(Pétrole cher) Covid et tourisme de masse.

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : (Pétrole cher) Covid et tourisme de masse.

Re: (Pétrole cher) Covid et tourisme de masse.

par kercoz » 29 nov. 2021, 09:47

Le covid allié objectif de la biodiversité et de la planète ?

Re: (Pétrole cher) Covid et tourisme de masse.

par energy_isere » 29 nov. 2021, 09:04

Le tourisme mondial devrait perdre 2.000 milliards de dollars en 2021

AFP•29/11/2021

Le secteur touristique mondial devrait encore perdre 2.000 milliards de dollars cette année sous l'effet des restrictions liées à la pandémie de Covid-19, a annoncé lundi l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui juge la reprise de l'activité "lente" et "fragile".

Cette estimation, similaire aux pertes essuyées en 2020, survient alors que de nouvelles restrictions ont été prises, en particulier en Europe, pour faire face à une nouvelle vague de l'épidémie et que le variant Omicron, détecté pour la première fois en Afrique du Sud, se propage dans le monde entier.

Ces dernières évolutions montrent que "la situation est totalement imprévisible" et que le secteur touristique n'est pas à l'abri d'aléas susceptibles de provoquer "d'énormes dégâts" économiques, a reconnu auprès de l'AFP le secrétaire général de l'OMT Zurab Pololikashvili.

Selon l'agence onusienne, qui tiendra à partir de mardi et jusqu'au 3 décembre son Assemblée générale à Madrid, les arrivées de touristes internationaux devraient ainsi rester cette année "de 70 à 75% inférieures" à celles de l'avant-pandémie.

Le secteur touristique, l'un des plus touchés par les conséquences du Covid-19, devrait essuyer de nouvelles pertes pharaoniques, évaluées à 2.000 milliards de dollars, soit 1.780 milliards d'euros, un niveau identique à celui de 2020.

"La crise du secteur touristique est historique, mais le tourisme a la capacité de récupérer rapidement", nuance toutefois Zurab Pololikashvili, en disant avoir l'"espoir que 2022 soit une bien meilleure année que 2021".

......................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... aa7b4b0437

Re: (Pétrole cher) Covid et tourisme de masse.

par energy_isere » 31 oct. 2021, 14:58

Les Russes reprennent les vols vers Charm El Cheik après 6 ans d'interuption.

https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 4a5e7a614f

Re: (Pétrole cher) Covid et tourisme de masse.

par energy_isere » 01 juil. 2021, 09:17

Thaïlande: Phuket a rouvert aux touristes malgré le virus qui sévit dans le pays

AFP•01/07/2021

Les premiers voyageurs internationaux exemptés de quarantaine ont atterri jeudi matin sur l'île touristique de Phuket dans le sud de la Thaïlande, alors que le pays cherche a relancer une industrie touristique exsangue depuis la fermeture de ses frontières en mars 2020.
Le tourisme représente près d'un cinquième de l'économie du royaume et avant la crise, environ 40 millions de voyageurs se rendaient tous les ans en Thaïlande.

A cause des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19, la Thaïlande a enregistré en 2020 ses pires résultats économiques depuis la crise asiatique de 1997.

De grands espoirs ont été placés dans ce que le gouvernement a baptisé le "bac à sable de Phuket", un modèle qui permet à des voyageurs complètement vaccinés de séjourner sur place sans passer par une quarantaine.

Environ 250 passagers devaient arriver sur l'île touristique jeudi pour le premier jour de sa réouverture à bord de quatre vols, pour profiter des célèbres plages de sable fin de Phuket quasi désertes depuis plus d'un an.

Un premier avion s'est posé peu après 11H00 locales (04H00 GMT) sur l'aéroport de Phuket en provenance d'Abou Dhabi.

Ces arrivées surviennent alors que le royaume tente actuellement de contenir une troisième vague de coronavirus, la pire qu'il ait connue, en imposant des restrictions dans la capitale Bangkok et sa périphérie, qui ont vu les variants Alpha et Delta se propager.

Mais Phuket reste relativement épargnée, car les autorités thaïlandaises ont lancé une campagne de vaccination de masse pour s'y préparer et 70% des habitants ont reçu au moins une dose.

