[Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par energy_isere » 17 oct. 2020, 11:31

L’Algérie ouvre son marché au blé de la Mer noire

Agence Ecofin 12 oct 2020

Le blé de la Mer noire pourra désormais entrer sur le marché algérien. Les autorités viennent en effet de revoir à la baisse leur exigence concernant le taux de grains punaisés, un facteur jusqu’ici prohibitif pour les fournisseurs de la région.

En Algérie, l’Office interprofessionnel des céréales (OAIC) a lancé récemment un appel d’offres international pour 50 000 tonnes de blé qui revoit à la baisse les exigences relatives au taux de grains punaisés accepté dans les cargaisons.

D’après Reuters qui cite des négociants ayant requis l’anonymat, le niveau de tolérance inscrit dans le cahier des charges par rapport au nuisible est désormais de 0,5 % contre 0,1 % auparavant. Cette révision à la baisse ouvre la porte du marché algérien aux fournisseurs de blé de la Mer noire comme la Russie, dont la céréale dispose d’un meilleur rapport taux de protéine/prix.

Face à cette nouvelle réglementation, certains industriels anticipent déjà une réduction des parts des opérateurs français sur le marché algérien durant cette saison.

Selon le Syndicat français du commerce extérieur des céréales (Synacomex), les exportations françaises de blé vers cette destination, devraient descendre dans la fourchette de 1,5-2,5 millions de tonnes en 2020/2021 contre 5 millions de tonnes habituellement.

D’après les prévisions du Département américain de l’agriculture (USDA), l’Algérie devrait importer 5 millions de tonnes de blé en 2020/2021.
https://www.agenceecofin.com/cereales/1 ... -mer-noire

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par nemo » 08 sept. 2020, 12:07

Jeuf a écrit :
08 sept. 2020, 11:47
Ce progrès est aveugle, il n'y a pas de dessein caché, on va dans le mur sans qu'on puisse dire qu'il y a un responsable particulier, un vil bénéficiaire calculateur. La meilleure façon de s'en sortir serait, à mon avis, que la majorité des gens comprennent que sécurité alimentaire sans limitation démographique n'est que ruine écologique, (mais là encore, plein de gens, en particulier à gauche, ne sont pas d'accord en voyant les riches comme premiers responsables) et problèmes similaire sur la croissance économique.
PAs besoin de "dessein caché". La question est plutôt comment les individus qui ont vraiment le pouvoir se posent les questions, quels sont leur priorité. Vu que leur fonctionnement est mu (dans leur grande majorité) par la cupidité, le pouvoir et la compétition il est fatal que l'essentiel des solutions qui proposent soit in fine destructrice y compris quand ils s'atélent à une question "d'intéret général" . La question est pas de remplacer des individus, ou de s'attaquer aux riches mais bien de changer de priorité et donc de système vu que le moteur du capitalisme nous méne à l'auto-destruction.

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par Jeuf » 08 sept. 2020, 11:47

Il y aurait ti pas un hiatus a être fan de système capitaliste et à se lamenter des dégâts qu'il provoque?
je ne suis pas fan du capitalisme
je n'ai pas de lecture avec l'optique politique en premier lieu, mais énergie . Les gens ont tenté d'améliorer leur condition et ça passe par la production de masse qui permet en premier lieu d'avoir la sécurité alimentaire, puis tout un tas de bazard.
ça pourrait se faire autrement , faut voir. On a des exemples d'échecs.

Ce progrès est aveugle, il n'y a pas de dessein caché, on va dans le mur sans qu'on puisse dire qu'il y a un responsable particulier, un vil bénéficiaire calculateur. La meilleure façon de s'en sortir serait, à mon avis, que la majorité des gens comprennent que sécurité alimentaire sans limitation démographique n'est que ruine écologique, (mais là encore, plein de gens, en particulier à gauche, ne sont pas d'accord en voyant les riches comme premiers responsables) et problèmes similaire sur la croissance économique.
Ce qui présente un intérêt c'est d'imaginer et de construire une organisation sociale viable dans un monde qui ai une chance de durer et de se perpétuer
effectivement. après, dans le détail, il y a des débats qui n'en finissent pas et le statu quo croissantiste est conservé.

