Elasticité de la demande de pétrole aux prix

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Elasticité de la demande de pétrole aux prix

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par phyvette » 14 juil. 2019, 13:25

https://www.youtube.com/watch?time_cont ... pCWU0xRIxE

L'énergie : Le prochain frein à la croissance ? Avec Charles GAVE
Vidéo 44 mn

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par mobar » 23 avr. 2018, 15:00

Pourquoi le prix du baril chute alors que les réserves s'amenuisent?
La réponse :
https://gailtheactuary.files.wordpress. ... 5-pptx.pdf

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par mobar » 29 oct. 2017, 07:07

pat43 a écrit :
26 oct. 2017, 23:22
mobar a écrit :
24 oct. 2017, 19:05
pat43 a écrit :
24 oct. 2017, 10:26
D'ailleurs, la meilleure alternative à la clim, c'est la construction traditionnelle des regions concernées
La Jaima et le Chameau refleurirons sous peu dans les déserts, pas sur que les bédouins de la nouvelle génération s'y fassent facilement
Ils auront une alternative ?
Emigrer dans ton pays, Avenue Foch pour les patrons et Aubervilliers pour les autres! :mrgreen:

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par pat43 » 26 oct. 2017, 23:22

mobar a écrit :
24 oct. 2017, 19:05
pat43 a écrit :
24 oct. 2017, 10:26
D'ailleurs, la meilleure alternative à la clim, c'est la construction traditionnelle des regions concernées
La Jaima et le Chameau refleurirons sous peu dans les déserts, pas sur que les bédouins de la nouvelle génération s'y fassent facilement
Ils auront une alternative ?

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par mobar » 24 oct. 2017, 19:05

pat43 a écrit :
24 oct. 2017, 10:26
D'ailleurs, la meilleure alternative à la clim, c'est la construction traditionnelle des regions concernées
La Jaima et le Chameau refleurirons sous peu dans les déserts, pas sur que les bédouins de la nouvelle génération s'y fassent facilement

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par pat43 » 24 oct. 2017, 10:26

D'ailleurs, la meilleure alternative à la clim, c'est la construction traditionnelle des regions concernées

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par mobar » 23 oct. 2017, 19:46

Silenius a écrit :
23 oct. 2017, 19:41
Oui mais le PV produit 10 fois moins en janvier qu'en juin, comment fait-on ?
10 fois moins, tu as vu ça ou?
En Allemagne, qui n'est pas le coin le plus indiqué pour mettre du PV, la variabilité saisonnière est de 1 à 6
et si tu compares une journée d'hiver ensoleillée et une journée nuageuse d'été, tu tombes à 2

On met du PV d'abord pour alimenter la climatisation dans les zones chaudes et ensoleillées!
Pas pour se chauffer à l'électricité en Arctique la nuit ou en forêt tropicale!
Et partout ailleurs ou il y a du soleil pour fournir de l'élec de jour en base.

Pour les autres besoins que la base, il y a la biomasse, la géothermie, l'énergie des vagues, l'hydro électricité de haute et de basse chute; le stockage, la méthanisation, la méthanation à partir de déchets ...

Pas compliqué, suffit de mettre le neurone en route, et de ranger les oeillères au placard!

L'élasticité d'une demande quelconque au prix est directement liée aux alternatives qui existent à un moment donné sur le marché. Les intérêts du consommateur qui ne veut pas se faire tondre poussent à multiplier les alternatives, ceux des monopoles au contraire à les réduire. Le bien commun serait de mettre en place une planification raisonnée visant à développer les technologies qui ont fait leurs preuves et qui offrent les meilleures perspectives en démantelant les oligopoles qui pervertissent le jeu.

Mais comme ce sont les monopoles et leurs lobbyistes appointés qui assurent le financement des politiques qui prennent les décisions, faut pas s'étonner que les décisions qui soient prises n'aillent pas dans la direction qui satisferaient tous les autres

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par Silenius » 23 oct. 2017, 19:41

Oui mais le PV produit 10 fois moins en janvier qu'en juin, comment fait-on ?