....................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 0cb6b1dec4

Re: (Pétrole cher) Covid et tourisme de masse.

par energy_isere » 30 juin 2021, 09:39

Le tourisme international ne rebondira pas avant 2023, indique l'ONU

REUTERS•30/06/2021

Les arrivées de touristes internationaux devraient stagner cette année, à l'exception de certains marchés occidentaux, entraînant des pertes pouvant atteindre 2.400 milliards de dollars (2.000 milliards d'euros), indique mercredi une étude des Nations unies, qui précise que le secteur ne devrait pas rebondir avant 2023.

La vaccination contre le COVID-19 et les certificats sanitaires sont essentiels pour rétablir la confiance dans le tourisme étranger, qui constitue une bouée de sauvetage pour de nombreux pays, en particulier les petits États insulaires qui dépendent fortement de ce secteur pour fournir des emplois, souligne cette étude.

En 2020, les arrivées internationales ont plongé de 73% par rapport aux niveaux de 2019, entraînant des pertes estimées à 2.400 milliards de dollars dans le tourisme et les secteurs associés, indique ce rapport de la CNUCED et de l'Organisation mondiale du tourisme des Nations unies (OMT).

"Les perspectives pour cette année ne semblent pas beaucoup plus réjouissantes", a déclaré Ralf Peters, de la branche de l'analyse commerciale de la CNUCED, lors d'une conférence de presse.

"Les trois premiers mois ont encore été mauvais, il n'y a pas eu beaucoup de voyages", a-t-il dit.

"On s'attend à une certaine reprise dans la seconde moitié de l'année, au moins pour l'Amérique du Nord et l'Europe dans une certaine mesure", a-t-il dit à Reuters, en mettant en avant les vaccinations.

Le rapport présente trois scénarios pour 2021, selon lesquels les arrivées de touristes internationaux devraient chuter de 63% à 75% par rapport aux niveaux antérieurs à la pandémie, entraînant des pertes de 1.700 milliards à 2.400 milliards de dollars.

"Dans le tourisme international, nous sommes aux niveaux d'il y a 30 ans, donc fondamentalement nous sommes dans les années 80. De nombreux moyens de subsistance sont réellement menacés", a déclaré Zoritsa Urosevic, représentante à Genève de l'OMT, dont le siège est à Madrid.

"Ce que nous envisageons à long terme, c'est d'atteindre les chiffres de 2019 après 2023", a-t-elle ajouté.
..................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... bd17118554

Re: Pétrole cher et tourisme de masse.

par mobar » 15 juin 2021, 09:32

nemo a écrit :
14 juin 2021, 12:52

Je sais pas si le nombre de gens était suffisant cela aurait certainement un impact, mais le caractère "héroïque" du au fait que ça va contre l'option dominante fait que ça va concerner des minorités. Aussi si le nombre devient suffisant pour avoir un vrai impact il est probable que cela aurait parallèlement un effet sur les orientations politiques et donc quelque chose de ce que j'appelle révolution.
Ou pas!

Si pas de réaction du système et des majorités agissantes ==> effondrement global et disparition des civilisations, populations, individus inadaptés à survivre dans un environnement ou l'autonomie, la sobriété et la résilience sont les vertus essentielles

A ce moment, les minorités qui se seront préparées ou écartées, volontairement ou pas, du système consumériste continueront la route sans révolution ... au moins pour elles!

Mort aux cons!

Re: Pétrole cher et tourisme de masse.

par kercoz » 14 juin 2021, 14:16

nemo a écrit :
14 juin 2021, 12:52

Je sais pas si le nombre de gens était suffisant cela aurait certainement un impact, mais le caractére "héroïque" du au fait que ça va contre l'option dominante fait que ça va concerner des minorités.
Pourquoi donc "héroïque" ? Je vis pratiquement comme celà depuis 6 lustres ...par choix , et des tas de gens le font par nécessité. C'est bien plus facile, comme action que d'arrêter de travailler ! ...c'est peut être parce qu' on considère que c'est héroïque, d' échapper au troupeau que personne ne le fait....en plus c'est vraiment jouissif de mettre ce système à genoux....."Suave marie magnumm" comme dit l' autre ( Marie passe moi le champagne, en bon français)