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par mobar » 08 sept. 2020, 07:58

La révolution néolithique aussi a entrainé une croissance de la démographie
Le passage d'une organisation de chasseurs cueilleurs à une société d'agriculteurs sédentaires organisée à fait exploser la population
Mais c'est sans commune mesure avec l'accroissement de 1 à 8 milliards que l'on a vu se produire en 120 ans

1 milliards de terriens avec les consommations de 2020 mettent déjà l'écosystème en péril, imagine ce que ce sera avec 11 milliards et des consommations qui continueraient à croitre
Tout simplement impossible, c'est pourtant ce qui est nécessaire à la continuité du capitalisme!

Être pour ou contre ou préférer tel ou tel système ne présente aucun intérêt

Ce qui présente un intérêt c'est d'imaginer et de construire une organisation sociale viable dans un monde qui ai une chance de durer et de se perpétuer

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par GillesH38 » 08 sept. 2020, 06:31

mobar a écrit :
08 sept. 2020, 00:32
Jeuf a écrit :
07 sept. 2020, 10:31

Il n'y avait pas d"allocations familiales du temps de la France industrieuse qui précéda la première guerre mondiale.
Il y avait par contre des discours pro-natalistes.
Les discours natalistes de la fin du XIXeme n'ont eu pratiquement aucun effetsu la démographie mondiale comparé au résultat des politiques menées après les années 50

Le gros de la croissance démographique s'est fait bien après la première guerre mondiale, au moment ou le capitalisme s'est mondialisé
ah bon, pourtant la constitution des grands empires occidentaux, c'est plutot le XIXe siècle non ? c'était pas une mondialisation du capitalisme ça ?
C'est pas plutot la mise au point des engrais, des vaccins, de l"hygiène, qui a fait démarré la démographie ?
La chine communiste de Mao a connu une forte croissance démographique aussi !!

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par energy_isere » 08 sept. 2020, 00:52

mobar a écrit :
08 sept. 2020, 00:32
Jeuf a écrit :
07 sept. 2020, 10:31

Il n'y avait pas d"allocations familiales du temps de la France industrieuse qui précéda la première guerre mondiale.
Il y avait par contre des discours pro-natalistes.
Les discours natalistes de la fin du XIXeme n'ont eu pratiquement aucun effetsu la démographie mondiale comparé au résultat des politiques menées après les années 50

Le gros de la croissance démographique s'est fait bien après la première guerre mondiale, au moment ou le capitalisme s'est mondialisé

Il y aurait ti pas un hiatus a être fan de système capitaliste et à se lamenter des dégâts qu'il provoque?

La schizophrénie est en train de devenir le mal du XXIeme siècle
C'est bien connu le système Khmer rouge avait une politique de décroissance de la population au Cambodge.
Bon, en fait j'etais pas fan. :-D
Je préfère largement le capitalisme.

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par mobar » 08 sept. 2020, 00:32

Jeuf a écrit :
07 sept. 2020, 10:31

Il n'y avait pas d"allocations familiales du temps de la France industrieuse qui précéda la première guerre mondiale.
Il y avait par contre des discours pro-natalistes.
Les discours natalistes de la fin du XIXeme n'ont eu pratiquement aucun effetsu la démographie mondiale comparé au résultat des politiques menées après les années 50

Le gros de la croissance démographique s'est fait bien après la première guerre mondiale, au moment ou le capitalisme s'est mondialisé

Il y aurait ti pas un hiatus a être fan de système capitaliste et à se lamenter des dégâts qu'il provoque?