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par mobar » 21 sept. 2014, 19:24

sceptique a écrit :
mobar a écrit :
sceptique a écrit :De l'éolien mal placé et produisant au mauvais moment cela ne vaut rien.
C'est une obsession, c'est acharnement sur l'éolien :-k
Simplement une triste réalité. Et, surtout, on ne compare pas un GJ éolien à consommer immédiatement avec un GJ de pétrole stockable et transportable. Sinon, il faut rajouter tout le système de stockage pour l'éolien. Sauf si l'éolien reste marginal et peut être absorbé par le réseau.
En attendant, on ne s'y trompe pas : les cours du pétrole sont suivis comme sur le lait sur le feu. Et ce sont eux qui rythment l'économie. A coté du pétrole l'éolien ne pèse pas grand chose.
Ce n'est pas l'apanage de l'éolien de ne pas être en adéquation avec la demande, le nucléaire est également inadapté avec des puissances autrement plus importantes et une souplesse marginale
La seule infrastructure adaptée pour répondre à une demande fluctuante c'est l'hydraulique de barrage de haute chute
Toutes les moyens de générer de l'électricité qui doivent fonctionner plus de 7500 heures par an pour être rentables sont inadaptés
La solution ce n'est pas de construire des technologies sophistiquées de grande capacité mais de nombreuses petites unités et une demande qui peut s'effacer au besoin avec un système de pilotage en temps réel

En répondant à la demande de jour par du solaire on réglerait plus de 50% de la problématique de la fourniture d'électricité

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par sceptique » 21 sept. 2014, 17:17

mobar a écrit :
sceptique a écrit :De l'éolien mal placé et produisant au mauvais moment cela ne vaut rien.
C'est une obsession, c'est acharnement sur l'éolien :-k
Simplement une triste réalité. Et, surtout, on ne compare pas un GJ éolien à consommer immédiatement avec un GJ de pétrole stockable et transportable. Sinon, il faut rajouter tout le système de stockage pour l'éolien. Sauf si l'éolien reste marginal et peut être absorbé par le réseau.
En attendant, on ne s'y trompe pas : les cours du pétrole sont suivis comme sur le lait sur le feu. Et ce sont eux qui rythment l'économie. A coté du pétrole l'éolien ne pèse pas grand chose.

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par mobar » 21 sept. 2014, 16:56

sceptique a écrit : De l'éolien mal placé et produisant au mauvais moment cela ne vaut rien.
C'est une obsession, c'est acharnement sur l'éolien :-k

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par sceptique » 21 sept. 2014, 16:43

ToTheEnd a écrit :Je ne savais pas trop où mettre cette affaire...
La banque d'investissement Kepler Chevreux vient de sortir une étude sur les investissements dans le pétrole et les énergies renouvelables avec ce constat: 100 milliards de dollars investis aujourd'hui dans le l'éolien ou le PV rapportera plus d'énergie que 100 milliards de dollars investis dans le pétrole.
Evidemment sans préciser que la qualité de l'énergie pétrole est incomparablement supérieure à cell de l'énergie éolienne. Ou encore, si on convertit l'énergie éolienne en carburant le bilan financier devient tout de suite moins séduisant.
Le plus important, ce n'est pas de PRODUIRE de l'énergie mas d'en avoir à disposition quand et où on a besoin.
De l'éolien mal placé et produisant au mauvais moment cela ne vaut rien. Des m3 de pétrole extraits et stockés ont toujours une grande valeur.
Sinon, pourquoi se fatiguer ? Il suffit de se dorer au soleil pour récupérer autant d'énergie que l'on veut, gratuitement (pas trop sinon mélanome). Ou encore de laisser un tuyau d'arrosage en plein soleil : on récupère de l'eau chaude à foison. Ce n'est pas cela qui va faire avancer une voiture, ni chauffer la maison la nuit en hiver. Il faut pour cela stocker l'énergie. Et là, sauf pour des quantités locales et faibles cela devient cher. Pus cher que le pétrole.

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par ToTheEnd » 21 sept. 2014, 15:27

Je ne savais pas trop où mettre cette affaire...

La banque d'investissement Kepler Chevreux vient de sortir une étude sur les investissements dans le pétrole et les énergies renouvelables avec ce constat: 100 milliards de dollars investis aujourd'hui dans le l'éolien ou le PV rapportera plus d'énergie que 100 milliards de dollars investis dans le pétrole.

Pas mal de chiffres et stats... intéressant.

http://cleantechnica.com/2014/09/19/100 ... nergy-oil/

T

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par kercoz » 10 juil. 2012, 23:39

les systèmes dynamiques c'est comme les boules de billards ...ce n'est pas la derniere qui est la cause du mouvement de la suivante ...Ca peut etre la premiere ou une combinaison de la premiere et d'une autre ...
Ds ces trucs , vaut mieux regarder le doigt que la lune .

Re: Elasticité de la demande de pétrole aux prix

par nemo » 10 juil. 2012, 23:31

Sophie56 a écrit :Bonjour!

Je suis d'accords avec vous.
Les chiffres permettent de se rendre compte de l'impact réel. Tant qu'on a pas de chiffre, les choses restent abstraites. Alors que les chiffres permettent d'apporter une preuve à ceux qui souhaitent garder les yeux fermés.
Rien ne peux ouvrir les yeux de ceux qui veulent les laisser fermer. "Je ne crois pas aux statistiques que je n'ai pas truqué moi même."

Haut