Re: Pétrole cher et tourisme de masse.

par nemo » 14 juin 2021, 12:52

kercoz a écrit :
14 juin 2021, 09:10
nemo a écrit :
12 juin 2021, 10:45


Je pense qd même qu'un début de prise de conscience est en cours. Perso, j'ai décidé d'arrêter de militer, défiler....Je décide de faire comme tout le monde: défendre mon intéret perso, juste prier pour qu' une 4e sévère se pointe, si c'est la seule solution pour pouvoir vivre et jardiner au calme, sans avions, sans quad, motos, 4x4 .....
Le problème question est pas la prise de conscience par Dupont Durand mais qui prend les décisions. ....


Je n'en suis plus certain. Au vu de l' impact d' une épidémie sur l'économie et donc sur les comportements, il semble donc possible de freiner ( sinon bloques) l' économie par un arrêt de conso non essentiel...il semble qu'une part, même faible (disons 25%) de dupont-durand, peut mettre le système en difficulté et ce, sans arreter de travailler ni de consommer l'essentiel, voire le peu essentiel. C'est moins chiant que de défiler ou de militer.

Gilles : tu voles bien trop bas.
Je sais pas si le nombre de gens était suffisant cela aurait certainement un impact, mais le caractére "héroïque" du au fait que ça va contre l'option dominante fait que ça va concerner des minorités. Aussi si le nombre devient suffisant pour avoir un vrai impact il est probable que cela aurait parallélement un effet sur les orientations politiques et donc quelque chose de ce que j'appelle révolution.

Re: Pétrole cher et tourisme de masse.

par kercoz » 14 juin 2021, 09:10

nemo a écrit :
12 juin 2021, 10:45
Je pense qd même qu'un début de prise de conscience est en cours. Perso, j'ai décidé d'arrêter de militer, défiler....Je décide de faire comme tout le monde: défendre mon intéret perso, juste prier pour qu' une 4e sévère se pointe, si c'est la seule solution pour pouvoir vivre et jardiner au calme, sans avions, sans quad, motos, 4x4 .....
[/quote]Le problème question est pas la prise de conscience par Dupont Durand mais qui prend les décisions. ....
[/quote]

Je n'en suis plus certain. Au vu de l' impact d' une épidémie sur l'économie et donc sur les comportements, il semble donc possible de freiner ( sinon bloques) l' économie par un arrêt de conso non essentiel...il semble qu'une part, même faible (disons 25%) de dupont-durand, peut mettre le système en difficulté et ce, sans arreter de travailler ni de consommer l'essentiel, voire le peu essentiel. C'est moins chiant que de défiler ou de militer.

Gilles : tu voles bien trop bas.

Re: Pétrole cher et tourisme de masse.

par energy_isere » 14 juin 2021, 08:34

Les voyages d’affaires en avion durablement impactés par la visioconférence

Dans sa dernière étude en date, la Chaire Pégase (Montpellier Business School) estime que 38% des déplacements professionnels en avion seront durablement remplacés par des visioconférences. D’où une inévitable remise en question du modèle économique des compagnies aériennes.

9.06.2021 par GIL ROY
................
https://www.aerobuzz.fr/transport-aerie ... onference/

Re: Pétrole cher et tourisme de masse.

par GillesH38 » 12 juin 2021, 12:42

nemo a écrit :
12 juin 2021, 12:19
kercoz a écrit :
12 juin 2021, 11:17
nemo a écrit :
12 juin 2021, 10:45
.En plus individuellement c'est une chose le fonctionnement de groupe s'en est une autre.
C'est la clef du problème. Les dérives perverses ne proviennent pas d' une idéologie, mais uniquement du modèle structurel. Nous sommes formatés depuis des millions d'années pour "fonctionner" en groupes restreints. L' hypertrophie du groupe permet l' Hubris. Le processus d' hubris est réutilisé par un système, de façon opportuniste (il n' y a pas de complot), pour améliorer sa productivité.
Oui mais un nombre restreint d'individus, tout au plus quelque milliers sur toute la planéte, ont un poids disproportionné sur les décisions. Or le processus de sélection de ces individus est fait de tel maniére que le type de choix se limite pour l'essentiel à l'horizon "dividende/investissement" et à moins d'une révolution ou de vrai grosse catastrophe le décalage/changement vers des individus avec des horizons un peu différent est très lent et se compte en dizaines d'années. Et ça c'est en restant optimiste sur le fait que ces individus auront autres choses que leurs intérets personnels/celui de leur clan en tête ce qui est loin d'être gagné.
si kercoz imposait l'arrêt de l'aviation civile pour pouvoir jardiner sans bruit, ce serait lui qui aurait un poids disproportionné sur les décisions non ? :)

