer son rebond post-pandémie.
...............................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 8047ba30c4

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 88861
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par energy_isere » 29 janv. 2024, 08:30

Un tribunal de Hong Kong ordonne la liquidation du promoteur chinois Evergrande
Faute d'avoir présenté un plan de restructuration convaincant, le géant immobilier chinois Evergrande a été mis lundi en liquidation. La cotation du titre a été suspendue à la Bourse de Hong Kong.

France24 avec AFP le : 29/01/2024

Symbole des déboires du secteur immobilier en Chine, le groupe Evergrande va être liquidé. Un tribunal de Hong Kong en a pris la décision, lundi 29 janvier, après l'échec du géant immobilier à présenter un plan de restructuration convaincant.

Evergrande a été le plus grand promoteur de Chine, mais a accumulé les dettes jusqu'à présenter un passif de plus de 300 milliards de dollars.

"(Considérant) l'absence évidente de progrès de la part de l'entreprise dans la présentation d'un plan de restructuration viable. (...) J'estime qu'il est approprié que le tribunal rende un jugement de liquidation de l'entreprise, et c'est ce que j'ordonne", a déclaré la juge Linda Chan, qui devrait présenter dans l'après-midi le détail de son jugement et pourrait nommer un liquidateur pour Evergrande.

Il n'est toutefois pas clair dans l'immédiat comment une décision prise dans la région chinoise semi-autonome de Hong Kong peut se concrétiser en Chine continentale, où le groupe est basé.

"La décision de justice d'aujourd'hui est contraire à notre intention première (...). C'est extrêmement regrettable", a déclaré le directeur général d'Evergrande, Shawn Siu, au média économique chinois 21st Century Business Herald.

Après l'ajournement de la séance du matin, Fergus Saurin, un avocat représentant un groupe de créanciers, a déclaré aux journalistes qu'Evergrande n'avait pas "engagé le dialogue" avec eux. "Il y a eu des velléités de dialogue à la dernière minute qui n'ont abouti à rien", a-t-il affirmé. "L'entreprise ne peut s'en prendre qu'à elle-même pour avoir été liquidée."

L'action du géant de l'immobilier chinois a dévissé de plus de 20 % après l'annonce de sa mise en liquidation. La Bourse de Hong Kong a suspendu la cotation du titre.

"Les échanges sur les titres de (...) Evergrande Property Services Group Limited ont été suspendus à 10 h 19" heure locale (2 h 19 GMT), a indiqué la place financière, qui a également suspendu la cotation de la filiale de véhicules électriques Evergrande NEV.

Pilier de l'économie chinoise

L'an dernier, un créancier avait déposé une requête en liquidation devant un tribunal de Hong Kong contre le promoteur, mais la procédure a traîné en longueur alors que les parties tentaient de négocier un accord.

La dégringolade d'Evergrande, en défaut de paiement pour la première fois en 2021 et qui a été déclaré en faillite aux États-Unis, a été étroitement suivie par les autorités chinoises car le groupe était un pilier de l'économie chinoise.

Le secteur chinois de la construction et de l'immobilier représentait environ un quart du PIB chinois, mais le président chinois Xi Jinping a estimé que la dette accumulée par Evergrande et d'autres sociétés immobilières constituait un risque inacceptable pour le système financier chinois et la santé économique globale.

Les autorités ont progressivement restreint l'accès des promoteurs au crédit depuis 2020, enclenchant une vague de défauts de paiement. Fin juin, Evergrande estimait ses dettes à 328 milliards de dollars.
https://www.france24.com/fr/%C3%A9co-te ... evergrande

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 88861
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Evergrande, le "Lehman Brothers chinois"

Message par energy_isere » 30 janv. 2024, 08:46

On vous explique pourquoi la liquidation judiciaire du géant de l'immobilier Evergrande fait trembler l'économie chinoise
Le groupe, dont l'endettement astronomique et les déboires font régulièrement les gros titres depuis deux ans, n'a pas été en mesure de présenter un plan de restructuration acceptable pour ses créanciers.

franceinfo le 29/01/2024

"Trop c'est trop", a considéré la cour. Un tribunal de Hong Kong a ordonné, lundi 29 janvier, la liquidation judiciaire d'Evergrande, le géant déchu de l'immobilier en Chine, dans la tourmente depuis 2021. Endettée à hauteur de 328 milliards de dollars (plus de 300 milliards d'euros), l'entreprise est devenue l'emblème de la crise de ce secteur dans la deuxième économie mondiale, matérialisée par des immeubles inachevés dans des dizaines de villes du pays, alors que l'immobilier est devenu le fondement de la richesse croissante d'une classe moyenne en plein essor.

Trois ans après que le groupe a été déclaré en faillite aux Etats-Unis, la direction d'Evergrande n'a pas été en mesure de présenter un plan de restructuration acceptable pour ses créanciers. De quoi faire perdre patience à la justice hongkongaise qui, saisie par des bailleurs internationaux, a ordonné la liquidation judiciaire de la firme. Des liquidateurs indépendants ont été nommés et l'action de l'entreprise a dévissé de plus de 20% à la Bourse de Hong Kong, qui a suspendu la cotation du titre. L'effondrement de ce géant de l'immobilier, qui assure qu'il veut poursuivre ses activités en Chine, pourrait avoir des répercussions sur l'économie du pays. Voici pourquoi.