La schizophrénie est en train de devenir le mal du XXIeme siècle

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par nemo » 07 sept. 2020, 21:54

En fait il faudrait parler de service du pouvoir, le pouvoir n'est pas toujours capitaliste (même si c'est le pouvoir dominant depuis quelque siècles) et surtout il a des formes très variés qui font qu'il ne fait pas toujours les même choix. Même dans un pays fortement dominé par le capitalisme comme le notre le pouvoir fait parfois des choix qui ont d'autres sources d'inspiration que le capitalisme. Heureusement d'ailleurs.

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par Jeuf » 07 sept. 2020, 11:32

D'ailleurs, on peut tenir n'importe quel raisonnement à ce propos.
Le contraception plus ou moins forcée (mais plus ou moins comprise et acceptée, on en parle moins) en Chine était un programme pour mettre au travail des millions de Chinois et Chinoises au service du très méchant capital, au lieu qu'ils s'épuisent à s'occuper de leur enfants.
Au Japon, pays pas très en retard de développement capitaliste, la population décroît.
En France et autres pays semblables, ça permet de mettre les femmes au travail au service Capital, au lieu de faire croître les masses d'individus qui assez nombreuses et difficile à discipliner auraient pu renverser le système. Bref, déveloper la contraception sert à contrôler les dangereuses masses populeuses qui ne pensent qu'à se reproduire, et c'est clairement projet capitaliste.
Si on veut.
Bon, on s'éloigne du sujet que sont les céréales.

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par energy_isere » 07 sept. 2020, 10:53

Jeuf a écrit :
07 sept. 2020, 10:31

Quand on a un marteau anticapitaliste dans la tête...
Bonne définition du cerveau Mobarien. :lol:

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par Jeuf » 07 sept. 2020, 10:31

mobar a écrit :
06 sept. 2020, 18:33
La croissance démographique par construction est le résultat du système capitaliste
Plus besoin de pousser quand la machine est lancée
Au début, tu as eu les allocations familiales pour encourager les familles nombreuses des pays industrieux et alimenter les besoins des usines et des conflits, la chair à usine et la chair à canons et ensuite quand la machine est lancée dans les pays industriels, l'exemple se propage, bien aidé par les progrès de l'hygiène, de la médecine et les volontés de puissance des politiques des émergents qui veulent en avoir une plus grosse que le voisin
Il n'y avait pas dallocations familliales du temps de la France industrieuse qui précéda la première guerre mondiale.
Il y avait par contre des discours pro-natalistes.

Il y a eu un fort ralentrissement en France (toujours capitaliste) entre deux guerre. Ce qui laisse entrevoir une possibilité de stabilisation sans même des moyens modernes.


Aujourd'hui, il y a ce genre d'incitation, ce que je trouve anti-écologique, et un taux de croissance de la population même de 0,3% dans notre pays n'est pas durable
mais le gros de la croissance démographique ne se fait pas dans des pays où il n'y a pas d'allocations. Il ne faut pas tout mélanger les pays, les époques.

Quand on a un marteau anticapitaliste dans la tête...

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par nemo » 06 sept. 2020, 21:11

Les causes de la croissance démographique précéde le capitalisme, mais le capitalisme a épousé ces causes et les a amplifié du moins jusque récemment. Chercher l'équilibre démographique va un peu contre la mentalité capitaliste et là ou la démographie ne suit pas (ou plus) on utilise l'immigration sauf cas très particulier (Japon).

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par mobar » 06 sept. 2020, 18:33

La croissance démographique par construction est le résultat du système capitaliste
Plus besoin de pousser quand la machine est lancée
Au début, tu as eu les allocations familiales pour encourager les familles nombreuses des pays industrieux et alimenter les besoins des usines et des conflits, la chair à usine et la chair à canons et ensuite quand la machine est lancée dans les pays industriels, l'exemple se propage, bien aidé par les progrès de l'hygiène, de la médecine et les volontés de puissance des politiques des émergents qui veulent en avoir une plus grosse que le voisin