Re: Pétrole cher et tourisme de masse.

par nemo » 12 juin 2021, 12:19

kercoz a écrit :
12 juin 2021, 11:17
nemo a écrit :
12 juin 2021, 10:45
.En plus individuellement c'est une chose le fonctionnement de groupe s'en est une autre.
C'est la clef du problème. Les dérives perverses ne proviennent pas d' une idéologie, mais uniquement du modèle structurel. Nous sommes formatés depuis des millions d'années pour "fonctionner" en groupes restreints. L' hypertrophie du groupe permet l' Hubris. Le processus d' hubris est réutilisé par un système, de façon opportuniste (il n' y a pas de complot), pour améliorer sa productivité.
Oui mais un nombre restreint d'individus, tout au plus quelque milliers sur toute la planéte, ont un poids disproportionné sur les décisions. Or le processus de sélection de ces individus est fait de tel maniére que le type de choix se limite pour l'essentiel à l'horizon "dividende/investissement" et à moins d'une révolution ou de vrai grosse catastrophe le décalage/changement vers des individus avec des horizons un peu différent est très lent et se compte en dizaines d'années. Et ça c'est en restant optimiste sur le fait que ces individus auront autres choses que leurs intérets personnels/celui de leur clan en tête ce qui est loin d'être gagné.

Re: Pétrole cher et tourisme de masse.

par kercoz » 12 juin 2021, 11:17

nemo a écrit :
12 juin 2021, 10:45
.En plus individuellement c'est une chose le fonctionnement de groupe s'en est une autre.
C'est la clef du problème. Les dérives perverses ne proviennent pas d' une idéologie, mais uniquement du modèle structurel. Nous sommes formatés depuis des millions d'années pour "fonctionner" en groupes restreints. L' hypertrophie du groupe permet l' Hubris. Le processus d' hubris est réutilisé par un système, de façon opportuniste (il n' y a pas de complot), pour améliorer sa productivité.

Re: Pétrole cher et tourisme de masse.

par nemo » 12 juin 2021, 10:45

kercoz a écrit :
12 juin 2021, 07:54
nemo a écrit :
12 juin 2021, 01:54
Seul une vrai catastrophe ou une révolution provoquera un vrai changement. Pour le moment tout ce qu'on a connu c'est juste des petites contrariétés.
Je pense qd même qu'un début de prise de conscience est en cours. Perso, j'ai décidé d'arrêter de militer, défiler....Je décide de faire comme tout le monde: défendre mon intéret perso, juste prier pour qu' une 4e sévère se pointe, si c'est la seule solution pour pouvoir vivre et jardiner au calme, sans avions, sans quad, motos, 4x4 .....
Le problème question est pas la prise de conscience par Dupont Durand mais qui prend les décisions. Tant que ce seront des gens dont le seul horizon est le retour sur investissement et les prochains dividendes...En plus individuellement c'est une chose le foctionnement de groupe s'en est une autre.

Re: Pétrole cher et tourisme de masse.

par kercoz » 12 juin 2021, 10:24

GillesH38 a écrit :
12 juin 2021, 08:57
tu crois vraiment que le monde va déterminer sa marche en fonction de ton confort personnel kercoz ? :shock:
Si la qualité de mon environnement personnel coïncide avec la présence d' un virus, je vote pour le virus. C'est un allié objectif de circonstance pour ce que j'estime une condition de vie correcte. les comportements de "le monde", je les considère comme un environnement hostile, à combattre, voire abattre s'ils me nuisent. Point barre....C'est juste un instinct de survie...l' enfer c'est les autres?...enfin la majorité des autres, ...de ce qu'ils sont devenus.

Haut