Parce que les conséquences ne se limiteront pas à Hong Kong

Cette décision de justice, prise dans la région chinoise semi-autonome de Hong Kong, peut-elle se concrétiser en Chine continentale, où le groupe est basé ? La direction du géant immobilier assure que non. Dans un communiqué publié lundi après la décision de justice, le directeur général d'Evergrande, Shawn Siu, affirme que la filiale hongkongaise est indépendante des activités du groupe en Chine et qu'ainsi, il fera "tout son possible pour sauvegarder la stabilité de ses activités et opérations nationales".

Mais rien n'est moins sûr. Pour Lance Jiang, partenaire en restructuration au sein du cabinet d'avocats Ashurst, cité par Bloomberg, "le marché va être très attentif à ce que les liquidateurs désignés pourront faire et surtout à la question de savoir s'ils seront reconnus par l'une des trois cours suprêmes de Chine." Et pour cause : Hong Kong et la Chine continentale ont signé un accord en 2021, permettant la réciprocité des décisions de justice prises dans le territoire, notamment concernant les affaires commerciales. "Sans cette reconnaissance, les liquidateurs n'auront que peu de pouvoirs sur les actifs détenus [par Evergrande] en Chine continentale", selon l'expert.

Ce jugement lance un long processus qui devrait voir les actifs d'Evergrande à l'étranger liquidés et sa direction remplacée. Mais c'est en Chine que se trouvent 90% de ces actifs. Pour tenter de remettre en marche les chantiers alors que des centaines de particuliers attendent toujours que l'appartement qu'ils ont acheté soit terminé, le gouvernement chinois a mis la pression sur les acteurs du BTP, explique le New York Times. La recherche d'actifs qui pourraient servir à rembourser les créanciers étrangers sera un défi pour les liquidateurs et pourrait se traduire par le démantèlement des activités de l'entreprise qui, au fil des années, s'est lancée dans des secteurs aussi diverses que les parcs d'attractions, les véhicules électriques ou encore l'eau en bouteille.

Parce que cette crise peut avoir des conséquences sur la confiance des investisseurs étrangers

Pour les analystes, le démantèlement annoncé d'Evergrande fait office de test quant à la volonté des autorités chinoises de rassurer les investisseurs étrangers. "Les gens vont surveiller si oui ou non les droits des créanciers sont respectés", estime Dan Anderson, de la firme Freshfields Bruckhaus Deringer, auprès du Financial Times. "Cela aura des implications à long terme pour l'investissement en Chine", ajoute-t-il, alors que Pékin a toujours besoin des investissements étrangers, déjà mis à mal par les tensions diplomatiques avec Washington.

"Je doute que les créanciers à l'étranger reçoivent un montant de recouvrement substantiel" de cette liquidation, juge pour sa part Zerlina Zeng, analyste crédit chez Creditsights Singapore, citée par l'agence Bloomberg. Si "l'impact macroéconomique peut être contenu", les investisseurs du monde entier surveillent "un effet boule de neige" susceptible de miner durablement leur confiance en Pékin, prévient Gary Ng, économiste chez Natixis SA, interrogé par Bloomberg. Car la liquidation prononcée d'Evergrande intervient dans un contexte déjà très tendu ces derniers mois pour le secteur de l'immobilier chinois : un autre géant local, Country Garden, s'est retrouvé lui aussi en défaut de paiement fin octobre, tandis qu'un troisième grand promoteur, Sunac, a dû trouver un accord pour une restructuration de sa dette.

Parce que le secteur immobilier chinois est en difficulté depuis longtemps

Shane Oliver, analyste de la société de services financiers AMP, cité par l'AFP, estime que la décision de la justice hongkongaise est "une nouvelle étape" dans la crise de l'immobilier en Chine. Dans un secteur qui ne parvient pas à sortir la tête de l'eau depuis 2021, "la liquidation d'Evergrande est un signe que la Chine est prête à prendre des mesures radicales pour percer la bulle immobilière", analyse un autre spécialiste, Andrew Collier, d'Orient Capital Research. "C'est une bonne chose pour l'économie à long terme. Mais à court terme, ce sera très difficile", a-t-il ajouté sur la chaîne américaine CNN.

En décembre, les principales villes de Chine ont de nouveau enregistré une baisse des prix de l'immobilier sur un mois, selon les chiffres officiels, et ce malgré de nombreux plans des autorités visant à soutenir le secteur. Sur les 70 villes qui composent l'indicateur officiel de référence, 62 étaient ainsi concernées, contre 33 en janvier 2023, signe de la dégradation de la situation. Au total, les banques chinoises ont accordé l'an dernier pour près de 10 000 milliards de yuans (près de 1 290 milliards d'euros) de prêts au secteur immobilier, selon des données récentes fournies par les autorités du pays.
https://www.francetvinfo.fr/monde/chine ... 32115.html

Répondre