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par Jeuf » 06 sept. 2020, 12:52

mobar a écrit :
06 sept. 2020, 05:48
Le déterminant majeur de la production agricole c'est le climat local
La qualité des sols, la disponibilité amendement, le travail lié à la culture ... n’interviennent qu'ensuite
Essaye de comparer les efforts et les couts de faire pousser des salades en Antarctique et dans la vallée de la Loire cela n'a rien à voir il y a un facteur 100 voire 1000 entre les deux

Le principe de base qui devrait diriger toute activité lucrative, c'est qu'on ne produit que ce que l'on sait vendre en faisant un bénéfice
Dès que l'on produit plus que ce que le marché peut absorber, cela entraine la chute des prix et la faillite des producteurs qui travaillent plus pour gagner moins

La logique capitaliste conduit par construction à la destruction de l'environnement, il faut produire plus pour gagner plus et pour survivre
Cela nécessite de la croissance démographique --> plus de consommateurs, plus de producteurs, plus de clients
et la croissance de la consommation ==> plus de publicité, plus de nouveaux produits, plus de complexité
et au final ça erntraine l'épuisement et la destruction de l'écosystème

Ecosystème qui lui n'est pas extensible, sauf dans l'esprit de quelques allumés comme Elon Musk et la bande de blaireaux qui en on fait leur messie ou leur guru

La fin de l'histoire est écrite, c'est l'écroulement de la pyramide de Ponzi ... si rien n'est fait pour arrêter la machine infernale et les allumés qui sont aux manettes
Ce ne sont pas les vilains capitalistes qui poussent à la croissance démographique, à ma connaissance. à faire des mines et de usines et de la pub, certes, mais la croissance démographique est permise par la sécurité alimentaire relative acquise ces dernières décennies, et le fait de propager ses gène est inscrit dans tous les êtres vivants.

Oui, c'est le climat local qui détermine la possibilité de faire pousser des salade ou du blé. La salade a d'ailleurs beaucoup de beaucoup plus d'eau.
Au lieu de se comparer avec l'antartique, comparons le Sahara et l'Inde , même latitude, pas du tout le même productivité agricole et densité de population. Ce sont les précipitations qui risquent de faire défaut sur des terres actuellement fertiles. Le changement de climat , ce sont de changement de climats locaux.

L'impact des engrais est important, on passe de 1-20 quintuaux/ha à 100. Du moins, je ne sais pas si on peut avoir du 100, ou 50 sans engrais , à l'échelle de grands territoires.

Re: [Céréales] Production, stocks et prix des céréales

par mobar » 06 sept. 2020, 05:48

Le déterminant majeur de la production agricole c'est le climat local
La qualité des sols, la disponibilité amendement, le travail lié à la culture ... n’interviennent qu'ensuite
Essaye de comparer les efforts et les couts de faire pousser des salades en Antarctique et dans la vallée de la Loire cela n'a rien à voir il y a un facteur 100 voire 1000 entre les deux

Le principe de base qui devrait diriger toute activité lucrative, c'est qu'on ne produit que ce que l'on sait vendre en faisant un bénéfice
Dès que l'on produit plus que ce que le marché peut absorber, cela entraine la chute des prix et la faillite des producteurs qui travaillent plus pour gagner moins

La logique capitaliste conduit par construction à la destruction de l'environnement, il faut produire plus pour gagner plus et pour survivre
Cela nécessite de la croissance démographique --> plus de consommateurs, plus de producteurs, plus de clients
et la croissance de la consommation ==> plus de publicité, plus de nouveaux produits, plus de complexité
et au final ça erntraine l'épuisement et la destruction de l'écosystème

Ecosystème qui lui n'est pas extensible, sauf dans l'esprit de quelques allumés comme Elon Musk et la bande de blaireaux qui en on fait leur messie ou leur guru

La fin de l'histoire est écrite, c'est l'écroulement de la pyramide de Ponzi ... si rien n'est fait pour arrêter la machine infernale et les allumés qui sont aux manettes

Haut